La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

LIBRARIESRESEARCHNYPL
1814280813 3433s
DU
ACHICAGOQUJiBEC
PAR
A. G. GERARD
MONTREAL
C. 0. BEA1:C1ÏP:MTN& LiBRAmEsiwPRiwEUP.sVALOIS,
Rue St. GabrielNo. 22,
1868
\J
^^.INTRODUCTION.
La des notes nous livronsplupart que aujour=
d'hui au ont été receuillies nous-mêmepublic, par
gur les lieux nous décrivons. Notre but enque
réunissant ces est à nos amis undenotes, présenter
ensemble de la scène se déroule auxgrandiose qui
du la3^eux voyageur qui parcourt pour première
àfois le St. Laurent. De Québecmajestueux
à deon rencontre quoiliamilton, chaque pas pas-
ser le Le touriste surtout,agréablement temps.
de ren-n'est là est heureuxqui que pour s'amuser,
contrer lui fosse connaître en détailquelqu'un qui
la civilisationla scène la nature etmagnifique que
déroulent sous ses Mais comme il arrive
regards.
est aussisouvent celui à Fouque qui s'adresse,
il avant de se mettreest bon,étranger que nous,
en de se munir d'un sûrroute, qu'on pourraguide
au la nous donne-consulter et dontbesoin, réponse
ra satisfaction.toujours
de ceC'est atteindre une but, quepour partie
notes à nos amis. Sinous cesprésentons quelques
nous auronsnous réussissons à êtreleur agréable,
atteint notre but.
troisenNous diviserons ce ouvrage parties.petit
villes etLa des villagespremière partie parlera
donne-la secondesitués entre et MontréalQuébec ;
dude la St.ra une partieesquisse, quoique rapide,ÎV
entre Montréal et IlaniiltonLaurent se trcjuve ;qui
à faire eomiaitre lela troisièuie sera consacréeenfin,
chemin de Ilaniiltonen fer, depuistrajet parcouru
dernière nousDans cette partie,jusqu'à Chicago.
ren-nous attacherons à donner le desurtout, plus
sur cette cité améri-seignements possibles, grande
but de tous ceuxcaine, qui émigrentpresqu'unique
dans il est vrail'Ouest. Notre est ;pays jeune,
lui d'unemais la Divine Providence a veillé sur
si devons nous fîiiremanière nousparticulière, que
un devoir de l'étudier dans toutes ses afinparties,
de connaître al'action de la Divine, quiSagesse
voulu nous faire un nombregrandpasser par
afin de mieux affermir notre confianced'épreuves,
dans l'avenir.
notreNotre a étépvassé orageux; peut-être que
avenir le sera mais fidèlesaussi totijours; soyons
au vain-devoir et à et nous sortironsl'honneur,
de la lutte.queurs
A. G. GÉRARD.