La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

CONSOMMATION des MÉNAGES
Reprise de la consommation des ménages
depuis la rentrée 2003
erComme en 2002, les ménages ont privilégié l’épargne à la consommation au 1 semestre 2003.
La rentrée scolaire 2003 a néanmoins marqué un renversement de tendance pour une majorité
d’acteurs positionnés sur le secteur du commerce de détail : à la morosité a semblé se succéder
un regain régulier d’activité.
es ventes de véhicules ment liée à une modification
neufs ont ainsi pâti d’une des comportements d’achats Croissance significative des dépôts
de dossiers de surendettement en 2003baisse notable de la fré- des particuliers, qui se sontL
er En 2003, le nombre de dossiers déposés en Picardie croit sensible-quentation sur le 1 semestre orientés vers des modèles die-
ment (+10%), tout en demeurant en deçà de la tendance nationale (+13%).2003, et ce, en dépit d’opéra- sel, moyen-bas de gamme, ré-
Des distorsions apparaissent selon les départements. Ainsi, l’Oise et la
tions promotionnelles. Si la re- cents et à faible kilométrage.
Somme observent un ralentissement de la progression des dépôts de dos-
prise est jugée significative à Après une relative atonie, siers de surrendettement en 2003, alors que l’Aisne affiche une croissance
notable et supérieure à la région mais aussi à la France.partir de septembre, elle a été les activités de la bijouterie et
Les accidents de la vie (chômage, divorce, etc.) sont la cause princi-orientée essentiellement vers du textile ont retrouvé en fin
pale des situations de surendettement. Le profil des surendettés est sensi-
des motorisations diesel à des- d’année des niveaux de ven-
blement le même selon les départements, les légères différences tenant
tination d’une clientèle princi- tes jugés conformes à ceux de plus à des caractéristiques locales spécifiques. Ainsi, quelle que soit la
palement professionnelle. 2002. Il est à noter toutefois zone géographique, la population surendettée comporte une majorité
d’ouvriers et d’employés, de célibataires, ayant au moins un enfant à chargeque l’accroissement d’activité
et des revenus faibles. Le profil de l’endettement témoigne d’une diminu-L’automobile, du commerce-textile s’est réa-
tion des crédits immobiliers depuis 10 ans et d’un accroissement notablela bijouterie, le lisée au prix de baisses des des crédits à la consommation.
conditions tarifaires.textile et la librairie- Sylvie CORNAGGIA
Les ventes des rayons li- Banque de Francepapeterie ont suivi
brairie-papeterie ont enregistré
cette tendance
un regain sur la période de
Cette désaffection n’a pas Noël et ce, grâce à une de- tre favorisé par les soldes septembre 2003. Ce ralen-
profité aux ventes de véhicu- mande plus soutenue sur le et autres promotions, la tissement a été marqué par
er rayon Librairie. demande en électronique une baisse de fréquentation etles d’occasion au 1 semestre
A l’inverse de ces 5 sec- grand public et en électro- une réorientation de la de-2003. La timide reprise à partir
teurs, après un premier semes- ménager a été freinée depuis mande vers le simple rempla-de la rentrée est principale-
cement.

Bonne tenue