La lecture en ligne est gratuite
Télécharger
28
Agriculture
Une récolte céréalière très abondante
’activité agricole, principaleLa désaffection pour la culture du poisment dans un contexte d’abondance vreLla moitié du territoire régional. End’année a également contribué à faireles qui gagnent du terrain grâce à de ment dominée par les culturesprotéagineux se poursuit en Iledesur le marché mondial et sur le marché céréalières en IledeFrance, couFrance ; elle semble profiter aux féveroeuropéen. La crise financière de fin 2008, la récolte de céréales franciliennebons débouchés à l’exportation.baisser les cours. a été très abondante, dépassant même La production des betteraves industrielLes fortes disponibilités de graines en celle de 2004, année exceptionnelle. les est en retrait de 12 % par rapport àEurope pèsent sur le marché des oléagi 2007 sous l’effet d’un recul des surfaneux. Les prix des graines de colza Hausse de 15 % ces, lié à la réforme de l’Organisationsont en repli par rapport à 2007. de la récolte céréalièrecommune de marché (OCM) du sucre. Sylvie Bernadet, Le rendement est tout aussi excellent Annie Kirthichandra De l’ordre de 3 millions de tonnes en que l’an dernier (850 q/ha). SRISE IledeFrance 2008, la récolte francilienne de céréales est en hausse de 15 % par rapport à 2007.Cours des céréales etMoins de succès En 2008, les rendements ont progressé enpour le colza énergétique des oléagineux en net repli moyenne de 8 %. Les surfaces ont aug En IledeFrance, la principale culture à Après l’envolée exceptionnelle de menté de 7 % sous l’effet de la suppres usage nonalimentaire est le colza. Il est 2007, les cours des céréales sont en net sion de la jachère obligatoire en 2008. destiné à la fabrication de diester incorporé repli en 2008. Les cours, très fermes en au gazole (biodiesel). Le blé et la betterave Le blé tendre est la production qui a ledébut de campagne, se tassent rapide sont également cultivés à des fins énergéti plus faiblement progressé (+ 8 %), car ques (éthanol). La réforme de la Politique Définitions ses surfaces sont restées stables. Il re agricole commune de 1992 a favorisé le dé présente 65 % de la production céréaJachère obligatoire: la réforme de la poli veloppement des cultures non alimentai lière francilienne.tique agricole commune (PAC) de 1992 a im res, autorisées sur les surfaces « gelées », posé un gel obligatoire des terres pour réduire soumises à la jachère obligatoire. La production totale d’orge augmente les excédents alimentaires. Des cultures non fortement (+ 35 %) par rapport à laEn 2004, l’aide aux cultures énergétiques alimentaires étaient autorisées sur ces par moyenne quinquennale. Les superfi(ACE) de 45/hectare sur surfaces hors ja celles (jachère industrielle). cies totales se sont accrues de 11 % etchères est mise en place pour répondre au Réforme de l’organisation commune du développement de la filière des carburants les rendements sont les meilleurs ob marché du sucre: cette réforme implique d’origine agricole. Elle est cumulable servés depuis vingt ans. la baisse des quotas de sucre et des prix avec l’aide versée pour des cultures non minimum garantis, la suppression des sub La production de maïs est supérieurealimentaires réalisées sur jachère. ventions à l’exportation vers les pays tiers de 38 % à celle de 2007, à la suite L’implantation des industries du biodiesel et l’interdiction d’exporter vers ces pays du d’une augmentation de moitié des sur dans les régions voisines a été aussi un facteur sucre hors quota. faces. Les mesures interdisant de semer favorable à la progression de ces cultures. du maïs deux années de suite sur la Pour en savoir plus Dans ce contexte, la culture du colza même parcelle en raison des attaques A paraître :Agreste Conjoncture IledeFrancenonalimentaire a nettement augmenté à éventuelles de chrysomèle (parasite ra sur les cultures énergétiques en 2009.partir de 2005 et a atteint son plus haut vageur) ont été levées. Les rendements niveau en 2007 (38 000 hectares). sont bons (95 q/ha) mais inférieurs à« Récolte 2008 : abondance de céréales mais ceux, excellents, de 2007.Toutefois, des rendements de colza plutôt repli de la production d’oléoprotéagineux et debetteraves »,Agreste Conjoncturedécevants, un cours de céréales mieux ré IledeFrance, décembre 2008.munéré depuis deux ans et la suppression Moins de colza et de betteraves de la jachère obligatoire en 2008 mettent un « Mémento de la statistique agricole », La production de colza, principal oléacoup d’arrêt à l’extension des surfaces de Agreste IledeFrance, décembre 2008. gineux cultivé dans la région, diminuecolza nonalimentaire sur et hors jachères. Site de la Driaaf IledeFrance : de 5 % en 2008. Les surfaces ont baisséLes surfaces cultivées en colza non www.driaaf.iledeFrance.agriculture.gouv.fr alimentaire ne représentent en 2008 plus de 16 % en raison d’une contraction Site de la statistique agricole :qu’un tiers des surfaces totales de colza, importante des surfaces destinées à des contre près de la moitié en 2007. www.agreste.agriculture.gouv.fr usages nonalimentaires.
Insee IledeFrance 2009Regards sur... l’année économique et sociale 2008
Les principales grandes cultures en IledeFrance
Céréales, dont : Blé tendre Orge d'hiver Orge de printemps Total orge Maïs (grain) Oléagineux, dont : Colza Protéagineux, dont : Pois Féveroles Betteraves industrielles
Une récolte céréalière très abondante
Superficie (ha) Evolution (%) Evolution (%) 2008 2008/moyenne 2008/2007 2003 à 2007
373 153 242 780 36 927 43 571 80 498 42 171 71 383 67 579 26 888 12 275 14 538 35 409
5,4 0,2 25,4 8,5 15,7 27,4 9,5 10,6 33,7 54,4 8,6 11,3
7,2 1,3 10,9 11,5 11,2 50,6 14,3 15,8 8,2 24,6 14,2 11,9
Production végétale par département en 2008 (en tonnes)
Céréales, dont : Blé tendre Orge d'hiver Orge de printemps Total orge Maïs (grain) Oléagineux, dont : Colza Protéagineux, dont : Pois Féveroles Betteraves industrielles
Rendement (q/ha) Evolution (%) Evolution (%) 2008 2008/moyenne 2008/2007 2003 à 2007
82 82 79 73 76 95 36 36 51 49 53 850
9,1 7,4 13,3 18,4 16,4 6,9 4,5 4,1 9,2 3,0 16,4 13,2
7,6 6,6 14,4 23,5 19,0 8,4 12,1 12,5 1,5 4,6 9,9 0,0
29
Production (t) Evolution (%) Evolution (%) 2008 2008/moyenne 2008/2007 2003 à 2007
3 059 988 1 996 944 290 809 319 400 610 209 401 625 254 404 243 284 137 763 60 320 77 255 3 009 765
15,0 7,2 42,0 28,5 34,6 36,2 14,5 15,1 27,6 53,1 26,4 0,4
15,3 8,0 26,9 37,7 32,3 37,9 4,0 5,2 9,6 21,2 2,8 11,9
Source : ministère de l'Agriculture et de la pêche, Agreste, Statistique agricole annuelle
Petite couronneSeineetMarne YvelinesEssonne Vald'OiseIledeFrance Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution Production ProductionProduction ProductionProduction Production (%) (%) (%) (%)(%) (%) 2008 20082008 20082008 2008 2008/2007 2008/2007 2008/2007 2008/2007 2008/2007 2008/2007
9 201 6 474 624 895 1 519 1 150 680 680 325 120 205 11 475
Repli des cours de céréales base 100 en 2000 250 230 210 190 170 150 130 110 90 70 50
23,3 5,8 1,0 99,0 40,7 1 575,7 21,5 21,5 55,9 96,4 39,1 47,3
1 790 685 1 164 400 159 775 198 195 357 970 245 575 141 850 133 560 101 375 35 000 66 250 2 129 590
13,4 6,6 22,1 34,4 28,6 32,9 2,1 3,2 5,2 15,4 2,1 13,9
485 465 322 260 63 990 22 630 86 620 65 280 48 520 47 700 11 250 5 040 6 210 68 000
18,6 12,3 33,5 32,3 33,2 40,3 4,8 5,1 22,6 42,0 6,3 7,4
464 033 290 500 42 930 85 100 128 030 30 720 44 756 43 236 16 255 14 880 1 350 341 700
15,6 4,7 39,4 47,7 44,8 47,8 1,3 3,6 10,9 9,5 23,7 7,6
310 605 213 310 23 490 12 580 36 070 58 900 18 599 18 108 8 558 5 280 3 240 459 000
20,8 13,9 24,3 35,3 27,9 50,3 19,9 21,7 31,4 47,0 30,8 3,6
3 059 989 1 996 944 290 809 319 400 610 209 401 625 254 405 243 284 137 763 60 320 77 255 3 009 765
15,3 8,0 26,9 37,7 32,3 37,9 4,0 5,2 9,6 21,2 2,8 11,9
Source : ministère de l'Agriculture et de la pêche, Agreste, Statistique agricole annuelle
Céréales Blétendre MaïsOrge Source : Insee, indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Insee IledeFrance 2009Regards sur... l’année économique et sociale 2008