La lecture en ligne est gratuite
Lire Télécharger

Logement
u cours de l'année 2004, 12,3 %. Ce type de logement estA3 250 logements neufs ont principalement sensible à la sol-
été construits en Martinique, soit vabilité des ménages et ce résul-
156 logements de moins qu'en tat est à rapprocher de l'évolution
2003. Le recul de la construction de leur capacité d'emprunt. Par
neuve observée depuis 2000 se ailleurs, la pression sur le foncier
poursuit donc et s'accélère même disponible et le niveau de prix
avec une baisse de 4,6 % contre des terrains sont également des
2 % en 2003. Le logement collec- freins non négligeables à ce type
tif, à lui seul, tire l'évolution vers d'accession.
le bas : 1 269 logements collectifs
ont été construits en 2004 soit
420 de moins qu'au cours de
l'année précédente. Par contre, le
segment individuel groupé dont
les permis comportent plusieurs La demande des particuliers reste
logements individuels, réalise soutenue en 2004 et représente
une belle performance en multi- 59 % des logements construits en
pliant par deux les résultats obte- 2004. En effet, cette catégorie de
nus en 2003 : 750 logements et maîtrise d'ouvrage demeure le
2 (1)
51 021 m de SHON autorisés. moteur de la croissance en aug-
Ce secteur est resté très dyna- mentant sensiblement sa de-
mique, vraisembablement dopé mande en nombre de logements
par le dispositif d'amortissement et principalement dans le secteur
fiscal dit " de Robien " jusqu'en des individuels groupés. La
juin 2004, puis par la loi pro- SHON qui lui est allouée est de
2
gramme pour l'Outre-mer dite 171 860 m , à peu près identique
“Girardin”, incitant à l'investisse- à celle autorisée en 2003.
ment locatif et fixant la durée du En revanche, le nombre de per-
dispositif à 10 ans au lieu de mis de construire déposés par les
5 précédemment. Comme en opérateurs HLM est en baisse. La
2003, la construction de maison SHON correspondante autorisée
individuelle est en baisse de suit par ailleurs un mouvement
12 %. La Surface Hors d'œuvre analogue. 170 logements ont été
nette (SHON) autorisée pour engagés par les opérateurs HLM
cette catégorie passe de contre 449 en 2003 et 446 en
2 2
148 912 m en 2003 à 130 538 m 2002. Pour cette catégorie de lo-
pour 2004, soit un recul de gement, la SHON a été divisée
34Logement
par trois entre 2002 et 2004. La Attractivité du Sud
baisse est plus limitée pour les au-
Nombre de logements par zonetres catégories (l’État, les entrepri-
En nombre600ses industrielles et commerciales).
500Le nombre de permis recule de
2002
4,2 % et la SHON de 3 %. 400
2003
300
2004
200
100
0
En 2004, la répartition des loge-
ments par zone géographique est
disparate. Toutefois, le Sud,
comme en 2003, affiche une at-
tractivité plus forte que le Nord.
Plus de la moitié de la SHON to-
tale autorisée et 51 % des permis
Baisse des permis de construire HLM
de construire relèvent des zones
sud et sud-caraïbe en 2004. Le Répartition du nombre de demandes de permis de construire
reste se répartit pour 18 % sur le 2
En nombre et m
Centre-agglomération, 18,3 % sur
2002 2003 2004
Catégorie Maîtrele Centre-atlantique et 12,4 %
2 Nombre de 2 Nombre de 2 Nombre ded’ouvrage SHON m SHON m SHON mpour le Nord-atlantique et Ca- logements logements logements
raïbe confondus. En 2004, le Particulier 176 589 1 860 171 427 1 749 171 866 1 922
nombre de permis de construire
Opérateurs HLM 35 219 446 34 837 449 13 167 170
s’est fortement réduit dans le
Autres* 58 565 750 92 090 1 208 89 346 1 158Centre-agglomération expliqué
Total 270 373 3 056 298 354 3 406 274 379 3 250essentiellement par la commune
du Lamentin qui affiche un repli
spectaculaire entre 2003 et 2004
passant ainsi de 154 permis à 98
un an plus tard.
Progression de logements neufs individuels
Évolution du nombre de logements neufs
En nombre
1 800
1 600
1 400
1 200
1 000
800
600
400
200
0
Individuel pur Individuel groupé Collectif
2002 2003 2004
35
Centre-Agglomération
Centre-Atlantique
Nord-Atlantique
Nord-Caraïbe
Sud
Sud-Caraïbe