Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'agriculture dans le Tarn

De
2 pages

Ce numéro vous propose pour chaque département de la région : - une synthèse conjoncturelle sur l'emploi salarié - des données de cadrage sur la répartition de la population active par catégorie socioprofessionnelle - une analyse sur l'agriculture

Publié par :
Ajouté le : 29 décembre 2012
Lecture(s) : 38
Signaler un abus

numéro 7- 81 : janvier 2002
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Ralentissement de la croissance de l'emploi • Fermeture en décembre 2001 de la
société JET (bonneterie) de Gaillac suiteAprès une forte progression Evolution du taux de chômage à la liquidation judiciaire.(+ 2,6 %) au premier trimestre et de l'emploi salarié
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)2001, l’emploi salarié (hors agricul- Projet de création d’un parc de sports
112 13,0
ture, éducation, administration, Emploi et de loisirs sur l’ancien bassin minier
110 12,5
santé et action sociale) diminue dans de Carmaux : investissement de 80108 12,0
le Tarn de 1,1 % au deuxième tri- millions d’euros et 240 emplois prévus106 11,5
mestre. Entre juin 2000 et juin 2001, 104 à terme.
11,0
102le rythme de croissance de l’emploi,
10,5
100 La charcuterie OBERTI (45 salariés)en glissement annuel, atteint 4,1 %.
10,0
98 s’agrandit et envisage de développerChômageCe rythme reste inférieur à celui de
9,596 sa gamme prétranchée ainsi que la
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 3T01Midi-Pyrénées (+ 4,9 %) mais est
promotion des produits de charcuterieEmploi salarié Taux de chômagesupérieur à celui de la France (+ 3,1 %). e e2 trimestre 2001 3 trimestre 2001 de Lacaune.
(en milliers) (%)Au cours de l’été, l’emploi
Tarn 65,6 9,9
salarié devrait encore légèrement Mise en liquidation judiciaire enMidi-Pyrénées 587,6 9,4
France 14 943,7 8,9diminuer dans le Tarn. L’activité novembre 2001 de la Manufacture de
Source : Insee, estimations trimestrielles cvsralentit dans l’agroalimentaire ainsi Confection à Gaillac. 38 salariés sont
concernés.que dans le secteur des biens de lerie et la restauration. Elle s’amé-
consommation. L’emploi se dégrade liore dans le secteur des biens
La VOA (Verrerie Ouvrière d’Albi)dans les services destinés aux entre- intermédiaires et surtout dans celui
investit 3,1 millions d’euros pour
prises, notamment dans l’intérim. Il des biens d’équipement.
l’implantation d’une plate-forme de
devrait se tasser dans la construction Fin septembre 2001, le taux de
stockage et d’expédition. Début des
malgré une augmentation du nom- chômage s’établit à 9,9 % en travaux prévus en décembre 2001.
bre de mises en chantiers de augmentation de 0,1 point par
logements neufs au cours des trois rapport au trimestre précédent. Il Dans le Tarn, le nombre de journées
indemnisables pour chômage partielpremiers trimestres 2001 par rapport baisse néanmoins de 0,8 point en un
baisse de 71 % entre janvier età la même période de l’année an et de 2,8 points depuis son plus
septembre 2001 (par rapport à lapassée. Par contre, l’activité dans les haut niveau de la décennie atteint fin
même période de l’année précédente).services aux ménages reste bien 1997. Il reste supérieur aux taux
orientée, en particulier dans l’hôtel- régional (9,4 %) et national (8,9 %).
DONNEES DE CADRAGE
Répartition par catégorie socioprofessionnelle de la population active ayant un emploi
Tarn FranceMidi-Pyrénées
1999 1990 1999 1990 1999 1990
(%) (%) (%) (%) (%) (%)
Agriculteurs exploitants 6 9 6 9 3 5
Artisans, commerçants, chefs d'entreprises 8 10 8 10 6 8
Cadres 9 8 12 11 13 12
Professions intermédiaires 21 17 23 19 23 20
Employés 29 25 29 25 29 26
Ouvriers 27 31 22 26 26 29
Source : Insee Midi-Pyrénées, recensements de la population (au lieu de résidence)
911912345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678234567890123456789012345678123456789012345678901234567891234567890123456789012345678919992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781119234567890123456789012345678234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567892345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567823456789012345678901234567819234567890123456789012345678912345678901234567890123456789234567890123456789012345678234567890123456789012345678123456789012345678901234567899199123456789012345678901234567891192345678901234567890123456789911234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819234567890123456789012345678192345678901234567890123456782345678901234567890123456789234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819234567890123456789012345678192345678901234567890123456781234567890123456789012345678234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891912345678901234567890123456781234567890123456789012345678112345678901234567890123456789234567890123456789012345678234567890123456789012345678112345678901234567890123456789911234567890123456789012345678234567890123456789012345678992345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678123456789012345678901234567899234567890123456789012345678123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456789119112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456789119L'agriculture dans le Tarn
Au cours de la dernière décennie,
Tarn Midi-Pyrénées
le nombre d'exploitations, actuellement
1988 2000 1988 20007 700, a diminué de 36 % alors que la
superficie agricole du département Nombre d'exploitations 12 042 7 674 87 898 60 244
dont professionnelles 7 259 4 756 52 759 36 314(310 000 hectares) a diminué de 5 %.
Superficie moyenne des exploitations professionnelles (ha) 39,7 58,2 39,5 57,5Comme dans l’ensemble de la France, les
Part (en %) de la surface agricole utilisée en :nombreux départs à la retraite et les mesures
ceréales 31,8 32,1 33,2 30,0visant à inciter les agriculteurs de plus de
colza, tournesol, soja 10,4 11,9 10,3 10,355 ans à cesser leur activité (préretraite…)
surfaces fourragères principales 50,7 47,0 50,5 49,5
ont contribué à maintenir un rythme de
vignes 4,0 2,9 2,2 1,8
départ très élevé durant toutes ces années
autres (y.c. jachères) 3,1 6,1 3,9 8,4
quatre-vingt-dix. Entre 1988 et 2000, Animaux (en milliers de têtes)
l’importance relative des exploitations de vaches laitières 36 27 244 179
plus de 50 hectares a doublé, et près de la vaches nourrices 54 63 433 504
moitié de la superficie agricole est mise en ovins 397 392 2 422 2 355
porcins 86 84 604 551valeur par seulement 16 % des exploitations.
équidés 3 4 27 38Selon les territoires du départe-
nombres de ruches (milliers) 15 14 87 94ment, la spécialisation s’affirme de plus en
Nombre d'exploitations pratiquant :plus : cultures à l’ouest, élevage en bordure
vente directe aux consommateurs /// 1 259 /// 8 333du Massif central. Les surfaces consacrées
restauration 11 54 117 339
aux céréales ont sensiblement diminué,
hébergement 161 175 1 609 1 514
principalement en orge et escourgeon. Les
oléoprotéagineux se sont étendus en Définition
surface, le tournesol plus particulièrement
Exploitation professionnelleExploitation professionnelle : exploitation agricole satisfaisant deux critères, atteindre une
et la superficie toujours en herbe a forte-
dimension économique d'au moins 8 unités de dimension européenne (U.D.E.) de valeur
ment régressé. Les exploitations à dominante ajoutée standard (8 U.D.E. équivalent à 12 hectares de blé) et utiliser un volume de travail au
« herbivores », qui pour la moitié sont moins égal à 3/4 d'un équivalent temps plein (ETP).
spécialisées en ovins et pour l'autre moitié
en bovins, représentent 35 % des exploita- tournent vers la vente directe aux consom- équivalents temps plein (ETP). Parmi ces
tions, suivies par les exploitations spéciali- mateurs. actifs familiaux, 5 700 exercent cette
sées en grandes cultures (céréales et Les membres de la famille conti- activité agricole à temps plein. S’y ajoutent
oléoprotéagineux) avec 27 %. Ces exploita- nuent de constituer la quasi-totalité de la le travail des salariés agricoles permanents
tions de grandes cultures détiennent plus de main-d’œuvre agricole : 15 000 non- (780 ETP) et l’activité des salariés saison-
la moitié des céréales et près des trois quarts salariés familiaux agricoles travaillent à niers et occasionnels (750 ETP).
des oléagineux. Pour augmenter leurs temps plein ou à temps partiel dans les
revenus, près de 1 300 exploitations se exploitations du Tarn, représentant 8 700
Emploi total selon l'activité principale des exploitations (en ETP*) Valeur ajoutée agricole par canton en Midi-Pyrénées
Ovins, caprins
Céréales et
oléoprotéagineux
Grandes cultures © Ministère de l'agriculture
et bovins et de la pêche 2001 - IGN 1999
Bovins viande Tarn
2000
Bovins lait
1988
Polyculture
Viticulture d'appelation En millions d'euros
(année 2000)
de 9 000 à 24 000
Céréales et de 6 000 à 9 000
légumes plein champ * en ETP : en équivalent temps plein
de 3 000 à 6 000
ETP* de 0 à 3 000
0 500 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000
Source de l'ensemble des données : Recensements agricoles 2000 et 1988
Etude réalisée par le Service Régional de Statistique Agricole (DRAF Midi-Pyrénées)
Insee Midi-Pyréénnéées - REGARDS surééénnnééé Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
Téléphone : 05 61 36 61 13 ISSN : 1298-9541 des publications pour l'année 2002Rédacteur en chef : Bruno Mura
Télécopie : 05 61 36 62 00 © Insee 2002 SAGE : R81070276 France : 70 €
Dépôt légal : janvier 2002 Etranger : 87 €
ZOOM

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin