Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rôle du Noyau Sous-Thalamique au sein du réseau des ganglions de la base : étude électrophysiologique in vitro en condition normale et parkinsonienne, Role of the Subthalamic Nucleus inside the Basal Ganglia Network : electrophysiological study in vitro in control conditions and in Parkinsonian state

De
183 pages
Sous la direction de Constance Hammond, Liliana Garcia
Thèse soutenue le 15 janvier 2010: Aix Marseille 2
Une brève stimulation du Noyau Sous-thalamique (STN) dans la tranche des ganglions de la base induit une réponse polysynaptique de longue durée dans ses cibles : Substantia Nigra Pars reticulata (SNr), GP (Globus Pallidus). Cette réponse consiste en un courant NMDA suivi d'un barrage de courant excitateurs de type AMPA qui génère des bouffées de potentiels d'action. La même stimulation dans des branches provenant de souris déplétée en dopamine génère aussi des réponses complexes de plus longue durée. Leur seuil de déclenchement étant 2 à 3 fois plus faibles et ne peuvent dans certains cas se réverbérer. Afin de comprendre les mécanismes sous-sous-jacents dans le STN, nous avons étudié la réponse de ces neurones. en contrôle de courtes réponses sont enregistrées tandis qu'en conditions parkinsoniennes cette réponse est considérablement augmentée. Nous proposons qu'un réseau glutamatergique est présent dans le STN et est sous le contrôle négatif des récepteurs dopaminergiques
-Gaglions de la base
-Noyau sous-thalamique
-Parkinson
-Patch-clamp
Single pulse stimulation of the Subthalamic Nucleus (STN) induces a polysynaptic response in the Basal Ganglia Slice in its targets : Substantia Nigra Pars Reticulata (SNr), Globus Pallidus (GP). This response consists of a slow NMDA current with superimposed AMPA transients which generate burst of action potential. The same stimulation in slices depleted in dopamine generates complex response of longer duration. The threshold is also lowered (2-3 times) and in some cases this response reverberates. Theses bursts of synaptic activities could be generated spontaneously. In order to understand the mechanisms, we recorded the evoked response in the STN. In control, only short responses are recorded whereas in Parkinsonian conditions, the polysynaptic response is increased. We propose that a polysynaptic network of dopaminegic receptors
Source: http://www.theses.fr/2010AIX22016/document
Voir plus Voir moins