La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

ACTIVITÉS
Hausse du revenu agricole
avec des disparités
duits. La progression du montant matiques avaient été médiocres.En 2002, le revenu agricole a
des aides versées (+5,3 %) et la Ainsi, la récolte de maïs est enprogressé de4%en Alsace.
croissance modérée des coûts de hausse de 11,0 %, sous l’effet
Cette hausse résulte de la
production (+1,0 %) ont également conjugué de l’augmentation des
bonne tenue des prix des vins contribué à l’évolution favorable du surfaces (+2,0 %) et surtout du ren-
d’Alsace et de la forte résultat agricole, qui augmente ain- dement qui se redresse nettement,
si en termes réels de 4,0 % en tout en restant assez loin de sonaugmentation de la récolte de
Alsace. Depuis 1995, le revenu de record de l’année 2000. Les autresmaïs. La conjoncture a été en
l’agriculture alsacienne progresse récoltes sont également pour la
général moins favorable aux
d’ailleurs à un rythme annuel de plupart en nette progression : il en
autres produits, dont 4,0 % environ. Cette évolution du est ainsi pour le blé, le tabac, les
la progression des quantités a résultat agricole dans la région est betteraves, le houblon, les pom-
directement liée à l’évolution du re- mes de terre. En revanche, en rai-été assez souvent annihilée par
venu de la viticulture, qui enre- son de l’offre abondante, les prixune baisse sensible des prix.
gistre depuis sept ans une sensible ont subi des baisses d’ampleur va-
croissance de son résultat. riable. Si les cours du maïs dimi-
nuent peu (-2,0 %), la baisse des
prix du blé, des betteraves et desDes récoltes plus abondantes
pommes de terre est forte et a lar-en grandes cultures
gement compensé la hausse des
u niveau national, selon les
Les récoltes en grandes cultures quantités. Mais, grâce au maïs, laA comptes provisoires de
ont progressé fortement par rap- valeur globale de la production de
l’agriculture en 2002, le résultat
port à 2001, où les conditions cli- grandes cultures s’accroît de
agricole a diminué de 2,4 %. Les
récoltes ont été abondantes, mais
Progression marquée du revenu de l'agriculture alsacienne depuis 1995
les prix de beaucoup de produits
Évolution du résultat agricole par actif en termes réelsagricoles sont en baisse, parfois de
160façon importante. Ces évolutions
se retrouvent aussi en Alsace, Indice 1990 = 100
mais les effets sur le revenu sont
différents du fait de l’importance
des productions de maïs et surtout 140
Alsacede vins par rapport à la production
totale. Tandis que la na-
tionale subit une diminution en va-
leur de 1,6 %, du fait de la baisse
120
des prix, la croissance des quanti-
tés produites a entraîné celle de la
France métropolitaine
valeur de la production en Alsace
(+2,8 %), grâce à la hausse des
100
cours du vin, qui a compensé la
baisse des prix des autres pro-
80
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
15
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : comptes de l'agricultureACTIVITÉS
3,5 %, ce qui entraîne une crois- plus conforme à son évolution ten- sont en diminution, en raison d’une
sance du revenu de 4,0 % pour les dancielle influencée par les quotas vive concurrence sur les marchés
exploitations spécialisées en gran- laitiers. Par ailleurs, les éleveurs extérieurs. Cela conduit les viticul-
des cultures. Cette hausse ne per- ont bénéficié d’une nouvelle reva- teurs alsaciens à être toujours plus
met cependant de compenser lorisation (+29 %) des primes bovi- ambitieux sur le terrain de la quali-
qu’une partie du recul de l’année nes, prévue par l’Agenda 2000. té. La bonne tenue des prix assure
2001. Mais les élevages laitiers ont été une croissance de revenu de 7 %
affectés par une importante baisse pour l’ensemble des exploitations
du prix du lait (-3 %), intervenue viticoles alsaciennes.Hausse des cours
après la forte progression dedes gros bovins,
l’année précédente. En consé-
mais baisse du prix du lait
quence, le revenu des éleveurs bo- Jean VAUTRIN
vins est en légère baisse (-1 %).Après la crise de la fin de l’année Service régional
2000 et du début de l’année 2001 de Statistique agricole
liée à l’encéphalopathie spongi- Des prix bien orientés
forme bovine, les cours des bovins pour les vins d’Alsace
se sont redressés (+10 %), sans
La récolte de vins d’Alsace enpour autant retrouver leur niveau
2002 a été très légèrement infé-d’avant la crise. La reprise de la
rieure à celle de l’année précé-consommation de viande bovine a
dente. La qualité est de nouveaupermis d’assainir le marché, après
au rendez-vous : le millésime 2002le profond marasme de l’année
ne dépare pas la série des millési-précédente. Même si les abattages
mes précédents. Le marché desont diminué de 3 %, les éleveurs
vins d’Alsace continue de bénéfi-ont pu commercialiser leurs ani-
cier d’une bonne adéquation entremaux surnuméraires, c’est-à-dire
l’offre et la demande : le volumequi n’avaient pu l’être précédem-
des ventes est proche de celui dement. Ainsi, les effectifs de bovins
la récolte, ce qui permet une évolu-décroissent en 2002. En particulier,
tion très satisfaisante des prixle nombre de vaches laitières di-
(+5 %). Toutefois, les exportationsminuede5%et retrouve un niveau
Croissance de la valeur des productions céréalières et viticoles
Évolution 2001-2002 (en %)
Alsace France métropolitaine
Volume Prix Valeur Volume Prix Valeur
Production (hors subventions) 2,5 0,3 2,8 2,4 -3,9 -1,6
dont : céréales 9,8 -4,3 5,1 15,2 -9,3 4,5
vins AOC -0,2 5,3 5,1 -3,2 1,7 -1,6
gros bovins -5,5 9,2 3,2 -2,9 5,7 2,6
lait 0,1 -3,0 -2,9 0,9 -2,3 -1,4
Production (y. c. subventions) 2,9 0,1 3,0 3,1 -3,6 -0,6
Consommations intermédiaires -0,1 1,0 0,9 -0,7 0,5 -0,2
Valeur ajoutée brute 4,5 -0,4 4,1 6,4 -7,0 -1,0
Résultat agricole par actif en termes réels /// /// 4,0 /// /// -2,4
16
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : comptes de l’agriculture