La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

La dispersion de la force du peuple saint

De
7 pages
La dispersion de la force du peuple saint Extrait de Votre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser par Bertrand L. Comparet La plupart des prophéties dans le Livre de Daniel furent écrites dans un langage obscur de façon à ce que la signifcation complète des évènements ne puisse de- venir claire qu’à l’époque de leurs accomplissements respectifs. L’une de ces pro- phéties, qui a laissé perplexes tous les érudits jusqu’à récemment, se trouve en Daniel 12. Elle parle expressément de la toute fn des âges. Son application à notre époque nous montre où nous sommes dans l’Histoire. Ce passage de Daniel 12:1, 4–7 se lit : « En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, qui tient pour les fls de ton peuple ; et ce sera un temps de détresse tel, qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là. Et en ce temps-là ton peuple sera délivré : quiconque sera trouvé écrit dans le livre. [. . .] Et toi, Daniel, cache les paroles et scelle le livre jusqu’au temps de la fn. Beaucoup courront çà et là ; et la connaissance sera augmentée. Et moi, Daniel, je regardai ; et voici deux autres qui se tenaient, l’un deçà, sur le bord du feuve, et l’autre delà, sur le bord du feuve. Et il dit à l’homme vêtu de lin qui était au-dessus des eaux du feuve : Jusques à quand la fn de ces merveilles ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Lá ÈO Èá OÇÈÛ È ÛÈá Extrait deVotre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser
áL. COáÈBÈ á
La plupart des prophéties dans le Livre de Daniel furent écrites dans un langage obscur de façon à ce que la signification complète des évènements ne puisse de-venir claire qu’à l’époque de leurs accomplissements respectifs. L’une de ces pro-phéties, qui a laissé perplexes tous les érudits jusqu’à récemment, se trouve en Daniel 12. Elle parle expressément de la toute fin des âges. Son application à notre époque nous montre où nous sommes dans l’Histoire. Ce passage de Daniel 12:1, 4–7 se lit :
« En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, qui tient pour les fils de ton peuple; et ce sera un temps de détresse tel, qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là. Et en ce temps-là ton peuple sera délivré : quiconque sera trouvé écrit dans le livre. [.. .] Et toi, Daniel, cache les paroles et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Beaucoup courront çà et là; et la connaissance sera augmentée. Et moi, Daniel, je regardai ; et voici deux autres qui se tenaient, l’un deçà, sur le bord du fleuve, et l’autre delà, sur le bord du fleuve. Et il dit à l’homme vêtu de lin qui était au-dessus des eaux du fleuve : Jusques à quand la fin de ces merveilles? Et j’entendis l’homme vêtu de lin qui était au-dessus des eaux du fleuve; et il leva sa main droite et sa main gauche vers les cieux, et jura par celui qui vit éternellement que ce serait pour un temps déterminé, et des temps déterminés, et une moitié de temps;et lorsqu’il aura achevé de disperser la force du peuple saint, toutes ces choses seront achevées».
Ce texte a constitué une énigme. Afin de solutionner cette énigme, nous devrions commencer par répondre à la question :?qui est le peuple saintPremièrement, que signifie « saint »? Un « saint » est-il une personne dévote et bien-pensante qui fait tout un cinéma lorsqu’il refuse de goûter à un verre de bière? Non, « saint »
Lá ÈO Èá OÇÈÛ ÈÛÈ á
B. L. Comparet
signifie simplement «dédié au service de Yahweh». Tous les hommes sont im-parfaits ;même le Roi David était imparfait : il était un homme adultère et un meurtrier. Malgré ces imperfections, le Roi David fut l’unique personne que Yah-weh ait jamais appelé « un homme selon mon cœur ».
Yahweh ne choisit pas le Roi David à cause de ses péchés mais malgré eux. Le Roi David avait sincèrement dédié sa vie au service de Yahweh. Le sacrifice de Yahshua sur la croix fut suffisant pour effacer tous les péchés. Lepeuple saint, c’est la race qui est dédiée au service de Yahweh, qui est porteuse de Ses objectifs, malgré les défauts et péchés individuels de ses membres. Yahweh les a sélection-nés, de même que Yahshua ayant choisi Ses douze disciples, comme il est écrit en Jean 15:16 :
« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choi-sis ».
Ce fait est confirmé en de nombreux endroits de la Bible.
En Exode 19:6, Yahweh promet :
« Et vous me serez un royaume de sacrificateurs, et une nation sainte ».
Si vous croyez que Yahweh a renié Sa promesse à cause de nos fautes et péchés personnels, rappelez-vous que I Pierre 2:9 répète cette même garantie réconfor-tante. En Lévitique 19:2, Yahweh dit :
« Parleà toute l’assemblée des fils d’Israël, et dis-leur : Vous serez saints, car moi, Yahweh, votre Dieu, je suis saint ».
Lévitique 20:26 nous assure :
« Et vous me serez saints, car je suis saint, moi, Yahweh ; et je vous ai séparés des peuples, pour être à moi ».
Deutéronome 7:6 nous rappelle :
« Car tu es un peuple saint, consacré à Yahweh, ton Dieu ; Yahweh, ton Dieu, t’a choisi, afin que tu sois pour lui un peuple qui lui appartienne en propre, d’entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre ».
Ésaïe 62:11–12 couronne cette garantie glorieuse :
2
« Voici,Yahweh a fait entendre jusqu’au bout de la terre : Dites à la fille de Sion : Voici, ton salut vient ; voici, son salaire est avec lui, et sa récompense devant lui. Et on les appellera le peuple saint, les rachetés de Yahweh ».
Lá ÈO Èá OÇÈÛ ÈÛÈ á
Nous, de descendance Anglo-Saxonne, Scandinave, Celtique et Teutonique, nous ne devrions jamais être trompés par les mensonges vicieux de ceux qui, aujour-d’hui, tentent de dégénérer la race Blanche. Les anges ont donné à Daniel les prophéties concernant la fin des âges, la terrible bataille et la destruction qui l’accompagneront. Daniel se demandait quand tout cela allait arriver, et l’ange lui répondit :
« .. .et lorsqu’il aura achevé dedisperser la force du peuple saint, toutes ces choses seront achevées ».
Jusqu’à ces dernières années, ces paroles étaient incompréhensibles. Nous ne vou-lions pas les croire parce que ladispersion de la force du peuple saintprophé-tisait des troubles. Certaines personnes essayèrent de voir une signification diffé-rente dans le mot «disperser »,mais il s’agit du mot hébreunawfatdisperser,, « ou réduire en pièces et éparpiller les fragments ». Dès lors, notre pouvoir doit être éparpillé, dans un sens défavorable, puis le temps des troubles se terminera avec notre sauvetage, par le retour de Yahshua en compagnie des armées célestes.
Quand notre pouvoir était concentrédans les Première et Seconde Guerres Mondiales, il était irrésistible. Mais étant dispersé, un peu par ci, un peu par là, il peut être détruit par l’ennemi car il n’y a suffisamment de puissance en aucun endroit. C’est exactement ce que nos ennemis ont planifié. Un des principes basiques de la guerre, qui est beaucoup plus ancien que l’ancienne Égypte, est qu’une armée groupée peu défaire une armée beaucoup plus grande dispersée en plusieurs groupes; il suffit de battre chaque petit groupe l’un après l’autre.
Nos ennemis nous manœuvrent pour que nous commettions l’erreur fatale de dis-perser nos forces. Beaucoup d’entre vous se souviennent que certains patriotes prévoyants nous ont avertis, il y bien des années, que des politiciens hauts-placés dans notre gouvernement étaient au service de l’ennemi. Ces traîtres avaient pla-nifié d’envoyer l’armée des États-Unis dans toutes sortes d’endroits dans le monde afin de la disperser, ensuite de désarmer les citoyens à domicile et de les laisser, entièrement désespérés, entre les pattes de nos ennemis. C’est exactement ce qui est en train de se passer. Nous avons récemment pu voir un haut officiel d’un état des États-Unis proclamer qu’il ne croyait pas au danger d’une prise de pouvoir des communistes. Il fait maintenant les efforts les plus extraordinaires pour désar-mer chaque citoyen américain loyal et patriotique qui pourrait s’opposer à un tel renversement de régime. Nous voyons les forces américaines au Vietnam comp-ter plus de 50.000 hommes. Notre gouvernement a récemment annoncé que si la Chine Rouge prenait une part plus active dans ce conflit, 300.000 soldats amé-ricains seraient envoyés au Vietnam, ce qui utiliserait pratiquement toute nos forces armées qui ne sont pas déjà en Europe. Cette folie passe tout entendement.
Nous devons gagner la guerre du Vietnam, mais nous ne pouvons pas la gagner sur la base d’un homme pour un homme. Le Chine Rouge peut envoyer quinze ou vingt hommes pour chacun des nôtres. Même si chaque Américain tuait dix
3
Lá ÈO Èá OÇÈÛ ÈÛÈ á
B. L. Comparet
Chinois, la Chine pourrait absorber cette perte sans problème. En fait, pour la Chine, cela résoudrait le problème des bouches à nourrir. Leur taux de natalité remplacerait ces pertes plus rapidement que nous ne pourrions les tuer avec des armes conventionnelles. Notre seul espoir, humainement parlant, serait une utili-sation précoce et vigoureuse de bombes atomiques. C’est la seule arme humaine pouvant égaliser nos chances contre eux. Mais notre gouvernement a déclaré qu’il n’utiliserait pas les bombes atomiques en premier, qu’il attendrait qu’une attaque atomique sur les États-Unis nous ait coûté une centaine de millions de vies au minimum. Après cette attaque, nous essayerions de répliquer, si nous sommes encore capables de le faire. Ils veulent nourrir la grande machine de guerre avec nos garçons, ce qui permettrait qu’une précieuse génération de nos hommes, le seul espoir pour notre futur, se fasse tuer par centaines de milliers dans une guerre qui ne peut être gagnée dans des combats à un contre un.
Tout se passe comme nos ennemis l’avaient planifié. Vous comprenez maintenant pourquoi les Chinois sont tellement arrogants. Ils ne négocieront pas avec nous à moins que nous ayons donné notre accord à l’avance qu’il s’agit uniquement de négocier leur victoire et notre défaite. Bien sûr qu’ils le voient de cette manière. Ce serait un général bien minable celui qui ne pourrait gagner une guerre alors qu’il commande les deux côtés, grâce aux Nations-Unies. Nous avons tellement peur que les Russes, les Indonésiens, les Panaméens et les Congolais puissent ne pas nous aimer si nous gagnons la guerre et survivons. Nous avons permis à ces pays de dicter les politiques que doit suivre notre propre gouvernement. Même l’idiot du village peut voir que ces politiques ne peuvent avoir pour résultat que notre défaite. Ces programmes assureront la conquête de notre pays par nos ennemis et l’esclavage pour ceux d’entre nous à qui ils permettront de survivre. Ces politiciens nous ont trompés par la promesse de nous rendre un petit pourcentage de notre propre argent. À cause de cela, nous les laissons au pouvoir alors que toute personne saine d’esprit sait que cela constitue un suicide pour notre peuple. Maintenant, les paroles de Daniel prennent un sens : le pouvoir du peuple saint est déjà dispersé. Lorsque cette procédure sera complète, la situation rendra notre survie impossible selon n’importe quelle perspective humaine. Rien d’autre que le pouvoir de Yahweh ne peut nous sauver des conséquences de notre folie furieuse. Pourtant, dans tout ceci, il y a aussi une note d’espoir. Cela ne prendra plus très longtemps pour que ce complot de dispersion de la force du peuple saint soit achevé, nous laissant complètement désarmés devant nos ennemis. C’est ce qui amènera Yahweh à notre rescousse, car l’ange a dit à Daniel : « et lorsqu’il aura achevé de disperser la force du peuple saint,toutes ces choses seront achevées». C’est l’un des signes du temps de la fin.Gardez courage, Yahweh est presque là !
4
Lá ÈO Èá OÇÈÛ ÈÛÈ á
NOÈ ÇÛÈ È COEáÈ :
Cet article, à la fois oral et écrit, par Bertrand L. Comparet doit être l’un des meilleurs jamais produits ! Bien que Comparet n’utilise qu’un seul exemple depuis les deux guerres mondiales, ce processus de dispersion de la force du peuple saint se poursuit maintenant depuis environ un millénaire. Nous pouvons remercier le ciel que la semence du serpent (les Juifs-mauvaises-figues) était enchaînée dans le puits sans fond des ghettos pendant un millénaire, depuis la destruction de Jérusalem en 70 après JC. Une fois lâchés, ils se mirent à tromper les nations d’Israël.
Par exemple, voici un extrait deCivil War and Role of Illuminati, de Myron Fagan :
« LaGuerre Civile fut planifiée à Londres par Rothschild, qui vou-lait deux démocraties américaines [Nord et Sud], chacune grevée de dettes. Quatre ans avant la guerre (1857), Rothschild décida que sa banque française de Paris supporterait le Sud, représenté par le sé-nateur John Slidell, JÛ, de Louisiane, tandis que la branche britan-nique supporterait le Nord,représenté par August Belmont (Schoen-berg), JÛ, de New York. Le plan consistait à financer, à des taux d’intérêts usuraires, les énormes dettes de guerre qui étaient antici-pées, d’utiliser ces dettes afin d’extorquer les deux opposants et de leur faire accepter un système central bancaire de Rothschild simi-laire à celui qui a saigné (et qui saigne encore) les nations d’Europe, les gardant dans des conditions de guerre perpétuelle, d’insolvabilité et à la merci des spéculateurs JÛ ».
Le seul objectif était d’avoir des Germains du Nord et du Sud qui se tuent les uns les autres, dispersant ainsi le pouvoir du peuple saint!
5
Traduction : Bahrmanou © 21 septembre 2013