La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

BÂTIMENT
Redémarrage de l’activité en fin d’année
Après un nouveau recul début 2003, l’activité de la construction s’est redressée en fin d’année.
Si ce constat s’est confirmé dans le second œuvre, le gros œuvre a connu une nouvelle chute en
fin d’année.
L’opinion des entrepreneurs sur la situation de l’emploi n’a pas été positive au cours des neufs
premiers mois de l’année. Cependant, ils étaient plus confiants quant à l’évolution de l’emploi en
fin d’année. Ils indiquent également une amélioration de leur activité début 2004.
tre, ils ont plafonné à cinq moisn Picardie, l’activité de ensuite replonger au second des mauvaises conditions du
et demi de travail pour diminuerla construction qui semestre. Dans le second marché au cours des trois pre-
en fin d’année. Cela n’a égale-E s’était dégradée au œuvre, l’activité s’est repliée miers trimestres. L’activité a
ment pas véritablement freinédeuxième semestre 2002 a au premier semestre mais au également repris au quatrième
les investissements réaliséspoursuivi son recul au premier troisième trimestre, la diminu- trimestre. L’amélioration-entre-
dans le second œuvre. Partrimestre 2003. Une inflexion tion a été moins forte. Au qua- tien a connu de mauvais résul-
contre, dans le gros œuvre, less’est produite à partir du prin- trième trimestre, l’activité a tats au premier trimestre mais
investissements réalisés, quitemps et l’activité, tout en de- redémarré. l’activité a redémarré au se-
avaient bien progressé en dé-meurant réduite, a cessé de L’ensemble des travaux a cond trimestre pour rechuter au
but d’année, ont été recadrésreculer au deuxième et troi- été affecté par le contexte éco- troisième trimestre et diminuer
les trimestres suivants.sième trimestre. En fin d’an- nomique défavorable des trois plus faiblement les trois der-
L’opinion des entrepre-née, elle a redémarré. Un scé- premiers trimestres. Les loge- niers mois de l’année.
neurs sur la situation de l’em-nario que l’on retrouve égale- ments neufs et surtout les bâ- Le fléchissement de l’acti-
ploi n’a pas été positive aument au plan national, la fin timents neufs ont accusé de vité n’a eu toutefois qu’un im-
cours des neufs premiers moisd’année confirmant également forts replis d’activité sur les pact limité sur les carnets de
de l’année. Cependant, ils sontun redressement de l’activité. neuf premiers mois de l’année commandes. Un peu moins
plus confiants quant à l’évolu-Dans le gros œuvre, l’acti- mais l’activité a été plus dyna- fournis en début d’année, ils se
tion de l’emploi en fin d’année.vité a poursuivi son recul en mique en fin d’année. De la sont maintenus au deuxième
La situation globale de tréso-début d’année et s’est redres- même manière, les chantiers trimestre autour de cinq mois
rerie a été plus difficile à équi-sée au second trimestre pour publics et privés ont souffert de travail. Au troisième trimes-





! " #




















34 INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004