Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Analyse non-linéaire des instabilités multiples aux interfaces frottantes : application au crissement de frein

De
186 pages
Sous la direction de Louis Jézéquel
Thèse soutenue le 18 décembre 2009: Ecole centrale de Lyon
Le crissement des freins à disque est un phénomène sonore indésirable dû au frottement des garnitures sur le disque. Ce système dynamique autonome non-linéaire génère des vibrations auto-entretenues responsables d’émissions sonores pouvant atteindre 110dB. Les études actuelles se limitent principalement à l’analyse de stabilité qui surestime généralement le domaine d’instabilité. L’objectif de cette thèse est donc d’étendre l’étude du crissement de frein au domaine non-linéaire à l’aide de méthodes moins coûteuses numériquement que les traditionnelles méthodes temporelles. Dans un premier temps, nous nous sommes tout d’abord intéressé à la modélisation simplifiée d’un système de frein composé d’une garniture et d’un disque de frein. Nous avons réduit ces éléments aux interfaces de contact permettant ainsi de garder les non-linéarités tout en traitant des modèles de plus petite taille. Dans un second temps, nous avons développé une méthode non-linéaire originale qui, basée sur les méthodes classiques de balance harmonique, permet de calculer la réponse dynamique des systèmes autonomes non-linéaires. Cette méthode, applicable sur des systèmes soumis à un ou plusieurs modes instables, est capable de calculer des réponses périodiques ou pseudo-périodiques. Enfin nous avons appliqué cette méthode sur le modèle réduit de frein et montré son avantage en terme de coût numérique. Cette étude a également permis de mettre en avant des phénomènes non-linéaires complexes tels que l’augmentation des amplitudes avec l’ajout d’amortissement ou encore la disparition d’un mode instable dans la réponse dynamique.
-Crissement de frein
Disc brake squeal is an undesirable noise generated by the friction at the disc/pad contact interfaces. This nonlinear autonomous dynamic system is subjected to self-excited vibrations that are responsible for squeal noise up to 110dB. Disc brake squeal phenomenon is generally investigated by a stability analysis only, that has a tendency to over-estimate the instability domain. In this view, the objective of this thesis is thus to extend the brake squeal study to the nonlinear domain using less time consuming nonlinear methods than the traditional temporal methods. Initially, we were interested in a simplified modeling of a brake system made up of a pad and a disc brake. Both elements were reduced on their contact interfaces thus allowing to keep nonlinearities while treating moreover small size models. Secondly, we spread an original nonlinear method based on the common harmonic balance methods. It makes it possible to compute periodic or pseudo-periodic dynamic responses of an autonomous nonlinear system depend upon it is subjected to one or more unstable modes. Finally, we applied this method to the reduced brake model and showed its computational advantage compared to temporal methods. This study has thrown light on complex nonlinear phenomena such as the growing vibration amplitudes while damping increases or the disappearance of an unstable mode in the dynamic response.
Source: http://www.theses.fr/2009ECDL0035/document
Voir plus Voir moins

Numéro d’ordre : 2009 - 35 Année 2009
THÈSE DE DOCTORAT
de L’École Centrale de Lyon
PRÉSENTÉE À
L’ÉCOLE CENTRALE DE LYON
SPÉCIALITÉ : MÉCANIQUE
PAR
Nicolas COUDEYRAS
ANALYSE NON-LINÉAIRE DES INSTABILITÉS MULTIPLES AUX INTERFACES
FROTTANTES : APPLICATION AU CRISSEMENT DE FREIN
Présentée et soutenue publiquement le 18 décembre 2009, devant le jury d’examen :
X. Boutillon, Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire LMS, Ecole Polytechnique Examinateur
R. Ohayon, Professeur, Laboratoire MSSC, CNAM de Paris Rapporteur
D. Aubry, Professeur, Laboratoire MSSMat, École Centrale Paris Rapporteur
S. Nacivet, Ingénieur modélisation numérique, PSA Peugeot Citroën Examinateur
L. Beaune, Resp. service modélisation numérique, PSA Peugeot Citroën Membre invité
L. Jézéquel, Professeur, Laboratoire LTDS, École Centrale de Lyon Directeur de thèse
J-J. Sinou, Maître de Conférences HDR, Laboratoire LTDS, École Centrale de Lyon Directeur de thèse45«[...] car ce qui est difficile, est aussi beau, bon et grand.»
Ludwig van BeethovenRemerciements
Je tiens tout d’abord à remercier mes directeurs de thèse, Monsieur Louis Jézéquel pour m’avoir
proposé ce travail de recherche et Monsieur Jean-Jacques Sinou pour son implication sans faille et sa
contribution scientifique significative au cours de cette thèse transformant ainsi les difficultés rencon-
trées en opportunités.
J’adresseégalement mes profondsremerciements à Monsieur SamuelNacivet pourm’avoir encadré
au sein de la société PSA Peugeot Citroën, de son soutien et de ses conseils avisés qui m’ont guidés
tout au long de cette thèse.
J’adresse toute ma reconnaissance à Monsieur Xavier Boutillon pour avoir accepté d’être le pré-
sident de ce jury.
J’exprime également mes remerciements à Monsieur Denis Aubryet Monsieur Roger Ohayon pour
avoir été les rapporteurs de ce mémoire.
Je ne saurais oublier Monsieur Laurent Beaune, chef du service modélisation numérique de la so-
ciété PSA Peugeot Citroën, qui m’a accueilli dans son service et a suivi le déroulement des travaux
durant trois ans. De même, je désire exprimer un grand merci à l’ensemble des membres du service de
modélisation numérique qui a contribué à l’excellente atmosphère de travail et a su m’apporter une
aide ponctuelle fructueuse lors de nos échanges.
Enfin,jesouhaiteremerciermafamilleetlespersonnesquimesontchèrespourleursoutiencontinu
au cours de cette thèse.