Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'explosion du marché des eaux aromatisées

De
51 pages
Ecole: ESC WESFORD
Entreprise: aucune
Niveau: BAC + 5
L'explosion du marché des eaux aromatisées
Sur quelles variables les minéraliers peuvent-ils agir pour obtenir un avantage concurrentiel ?
Voir plus Voir moins
PALAZZOLI Sandra
Date de création : Date de dépôt : Niveau :
01.06.2005 29.06.2005 BAC 5 +
L'explosion du marché des eaux aromatisées
Le marché des eaux plates aromatisées
TABLE DES MATIERES L’explosion du marché des eaux aromatisées Sur quelles variables les minéraliers peuvent-ils agir pour obtenir un avantage concurrentiel ?
 Table des abréviations et sigles utilisés    Avant propos          Introduction           1.) Analyse externe du marché des eaux embouteillées 1.1) Taille et comportement du marché français 1.1.1) Consommation et comportement du consommateur 1.1.2) La fréquence de consommation 1.1.3) Les attentes 1.2) Les différents types de produits et leur évolution    1.2.1) Classification des eaux :      1.2.2) Les eaux sur le marché français 1.2.3) L’environnement concurrentiel 1.3) Les innovations         1.3.1) Conditionnement et packaging :  1.3.2) Les bouchons        1.3.3) Les goûts  2.) Les marchés des aromatisées     2.1) Le marketing mix des eaux plates aromatisées     2.1.1) Les produits        2.1.2) Les prix 2.1.3) La communication 2.1.4) La distribution 2.2. La stratégie marketing       2.2.1) Les objectifs marketing      2.2.2) Segmentation du marché et choix d’un segment 2.2.3) Positionnement et concurrence 2.3) Les enjeux de la fidélisation       2.3.1) Le segment standard      2.3.2) Le segment haut de gamme     2.3.3) La fidélisation des enfants  3.) Etude qualitative        3.1) Observation des consommateurs      3.2) Questionnaire sur le comportement d’achat    3.3. Analyse des résultats        Conclusion         Bibliographie         Annexes           
  
p 02 p 03 p 04 p 05 p 06 p 09 p 10 p 11 p 13 p 13 p 14 p 20 p 21 p 21 p 22 p 22 p 23 p 23 p 23 p 24 p 24 p 27 p 28 p 28 p 30 p 31 p 33 p 34 p 34 p 35 p 35 p 36 p 37 p 37 p 40 p 42 p 43
 1
   
Le marché des eaux plates aromatisées
TABLE DES ABREVIATIONS ET SIGLES Par ordre alphabétique
B BRSA :Boisson rafraîchissante Sans Alcool  
G GIE: Groupement d'Intérêt Economique GMS :Grandes et Moyennes Surfaces  
P PLV :Publicité sur Lieux de Vente PVC :Polychlorure de Vinyle                
  
 2
Le marché des eaux plates aromatisées
AVANT-PROPOS
  Pour la réalisation de ce mémoire, j’aimerais remercier plusieurs personnes qui ont été présentes durant cette année et qui m’ont apporté connaissances et suivi. Anouk Drexler, ma tutrice, qui m’a suivi durant mon année de Master Marketing et avec qui j’ai eut de nombreuses discussions sur ce sujet. Sophie Silvestre, ma responsable pédagogique qui a suivi l’avancement de mon projet. Marie Hélène Thoraval, professeur référent, qui grâce à ses nombreux cours et cas pratiques, m’a permise d’acquérir des connaissances qui me seront indispensables dans le monde du travail.                     
  
3
Le marché des eaux plates aromatisées
INTRODUCTION
 Symbole de pureté, de nature et de transparence, l’eau est dans l’air du temps. L’eau représente les 2/3 de notre masse corporelle, et l’hydratation est un geste quotidien et un élément indispensable à la vie. D’après la pyramide des besoins de Maslow, boire est un élément physiologique et primaire. L’homme doit donc boire au moins 1,5 litres d’eau potable par jour. On peut jeûner 1 mois sans danger considérable, mais on ne peut être privé totalement d'eau plus de 48 h sans risque. L'eau nous permet d'éliminer nos déchets par l'urine, de lutter contre la chaleur par sudation et ventilation pulmonaire, de transporter des vitamines hydrosolubles qui seront, grâce à l'eau, mieux absorbées par la muqueuse intestinale. Une perte d'eau de 12 % peut provoquer la mort. La méfiance grandissante des consommateurs à l’égard de l’eau du robinet a permis aux géants de l’agroalimentaire de devenir les fournisseurs d’eau naturelle en bouteille. Et comme la guerre de l’eau est annoncée pour les prochaines années, la bataille économique est déjà engagée. Les géants de l’eau rivalisent d’innovations pour varier les plaisirs de l’eau. La dernière innovation des minéraliers, donner du goût à l’eau. L’eau est par définition inodore et sans saveur. Fini l’eau « tristounette », aujourd’hui l’eau est devenu un plaisir fruité. Citron, orange, pêche, fraise, framboise, thé, ou encore pamplemousse, pomme, menthe… Avec près de 130 référence, l’offre explose car les consommateurs sont à la recherche de produits sains et non caloriques. Sur quelles variables les minéraliers peuvent-ils agir pour obtenir un avantage concurrentiel ? Il semble donc pertinent de s’interroger sur l’innovation comme moyen de s’imposer sur le marché des eaux, mais aussi sur le marché des BRSA (Boissons rafraîchissantes sans alcool). Pour répondre à cette interrogation, nous étudierons l’analyse externe des eaux embouteillées, puis, dans un second temps, le marché des eaux aromatisées, et dans une troisième partie, nous analyserons une étude qualitative menée sur le terrain afin d’étayer les recherches.
  
4  
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin