Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2003 - Une année très marquée par la sécheresse

De
4 pages
L'année agricole 2003 est très marquée par les aléas climatiques, qui provoquent la chute des récoltes de céréales et de fruits et la flambée de leurs prix. La valeur de la production décroît, la hausse des prix ne compensant pas la baisse des quantités. La valeur ajoutée de la branche agricole devrait diminuer sensiblement. Les subventions d'exploitation augmentent très fortement, du fait des indemnités au titre des calamités agricoles. En conséquence, le résultat agricole net progresserait légèrement par rapport à 2002. L'emploi agricole continue à décroître. Ainsi, d'après les estimations du compte prévisionnel de l'agriculture, le résultat agricole par actif augmenterait d'environ un demi-point en termes réels en 2003. L'excédent du commerce extérieur agroalimentaire s'améliorerait légèrement.
Voir plus Voir moins
N° 941  DÉCEMBRE 2003 PRIX 2,20
Lescomptesprévisionnels delagriculturepour2003 Une année très marquée par la sécheresse
Claire LesdosCauhapé, division Agriculture, Insee
’année agricole 2003 est très marquée par les aléas climatiques, tesLde céréales et de fruits et la flambée de qui provoquent la chute des récol leurs prix. La valeur de la production dé croît, la hausse des prix ne compensant pas la baisse des quantités. La valeur ajoutée de la branche agricole devrait di minuer sensiblement. Les subventions d’exploitation augmentent très forte ment, du fait des indemnités au titre des calamités agricoles. En conséquence, le résultat agricole net progresserait légère ment par rapport à 2002. L’emploi agricole continue à décroître. Ainsi, d’après les estimations du compte prévisionnel de l’agriculture, le résultat agricole par actif augmenterait d’environ un demipoint en termes réels en 2003. L’excédent du commerce extérieur agro alimentaire s’améliorerait légèrement.
En 2003, la valeur de la production agricole au prix de base(cf. Définitions)diminue de0,9 %, soit une baisse de 571 millions d’euros(gra phique 1 et tableau 1).La hausse sensible des
prix (+ 7,2 %) ne suffit pas à compenser la forte régression des volumes produits ( 7,6 %). Hors subventions sur les produits, la production agricole décroît aussi de 0,9 % en valeur par rapport à l’année 2002. La hausse des prix s’observe surtout pour les productions végéta les, dont la baisse des récoltes est particulière ment importante. Elle est minime pour les productions animales dont le repli des volumes est nettement moindre.
Végétaux : chute des quantités récoltées, flambée des prix
Les prix descéréalesaugmentent fortement en raison de la faiblesse des quantités disponibles. Les rendements chutent pour toutes les cultures à cause du cumul du gel hivernal, de la séche resse au printemps et de la canicule estivale. La récolte de blé tendre, dont les surfaces dimi nuent, baisse de 21,5 % par rapport à 2002. Sa qualité est excellente, avec un taux record de protéines, ce qui soutient les prix. La production de maïs grain chute de 30 %, une partie de celleci ayant été récoltée plus tôt pour pallier le déficit fourrager. Le prix du maïs progresse for tement dans ce contexte de pénurie. Contrairement aux années précédentes, les superficiesd’oléagineuxs’accroissent en 2003, mais les rendements régressent à cause
Variation entre 2002 et 2003 de la valeur de la production agricole au prix de base Millions d’euros Fruits et légumes(10,9 %) : légumes frais, pommes de terre, 1500 Fruits etfruits frais légumes Bétail (18,2 %) : gros bovins, veaux, ovinscaprins, équidés, 1000porcins Autres produits végétaux(11,5%) : plantes fourragè autres res (maïs fourrage, autres fourrages), plantes et fleurs 500produits bétailServices(4,4 %) : activités principales de travaux agri végétaux produits coles, activités secondaires de services services avicoles Plantes industrielles (6,5 %) : oléagineux, protéagi 0 plantes neux, tabac, betteraves, autres plantes industrielles industrielles autres produits Produits avicoles(6,3 %) : volailles, oeufs animaux  500 Autres produits animaux(13,4 %) : lait et produits lai ensembletiers, autres produits de l’élevage céréales Céréales(15,9 %) : blé dur, blé tendre, maïs, orge, autres céréales  1000 Vins(13,0 %) : vins d’appellation d’origine, autres vins vins Les chiffres entre parenthèses indiquent pour chaque groupe de produits sa part en valeur dans l’ensemble de  1500 la production agricole de 2002. Source : Insee
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin