Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication


UNIVERSITÉ FRANÇOIS - RABELAIS
DE TOURS

ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE
CNRS UMR 6173 CITERES – Equipe IPA-PE

THÈSE présentée par :
Noémie HINFRAY

soutenue le : 14 septembre 2010


pour obtenir le grade de : Docteur de l’université François - Rabelais
Discipline/ Spécialité : Aménagement de l’espace - Urbanisme

Les espaces transfrontaliers,
nouveaux territoires de projet, nouveaux
pôles de développement au sein d’une
Europe polycentrique ?

THÈSE dirigée par :
Jean-Paul CARRIERE Professeur, Département Aménagement de l’Ecole Polytechnique de
l’Université de Tours

RAPPORTEURS :
Didier PARIS Professeur, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme, U.S.T. Lille
Sophie de RUFFRAY Professeur, Département de Géographie de l’Université de Rouen



JURY :
Guy BAUDELLE Professeur, Département de Géographie et d’Aménagement de
l’Université de Rennes 2
Jean-Paul CARRIERE Professeur, Département Aménagement de l’Ecole Polytechnique de
l’Université de Tours
Hans- Günther CLEV Directeur de la Mission Opérationnelle Transfrontalière
Didier PARIS Professeur, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Lille, U.S.T. Lille
Sophie de RUFFRAY Professeur, Département de Géographie de l’Université de Rouen
Christian VANDERMOTTEN Professeur, Département de Géographie de l’Université Libre de Bruxelles
Remerciements

Le travail de thèse reste un moment fort dans un parcours professionnel et personnel.
L’épanouissement intellectuel exige beaucoup d’investissement, de persévérance et de
questionnements permanents. Je tiens à remercier, en toute sobriété, les personnes qui m’ont
accompagnée dans ce parcours. Merci donc à :
Jean-Paul Carrière pour le soutien accordé depuis plusieurs années. Les équipes de CITERES et
du DA-CESA pour le cadre de travail offert à Tours et l’aide logistique. Les différents
universitaires et professionnels rencontrés au cours de mes voyages en France et en Europe, les
étudiants avec qui j’ai travaillé, pour toutes les idées échangées ensemble.
Nathalie pour la bonne atmosphère partagée au « B312 ». Alejandra, Benoît, Bruno, Camille,
Cyril, Elisabeth, Fabien, Hélène, Laurent, Marie, Samira et tous les autres pour l’entraide et le
partage entre doctorants.
Ma famille pour tous les petits et grands moments passés ensemble à Saint Martin, à Chambray.
Merci aussi au Judo Club de Touraine et à tous les amis croisés ici et ailleurs.
Merci enfin à Christophe pour sa patience, ses encouragements et pour m’avoir gardé les pieds sur
terre.
2Résumé
La thèse a pour sujet une réflexion générale sur l’aménagement des espaces
transfrontaliers, espaces qui présentent la particularité de s’étendre de part et d’autre d’une
frontière nationale. Or, suite à l’intensification des échanges et aux mouvements
d’intégration socio-économique, l’ouverture des frontières européennes a notamment pour
conséquences des processus de recomposition territoriale au sein des espaces
transfrontaliers. Emergent ainsi de nouveaux territoires comme les eurorégions ou les
agglomérations transfrontalières, confortées par les politiques européennes en faveur de la
coopération territoriale. L’objectif principal de la recherche est de contribuer à une
meilleure connaissance des dynamiques et réalités territoriales transfrontalières à l’œuvre,
dont la prise en compte interroge et remet en question les limites traditionnelles des
politiques d’aménagement menées dans les pays européens.
A partir d’une analyse à la fois théorique et empirique, il s’agit de s’interroger sur les
potentialités de développement territorial des espaces transfrontaliers européens.
L’hypothèse de recherche posée est celle d’une intégration transfrontalière participant à la
constitution de nouveaux « territoires ». Dans cette perspective, nous proposons un modèle
d’analyse global et systémique traitant de la construction des territoires transfrontaliers, qui
permet de mesurer l’intensification et l’interaction des liens de différentes natures
(structurel, institutionnel, idéel) qui se mettent en place au travers des frontières. La
démarche est appliquée à quatre études de cas replacées dans le contexte européen, à savoir
l’eurorégion Hajdú-Bihar-Bihor, située sur la frontière hungaro-roumaine, l’agglomération
transfrontalière franco-valdo-genevoise, l’eurorégion Galice-Norte entre l’Espagne et le
Portugal, et le projet urbain Belval localisé sur la frontière franco-luxembourgeoise. La
question est de savoir si ces espaces transfrontaliers forment de nouveaux territoires de
projet et/ou de nouveaux pôles de développement polycentriques à même de susciter de
nouvelles dynamiques territoriales et de fournir des outils favorisant un aménagement
intégré.
Les territoires transfrontaliers en émergence présentent des degrés divers
d’intégration selon le niveau d’ouverture des frontières, le contexte historique et socio-
économique, la configuration morphologique et la volonté politique exprimée par les
acteurs locaux en faveur de politiques transfrontalières. En dépit des formes différenciées
du transfrontalier, une même caractéristique traverse pourtant les différents exemples
analysés empiriquement : il reste difficile pour les acteurs locaux de porter une réelle
planification stratégique transfrontalière, tant les représentations territoriales restent
confinées dans les espaces et systèmes d’aménagement nationaux.
Enfin, l’analyse de la territorialisation transfrontalière a permis de déboucher sur deux
conclusions essentielles : il n’existe pas de modèle normatif pour penser les territoires
transfrontaliers dans le domaine de l’aménagement et du développement territorial, les
enjeux territoriaux d’un espace transfrontalier étant très liés à la situation locale ; il est
nécessaire de réfléchir préalablement au projet territorial que les acteurs locaux veulent
mener, le projet décidant ensuite des outils institutionnels à mettre en place pour mener à
bien les actions territoriales entreprises.
3
4
5Sommaire
Introduction générale : Les espaces transfrontaliers comme nouvel enjeu des
politiques d’aménagement en Europe
Première partie : Espaces transfrontaliers et aménagement de l’espace européen,
une mise en perspective
Chapitre 1 : Aménagement de l’espace et frontières
Section I : La frontière comme ligne de séparation entre deux systèmes territoriaux
Section II : La frontière comme facteur de contact et l’émergence des espaces
transfrontaliers
Section III : Les effets de l’ouverture des frontières européennes en aménagement :
questionnements pour l’analyse des espaces transfrontaliers
Chapitre 2 : Les politiques européennes de coopération territoriale
Section I : La politique européenne de « cohésion territoriale » : un levier d’action
pour les régions européennes
Section II : Quel rôle des espaces transfrontaliers dans les politiques territoriales
européennes ?
Section III : La politique européenne de coopération transfrontalière
Section IV : L’émergence de nouveaux territoires transfrontaliers en Europe
Chapitre 3 : Présentation générale des études de cas
Seconde partie : Vers une recomposition territoriale de part et d’autre des frontières
européennes ? Réflexion sur l’émergence de nouveaux territoires transfrontaliers en
Europe
Chapitre 4 : Explicitation du modèle d’analyse de construction du territoire
transfrontalier
Chapitre 5 : La reconfiguration des systèmes urbains à proximité des frontières
Section I : Les recompositions territoriales à l’œuvre au sein des espaces
transfrontaliers
Section II : Quels défis de développement urbain dans les exemples analysés ?
Chapitre 6 : L’émergence d’une gouvernance transfrontalière
Section I : Gouvernance territoriale et espaces transfrontaliers
6

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin