7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois




AVERTISSEMENT

Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le
jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la
communauté universitaire élargie.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l'auteur. Ceci
implique une obligation de citation et de référencement lors
de l’utilisation de ce document.

Toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une
poursuite pénale.


➢ Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr




LIENS


Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 122. 4
Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 335.2- L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm '
orteurs
rain
STMIA
herc

y
École
ersité
do
P
ctorale
rédéric
IAEM
herc
Lorrain
INRIA,
e
ses
Départemen
Nancy
t
Univ
de
Caelen
formation
CNRS,
do
conférences,
ctorale
Quignard
en
Lauren
informatique
herc
Robustesse
Lab
dans
he
les

systèmes
P
de
R
dialogue
Bunt
nalisé
de
Mo
ys-Bas
délisation
de
et
e
é
Examinateurs
v
Maître
aluation
ersité
du
vignon
pr
de
o
CNRS,
cessus
R
d'ancrage
de
p
e
our
c
la
Lo
gestion
Rec
de
Informatique
l'incompréhensio
l
n
7503
THÈSE
Henri
présen
oincaré,
tée
1
et
app
souten
Harry
ue
Professeur,
publiquemen
ersité
t
Tilburg,
le
a
24
Jean
o
Directeur
ctobre
rec
2008
h
p
,
our
Grenoble
l'obten
F
tion
Béchet
du
de
Do
Univ
ctorat
d
de
A
l'univ
Matthieu
ersité
Chargé
Henri
rec
P
he,
oincaré,
Nancy
Nancy
t
1
omar
(sp
Directeur
écialité
rec
Informatique
h
Linguistique)
,
par
Ro
Alexandre
quencourt
Denis
oratoire
Comp
r
osition
de
du
herc
jury
en
Pr
et
ésident
App
Jean-Marie
ications
Pierrel
UMR
Professeur,
UFR
UnivMatthieu
l'équip
jour
ts
tout
Mes
a
profonds
n'aurait
remercie
é
men
re
ts
souten
v
la
on
considérable
t
paren
tout
alogue
d'ab
par
ord
de
à
sur
Lauren
et
t
présen
Romary
t
p
te
ou
mes
r
d'action.
l'op-
p
p
mon
ortunité
tière,
qui
doiv
m'a
remerciés.
été
leur
donnée
de
d
Je
'
bres
eectuer
atric
cette
Bertrand
thèse
our
sous
construction
sa
thèse.
direction.
les
Ensuite,
mo
je
group
remercie
a
c
leur
haleure
3
u
b
se
lui,
men
t
t
.
les
mes
deux
hat
rapp
toute
orteurs,
et
Jean
T
Cael
n
en
t
et
m'on
Harry
présence
Bun
souten
t
l
p
quatre
our
herc
la
enn
nesse
les
de
group
l
dialogue,
eur
Blac
analyse
Daniel
et
Luciana
ainsi
Pitel
que
v
p
dans
our
mo
les
dans
précisions
collab
qui
ermis
on
ond
t
ons
été
et
app
de
ortées
ce
à
n'aurait
cette
vu
thèse
l'état.
par
à
leur
remerciemen
conco
une
u
li
rs.
erté
Je
Sans
tiens
rien
égalemen
é
t
é
à
ossible
remercier
Mes
Jean-Marie
ts,
Pierrel
amis,
p
c
our
et
la
e
présidence
en
du
Langue
jury
Di
ainsi
puis
que
ALARIS,
F
e
r
t
é
galemen
déric
être
Béc
Ils
het
t,
p
leur
our
et
a
aection,
v
u
oir
au
con
ong
tribué
ces
à
années
mettre
rec
en
he.
p
tiens
ersp
à
ectiv
mercier
e
mem
ce
du
rt
e
ai
le
nes
P
armations
k
du
kburn,
do
Quignard,
cumen
Coulon,
t.
Gaie,
Je
Benotti,
souh
Guillaume
ai
p
te
m'a
exprimer
oir
en
u
outre
la
ma
du
gratitude
dèle
à

Matthieu
cette
Quignard
Cette
qui
oration
a
p
suivi
d'établir
e
f
t
a
encadré
i
cette
du
thèse.
dèle
Il
sans
est
synergie
parv
ce
en
e,
u
t
à
thèse
guider
p
mes
s
tra
le
v
en
aux
Je
tout
adresse
en
tous
me
sincères
lai
ts.
ssan
Remerciemen
t.
terrain
.
In
.
tro
.
duction
de
9
.
Gestion
MEDI
du
Sommaire
terrain
.
comm
.
un
.
p
.
our
dans
la
.
robustesse
.
13
.
1
.
Compréhension
.
dans
.
les
un,
systèmes
69
de
.
dialogue
74
15
.
1.1
.
Qu'est-ce
.
qu'un
aradigme
système
.
de
.
dialogue
.
?
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
cessus
.
.
.
.
.
.
.
T
.
et
.
.
.
73
.
terne
.
.
.
.
.
de
.
.
.
.
15
de
1.2
.
Compréhension
.
et
78
co
terprétation
mm
5.1
unication
.
.
.
.
.
.
81
.
.
.
.
.
.
.
Conclusion
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
3.2
.
.
.
.
.
.
.
.
17
.
1.3
.
Problèmes
.
d'in
53
terprétation
c
.
cessus
.
.
.
.
.
.
.
Métho
.
Ev
.
robustesse
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Ev
.
gestion
.
un
.
.
.
.
.
.
.
4.3
.
première
.
.
.
.
.
.
.
.
25
.
2
in
Problématique
système
de
5
la
aluation
robustesse
aluation
35
.
2.1
.
Dénition
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Le
.
et
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
89
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
91
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
45
.
Pro
.
d'ancrage
.
.
35
.
2.2
.
Mo
.
dèles
.
de
.
robustesse
.
externe
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
3.3
.
errain
.
omm
.
pro
.
d'ancrage
.
robustesse
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4
.
dologie
.
4.1
.
aluation
.
la
37
in
2.3
.
Critiques
.
du
.
métadialo
.
gu
.
e
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4.2
.
aluation
.
la
.
du
.
comm
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
76
.
Conclusions
.
la
.
partie
.
.
.
.
.
.
.
.
43
.
2.4
.
Conclusions
.
.
.
.
.
.
.
.
Robustesse
.
terne
.
un
.
d'in
.
79
.
P
.
d'év
.
81
.
Ev
.
MEDIA
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5.2
.
corpus
.
A
.
l'ancrage
.
.
44
.
3
.
T
.
errain
.
comm
.
un
.
et
.
pro
.
cessus
.
d'ancrage
.
45
5.3
3.1
.
T
.
errain
.
c
.
omm
.
un
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5
.
..
.
10.2
6
.
Un
compréhe
système
.
d'in
Sommaire
terprétation
.
93
terprétation
6.1
Proto
In
.
terprétation
a
syn
Critère
taxico-séman
.
tique
.
.
.
.
.
.
hec
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
ts
.
.
.
173
.
.
.
de
.
aise
93
9.5
6.2
.
Pro
.
jection
du
dans
.
le
.
formalisme
.
MEDIA
.
.
.
.
.
.
de
.
.
.
.
.
Conclusions
.
.
.
ersp
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
9
.
compréhension
.
.
104
.
6.3
.
Conclusion
la
.
.
.
.
.
9.3
.
compréhension
.
.
.
et
.
.
.
de
.
.
.
Abandon
.
.
.
.
.
180
.
sur
.
aluation
.
.
.
.
.
.
.
de
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Discussion
.
dans
.
.
.
.
.
dialogue
.
.
.
.
109
.
7
.
Métho
.
dologie
205
et
12
résultats
.
111
.
7.1
.
Métho
6
dologies
Conclusions
d'év
.
aluation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
de
.
9.1
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Non-compréhension
.
de
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
de
.
mauv
111
.
7.2
.
Résultats
9.4
.
de
.
de
.
.
.
.
.
aise
.
et
.
réin
.
.
.
178
.
mauv
.
si
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Ev
.
cessus
.
185
.
le
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
en
.
aluation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
10.3
114
.
7.3
.
Les
.
erreurs
.
du
.
système
.
.
.
.
.
.
193
.
11.1
.
pro
.
'év
.
.
.
.
.
.
.
11.2
.
ec
.
hine
.
.
.
.
.
.
.
203
.
l'év
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
et
.
es
.
209
115
.
7.4
.
Critique
.
de
.
l'
.
év
.
aluation
.
de
.
la
8.5
robustesse
.
in
.
terne
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
117
.
7.5
171
Amélioration
Exemples
attendue
traitemen
par
173
l'ancrage
Bonne
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
9.2
.
de
.
part
.
209
.
.
119
.
7.6
.
Conclusions
.
de
.
la
.
seconde
.
partie
.
.
.
.
174
.
Non-compréhension
.
.
.
sa
.
aise
.
.
.
.
.
.
.
.
.
175
.
Mauv
.
compréhension
.
.
.
succès
.
réin
.
.
.
.
.
.
.
176
.
Mauv
119
compréhension
Mo
.
délisation
éc
et
de
év
terprétation
aluation
.
d'un
.
pro
.
cessus
9.6
d'ancrage
d'une
121
aise
8
n
Mo
on
délisation
.
du
.
pro
.
cessus
.
d'ancrage
.
123
.
8.1
.
In
.
tro
10
duction
aluation
.
pro
.
d'ancrage
.
corpus
.
10.1
.
co
.
d'év
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
187
.
Mise
.
÷uvre
.
l'év
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
123
.
8.2
.
Mo
188
dèle
Résultats
d'ancrage
.
théorique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
11
.
201
.
Elimination
.
la
.
jection
.
l
.
aluation
.
.
124
.
8.3
.
Pro
.
cessus
.
d'ancrage
.
.
201
.
Analogies
.
v
.
le
.
homme-mac
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
11.3
.
de
.
aluation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
137
Conclusions
8.4
p
Implémen
ectiv
tation
207
dans
Conclusion
un
12.1
système
d'ancrage
de
.
dialogue
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
156
U
S
S
Uterrain
.
cessus
12.2
Sommaire
Pro
.
c
.
essus
.
d'ancrage
.
.
.
.
.
.
.
.
Syn
.
.
.
.
.
.
.
219
.
.
.
.
.
.
.
aluation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
222
.
.
.
.
.
.
.
Utilisation
.
un
.
.
.
.
.
.
211
.
12.3
.
Ev
13.4
aluation
pr
de
.
la
.
gestion
.
du
.
terrain
.
comm
222
un
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
227
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
212
.
13
13.3
Limitations
du
et
comm
p
.
ersp
.
ectiv
.
es
.
215
.
13.1
.
Amélioratio
.
n
.
s
.
du
.
pro
.
cessus
221
d'ancrage
Ev
.
du
.
o
.
d'ancrage
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
13.5
.
thèse
.
.
.
.
.
.
215
.
13.2
.
Extensions
.
du
.
terrain
.
comm
.
un
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Bibliographie
.
7
.
.articiel
sourd,
s
langue
t,
naturelle
la
est
système
sans
On
doute
nature
le
ns
meilleur
à
mo
rép
y
obtien
en
ignoran
que
par
nous
au
a
il
v
à
ons
service
de
même
com-
le
m
dire
uniquer.
problè
Son
alors
ecacité,
d'un
sa
t
faci
t
lité
compassion
d'emploi
énoncés
et
utilisation
son
libre
expressivité
obstacle,
en
Le
fon
v
t
de
un
mise
mo
con
y
ts
en
othèse,
privilégié
système.
p
l'utilisateur
our
qu'a
accompli
n'on
r
onfron
nos
ab
buts.
donner
Mais
des
nous
que
n'a
en
v
a
ons
facultés
en
et
général
fraction
pas
sûr
idée
et
d
y
e
complexes.
la
l'encon
com-
langue.
plexité
p
considérable
tell
nécessai
ne
r
p
e
ce
à
u
son
riv
usage.
umain
Dès
de
le
p
b
que
erceau,
dans
nous
celle
sommes
bâtons
plongés
de
dans
visageable.
un
c
en
dialoguer
vironnemen
en
t
premi
qui
l'énoncé
pro
p
duit
t
de
et
la
les
langue
aucun
naturelle,
me
et
m
sans
p
l
impasses
e
pas
sa
à
v
eut
oir,
ou
notre
onnes
cerv
le
eau
capacité
s'adapte
à
à
men
ces
eugle,
sons
ourvu
pro
raisonnemen
duits
le
par

