Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

6
’année agricole 2003 en Cham pagneArdenne a été très marquée par les lltnoeaeeusltmt.lrrepoPeisomseLérécaelruatntndioriupesxdadgnsenoététxeecchampagne,lesvenesecocéropxeseltniopttpenopruseésiionsrtatrogrontpe.ivsnoctucéaemèeénntdetsvilueenacilecationondiCescale.negnnetnosmeugeartfoneéudr aléas climatiques. Les rendements ont chuté pour quasiment toutes les cultures sous les effets cumulés du gel hivernal, de la sécheresse de prin
Céréales : chute des quantités récoltées, flambée des prix
Les résultats ont été décevants pour l’ensemble des acteurs de la filière : la production totale de céréales a reculé de 16%. Les surfaces sont restées sta bles alors que le rendement a régressé de 17%. La moisson des céréales d’hiver a commencé plus tôt que les années précédentes : elle a démarré en juin avec l’orge d’hiver pour s’achever sans interruption avec le blé d’hiver. Les résultats de cette moisson ont été décourageants. La récolte de blé a baissé de 22% par rapport à 2002, conséquence de la diminution des surfaces et du rendement. La produc tion d’orge et d’escourgeon d’hiver a chuté de 28%pour les mêmes rai sons. Seulement 30% de la collecte est allée à la malterie, le reste étant
AGRICULTURE
L’ANNÉE DE LA SÉCHERESSE
déclassé en orge de mouture. Suite aux évènements climatiques ayant touché les cultures d’hiver, les surfaces réensemencées en orge de printemps ont été considéra blement augmentées, passant de 121 400 ha en 2002 à 164 400 ha en 2003. En revanche, le rendement s’est amoindri. La production de maïs grain a sévèrement baissé par rap port à 2002 sous l’effet conjugué d’une chute du rende ment et d’un transfert de surfaces vers la production de maïs fourrage afin de répondre aux demandes des éleveurs pour l’alimentation animale. Au cours de l’été, les cours des céréales ont commencé à grimper : le blé est passé de 120 euros la tonneen août à 160 euros la tonne en novembre. Au printemps 2004, les cours sont encore supérieurs de 20 euros/tonne à ceux d’août
Productions végétales en 2003
Unités : ha et q/haRendement ÉvolutionSurface Évolution 2003/2002 2003/2002 Céréales 705200 065 17 dont blé tendre376 4007 6816 orge d'hiver112 2008 5822 orge de printemps164 400+35 654 maïs grain41 60018 6820 avoine 5700 249 0 Oléagineux 137400 132 0 dont colza hiver125 9002 320 tournesol 9700 +832 6 Protéagineux 57400 +745 12 dont féveroles9 20010 4610 pois protéagineux48 100+11 4512 Betteraves industrielles79 9009 70210 Pommes de terre20 400+3 4764 dont féculerie7 700+3 42611 consommation 12000 +3485 1 Source : SRSA ChampagneArdenne
INSEE DOSSIER ChampagneArdenne n°18
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin