La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Les suites du Neuf Thermidor; terreurs blanches, 1795-1815

De
228 pages
Jit. LES SUITES DU THERMIDORNEUF MARC BONNEFOY LES SUITES DU NEUF THERIIIOOR TERREURS BLANCHES 1795-1815 Prix : 2 fr. 50 PARIS FISCHBAGHER, ÉDITEUR SS, RUE DE SEINE, 33 1892 Tous droits réservés. 196510 ^"^ 100562? INTRODUCTION nous parler dePourquoi donc toujoiu^s crimes del'échafaud révolutionnaire , des la Terreurla Terreur rouge , et jamais de blanche ? N'est- il enfin que l'Histoire soitpas temps enseignée avec justice ! les rares érudits ont eu le tempsA part qui lire nos histoires vingt oude de France en trentevolumes, qui laTerreurblanche?connaît PrenezPas un Français sur dix, peut-être. hasard, populaire ouau parmi la classe bourgeoise, une personne réputée instruite et prononcez devant elle le mot de Terreur. Quelle vision ce nom évoquera-t- il à l'esprit de cette personne? L'image de la guillotine, le Robes-souvenir du bourreau , la figure de pierre. Quant aux barbaries des chouans, aux crimes affreux des compagnons de Jésus ou du Soleil, aux exploits sanguinaires des Chevaliers du poignard, aux abominations de toutes sortes commises par les assassins roya- listes, le pays les ignore, car on les lui cache. Tenez voilà, un jeune bachelier il a eu le; premier prix d'histoire au collège; interro- geons-le : « Mon ami, que sais-tu de la Terreur? — C'est un régime odieux qui pesa sur la France pendant une partie des années 1793 1794.et L'échafaud était dressé en perma- et desnence, milliet*s de citoyens périrent, innocents ou coupables.
Voir plus Voir moins

Jit.
LES SUITES
DU
THERMIDORNEUFMARC BONNEFOY
LES
SUITES DU NEUF THERIIIOOR
TERREURS BLANCHES
1795-1815
Prix : 2 fr. 50
PARIS
FISCHBAGHER, ÉDITEUR
SS, RUE DE SEINE, 33
1892
Tous droits réservés.196510
^"^
100562?

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin