Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une récolte céréalière très abondante

De
2 pages
En 2008, la récolte céréalière est très abondante : elle est en hausse de 15 % par rapport à celle de 2007. Les rendements ont progressé en moyenne de 8 % et les surfaces ont augmenté de 7 % sous l'effet de la suppression de la jachère obligatoire. Dans un contexte d'abondance sur le marché mondial et européen, les prix des céréales reculent fortement après l'envolée de 2007. La production de colza baisse de 5 % : les surfaces ont diminué de 16 % en raison d'une contraction importante de celles allouées à des fins non-alimentaires. Introduction Hausse de 15 % de la récolte céréalière Moins de colza et de betteraves Cours des céréales et des oléagineux en net repli
Voir plus Voir moins
28
Agriculture
Une récolte céréalière très abondante
’activité agricole, principaleLa désaffection pour la culture du poisment dans un contexte d’abondance vreLla moitié du territoire régional. End’année a également contribué à faireles qui gagnent du terrain grâce à de ment dominée par les culturesprotéagineux se poursuit en Iledesur le marché mondial et sur le marché céréalières en IledeFrance, couFrance ; elle semble profiter aux féveroeuropéen. La crise financière de fin 2008, la récolte de céréales franciliennebons débouchés à l’exportation.baisser les cours. a été très abondante, dépassant même La production des betteraves industrielLes fortes disponibilités de graines en celle de 2004, année exceptionnelle. les est en retrait de 12 % par rapport àEurope pèsent sur le marché des oléagi 2007 sous l’effet d’un recul des surfaneux. Les prix des graines de colza Hausse de 15 % ces, lié à la réforme de l’Organisationsont en repli par rapport à 2007. de la récolte céréalièrecommune de marché (OCM) du sucre. Sylvie Bernadet, Le rendement est tout aussi excellent Annie Kirthichandra De l’ordre de 3 millions de tonnes en que l’an dernier (850 q/ha). SRISE IledeFrance 2008, la récolte francilienne de céréales est en hausse de 15 % par rapport à 2007.Cours des céréales etMoins de succès En 2008, les rendements ont progressé enpour le colza énergétique des oléagineux en net repli moyenne de 8 %. Les surfaces ont aug En IledeFrance, la principale culture à Après l’envolée exceptionnelle de menté de 7 % sous l’effet de la suppres usage nonalimentaire est le colza. Il est 2007, les cours des céréales sont en net sion de la jachère obligatoire en 2008. destiné à la fabrication de diester incorporé repli en 2008. Les cours, très fermes en au gazole (biodiesel). Le blé et la betterave Le blé tendre est la production qui a ledébut de campagne, se tassent rapide sont également cultivés à des fins énergéti plus faiblement progressé (+ 8 %), car ques (éthanol). La réforme de la Politique Définitions ses surfaces sont restées stables. Il re agricole commune de 1992 a favorisé le dé présente 65 % de la production céréaJachère obligatoire: la réforme de la poli veloppement des cultures non alimentai lière francilienne.tique agricole commune (PAC) de 1992 a im res, autorisées sur les surfaces « gelées », posé un gel obligatoire des terres pour réduire soumises à la jachère obligatoire. La production totale d’orge augmente les excédents alimentaires. Des cultures non fortement (+ 35 %) par rapport à laEn 2004, l’aide aux cultures énergétiques alimentaires étaient autorisées sur ces par moyenne quinquennale. Les superfi(ACE) de 45/hectare sur surfaces hors ja celles (jachère industrielle). cies totales se sont accrues de 11 % etchères est mise en place pour répondre au Réforme de l’organisation commune du développement de la filière des carburants les rendements sont les meilleurs ob marché du sucre: cette réforme implique d’origine agricole. Elle est cumulable servés depuis vingt ans. la baisse des quotas de sucre et des prix avec l’aide versée pour des cultures non minimum garantis, la suppression des sub La production de maïs est supérieurealimentaires réalisées sur jachère. ventions à l’exportation vers les pays tiers de 38 % à celle de 2007, à la suite L’implantation des industries du biodiesel et l’interdiction d’exporter vers ces pays du d’une augmentation de moitié des sur dans les régions voisines a été aussi un facteur sucre hors quota. faces. Les mesures interdisant de semer favorable à la progression de ces cultures. du maïs deux années de suite sur la Pour en savoir plus Dans ce contexte, la culture du colza même parcelle en raison des attaques A paraître :Agreste Conjoncture IledeFrancenonalimentaire a nettement augmenté à éventuelles de chrysomèle (parasite ra sur les cultures énergétiques en 2009.partir de 2005 et a atteint son plus haut vageur) ont été levées. Les rendements niveau en 2007 (38 000 hectares). sont bons (95 q/ha) mais inférieurs à« Récolte 2008 : abondance de céréales mais ceux, excellents, de 2007.Toutefois, des rendements de colza plutôt repli de la production d’oléoprotéagineux et debetteraves »,Agreste Conjoncturedécevants, un cours de céréales mieux ré IledeFrance, décembre 2008.munéré depuis deux ans et la suppression Moins de colza et de betteraves de la jachère obligatoire en 2008 mettent un « Mémento de la statistique agricole », La production de colza, principal oléacoup d’arrêt à l’extension des surfaces de Agreste IledeFrance, décembre 2008. gineux cultivé dans la région, diminuecolza nonalimentaire sur et hors jachères. Site de la Driaaf IledeFrance : de 5 % en 2008. Les surfaces ont baisséLes surfaces cultivées en colza non www.driaaf.iledeFrance.agriculture.gouv.fr alimentaire ne représentent en 2008 plus de 16 % en raison d’une contraction Site de la statistique agricole :qu’un tiers des surfaces totales de colza, importante des surfaces destinées à des contre près de la moitié en 2007. www.agreste.agriculture.gouv.fr usages nonalimentaires.
Insee IledeFrance 2009Regards sur... l’année économique et sociale 2008
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin