La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Francesco d'Errico
Joëlle Espinet-Moucadel
L'emploi du microscope électronique à balayage pour l'étude
expérimentale de traces d'usure : raclage sur bois de cervidé
In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1986, tome 83, N. 3. pp. 91-96.
Résumé
RESUME Dans cet article est présentée une étude expérimentale sur la mécanique de formation de l'usure produite sur un
outillage lithique ayant travaillé sur du bois de cervidé. L'observation et la description morphologique de l'usure a été effectuée à
l'aide d'un microscope électronique à balayage (M.E.B.). Après avoir passé en revue les récentes hypothèses proposées pour
e
x
p
l
i
q
u
e
r
c
e
t
y
p
e
d
'
u
s
u
r
e
,
l
e
s
a
u
t
e
u
r
s
m
o
n
t
r
e
n
t
s
u
r
l
a
b
a
s
e
d
e
s
r
é
s
u
l
t
a
t
s
o
b
t
e
n
u
s
e
x
p
é
r
i
m
e
n
t
a
l
e
m
e
n
t
l
'
i
m
p
o
r
t
a
n
c
e
d
e
p
h
é
n
o
m
è
n
e
s
m
i
c
r
o
m
é
c
a
n
i
q
u
e
s
d
a
n
s
l
a
f
o
r
m
a
t
i
o
n
d
e
c
e
t
t
e
u
s
u
r
e
.
Citer ce document / Cite this document :
d'Errico Francesco, Espinet-Moucadel Joëlle. L'emploi du microscope électronique à balayage pour l'étude expérimentale de
traces d'usure : raclage sur bois de cervidé. In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1986, tome 83, N. 3. pp. 91-96.
doi : 10.3406/bspf.1986.8740
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1986_num_83_3_8740