La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement ncessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

DÉCAMÉRONLE
DU
PEINTUREDESALON
ABOUTPAR EDM.
PARIS
BIBLIOPHILESDESIJBRAIRÏE
338Sainl-Honoré,Rue
I.XXXIM DCCC
êLE DECAMÉRON
SALON DE PEINTURETIRE A PETIT NOMBRE
!1 a été tiré en plus :
exemplaires sur papier de Chine40 (n"^ i à 40).
—10 sur papier Whatman (n^^ à 5o).41LE DECAMÉRON
DU
SALON DE PEINTURE
POUR L'ANNÉE 1881
PAR
EDMOND ABOUT
AVEC DIX DESSINS ORIGINAUX
EN FAC-SIMILEREPRODUITS
PARIS
LIBRAIRIE DES BIBLIOPHILES
Rue Saint-Honoré, 338
M LXXXIDCCCÏWFCCTTVAVERTISSEMENT
^^^'^ous avons souvent entendu exprimer
le regret que les excellents articles
sur le Salon de peinture donnés tous
les ans par M. Edmond About dans
le XIX^ Siècle n'eussent que l'existence éphe'-
qui paraîtmère de tout ce dans un journal.
Aussicroyons-nous répondre au vœu d'un grand
personnes ennombre de commençant cette
année à les réunir en un volume.
Les articles de M. Edmond About étant au
nombre de dix, et correspondant à un nombre
égal de visites faites à l'Exposition, nous avons
imaginé de donner à notre livre le titre de
Décaméron du Salon de peinture. Il nous a sem-
blé aussi que ce titre, qui rappelle un des plus
charmants conteurs, était en parfaite harmonie
12 AVERTISSEMENT
avec le style vif et animé des aimables causeries
aujourd'hui.artistiques que nous reproduisons
Nous avons trouvé intéressant de donner,
pour chaque journée de notre Décaméron, un
dessin à la plume représentant l'un des tableaux
Cesqui s'y trouvent le plus mis en évidence.
sontdessins, faits par les artistes eux-mêmes,
héliogra-exactement reproduits par le procédé
phique.
Nous d'uneavons aussi voulu que le volume,
lecture si lec-attrayante, fût aussi rendu d'une
ture facile par la netteté et l'élégance de l'exécu*
tion typographique, et que, grâce aux soins de
tout genre que nous lui avons donnés, il offrît
en même temps aux amateurs et aux lettrés le
plaisir de l'esprit et le plaisir des yeux.
On nous reprochera peut-être de n'avoir pas
fait notre publication à une époque plus rappro-
chée de la fermeture du Salon. Notre intérêt,
conforme à notre désir, nous engageait certai-
nement à la donner plus tôt; mais les articles
que nous réunissons ici ont paru à de longs in-
tervalles; puis il nous a fallu un certain temps
pour nous procurer les dessins des différents ar-
tistes, et_, voyant que nous ne pourrions être prêts
pourque le commencement de septembre, nous
avons mieux aimé attendre le mois d'octobre,
pour faire paraître notre volume au moment où