Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Agriculture 2009 : Bon potentiel de la banane, mauvaise campagne de canne

De
2 pages
Agriculture 2009 : bon potentiel de la banane, mauvaise campagne de canne n 2009, la banane gua- progressive des droits de La production de banane Banane : Edeloupéenne et plus douane acquittés par les progresse par rapport à le potentiel généralement antillaise a producteurs d’Amérique 2008, qui avait été mar- poursuivi son retour sur le latine de 176 euros la ton-antillais marché, après une année ne de bananes en 2009, à quée par le cyclone Dean. se confrme2008 encore empreinte du 114 euros en 2017.A l’inverse, la production cyclone Dean. Avec 53 000 de sucre, perturbée par tonnes, les exportations vers le mar- D’avril à septembre, la consomma- le confit social et des ché européen sont en progression de tion de bananes des ménages français 34 % par rapport à 2008 : la banane a été fortement concurrencée par les pluies précoces, baisse de antillaise a bénéfcié de la baisse des fruits de saison. Celle ci a légèrement 12 %. Dans le domaine importations en provenance de pays diminué de 4 % en 2009 par rapport des fruits et légumes, les d’Afrique comme le Cameroun ou à 2008, après deux années de haus- le Ghana, mais aussi de la banane se. Les achats sont encore supérieurs acteurs de la flière s’or - dollar. Les conditions climatiques de 9 % par rapport à la moyenne sur ganisent en interprofes- défavorables, en particulier au Costa cinq ans. sion. Les Guadeloupéens Rica, en Équateur et en Colombie, ont freiné ces importations.
Voir plus Voir moins
Agriculture
2009 : bon potentiel de la banane, mauvaise campagne de canne
18
La production de banane progresse par rapport à 2008, qui avait été mar-quée par le cyclone Dean. A l’inverse, la production de sucre, perturbée par le conflit social et des pluies précoces, baisse de 12 %. Dans le domaine des fruits et légumes, les acteurs de la filière s’or-ganisent en interprofes-sion. Les Guadeloupéens consomment beaucoup de fruits, de légumes et en particulier des tuber-cules. Les importations complètent la production locale qui ne couvre que les deux tiers de la consommation.
E n9002lunn etep edolpueéane gua-, la banBanane :progressive des droits de  douane acquittés par les généralement antillaise as  le potentielproducteurs d’Amérique poursuivi son retour sur leantillaislatine de 176 euros la ton-2m0a0rc8 hée,n caorper èse mupnree inaten ndéeu  se confir ene de bananes en 2009, à m114 euros en 2017. cyclone Dean. Avec 53 000 tonnes, les exportations vers le mar- D’avril à septembre, la consomma -ché européen sont en progression de tion de bananes des ménages français 34 % par rapport à 2008 : la banane a été fortement concurrencée par les antillaise a bénéficié de la baisse des fruits de saison. Celle ci a légèrement importations en provenance de pays diminué de 4 % en 2009 par rapport d’Afrique comme le Cameroun ou à 2008, après deux années de haus -le Ghana, mais aussi de la banane se. Les achats sont encore supérieurs dollar. Les conditions climatiques de 9 % par rapport à la moyenne sur défavorables, en particulier au Costa cinq ans. Rica, en Équateur et en Colombie, ont freiné ces importations. La récolte cannière 2009, pressentie comme l’une des meilleures depuis L’Union européenne et les pays longtemps, a dé-Canne à sucre : latino-américains producteurs de buté avec deux bananes sont parvenus à un accord mois de retard,une mauvaise qcouin cleesr noapntp olsea it cdoenpiuti s cpolums mdeer ci1a5l  pà ourl as e temrim-aivnreilr,  campagne 2009 ans. L’accord signé le 15 décem - début août. Elle a été perturbée par bre 2009 prévoit une diminution les mouvements sociaux de début
Les chiffres clés de la filière canne
Source : DAF, DSV, Douanes
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Source : DAF, DSV, Douanes
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin