Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Maternités et naissances en 2001 - Naître en Basse-Normandie

4 pages
En 2001, 18300 accouchements ont été réalisés dans les 21 maternités bas-normandes,dont plus des trois quarts dans des structures publiques. Du fait de dispositions légales, des marternités de la région ont fermé leurs portes ou se sont regroupées ces dernières années. Parallèlement, des centres périnateaux de proximité, offrant des consultations, ont vu le jour. Six Bas-Normandes sur dix résident à moins d'un quart d'heure de la maternité la plus proche. En raison de la baisse du nombre de femmes en âge d'enfanter, le nombre de naissances devrait diminuer à l'avenir dans les trois départements de la région, tout particulièrement dans l'Orne.
Voir plus Voir moins
Maternités et naissances en 2001
NAÎTRE EN BASSE-NORMANDIE
n 2001, la Basse-Normandie compte 21 maternités sur son enEfin d’année de la maternité de la Cli-territoire (jusqu’à la fermeture nique de la Miséricorde à Caen).Parmi celles-ci, 15 relèvent du secteur pu-blic : près de 14 500 accouchements y ont été réalisés en 2001 sur les 18 300 de la région, soit plus des trois quarts (79 %).
Il convient également de mentionner les établissements de Fougères et de Nogent-le-Rotrou qui, tout près des frontières régionales, peuvent pour une partie des Bas-Normands davantage
. . . . . . . . . . .
assurer le service de proximité que leurs homologues de la région. En l’espace d’un peu plus d’une di-zaine d’années, la capacité d’accueil et de traitement des établissements bas-normands s’est à la fois réduite et concentrée sur un nombre plus restreint de sites.En introduisant une condition au maintien de l’autorisation d’obsté-trique (300 accouchements chaque année au minimum par établissement), des dispositions légales nationales ont en effet induit un redéploiement des moyens des services de maternité. Au-delà de la mesure purement admi-
n° 121 - mai 2003
% En 2001, 18 300 accouche-ments ont été réalisés dans les 21 maternités bas-normandes, dont plus des trois quarts dans des struc-tures publiques.
% Du fait dedispositions légales, des maternités de la région ont fer-mé leurs portes ou se sont regrou-p é e sc e sd e r n i è r e sa n n é e s . Parallèlement, des centres périna-tauxdeproximité,offrantdes consultations, ont vu le jour.
% Six Bas-Normandes sur dix ré-sident à moins d'un quart d'heure de la maternité la plus proche.
% En raison dela baissedu nombre de femmes en âge d'enfan-ter, le nombre de naissances de-vrait diminuer à l'avenir dans les trois départements de la région, tout particulièrement dans l'Orne.
. . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSE-NORMANDIEn° 121
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin