La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Maladie d'Alzheimer et maladies apparentées - Education pour la santé du patient - Formation de soignants

De
5 pages
1/5 DIAPORAMA Fiche participantsUne relation de soins qui implique le patient ?Souvent perçus comme incapables d’être acteurs de leur santé, du fait de leur défi cit cognitif, les patients vivant avec une pathologie neurodégénérative semblent fréquemment exclus de la relation de soins au profi t de l’aidant principal. Pourtant, grâce aux avancées réalisées au cours de la dernière décennie dans le domaine de la connaissance, du diagnostic et du traitement de la maladie d’Alzheimer, le nombre de patients diagnostiqués à un stade précoce de la maladie est en augmentation. De ce fait, les professionnels sont de plus en plus confrontés à un nouveau profi l de patient : un patient plus conscient de ce qui lui arrive, qui revendique le droit de savoir et d’être acteur à part entière de sa prise en charge.En annonçant le diagnostic, le médecin et les soignants prennent un engagement vis-à-vis du patient et de son entourage proche : ils les accompagnent et doivent assurer un suivi dans la durée. Le soignant doit faire en sorte que le patient, quel que soit le stade de sa maladie, soit le sujet « agissant» de ses soins, qu’il en soit le « chef d’orchestre ». Pour ce faire, tout au long du suivi et notamment lors de prises de décisions, il faut laisser s’exprimer le patient, voire susciter cette expression.Certains appellent cette attitude « démarche éducative », d’autres préfèrent le terme de « counseling » ou « d’accompagnement », d’autres encore parlent « ...
Voir plus Voir moins
DIAPORAMAFiche participants Une relation de soins qui implique le patient ?
1/5
Souvent perçus comme incapables d’être acteurs de leur santé, du fait de leur déficit cognitif, les patients vivant avec une pathologie neurodégénérative semblent fréquemment exclus de la relation de soins au profit de l’aidant principal. Pourtant, grâce aux avancées réalisées au cours de la dernière décennie dans le domaine de la connaissance, du diagnostic et du traitement de la maladie d’Alzheimer, le nombre de patients diagnostiqués à un stade précoce de la maladie est en augmentation. De ce fait, les professionnels sont de plus en plus confrontés à un nouveau profil de patient : un patient plus conscient de ce qui lui arrive, qui revendique le droit de savoir et d’être acteur à part entière de sa prise en charge.
En annonçant le diagnostic, le médecin et les soignants prennent un engagement visàvis du patient et de son entourage proche : ils les accompagnent et doivent assurer un suivi dans la durée. Le soignant doit faire en sorte que le patient, quel que soit le stade de sa maladie, soit le sujet « agissant» de ses soins, qu’il en soit le « chef d’orchestre ». Pour ce faire, tout au long du suivi et notamment lors de prises de décisions, il faut laisser s’exprimer le patient, voire susciter cette expression.
Certains appellent cette attitude « démarche éducative », d’autres préfèrent le terme de « counseling » ou « d’accompagnement », d’autres encore parlent « d’alliance thérapeutique ». Audelà des termes, il est important de s’interroger sur la place du patient Alzheimer, le respect de sa personne, ainsi que sur son implication dans les choix qui le concernent. Il est également nécessaire de réfléchir aux différents facteurs qui peuvent favoriser ou qui peuvent entraver une relation de soins qui prend en compte le patient. Il s’agit de recentrer la relation sur la personne, sans toutefois exclure l’entourage familial.
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
Module 2 Une relation de soins qui implique le patient ?
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées / Formation de soignants
ƒ
DIAPORAMAFiche participants
Une relation de soins qui implique le patient ?
1 Module 2
Une relation de soins qui implique le patient ?
Objectif général du module
Mettre en place des conditions favorables à une relation de soins qui implique le patient et qui tienne compte de l’ensemble des personnes impliquées.
Objectifs spécifiques : à l’issue de ce module, les participants seront en mesure de : clarifier la notion de relation de soins centrée sur le patient ; intégrer à leur pratique professionnelle les différents aspects à prendre en compte dans une relation de soins qui implique le patient ; prendre en compte les questions éthiques de la prise en charge du patient.
2 Module 2
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
Une relation de soins qui implique le patient ?
Pourquoi impliquer le patient ?
Des patients souvent perçus comme incapables, du fait de leurs déficits cognitifs, d’être acteurs de leur santé, mais…
de plus en plus de patients diagnostiqués à un stade précoce revendiquent le droit de savoir et d’être acteurs à part entière de leur prise en charge ;
d’un point de vue éthique, la nécessité de faire en sorte que le patient, quel que soit le stade de sa maladie, soit le « sujet agissant » de ses soins.
3 Module 2
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
2
3
Une relation de soins qui implique le patient ? Comment mettre en place une relation de soins qui implique le patient ?
Un cadre propice à l’entretien Environnement adapté (lieu, ambiance…) Progression dans le rythme des entretiens
Une approche relationnelle S’adresser directement au patient. Poser des questions au patient et tenir compte de ses réponses. Participation active du patient. Respect du patient et de sa parole, quel que soit son état. Prise en compte des besoins et des attentes du patient. Questionnement régulier qui part des préoccupations du patient. Valoriser l’estime de soi du patient, quel que soit son état physique et psychique. Valoriser le patient (le féliciter, l’encourager). Is s usnotam m ent de l’expérim entation du 27 janvier 2007 avec l’ANLLF Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants4
2/5
Notes
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
......................................................................................................... ƒ
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées / Formation de soignants
DIAPORAMAFiche participants
Une relation de soins qui implique le patient ?
4 Module 2
Une relation de soins qui implique le patient ?
Quelques témoignages de patients(1/2)
« J’attends de mon médecin qu’il me dise la vérité sur l’évolution de la maladie, si évolution il y a. Je veux qu’il me tienne informé pour que je puisse prévoir l’avenir. Cela me permet de changer, de redéfinir mes priorités. […] Je veux maintenir mon autonomie le plus longtemps possible… »
Patient s uivi à l’hôpital Roths child, Paris . Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants5
3/5
Notes
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
5 Module 2Une relation de soins qui implique le patient ? ......................................................................................................... Quelques témoignages de patients(2/2)
« La meilleure aide susceptible de nous être apportée est une gentillesse et un appui réguliers. »
« Il ne s'agit pas d'être auprès du malade et de lui dire : "Tout va bien !", ni de le confirmer dans ses dénégations, ni de le démoraliser encore plus en insistant sur son déclin. »
Tém oignagestirés du site « Survivre Alzheim er » : http://www.s urvivre-alzheim er.com Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants6
6 Module 2Une relation de soins qui implique le patient ? Une relation de soins centrée sur le patient
C’est une relation de soins fondée sur laparticipation du patient, quel que soit son état physique et psychique.
Il s’agit de recentrer la relation sur la personne, sans exclure l’entourage familial.
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
7
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
......................................................................................................... ƒ
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées / Formation de soignants
« Il ne peut y avoiralliance [thérapeutique]que si le système des règles qui régissent la relation entre les deux parties est construit sur un principe deréciprocitéou encore si desconcessionssont consenties par chacune des parties (et pas par une seule d’entre elles) […] pour être, l’un et l’autre, solidaires dans la progression vers un état ou chacun "trouve son compte" et oùchacun peut se sentir fier d’avoir réussi à "faire plaisir à l’autre"… »
9 Module 2Une relation de soins qui implique le patient ? Quelques définitions(3/3)
« Une alliance thérapeutique réussie est une alliance au sein de laquelle le patient a le sentiment d’avoir "une certaine prise" sur son médecin […] et où le praticien a, réciproquement, le sentiment de ne pas prêcher dans le désert et de pouvoir préserver ou gagner la confiance de son patient. »
Notes
Consoli S.M., 2007
.........................................................................................................
8 Module 2Une relation de soins qui implique le patient ? Quelques définitions(2/3)
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
......................................................................................................... ƒ
.........................................................................................................
« Lecounseling, forme d’accompagnement psychologique et social, désigne une situation dans laquelle deux personnes entrent en relation, l’une faisant explicitement appel à l’autre en lui exprimant une demande aux fins de traiter, résoudre, assumer un ou des problèmes qui la concerne. »
7 Module 2
.........................................................................................................
.........................................................................................................
Une relation de soins qui implique le patient ?
.........................................................................................................
Une relation de soins qui implique le patient ?
Sandrin-Berthon B., 2001
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
9
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
8
Tourette-Turgis C., 1996
.........................................................................................................
.........................................................................................................
Quelques définitions(1/3)
.........................................................................................................
.........................................................................................................
4/5
.........................................................................................................
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
Dans unedémarche éducative, il s’agit de « construire avec le patient une réponse originale, à partir de ce qu’il est, de ce qu’il sait, de ce qu’il croit, de ce qu’il redoute, de ce qu’il espère et à partir de ce que le soignant est, sait, croit, redoute et espère. […] Mener une démarche éducative, c’est construire à chaque rencontre, à partir de tous ces éléments, de nouvelles réponses, acceptables à ce moment-là par l’un et par l’autre ».
.........................................................................................................
10
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées / Formation de soignants
.........................................................................................................
.........................................................................................................
DIAPORAMAFiche participants
DIAPORAMAFiche participants
Une relation de soins qui implique le patient ?
10 Module 2
Une relation de soins qui implique le patient ? Quelles questions éthiques ?
Au moment du diagnostic Est-il nécessaire de dire ? Que va-t-il comprendre ? À qui l’annoncer ? Recherche et projet de soin Quelles sont les capacités de compréhension ? Peut-il prendre part à la décision ? Quand et comment prévoir l’avenir ? Faut-il élaborer des directives anticipées ? Le lieu de vie Qui décide de l’entrée en institution ? Comment concilier le bien-être et la sécurité ? Être toujours en relation, même quand la maladie progresse Comment tenir compte de ce que manifeste la personne ? En fin de vie Comment respecter les choix du patient, de la famille ? Etc.
11 Module 2
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
Une relation de soins qui implique le patient ? Comment impliquer le patient avec l’outil Alzheimer
Le livret patient
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants
11
12
5/5
Notes
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
.........................................................................................................
RESSOURCES COMPLÉMENTAIRES Assal J.P.,Traitement des maladies de longue durée : de la phase aiguë au stade de la chronicité. Une autre« gestion de la maladie, un autre processus de prise en charge. »Encyclopédie médicochirurgicale, Thérapeutique, 1996, 25005A10, 18 p. Consoli S.M.,Comment améliorer l’observance ?In Simon D., Traynard PY., Bourdillon F., Grimaldi A. Éducation thérapeutique, prévention et maladies chroniques. IssyLesMoulineaux : Masson, 2007 : p.87 et p.88. Pasquier F.,Pourquoi la maladie d’Alzheimer posetelle des questions éthiques au moment du diagnostic ?,Actes du colloque Ethique « Autour du diagnostic », Lille, 2004. Richard C. et Lussier M.T,La communication professionnels en santé,Québec : ERPI, 2005, 840 p. Sandrin Berthon B., «L’éducation pour lSa santé des patients, une triple révolution ».In : L’éducation pour la santé des patients, un enjeu pour le système de santé.Vanves : CFES, 2001. TouretteTurgis C.,Le counseling,Paris : PUF, collection « Que saisje ? », 1996 : p. 25. TouretteTurgis C., Rebillon M.,Infection à VIH. Accompagnement et suivi des personnes sous traitement antirétroviral.Paris : Ed. « Comment Dire », 2001. Direction générale de la santé (DGS).Actes du colloque Alzheimer : l’éthique en questions.Paris : DGS, France Alzheimer, AFDHA, 2007.
Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées / Formation de soignants
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin