La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

14 AGRICULTURE - PÊCHE
Dé fi ni tion s’ éle vage est im por tan t dans l’a gri cul tu re in su -Llaire, cette pro duc tion concerne 60 % des ex ploi - Vache al lai tante : vache destinée à pro duire
ta tions. Il s’a git es sen tiel le ment d’é le va ges bo vins et à nour rir des veaux.
spé cia li sés dans la viande, ovins lai tiers, ca prins et
Pro duc tion de viande : la quan ti té de viandepor cins .
est ex primée en ton nes d’é qui va lent car -Le chep tel bo vin com prend près de 74 000 tê tes en 2003.
casse ; il s’a git de viande finie, c’est-à-dire queL’é le vage bo vin est basé sur des sys tè mes ex ten sifs de
les ani maux doi vent avoir été en grais sés danstype « vache al lai tante ». Prin ci pale pro duc ti on d’une
le dé par te ment consi dé ré, quel que soit leurex ploi ta tion sur cinq, le chep tel bo vin al lai tant a ré -
lieu de nais sance ou d’a bat tage.gres sé dans les an nées quatre-vingt-dix. De puis trois
ans, il s’est sta bi li sé aux alen tours de 41 000 va ches. En Appel la ti on d’o ri gine con trôlée (AOC) : dé -
no mi na tion of fi cielle de qua li té ac cordée à cer -2003, la pro duc t ion de viande de veau corse est d’en -
tains pro duits agri co les dont l’é la bo ra tionvi ron 1 100 ton nes.
ré pond à des nor mes très stric tes : ori gine deCes dix der niè res an nées, le chep tel ovin s’est dé ve lop -
pro duc tion, condi tions de pro duc tion ou de fa -pé, mal gré l’é pi zo otie de fièvre catarr hale qui a sévi
bri ca tion, com po si tion. Cela in duit des con trô -dans l’île en 2000 et 2001, en traî nant la dis pa ri tion de
les ef fec tués ré gu liè re ment sous la10 % des ef fec tifs. Ce chep tel s’est re cons ti tué, en par ti -
res pon sa bi li té de l’Insti tut na tio nal des ap pel -cu lier en Haute-Corse où sont lo ca li sés les plus grands
la tions d’o ri gine (Inao).trou peaux. En 2003, ce dé par te ment compte 113 000
ovins soit 74 % des ef fec tifs de la ré gion. Les trou peaux
de ca prins sont cons ti tués de 47 000 tê tes.
Enfin, l’é le vage por cin est un élé ment in con tour nable
de l’a gri cul ture in su laire. En 2003, la ré gion compte
35 500 bê tes. Les éle va ges sont ex ten sifs. L’a bat tage à la
ferme, pour la trans for ma tion en char cu terie, est pra ti -
qué par 90 % des agri cul teurs. Cette fi lière est con -
frontée à de nom breux han di caps : faible or ga ni sa tion,
pro blè mes sa ni tai res d’a bat tage, coût d’un ate lier de
trans for ma tion. Pour ta nt, la de mand e de char cu terie
corse est im por tante.
En 2003, 95 400 hl de lait de bre bis et 40 400 hl de lait de
chèvre ont été pro duits en Corse. Une partie de ce lait
est trans formée en fro mage. Le lait de bre bis est es sen -
tiel le ment li vré à l’in dustrie : 16 lai te ries le col lec tent.
Inver se ment, le lait de chèvre est sur tout trans for mé à
la ferme et ven du di rec te ment.
Pa ral lè le ment , les éle veurs s’or ga ni sent pour l’é la bo -
ra tion de pro du its spé ci fi qu es cor ses la bel li sés et ex -
por ta bles. Ain si, le « broc ciu » et le miel corse
« Mele di Cor si ca » ont reçu une Appel la t ion d’o ri gine
con t rôlée (AOC) en 1998. C’est, en France, le pre mier
miel de ter roir ain si ga ran ti. De même, les pro fes sion -
nels por cins ont en ga gé une dé marche de qua li té pour
ob te nir une AOC char cu te rie corse.
Voir aus si Sour ces
« Atlas des pro duc tions agri co les cor ses » - [1] Sta tis tique agri cole an nuelle - Centre de
Agreste Corse - Mi nis tère de l’Agri cul ture, de l’a li men ta - ser vice ré gio nal de la sta tis tique agri cole
tion, de la pêche et des af fai res ru ra les - Sep tembre 2003 - (CSRSA)
www.agreste.agri cul ture.gouv.fr [2] Re cen se ments gé né raux de l’a gri cul ture -
« Cam pagne agri cole 2003 : sous le signe de la sé che resse » - 1970 - 1979 - 1988 - 2000
Eco nomie Corse, n° 107 - Insee - Juil let 2004 -
www.insee.fr/corse
« Bi lan éco no mique » -
Eco nomie Corse - Insee - Annuel -
www.insee.fr/corse
TEC 2005148


Pro duc tions ani males 14.4
PRODUCTION DE VIANDE CHEPTEL EN 2003 [1]
EN 2003 [1]
(nombre de tê tes)
(ton nes) Corse- Haute-
Corse- Haute- du-Sud Corse Corse
du-Sud Corse Corse Espèce bo vine 27 800 46 167 73 967
Bo vins 1 027 1 751 2 778 dont : va ches al lai tan tes 15 100 25 500 40 600
Veaux de bou cherie 833 219 1 052 Espèce ovine 39 330 113 255 152 585
Gros bo vins 194 1 532 1 726 dont : bre bis- mè res 25 900 75 500 101 400
Por cins 1 311 1 281 2 592 Espèce ca prine 13 640 33 300 46 940
Ovins 183 501 684 dont : chè vres 9 100 22 200 31 300
dont : agneaux 163 425 588 Espèce por cine 15 980 19 545 35 525
Ca prins 59 150 209 dont : truies-mè res 1 720 1 100 2 820
dont : che vreaux 52 128 180 Espèce équine 1 620 2 420 4 040
Ele vage avi cole (1 000 tê tes) 88 195 283
EVOLUTION DU CHEPTELPRODUCTIONS DIVERSES
EN CORSE [2]EN 2003 [1]
Corse- Haute- (milliers de têtes)
du-Sud Corse Corse
140
Lait de chèvre (hl) 11 500 28 900 40 400
1970
Lait de bre bis (hl) 20 500 74 900 95 400 120 1979
1988Oeufs (mil liers) 22 500 5 707 28 707
100 2000
Miel (kg) 54 000 96 000 150 000
80
60
40
20
0
EVOLUTION DE LA PRODUCTION Ovins Caprins Bovins Porcins
DE LAIT EN CORSE [1]
(hectolitres)
140 000
130 000
120 000
110 000 LAIT LIVRÉ A L'INDUSTRIE
Lait de brebis
100 000 ET TRANSFORMÉ A LA FERME [1]
90 000 (hec to li tres )
80 000 Lait de bre bis Lait de chèvre
70 000 li vré trans for mé li vré trans for mé
60 000 à l'in dustrie à la ferme à l'in dustrie à la ferme
50 000 2000 77 200 38 900 8 530 45 200
Lait de chèvre
40 000 2001 79 350 26 700 6 700 36 700
30 000 2002 76 600 24 400 5 800 32 3001991 1993 1995 1997 1999 2001 2003
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2003 75 600 19 800 5 800 34 600
TEC 2005 149