La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

Orchidées des ALPILLES

de rolandmartin84

Orchidées de VAUCLUSE

de rolandmartin84

Orchidées du LUBERON

de rolandmartin84

suivant
Étudepréliminairecartographique des
Orchidéesde
Sardaigne
RolandMARTIN*mars2016 ISBNn°978-2-9559986-3-2
Avant propos C'est à la suite d'un voyage des adhérents de "Sérapiaen Sardaigne que l'idée nous est venue d'établir Médica" une cartographie des orchidéesde cette île, afin de servir de support pédagogique à l’expédition. Nous avons lancé un appel pour "récolter" des données auquel certains ont répondu et nous en disposons actuellement 2111 pour 50 taxons répertoriésnombreux autres détenteurs de données n'ont pas répondu ou De n’ont pas encore été sollicités, et du travail de prospection reste à faire car la couverture de l'île demeure assez éparse. Nous avons essayé de conserver au maximum la taxonomie utilisée par les 8 observateurs qui nous communiqué leurs données, dans la limite des conflits taxonomiques ou nomenclaturaux que cela pouvait provoquer. Nous les avons centralisées et normalisées et avons établi des cartes de répartition partaxon afin d’illustrerd’éventuels comptes rendus plus précis des voyages sur cette si belle île. Cette cartographie n'est que provisoire. Elle devra être complétée avec de nouvelles données mais elle a au moins le mérite de donner une vision de la répartition des orchidées sur le territoire, des plus répandues aux plus rares voire douteuses, des plus marginales en limité d’aire jusqu’aux endémiques. Certaines raretés connues dans la littérature n’apparaissent pas dans notre jeu de données et devront être recherchées sur le terrain.D’autresposent données des problèmes taxonomiques difficiles à résoudre sans un réexamen approfondi du matériel photographié in situ et/ou un retour sur le terrain. Ce travail espère donc relancer à la fois la cartographie collaborative des orchidées de Sardaigne et la réflexion taxonomique sur les groupes problématiques.
Pelouse à orchidées en Sardaigne (Photo H. ZELESNI)
Sommaire Avant propos Sommaire Présentation de la Sardaigne Situation Relief Géologie Climat et Hydrographie La végétation Les espaces protégés: Parcs nationaux, régionaux et réserves…Les orchidées Dans le monde et en Sardaigne Morphologie Cartographie Monographies Liste des taxons répertoriés Cartes Annexes Remerciements et Bibliographie
Paysage marin (Photo M.SERET)
Situation La Sardaigne, deuxième plus grande île de Méditerranée, se situe au centre de son bassin occidental. Elle est voisine très proche de la Corse au nord dont elle est séparée par les Bouches de Bonifacio (11 km), del’archipel dela Galite (Tunisie) au sud (148 km), de la péninsule italienne au nordest (191 km), de l’île de Minorque (Baléares) à l’ouest (240 km) et de la Sicile au sudest (247 km), qui lui enlève le titre de plus grande île. Elle est bordée à l'Est par la mer Tyrrhénienne et à l'Ouest par la mer de Sardaigne ou bassin algéroprovençal. D'une surface de 24 000 km² c'est une région italienne au statut de "région autonome" dont le cheflieu est Cagliari. Les autres villes d'importance se situent en bordure côtière : Olbia, Porto Torres, Sassari…
La montagne "sardignole" (Photo M.SERET)
Relief : Il est essentiellement constitué de collines et de montagnes d'altitude moyenne dont le principal massif (Gennargentu), pratiquement situé au centre de l'île, culmine à 1834 m. Les autres massifs, moins élevés sont les monts Limbara (1359 m) et Lerno (1094 m) au Nord, les Mont de Linas (1236 m) au Sud et les Monts du Sulcis qui, à des altitudes plus basses,descendent vers la mer…De nombreux petits plateaux et de plaines parsèment la Sardaigne entre lesquels se faufilent plusieurs cours d'eau. Sa bordure côtière longue de 1450 km est entrecoupée de golfs et lagunes somptueuses
GOLA SU GORROPPU (Photo M.SERET)
SOPRAMONTE (Photo M. SERET)
Géologie Les roches de Sardaigne sont parmi les plus anciennes d'Europe et d'Italie. Celles qui constituent la Sardaigne méridionale datent de la période "précambrienne" (Primaire). Au Nord de l'île, les roches sédimentaires sont majoritaires alors qu'au centre et au Sud de l'île on trouve parfois des roches volcaniques en quantité.
(Carte établie d’après Ribecai et al. 2005)
Climat(Sardaigne.fr)Il est dans son ensemble de type "méditerranéen" avec un ensoleillement considérable (2500 à 3000 heures par an). Les pluies se concentrentde l’automne au printemps. La pluviométrie est moins élevée qu'en Corse du fait d'une altitude moyenne inférieure. (Voir carte de la pluviométrie de Sardaigne). Une disparité importante des températures entre la côte et l'intérieur du pays tant en hiver qu'en été est due à la proximité de la mer et des brises marines. Le vent du nordouest (Mistral) apporte un peu de fraîcheur et des précipitations sur les reliefs, contrairement au vent du sud (Sirocco), qui provoque parfois des pics de température importants (+ 45°).
(Carte établie d'après : http://fr.wikipedia.org/)
HydrographieFleuves : Ce sont essentiellement de petits fleuves côtiers dont les principaux, leTirso, leCoghinasle et Flumendosa ne dépassent pas 150 km. Lacs naturels et artificiels de barrages et retenues :Ils sont nombreux en Sardaigne. Le seul lac d'eau douce naturel est leLago BaratzLagunes et zones humides : Elles marquent un aspect important de l'hydrographie sardignole. Les plus importantes lagunes deCabras(3575 ha), Cagliari(3466 ha),Stago di corru S'ittri, San Giovani et Marceddi(2610 ha),Molentargius(1400 ha), ainsi que d'autres sont protégées par la convention RAMSAR…
Lago di SANDRINO (Photo M.SERET)
SOPRAMONTE (Photo M.SERET)
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin