Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le Norrland est-il une « colonie » suédoise ? L'exemple de la production d'électricité d'origine hydraulique - article ; n°584 ; vol.104, pg 377-388

De
13 pages
Annales de Géographie - Année 1995 - Volume 104 - Numéro 584 - Pages 377-388
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

M. Michel Cabouret
Le Norrland est-il une « colonie » suédoise ? L'exemple de la
production d'électricité d'origine hydraulique
In: Annales de Géographie. 1995, t. 104, n°584. pp. 377-388.
Citer ce document / Cite this document :
Cabouret Michel. Le Norrland est-il une « colonie » suédoise ? L'exemple de la production d'électricité d'origine hydraulique. In:
Annales de Géographie. 1995, t. 104, n°584. pp. 377-388.
doi : 10.3406/geo.1995.13920
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1995_num_104_584_13920NOTES
Le Norrland est-il une colonie suédoise
exemple de la production électricité
origine hydraulique
Italie Si une Europe question du Sud du Midi voit se Europe poser au septentrionale moins au Portugal connaît en en Espagne revanche et tant en
en Norvège en Suède et Finlande une question du Nord Pêcheurs et petits
agriculteurs norvégiens mineurs et forestiers suédois paysans finlandais souvent
en même temps exploitants forestiers se sentent menacés par adhésion de leurs
pays respectifs Union Européenne les armatures industrielles et urbaines
restent insuffisantes compenser le déclin des activités primaires et les
services ont été en grande partie développés par tat-Providence hui
en crise ils sont devenus pléthoriques et de plus en plus coûteux dans de
vastes espaces fragiles de peuplement faible et épars notion de glesbygd
où leur entretien devient difficile assurer en raison de la crise Le Nord
revient donc cher aux régions vitales des deux tats Norvège Suède de la
péninsule scandinave et la Finlande il peut donc apparaître parfois certains
comme un fardeau hui cf le Midi face Italie des Ligues Mais il
été aussi au cours de histoire de Europe septentrionale considéré malgré la
rudesse des conditions du milieu comme une terre avenir une réserve de
ressources naturelles en partie renouvelables comme le bois des vastes forêts et
énergie des chutes eau ou épuisables comme les minerais variés aux réserves
abondantes pour certains entre eux Naguère encore le Nord pu faire figure
de colonie Sur le concept de colonie nordique rapide mise jour de
Fol J.-Jacques dans le chapitre IV Colonisation et décolonisation pp 291-
298 de ouvrage Les pays nordiques aux xixe et xxe siècles coll Nouvelle Clio
no 48 Presses Universitaires de France Paris 1978 327 p. avec de vastes espaces
vacants des terres disponibles il eu en Norvège en Suède et en Finlande
du Nord une mise en valeur agricole de type pionnier qui est poursuivie
au début des années 1950 ainsi une exploitation des richesses naturelles
forestières hydrauliques et minières)
Et malgré les efforts de développement économique et social et aména
gement infrastructures de tous types décentralisation industrielle et tertiaire
des pouvoirs centraux les habitants du Nord ont souvent impression plus ou
moins justifiée être un peu abandonnés leur sort et être un peu traités
en indigènes qui ne profitent guère de la mise en valeur des ressources du
territoire ils occupent tout le moins de en avoir que des retombées
assez minimes alors que essentiel des bénéfices profite aux régions et aux gens
du Sud Il faut enfin souligner sans insister ici que la présence de minorités
ethniques autochtones en place depuis longtemps renforce le caractère assez
colonial des régions du Nord Lapons en Norvège Suède et Finlande du
Nord Finnois en Norvège et Suède septentrionale
Ann Gèo no 584 1995 pages 377-388 Armand Colin 378 ANNALES DE OGRAPHIE
La Suède du Nord peut fournir une illustration de cette situation jugée par
les habitants comme paradoxale travers un aper sur la production énergie
origine hydraulique Sur énergie hydro-électrique en Norrland une des
brochures publiées actuellement par Norrlands förbundet/Association du Norr
land Box/B.P 294 S851-05 Sundsvall groupe de pression très actif qui diffuse
beaucoup informations utiles notamment grâce une revue et une série de
plaquettes thématiques Norrlands betydelse för det svenska välst ndet im
portance du Norrland pour le bien-être de la Suède Voir le no Norrlands
kraften/La force électrique du Norrland p. sans date édité Sundsvall Pour
ensemble de la production hydro-électrique en Suède le volume du nouvel
Atlas National de Suède version suédoise et anglaise Thé infrastructure
Administration Energy Communications ouvrage collectif sous la direction de
Reinhold Castensson et sous la responsabilité du Département de Géographie
de Université de Linköping Voir le chapitre Energy 78 et sq et notamment
les paragr Electricity supplies pp 83-87 et hydro-electric power stations pp 91-
94 nombreuses cartes et graphiques vol. 160 p. édité par Sveriges Nasjonal
Atlas/S.N.A. Département de Géographie humaine Université de Stockholm
1992 mise au point récente Des statistiques récentes dans le Yearbook of
Nordic Statistics dernier paru 1994 vol 30) édité par le Secrétariat Statistique
Nordique et publié par le Conseil Nordique des Ministres et le Secrétariat
Statistique Nordique 1994 Copenhague voir chapitre Energy.
Une richesse assez tardivement équipée
en Norrland suédois
La prépondérance du Norrland pour la fourniture énergie
hydro-électrique en Suède
La Suède instar de la Norvège de Islande et de la Finlande avantage
de disposer de bonnes ressources énergie hydro-électrique qui ont été équipées
pour la production de courant électrique qui représentait en 1989
32 de la consommation finale totale énergie contre 49 en Norvège où le
courant est origine peu près exclusivement hydraulique 26 en Islande et
24 en Finlande est fournie peu près pour moitié par la force hydraulique
une part et par énergie thermonucléaire autre part Cette consommation
est élevée 118 141 GWh GWh gigawatt-heure 000 MWh mill KWh
en 1989 Elle est couverte par une production de 139 522 GWh dont 70 986 GWh
fournis par la force hydraulique soit 51 La capacité installée totale des
centrales était de 16 172 MW donnant une production moyenne annuelle de
62 756 GWh abondance et les avantages de la force électrique origine
hydraulique expliquent électrification relativement précoce de la Suède qui
permis une mise en valeur plus rationnelle par les industries des autres ressources
de base traditionnelles de la Suède le bois des forêts et les métaux des mines
ainsi un développement rapide du confort domestique NOTES 379
importance de la production hydroélectrique dans le Norrland suédois
dépend de plusieurs facteurs notamment
En fonction des espaces disponibles
Le fait majeur est que plus de 80 de la production énergie électrique
origine hydraulique 51 environ de la production totale électricité provient
des cinq Régions àï du Norrland ce qui répond 40 de la production
électrique totale du pays La répartition de la production moyenne est la
suivante
Norrbotten Botnie septentrionale 15 900 GWh sur 98 906 km2
Västerbotten occidentale 14 000 sur 55 432 km2
Jämtland 12 800 GWh sur 49 916 km2
Västemorrland/occidental 12 300 sur 21 786 km2
Gävleborg 300 GWh sur 18 191 km2
57 300 GWh
Les différences dans importance de la production entre les Régions àï
du Norrland suédois dépendent en partie du potentiel naturel grossièrement
proportionnel la superficie de chacune des circonscriptions administratives de
première grandeur il une correspondance évidente quoique bien sûr
approximative entre les surfaces de chaque grande division et la production
soit pour le grand domaine du Norrland sur 244 231 km2 au total 58 de la
surface du territoire suédois 80 de la production de courant hydro-électrique
suédoise
La disponibilité de surplus par rapport la consommation régionale
de courant relativement réduite
Un autre facteur intervient est importance de utilisation sur- place du
courant produit dans chacune des Régions Si le Jämtland emploie que
14 du courant produit le Västerbotten en utilise 35 et le Norrbotten 42
tandis que le Norrland occidental qui importantes industries fortes utilisatrices
électricité consomme 80 sur place de énergie produite quant la Région
de Gävleborg disposant une part assez faible de la production de courant
électrique elle est placée dans la nécessité de faire venir de extérieur 55 de
la consommation locale énergie électrique donc au total si le Norrland
globalement fournit 80 environ de la force électrique origine hydraulique il
en expédie que 50 peu près vers la Suède centrale et méridionale soit
autour de 40 de la production totale de courant origine hydraulique annuelle
ce qui répond la consommation de agglomération de Stockholm toute entière
durant trois ans
Le caractère concentré des centrales hydro-électriques dans le Norrland
II en tout environ un millier de centrales hydro-électriques en Suède
La plupart entre elles ont une capacité limitée environ 650 ont une
puissance installée inférieure MW elles sont essentiellement situées en
Suède centrale et méridionale En revanche la caractéristique des installations
de production hydro-électrique du Norrland est être de grande dimension en 380 ANNALES DE OGRAPHIE
comparaison des autres installations suédoises Le Norrland ne renferme que
30 du nombre total des centrales du pays mais leur valeur représentait 160 Md
de C.S couronnes suédoises en 1990 soit 85 de la valeur totale des
équipements ce qui montre le phénomène de concentration de la taille des
installations hydro-électriques dans le Norrland Les plus puissantes centrales
capacité installée supérieure 100 MW en 1984 au nombre de 43 sont toutes
trois exceptions près Trollhättan sur le Götaälv émissaire du lac Vaner Höljes
sur le Haralv supérieur en Värmland et Trangslet sur sterdalälv supérieur en
Dalécarlie) situées dans le Norrland La plus importante est Harsprânget
945 MW) centrale pionnière de Suède sur le Luleälv et il en 16 qui
ont une P.I supérieure 200 MW
Les principales phases de équipement hydroélectrique
dans le Norrland suédois le rôle prépondérant de tat un aménagement tardif
Contrairement ce qui se passa dans la Suède du Centre et du Sud où les
initiatives privées jouèrent un grand rôle dans la première phase de édification
des centrales hydro-électriques dans les deux dernières décennies du XD la
première fut construite en 1882 pour alimenter en énergie une filature de coton
près du grand centre textile de Bor dans le Sud-Ouest de la Suède) tat
suédois va emblée tenir une place prépondérante dans le contrôle des chutes
eau du Norrland au début du xxe s. il en acheta un grand nombre grâce
un changement de la loi qui lui donna le droit exproprier sur les cours eau
les détenteurs de rapides et cascades car il fut alors considéré comme relevant
de intérêt général de la nation que tat devint responsable de exploitation
de la force hydraulique et détint le monopole de la vente du courant Dans le
Norrland furent entre autres édifiées la centrale de Porjus entre 1910 et 1915
et celle Harspranget/le Saut du Lièvre de 1919 1921 agrandie vingt ans
plus tard Mais vers 1930 au nord du Dalälv qui peut bien marquer la limite
hydrographique et hydrologique du Norrland il avait été exploité que du
potentiel hydro-électrique du Norrland alors que celui-ci représente près de 80
des ressources disponibles en Suède
Comme la demande électricité augmenta continuellement dans les parties
centrales et méridionales de la Suède dans la décennie 1930-1940 les plus
peuplées et les plus actives économiquement il apparut alors rationnel de
développer un réseau interconnexion pour transporter le courant éventuellement
disponible dans le Norrland après équipement des chutes eau La construction
des centrales hydro-électriques sauf quelques grands modèles Porjus Hars
prânget fut donc ici assez tardive et procéda comme une vague innovation
partie du Sud en direction du Nord la fin des années 1930 et dans les
années 1940 ce fut le Jämtland qui fut touché durant les décennies 1940-50 et
1950-60 ce fut le Västernorrland durant les années 1950 le Västerbotten et de
1950 environ au début des années 1980 le Norrbotten Porjus et Hars
prânget mis part tat détient la majorité des stations au nord du Dalälv
équipement progressif de centrales nouvelles dans le Norrland pour ré
pondre la croissance de la demande de courant en Suède centrale et
méridionale suppose envoi de énergie vers le Sud Quand la de
Krângede sur Indalsalv entra en service en 1936 pour la première fois le NOTES 381
courant fut envoyé vers la Suède centrale par des câbles haute tension de
200 kV volts eux aussi utilisés pour la première fois en Suède vers les
transformateurs de Homdal en Gävleborg Dès 1938 armature du réseau national
suédois de lignes haute tension était en place sur un axe allant de Porjus au
nord Malmö au sud
Le réseau de transmission utilisant des voltages de 220 kV entre le Norrland
central et la Suède centrale et méridionale fut complété durant les années 1940
sous égide la fois de la société tat par actions des chutes eau/Vattenfall
Aktie Bolag et des compagnies privées productrices de courant électrique Mais
le voltage choisi se révéla vite insuffisant vue la croissance des besoins en
énergie dans le Sud de la Suède au sens large Il aurait fallu multiplier les
lignes de construction coûteuse pour assurer la transmission du fluide En
liaison avec A.S.E.A Almänna Svenska Elektriska Aktiebolaget/Société Générale
lectrique suédoise par actions grande compagnie établie en 1890 par inventeur
Jonas Wenström le premier avoir pris un brevet pour un système complet
utilisant le courant alternatif triphasé) la Société tat des chutes eau
développa la technique de transmission du courant de très hauts voltages et
en 1952 la première ligne au monde 400 kV fonctionna entre la centrale
Harspranget et Hallsberg était la preuve de la maîtrise de classe internatio
nale des spécialistes suédois dans ordre des techniques électriques En 1970 il
avait déjà six lignes haute tension 400 kV joignant le Norrland la Suède
méridionale au sens large Une septième fut construite en 1972 pour assurer
la connexion de la force origine hydro-électrique du avec celle
produite par la centrale nucléaire Oskarshamn la première construite en Suède
sur la côte baltique dans la région de Kalmar face au nord de île Oland
Depuis les années 1980 les câbles anciens 200 kV partant du Norrland sont
remplacés progressivement par de nouveaux 400 kV en utilisant les mêmes
tracés pour éviter au maximum de gâcher les paysages naturels
Le courant du Norrland intervient aussi dans interconnexion intemordique
qui été précocement entreprise dès 1912 en effet selon une convention
suédo-danoise il fut décidé établir un câble de 25 kV travers oresund pour
des échanges de force électrique entre Suède et Danemark
Depuis les liaisons se sont multipliées entre les pays nordiques grâce aux
techniques nouvelles et en particulier partir du Norrland suédois La colla
boration entre Suède et Norvège débuta ici dans les années 1940 pour la ligne
électrifiée du minerai de fer entre Kiruna et Narvik et elle été complétée
notamment par des liaisons vers Trondheim et Mo Rana ancien centre
sidérurgique Il aussi des relations par câbles haut voltage entre Suède
du Nord et Finlande du Nord
II Le potentiel considérable une ressource renouvelable
Cet équipement déjà quoique tardif se justifie par ampleur
des ressources En effet le milieu naturel du Norrland présente un potentiel
hydraulique très important grâce un ensemble de conditions naturelles
favorables 382 ANNALES DE OGRAPHIE
Le rôle des formes du relief
Sten Pour Rudberg) les formes érosion du relief glaciaire du Norrland aurait été selon assez certains limitée auteurs sauf tout notamment fait
amont dans les montagnes au-dessus de 800-900 ailleurs les plus hautes
chutes eau exploitées en Norrland suédois ont pas ampleur des dénivellations
des cascades en Norvège La cascade de Stensjo sur lndalsälv
que 305 est la plus élevée en Norrland Juktan sur Umealv 275
Olden sur lndalsälv 254m et Olden 200m trois autres séries de chutes
ayant entre 250 et 200 sur Umealv le Ljusnan et Indalsalv Il en fait
en Norrland suédois plus de rapides souvent allongés sur assez grandes
distances que de puissantes chutes eau
Mais un autre aspect de la morphologie glaciaire les phénomènes accu
mulation multiplié les lacs trait majeur des paysages suédois Ils constituent
la base de réservoirs qui aménagés par des barrages peuvent prendre des
dimensions considérables
Des conditions hydrologiques assez propices
importance de ces réservoirs est en partie fonction des formes du terrain
mais largement aussi des ressources hydrauliques abondantes du Norrland Il
10 cours eau en Norrland sur 14 dans toute la Suède dont le bassin
versant couvre plus de 10 000 km2 et dont le débit moyen embouchure
dépasse 100 m3 Parmi les plus importants le Luleälv dont le bassin couvre
25 000 km2 un débit moyen de 480 /s Au second rang vient Angermanalv
30 700 km2 de bassin-versant et 460 mVs au troisième égalité de débit et
même de surface drainée Umealv et Indalsalv avec respectivement 26 500 km2
et 26 700 km2 et 420 m3/s tous deux Le Ljusnan un bassin de 19 800 km2
pour un débit de 230 /s Sur hydrologie des cours eau suédois voir la
remarquable mise au point de Parde quelques indications sur hydrologie
fluviale suédoise après un nouveau recueil de débits caractéristiques A.G.
LXVIP année no 362 juillet-août 1958 355 et sq.
Les principaux cours eau du Norrland aux débits abondants sont exploités
relativement extension de leurs bassins-versants
Production de la production moyenne en année P.L 1989 nationale normale 1983/84
Lule älv 378 MW 134TWh 217
Skellene älv 043 MW 38 TWh 61
Ume älv Illustration non autorisée à la diffusion 021 MW 74 TWh 120
ngermanälv 723 MW 76 TWh 123
Faxälven affluent de
794 MW 35 TWh 57 ngermanälv
Indalsälven 074 MW 94 TWh 152
591 MW 23 TWh 3.7 Ljungan
771 MW 36 TWh 58 Ljusnan
Source S.C.B./Statistiska Central Byr Bureau Central de la Statistique suédoise/Annuaire statis
tique 1991. NOTES 383
Cependant quelques artères très bien dotées sur le plan hydrologique ne
sont pas encore exploitées dans le Norrland le Vindelalv un affluent de Umealv
et les cours eau Tome Kalix et Pitealv formant trois bassins indépendants
dans le Norrbotten
Plus du tiers de la force hydro-électrique est produit par des eaux stockées
dans des réservoirs souvent en partie naturels des lacs de grande dimension
où les volumes eau retenus souvent considérables sont augmentés par des
barrages qui ne doivent pas toujours être de très grande taille pour créer des
réserves très importantes Parmi les plus grands réservoirs celui de Suorva sur
le Luleälv avec m3 Tjaktjajaure sur le même cours eau 675 000 m3
Storsjön/Grand Lac sur Indalsälv 1250000m3 11 sur 14 des plus grands
réservoirs suédois sont situés dans le Norrland
Dans tout le Norrland les grands cours eau ont un régime dominé par le
facteur neige intermédiaire entre le type nival de montagne de style alpin et le
type nival de plaine comme celui des fleuves russes mais avec des écarts
atténués par la traversée des lacs très allongés sur tous les cours supérieurs
la sortie des montagnes Les maxima sont en juin Umeälv Indalsälv Ljungan
et même début juillet Luleälv Skellefteälv) voire fin mai pour les cours eau
des régions moyennes et basses forestières Il peut aussi avoir des crues
pluviales automne avant étiage accusé et durable de hiver dû la rétention
nivale Les eaux restent abondantes en été sur les grandes artères surtout sur
les cours supérieurs montagneux.notamment la sortie des lacs car les pluies
été soutiennent écoulement Les nappes lacustres ont un rôle de pondération
du régime de leurs émissaires en abaissant les coefficients mensuels des débits
les plus forts en augmentant ceux des débits les plus faibles et en influen ant
les extrêmes Or elles tiennent une place relativement assez importante dans les
bassins-versants Près de de celui du Luleälv près de 65 de celui de
Umealv 74 de celui de Angermanalv 85 de celui de Indalsälv et encore
pour celui du Ljusnan ce qui atténue sensiblement les crues très gros
débit qui ne sont cependant pas négligeables Le plus grand débit observé sur
Angermanalv comme sur le Tomealv fleuve frontière avec la Finlande été
de 000 /s pour un écoulement moyen en étiage de 106 m3/s et 70
respectivement
Les types usines hydro-électriques dépendent des conditions
géographiques
Les conditions géographiques déterminent en partie le type usine qui
été édifié sur les sites adéquats Sur les cours supérieurs des artères hydrogra
phiques là où les rapides sont plus longs et plus accusés par leur dénivellation
la hauteur de chute est concentrée sur la centrale électrique aide de canaux
ou de tunnels qui captent eau la partie inférieure de la chute pour acheminer
vers usine En effet en Suède où les berges des cours eaux sont assez basses
en général même dans les parties supérieures il est possible de ne construire
que des barrages de hauteur moyenne ce qui est économique Mais il faut des
canaux des tubes ou des tunnels exigeant des travaux de forage coûteux dans
lesquels les Suédois sont passés maîtres et ceci explique que dans les premières
phases de équipement les capitaux internationaux se détournèrent des inves
tissements dans les chutes eau suédoises pour intéresser la mise en valeur 384 ANNALES DE OGRAPHIE
des hautes chutes si communes en Norvège et créer des industries grandes
utilisatrices de courant comme les usines de la Norvégienne de Azote de la
première génération établies Rjukan au pied de magnifiques chutes et
Notodden tandis en Suède tat assuma presque seul la responsabilité de
équipement du potentiel hydro-électrique partir de 1930 au moins dans la
plus grande partie du Norrland
Un autre type installation apparaît sur le cours moyen et inférieur des
grandes rivières par la construction de barrages déterminant un réservoir au
pied desquels est placée la centrale Ce système est utilisé là où les hautes
chutes eau et les rapides allongés sont moins fréquents
III Conséquences de aménagement des cours eau
du Norrland suédois pour la production
de courant électrique
Retombées pour emploi régional et aménagement
du territoire sur le plan régional
Quelles farent les conséquences diverses de équipement des cours eau du
Norrland qui culmina surtout au cours des décennies 1940-50 et 1950-60
Certaines furent très positives pour les vastes secteurs de intérieur du ouverture de vastes chantiers permit de fournir des emplois nouveaux
de petits paysans pionniers ou des forestiers au travail encore saisonnier
époque ce qui contribua freiner émigration vers les cantons côtiers plus
urbanisés et surtout vers la Suède centrale et méridionale en même temps la
desserte de ces grands travaux exigea la construction de routes nouvelles ou
amélioration du réseau ancien ce qui facilita la circulation et la vie dans les
cantons de peuplement faible et dispersé/glesbygd espaces ruraux fragiles en
même temps que électrification progressa alors considérablement dans le
Norrland interne qui était pas en ce temps spécialement bien doté cet égard
Non seulement la construction de centrales de la dimension moyenne de celles
du Norrland dure assez longtemps et affecte pas mal hommes recruter
échelle de la population des régions concernées mais elle procure aussi des
emplois indirects dans de petites ou moyennes entreprises locales de transport
de travaux publics notamment pour les routes et entretien du matériel
Il fallu aussi dans des régions souvent alors fort dépourvues de services
et équipements construire de nouveaux logements des écoles des hôtels et
des établissements tat pour les ingénieurs des barrages Puis après achève
ment des grands travaux exploitation des centrales mises en place exigea
abord un personnel permanent relativement nombreux mais peu peu au
tomatisation des tâches notamment de surveillance réduisit considérablement
les postes de travail et par là les ressources fiscales pour les communes du
Norrland interne les mieux dotées installations hydro-électriques Jokkmokk
Sollefte et Ragunda sont les trois grandes communes suédoises qui produisent
le plus de courant électrique mais Jokkmokk en Norrbotten et Ragunda en
Jämtland ont faire face aux graves questions posées par la situation des NOTES 385
cantons de peuplement faible et dispersé Pourtant ces trois communes pro
duisent ensemble TWh par an dont elles expédient 95 extérieur
Vers 1970 encore il avait dans la seule grande commune de Jokkmokk
18 144 km2 et 720 en 1969 environ 000 personnes salariées par la Société
tat des Chutes Eau hui il en reste plus que 400 Or il au
total 12 centrales hydro-électriques sur le Luleälv dans les limites du territoire
de la commune hui la plupart des travailleurs sont employés pour
exploitation des usines car les derniers chantiers ont cessé de fonctionner
depuis 1988 Et automatisation des opérations de surveillance du fonctionne
ment des installations ne permet pas être optimiste pour avenir de emploi
offert par les usines électriques de la première commune suédoise pour la
production du courant origine hydraulique
Une deuxième série effets été apportée économie et la vie sociale
du Norrland par la mise disposition là comme sur tout le territoire suédois
une énergie électrique abondante sûre car en principe inépuisable parce que
renouvelable et aussi qui ne crée aucun problème de pollution atmosphérique
ou hydrologique Cependant les paysages naturels subissent des agressions
par la construction de barrages usines et assèchement total ou partiel des
chenaux des lits fluviaux voire de lacs Il perturbation de ensemble du
milieu physique compris la faune et la flore
Résultats bénéfiques de équipement hydro-électrique
du Norrland sur industrie suédoise échelle nationale
Donc accès une source énergie sûre relativement bon marché facile
utiliser et régler car électricité doit être produite simultanément sa
consommation été de grande importance pour industrialisation de toute la
Suède en général et du Norrland en particulier car le courant fourni dans ces
conditions contribue donner aux établissements industriels suédois une capacité
compétitive sur les marchés internationaux dominés par la concurrence Et ceci
concerne au premier chef les puissantes industries du bois envergure mondiale
qui ont une grande importance pour emploi dans le Norrland Elles sont
situées aux embouchures des grands cours eau et alimentées en énergie par
le courant des centrales hydrauliques de amont Toutes les industries lourdes
de traitement du bois pâte et papier sont une exception près situées en
Norrland le long des côtes de la Baltique de Kalix au Nord lvkarleby et
Gävle au sud En revanche scieries et industries de transformation du bois
meubles charpentes maisons préfabriquées panneaux etc. sont plus également
réparties avec pas mal établissements dans des centres du Norrland interne
avec cependant pour les scieries une tendance assez nette la concentration
sur la côte Pourtant le plus gros utilisateur particulier de courant électrique
en Norrland comme ailleurs de toute la Suède est la firme Granges Aluminium
qui Sundsvall au ur du Norrland consomme annuellement autant énergie
que toute la ville de Stockholm Dans ces conditions pour des industries
fortement exportatrices comme celles du bois et aussi fortement utilisatrices de
courant électrique comme celles des métaux non ferreux sans parler des aciéries
électriques assez nombreuses en Suède et notamment en Norrland par exemple
Sandviken en Gävleborg ou Lule il va de soi une politique des prix de
énergie électrique doit veiller ce que le niveau de ceux-ci soit maintenu assez

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin