//img.uscri.be/pth/0a913d9ab3b432d577f33fc839de94cc809d7ae6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les volumineuses récoltes saturent les marchés

3 pages
En 2004, grâce à des conditions climatiques favorables, la plupart des rendements progressent, ce qui, conjugué à l'augmentation des surfaces cultivées, provoque la hausse des volumes récoltés. L'exportation céréalière souffre d'une concurrence internationale exacerbée et d'une parité euro/dollar défavorable. La volumineuse récolte de pommes de terre de consommation engorge le marché et les prix s'effondrent. L'abattage des bovins et des porcins se réduit significativement et les cotations connaissent une empbellie. Le prix du lait se dégrade toujours.
Voir plus Voir moins

AGRICULTURE
Les volumineuses récoltes
saturent les marchés
En 2004, grâce à des conditions a sole régionale de céréales se sta- neuse marchandise n'est pas aisé, dansL bilise par rapport à la campagne la mesure où le secteur de l'exportation seclimatiques favorables, la plupart
précédente. Elle couvre 684 000 hectares porte mal. Un dollar faible face à l'eurodes rendements progressent,
et se maintient à la moitié de la surface enlève toute compétitivité aux céréalesce qui, conjugué
agricole utilisée de la région Picardie. Au européennes. En outre, les disponibilitésà l’augmentation des surfaces
plan national la tendance est à la hausse records sur le marché mondial exacerbentcultivées, provoque la hausse
avec plus de 4 %. la concurrence des grands exportateurs.des volumes récoltés.
L'agressivité de l'Argentine prive d'ailleursL’exportation céréalière souffre
la France de ses ventes traditionnelles vers
d’une concurrence internationale Blé tendre : l'Égypte. Dans ce contexte particulier et sur
exacerbée et d’une parité production en nette hausse les six derniers mois de la campagne 2004,
euro/dollar défavorable. 1le cours du blé tendre (rendu Rouen ) s'ef-et chute des cours
La volumineuse récolte fondre et s'établit en moyenne à 107 € la
de pommes de terre tonne contre 135 € relevés à la même pé-La sole de blé tendre augmente de
de consommation engorge plus de 3 % par rapport à 2004. Elle repré- riode en 2003. La qualité des blés en 2004
le marché et les prix s’effondrent. sente 515 000 hectares. Comme dans la est globalement satisfaisante. Néanmoins
L’abattage des bovins les critères technologiques définissant leplupart des régions françaises et après
et des porcins se réduit l'épisode de sécheresse, le rendement du caractère "boulanger" des blés se situent
blé tendre progresse fortement. Il gagne en net repli par rapport à 2003. Les bléssignificativement et les cotations
13 q/ha pour s'établir en moyenne à ne sont plus tous classés panifiables. Seulsconnaissent une embellie.
92 q/ha. L'augmentation des rendements 90 % d'entre eux obtiennent cette qualifi-Le prix du lait
et des surfaces conduit à une production cation en 2004.se dégrade toujours.
régionale de blé tendre en hausse de
20 %. Elle s'élève à plus de 4,7 millions de Les surfaces cultivées
tonnes. La récolte régionale représente en orge diminuent…
12,6 % de la production nationale, à com-
parer aux 13,5 % de 2003 et 11,8 % de La sole d'orge, toutes variétés confon-
2002. La production nationale de blé ten- dues, perd près de 13 % et s'établit à
dre croît également et gagne plus de 8 mil- 115 000 hectares en 2004. À l'inverse, les
lions de tonnes soit 30 % d'augmentation rendements gagnent 10 q/ha, ils s'affichent
à 78 q/ha. La production régionale restepar rapport à l'année précédente. Malheu-
reusement l'écoulement de cette volumi- stable à moins de 900 000 tonnes. Comme
le blé et l'orge, le maïs grain voit son ren-
dement moyen grimper de 82 q/ha en 2003
à 95 en 2004. La sole stagne à 45 500 ha







(+ 2 %) entre 2003 et 2004.+ !
*
…celles des protéagineux)
augmentent(

Comme l'année précédente, la produc-

tion d'oléo-protéagineux progresse forte-
ment. Les surfaces emblavées en colza
d'hiver, féveroles et pois s'établissent au


2 , " # 1 "
- " % . /0 , % 1 " % " Référence de cotation qui intègre un prix de marché
!
auquel s'ajoute le prix du transport à Rouen (FOB).
INSEE PICARDIE - Bilan économique et social 2004 11

AGRICULTURE
total à plus de 149 000 ha en 2004 contre fessionnels. Le rendement moyen de près
134 000 ha en 2003. Avec des rendements de 79 t/ha dépasse de 4 t/ha celui de la
de colza d'hiver en hausse (+ 4 q/ha) et campagne précédente. Malgré la baisse




une surface en nette augmentation de de surface, la production régionale gagne
16 %, la production gagne 30 % pour dé- près de 400 000 tonnes par rapport à la& "