nos
qu'une
pairs.
la
Lors
ourrait
de
r
l'enfance
e
,
con
nous
à
in
que
tégrons
n
les
ce
mécanismes
irait
de
de
la
de
comm
jectif
unication
traire
au
une
f
la
ur
que
et
du
à
pas
mesure
même
que
Bien
s'étend
mo
notre
am
capacité
e
à
in
comprendre
parlan
le
t
monde.
l'être
Il
confron
p
com-
eut
langue
arriv
teraction.
er
faire
que
yp
nous
c
butions
l'o
sur
réalisation
un
moindre
mot,
à
une
ersation
construction
et
grammaticale,
de
ou
p
un
t
sens
endan
inattendu,
faisan
mais
h
nous
capacité
parv
dif-
enons
t
facilemen
dans
t
nécessite
à
lieu
in
in
tégrer
duit
ces
qu'il
nouv
des
eautés
ons
dans
e
notre
l'utilisateur
bagage
v
linguistique.
Alors
Comm
h
uniquer
en
nous
à
est
le
ensuite
lui,
tellemen
à
t
tude
aisé
Ces
que
en
la
à
comple
laquelle
xité
parvien
de
tout
la
rép
langue
questions,
disparaît
ne
totalemen
r
t
onses
p
croire
our
les
ne
onses
laisser
n'est
pl
La
ace
est
qu'à
9
son
général
emploi.
moitié
Quoi
complète-
de
t
plus
v
naturel
quasimen
alors
dép
que
de
de
de
p
t,
ense
t
r
monde,
à
ne
utiliser
maîtrisan
la

langue
inme
p
de
our
langue.
dialoguer
p
a
bien
v
force
ec
la
une
d
mac
l'utilisateur,
hine
le
en
traindre
li
exemple
eu
n'emplo
et
er
place
des
d'une
moi
souris
s
et
Mais
d'un
faisan
cla
on
vier
à
puisqu'il
tre
nous
son
est
quotidienne
si
la
facile
L'ob
de
est
co
con
mm
de
uniquer
ermettre
?
utilisation
Les
de
systèmes
langue
de
e
dialogue
la
homme-mac
articielle
hine
système
tenden
soit
t
un
à
ni
réaliser
être
cet
erceptible.
ob
sûr
jecti
faut
f.
dérer
Ce
tte
son
bition.
t
rêv
des
d'
in
ne
terfaces
telligence
logicielles
le
don
te
t
alisan
le
a
but
ec
est
h
d'app
est
orter
tée
un
la
service
plexité
à
la
un
et
utilisateur
l'in
grâce
On
à
eut
l'emploi
néanmoi
de
l'h
la
othèse
langue
la
naturelle.
omplexité
Ce
à
p
euvre
endan
la
t
d'un
,
est
la
que
conception
nécessaire
d'un
une
mo
v
dèle
à
de
rompus,
la
qu'alors
comm
réalisation
u
systèmes
ni
dialogue
cation
erforman
et
devien
son
en
implémen
Cep
tation
t,
dans
en
un
t
système
ette
se
yp
heurten
la
t
de
fatalemen
reste
t
cile
à
me
la
tre
complexité
÷uvre
de
un
la
Celle-ci
langue
en
et
er
de
que
l'in
système
teraction
terprète
v
pro
erbale
par
;
et
or
se
nous
ose
ne
que
disp
ti
o-
du
sons
yp
pas
:
à
dit
l'heure
?
actuelle
que
de
oulait-il
mo
?
dèle
que
complet
êtres
de
umains
la
t
comm
général
unication
mal
et
y
de
ondre,
la
systè
c
est,
ompré-
c
hension.

En
une
conséquence,
ulti-
les
de
système
mes.
s
problèmes
de
euv
dialogue
t
que
outir
nous
des
parv
dans
enons
le
à
ne
construire
t
aujourd'h
du
ui
à
fon
de
t
onse
bien
ces
pâle
ou
gure
il
face
p
à
obteni
u
que
n
rép
être
incomplètes,
h
encore
umain.
qu'il
Si
t
on
b
les
rép
comparait,
alors
on
ce
p
pas
ourrait
cas.
dire
robustesse
qu'un
système
système
la
de
à
dialogue
La
est