Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Evolution des principaux services libéraux de santé en Ariège : Regards n°2

De
2 pages

La situation de l'emploi salarié, du chômage fin 1999 ainsi que la structure et l'évolution de l'emploi annuel total du département sont analysés au recto. L'évolution des principaux services libéraux de santé est présentée au verso de ce document.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Signaler un abus

numéro 2-09 : mai 2000
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Vive croissance de l’emploi salarié • Incertitude grandissante dans l’indus-
trie textile avec le rachat de Michel
Evolution du taux de chômageAprès un fort rebond à l’été, l’emploi
Thierry, le désengagement du groupeet de l'emploi salariésalarié (hors agriculture, éducation,
base 100 au 4T 94 % Chargeurs et la décision de rembour-
112 Emploi 12,5administration, santé et action sociale) sement des aides du plan Borotra.(échelle de gauche)
110progresse de 1,2 % au quatrième
12,0108 Sur un an, croissance de 2,2 % destrimestre 1999 en Ariège. Sur un an, la
106 créations d’entreprises en 1999.11,5hausse de 5,2 % est supérieure à la
104
moyenne régionale (3,5 %). 102 Le nombre de logements neufs mis11,0
Chômage
100 (échelle de droite) en chantier en 1999 s’est accru de
98 10,5En 1999, l’industrie contribue à cette 38 % sur un an grâce à une forte
4T94 2T95 4T95 2T96 4T96 2T97 4T97 2T98 4T98 2T99 4T99
reprise dans le secteur des logementsévolution malgré des embauches
Emploi salarié Taux de chômage individuels.modestes dans le textile, secteur e e4 trimestre 1999 4 trimestre 1999
(milliers) (%)pourtant toujours bien orienté grâce à la
Ariège 25,1 10,7 Les immatriculations de véhicules
Midi-Pyrénées 549,6 11,1forte demande de la construction particuliers neufs ont augmenté de
France 14 217,8 10,6automobile. Les autres industries de 5 % en 1999. Au vu des immatricu-Source : Insee, estimations trimestrielles cvs
biens intermédiaires ariégeoises, ainsi que lations des deux premiers mois de
le secteur agroalimentaire, ont plus che d’un emploi à temps plein et à l’année 2000, cette croissance
s’accélère.nettement recruté. Par ailleurs, l’emploi durée indéterminée s’élève à près de
dans la construction a progressé, soutenu 5 650 fin février 2000, en baisse de
Augmentation de plus de 26 % du
par l’activité dans le bâtiment et les 11 % en un an. Cette diminution est
nombre de journées indemnisables pour
travaux publics. La croissance est restée plus forte pour les hommes (notam- chômage partiel en 1999. L’Ariège et le
modérée dans le commerce. Les ment jeunes) que pour les femmes. Tarn sont les seuls départements de la
transports et les services aux entreprises Pour ces dernières, on enregistre une région à enregistrer une augmentation.
(y compris les personnels intérimaires) stagnation des inscriptions des moins
Depuis la mise en place du dispositifont connu de fortes créations d’emplois. de 25 ans et une augmentation pour
en octobre 1997, on dénombre 480
celles âgées de 50 ans et plus. Par
bénéficiaires d’un emploi-jeune en
Fin 1999, le taux de chômage s’établit à ailleurs, le nombre de chômeurs
Ariège fin 1999, soit 5,3 % du total
10,7 %, en baisse de 0,7 point sur un inscrits depuis plus d’un an a diminué régional.
an. Le nombre de personnes à la recher- de 15 % depuis février 1999.
DONNEES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'emploi annuel total
Emploi total Répartition par secteur au 31.12.1998 (%)
variation annuelle moyenne 31.12.1998 variation annuelle Ariège Midi-
31.12.1989 31.12.1997 1989 -1997 (%) 1997-1998 (%)(provisoire) Pyrénées
Agriculture 4 886 3 497 - 4,1 3 395 - 2,9 7,2 7,3
Industrie 10 739 8 980 - 2,2 9 002 0,2 19,0 15,9
Construction 3 157 2 784 - 1,6 2 860 2,7 6,0 6,4
Commerce 5 571 5 615 0,1 5 739 2,2 12,1 13,2
Services 21 588 26 012 2,4 26 363 1,3 55,7 57,2
Ariège 45 941 46 888 0,3 47 359 1,0 100,0 100,0
dont salariés 36 190 38 868 0,9 39 523 1,7 /// ///
Midi-Pyrénées 929 934 964 635 0,5 984 152 2,0 /// ///és 741 058 809 299 1,1 830 743 2,6 /// ///
Source : Insee Midi-Pyrénées, estimations annuelles d'emploi total (y compris agriculture, éducation, administration, santé et action sociale)
23456789012345678901234567892345678901234567890123456782345678901234567890123456789123456789012345678901234567892345678901234567890123456782345678901234567890123456781199123456789012345678901234567891191234567890123456789012345678119992345678901234567890123456781123456789012345678901234567892345678901234567890123456782345678901234567890123456781199923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899123456789012345678901234567891992345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678919234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891234567890123456789012345678923456789012345678901234567823456789012345678901234567891991234567890123456789012345678112345678901234567890123456789234567890123456789012345678234567890123456789012345678919912345678901234567890123456782345678901234567890123456781234567890123456789012345678923456789012345678901234567823456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567811234567890123456789012345678919234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567819123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789923456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781119234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567899234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567819923456789012345678901234567823456789012345678901234567811991234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567819191112345678901234567890123456782345678901234567890123456789234567890123456789012345678123456789012345678901234567891234567890123456789012345678992345678901234567890123456781912345678901234567890123456782345678901234567890123456781Evolution des principaux services libéraux de santé
en Ariège
En 1999, le nombre de médecins
Peu de médecins spécialistes
généralistes par habitant en Ariège est
Effectif Evolution Densité pour 100 000 hab. en 1999
proche de la moyenne régionale. Par 89-99
01.01.89 01.01.99 Ariège Midi-Pyrénées France(p)(%)contre, l’autre profession de santé de
Médecins généralistes 175 175 0 128 133 115proximité, l'infirmier libéral, est
Médecins spécialistes 63 66 5 48 101 85moins fréquente : avec 131 infirmiers
Chirurgiens-dentistes 88 95 8 69 78 64pour 100 000 habitants, l’Ariège est
Infirmiers 127 180 42 131 152 93
le département de Midi-Pyrénées le
Masseurs-kinésithérapeutes 61 80 31 58 74 69
moins bien équipé après le Gers.
Officines pharmaceutiques 58 59 2 43 43 39
L’équipement en officines pharma-
Source : Drass Répertoire ADELI (p) : provisoire
ceutiques et en nombre de chirur-
giens-dentistes est lui un peu plus fort centres urbains à forte densité de de santé, notamment les communes
qu’au niveau national. Mais l’élément population comme Foix et Pamiers de La Tour-du-Crieu et de Verniolle
le plus significatif est le faible nom- détiennent ces cinq professions, leur situées au sud-est de Pamiers. L’essor
démographique de ces communes abre de médecins spécialistes : 48 pour présence est également marquée dans
favorisé l’implantation des services100 000 habitants contre 101 dans la les chefs-lieux de canton ruraux : tous
région et 85 en France. les cantons du département disposent manquants tels le dentiste et le
d’au moins un médecin généraliste et pharmacien.
Au cours des dix dernières années, le ces cinq professions sont toutes
nombre d’infirmiers et de masseurs- représentées dans certains chefs-lieux Définition
kinésithérapeutes a très fortement comme Le Fossat ou Castillon-en- Cette étude est limitée aux professions libéra-
les de santé les plus fréquentes (médecinsaugmenté, respectivement de 42 et Couserans.
généraliste et spécialiste, infirmier, chirurgien-de 31 %. Néanmoins cette progres-
dentiste et masseur-kinésithérapeute du réper-
sion reste en deçà de l’évolution De 1980 à 1998, la présence du toire des professionnels de santé de la Drass
d'une part et officine pharmaceutique d'autrerégionale (62 % pour les infirmiers masseur-kinésithérapeute ou de l’in-
part). Leur localisation géographique issueet 42 % pour les masseurs-kinésithé- firmier s’est fortement développée : le
des Inventaires Communaux 1980 et 1998
rapeutes) et l’Ariège reste le départe- nombre de communes possédant l’un réalisés par l'Insee et le Ministère de l'Agri-
ment de la région comptant le moins ou l’autre de ces deux services a pres- culture ne prend pas en compte les médecins
spécialistes.de masseurs-kinésithérapeutes par que doublé. En vingt ans, 14 % des
habitant. communes du département ont ga-
En partenariatgné au moins un des cinq services li-
En 1998, 11 % des communes du béraux de santé étudiés et 5 % d’entre
département possèdent au moins trois elles en ont perdu. Celles situées à la
Direction Régionale des cinq services libéraux de santé étu- périphérie des villes principales ont le des Affaires Sanitaires
et Socialesdiés, 78 % n’en ont aucun. Si les plus élargi leur gamme d’équipements
Un plus grand nombre de communes équipées Une gamme de services plus complète au nord
PamiersPamiers
Saint-Girons Saint-Girons
Foix Foix
Evolution du nombre Services libéraux de santé
de services libéraux de santé présents dans la commune en 1998
présents dans la commune entre 1980 et 1998
5
communes non équipées en 1980 et 1998
3 ou 4
augmentation
1 ou 2
stabilité
aucun
diminution
délimitation cantonale Source : Inventaire communal 1998délimitation cantonale Sources : Inventaires communaux 1980 et 1998
Directeur de la publication : Impression :Insee Midi-Pyrénées - Regards sur Prix au numéro : 10 F - 1,52
Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement : 3 numéros par an36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4
Rédacteur en chef : Bruno Mura ISSN : 1298-9487Téléphone : 05 61 36 61 13 pour les 8 départements de la région
© Insee 2000 SAGE : R09020076 France : 100 F - 15,24Télécopie : 05 61 36 62 00
Europe : 125 F - 19,06Dépôt légal : mai 2000
Reste du monde : 135 F - 20,58
ZOOM

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin