Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE DES ETUDES SCIENTIFIQUES SUR LES ...

De
38 pages

SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE DES ETUDES SCIENTIFIQUES SUR LES ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 118
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

 
 
 
       
 SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE DES ETUDES  SCIENTIFIQUES SUR  LES CORRIDORS ECOLOGIQUES   
  Delphine Degré  Mai 2007 Equipe écologie du paysage ECOBIO-CAREN Campus Beaulieu Université de RENNES 1
 
 
SIAMMOER 
  SOMMAIRE.............................................................................................................................. 1  1 INTRODUCTION................................................................................................................... 2  2 METHODE DE SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE.............................................................. 4 2.1 Objectif de la synthèse..................................................................................... 4 2.2 Recherche multibases....................................................................................... 4 2.3 Sélection des publications................................................................................ 5 2.4 Fiches synthétiques de renseignements sur les publications........................ 5 2.5 Exportation du fichier Endnote vers Excel.................................................... 7  3 RESULTATS.......................................................................................................................... 7 3.1 Statistiques de la synthèse bibliographique................................................... 7 3.1.1 Historique et origine des publications ........................................................ 7 3.1.2 Sites et modèles d’études ........................................................................... 9 3.1.3 Principaux objectifs des publications ....................................................... 10 3.2 Analyse de la synthèse bibliographique........................................................ 13 3.2.1 Les petits et moyens mammifères ............................................................ 13 3.2.2 Les grands mammifères............................................................................18 3.2.3 Les oiseaux ............................................................................................... 19 3.2.4 Les reptiles et les amphibiens ................................................................... 20 3.2.5 Les insectes............................................................................................... 21 3.2.6 Les plantes ................................................................................................ 21 3.2.7 Différentes échelles d’étude ..................................................................... 24  4 DISCUSSION........................................................................................................................ 27 4.1 Un paradigme très controversé..................................................................... 27 4.2 Les implications pour la conservation.......................................................... 27 4.3 Les implications pour la recherche............................................................... 28  5 CSILUONNCO..................................................................................................................... 30  REMERCIEMENTS................................................................................................................ 31  BIBLIOGRAPHIE................................................................................................................... 32   
1
 
 1 IDUROIOCTNTN     La fragmentation des habitats est considérée comme l’une des plus sérieuses menaces sur la diversité biologique et l’une des premières causes de la crise d’extinction actuelle (Wilcox & Murphy 1985). Dans les paysages fragmentés le mouvement est un processus clé pour la survie des populations (Wiens et al. 1993), il est d’autant plus aisé que la connectivité est importante. Parmi les éléments qui concourent à augmenter la connectivité du paysage les corridors sont particulièrement intéressants et efficaces. L’une des solutions proposées pour résoudre les problèmes liés à la fragmentation est donc la mise en place de corridors écologiques.  Un corridor peut être défini comme une bande de terre ou de végétation (naturelle, plantée, perturbée, régé nérée, restante) qui diffère de la matrice à travers laquelle elle court (Barett & Bohlen 1991). Il s’agit en effet d’un habitat linéaire, inclus dans une matrice dissimilaire, qui connecte deux (ou plus) patchs d’habitat et qui pour cette raison est utilisé pour la conservation (Beier & Noss 1998). Ses fonctions majeures sont des fonctions (1) d’habitat, de refuge ou de puits de colonisation pour certaines espèces, (2) de conduit pour la dispersion et le mouvement, (3) de barrière ou de filtre séparant différentes zones, (4) de source d’éléments biotiques ou abiotiques pour la matrice environnante (Forman & Godron 1986; Hess & Fischer 2001). De nombreux auteurs estiment que les corridors écologiques, en maintenant des liaisons entre des patchs d’habitat isolés (Noss, 1993), permettent d’augmenter le mouvement et la taille des populations d’espèces à habitat restreint (Haddad 1999a, 1999b; Haddad & Baum 1999). Toutefois, l’utilisation des corridors comme outils de conservation reste très controversée (Hess 1994; Hess & Fischer 2001; Noss 1987; Proches et al. 2005; Simberloff & Cox 1987; Simberloff et al. 1992). En effet, les études montrant l’impact positif des corridors sur la dispersion des espèces (Andreone et al. 2000; Fried et al. 2005; Haas 1995; Levey et al. 2005) s’opposent à celles énonçant les dangers de ces éléments linéaires dans la prolifération des espèces envahissantes (Brown et al. 2006; Proches et al. 2005; Renofalt et al. 2005a; Thomas et al. 2006) et/ou pathogènes (Bienen 2002; Hess 1996; Hess 1994). En outre, même si la dispersion des individus est efficace, celle des gènes n’est pas forcément effective (Horskins et al. 2006). Enfin, le coût (économique, social et culturel) des corridors doit être comparé aux autres mesures de protection des habitats ou des espèces (réserves naturelles, parcs …) avant de prendre des décisions d’aménagement des territoires (Arendt 2004; Franklin 1993; Simberloff & Cox 1987; Zimmerer et al. 2004).  Face à ce débat entre avantages et désavantages, efficacité et coût des corridors, il était essentiel de faire un bilan actualisé exhaustif (autant que faire se peut) des acquis scientifiques sur l’impact des corridors sur la survie et la diversité des espèces. Nous avons donc réalisé une synthèse bibliographique des études s’intéressant directement ou indirectement aux corridors écologiques. Ce rapport présente la méthode utilisée, les
2
 
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin