//img.uscri.be/pth/cd99fc301e75d38211b9e38b8d75111968af4933
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Chronique - article ; n°2 ; vol.54, pg 593-603

De
12 pages
L'année psychologique - Année 1954 - Volume 54 - Numéro 2 - Pages 593-603
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Henri Piéron
Chronique
In: L'année psychologique. 1954 vol. 54, n°2. pp. 593-603.
Citer ce document / Cite this document :
Piéron Henri. Chronique. In: L'année psychologique. 1954 vol. 54, n°2. pp. 593-603.
doi : 10.3406/psy.1954.8754
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1954_num_54_2_8754CHRONIQUE
NECROLOGIE
— Karl Marbe, qui est décédé le 2 janvier 1953, était né à Paris,
le 31 août 1869. Docteur en philosophie de Bonn, en 1893, il entra
comme privat-docent à l'Université de Würzburg en 1896 ; il y devint,
en 1909, professeur ordinaire, succédant à Kiilpe, et y resta jusqu'à
sa retraite. Il était venu à Paris suivre le cours de Ribot au Collège de
France et travailler au Laboratoire de Binet ; il s'occupait alors de la
loi de Talbot, et il publia des travaux dans L'Année psychologique,
en 1899. Quelques années plus tard, il faisait un livre sur la théorie de la
projection cinématographique. Après quelques recherches sur la psychol
ogie des processus intellectuels et la logique, il se tourna vers les appli
cations. Au IVe Congrès de l'Association internationale de Psycho
technique, à Paris, en 1926, il se vit confier la présidence d'une commiss
ion sur la prévention des accidents, à laquelle il venait de consacrer
un livre. D'autres ouvrages eurent trait aux problèmes de psychologie
judiciaire. Dans le volume consacré au Centenaire de Ribot, en 1939,
il tint à participer à la commémoration par une étude sur « Statistique
et psychologie ». Il avait fondé en 1913, les Fortschritte der Psychologie.
Son autobiographie a paru dans le volume III, édité par Murchison
en 1936, de V History of Psychology.
— W. S. Hunter, né le 22 mars 1889, est décédé subitement le
3 août 1954, peu après avoir pris sa retraite (en avril) à l'Université
Brown où il présidait le département de psychologie. Docteur en philo
sophie de Chicago, en 1912, il entra comme professeur, en 1916, à l'Uni
versité du Texas, et passa en 1925, professeur de psychologie
génétique, à Clark, puis entra à Brown. Behavioriste convaincu, il fit de
nombreuses recherches de psychologie animale, publia, en 1919, une
Psychologie générale, et, en 1928, un Human Behavior. Chargé d'assurer
en 1926 le Psychological Index, il fonda aussitôt les Psychological
Abstracts et se dévoua à cette œuvre importante jusqu'en 1947. Il avait
activement participé à Paris, au XIe Congrès international de Psychol
ogie. Son autobiographie venait de paraître dans le dernier volume
de YHistory édité par Langfeld.
— Avec Miguel Ozorio de Almeida, décédé à Rio, le 1er décemb
re 1953, à 61 ans, le Brésil a perdu son homme de science le plus univer- 594 CHRONIQUE
sellement connu, la France un de ses amis les plus passionnément fidèles.
Physiologiste de très haute valeur, à la fois expérimentateur et théoricien
rigoureux imbu d'esprit mathématique, psychologue aussi à ses heures,
d'une culture extraordinairement large, il a tenu à l'Unesco une très
grande place, et se partageait entre Paris et Rio, où il dirigeait un
laboratoire de recherches à l'Institut Oswaldo Cruz. En 1939, un livre
d'hommage lui avait été dédié, à lui et à son frère aîné Alvaro, disparu
peu avant lui. Il assista souvent aux séances de la Société française de
Psychologie. J'étais lié à lui depuis plus de trente ans par une amitié
fraternelle, c'est-à-dire depuis l'époque où nous avons poursuivi des
recherches communes, qui débutèrent dans un petit laboratoire privé
que son frère et lui avaient installé dans leur maison familiale de Rio,
et où la collaboration de leur sœur Branca apportait une aide
précieuse.
— Albert Burloud (23 mai 1888-10 mars 1954), occupait la chaire
de Psychologie de l'Université de Rennes, où il avait succédé à Bourdon.
Sa thèse, en 1927, avait été consacrée à la pensée conceptuelle, avec un
exposé des travaux de l'École de Würzburg. Il avait institué, à Rennes,
uii Centre d'Études psychotechniques, en 1948, mais était resté essen
tiellement philosophe, comme le montre un livre de 1950 : De la psychol
ogie à la philosophie. Un livre posthume a paru sur la sensibilité (au sens
de l'affectivité).
— Le Pr M. L. Reymert (10 novembre 1883-2 juin 1953) avait
enseigné, à Oslo, la psychologie expérimentale, de 1920 à 1924, après
avoir fait des études aux États-Unis, où il retourna en 1925, pour
diriger le département de psychologie du Wittenberg College ; c'est là
qu'il réunit un symposium international sur « Feelings and Emotions »
en 1928. En 1930, il devint directeur du « Mooseheart Laboratory for
child research ».
— A peu de jours d'intervalles sont morts deux philosophes, de
tendances très voisines, qui s'étaient dirigés vers la psychopédagogie :
René Le Senne (1er octobre 1954) était âgé de 70 ans ; surtout moraliste
il s'était enthousiasmé pour la caractérologie de Heymans, qu'il exposa
et développa en 1945, dans un Traité qui a eu une grande influence ;
il avait occupé, à Paris, en 1948, la chaire de psychologie pédagogique.
René Hubert (10 octobre 1954), avait 69 ans ; il était entré dans l'admi
nistration avant la guerre ; devenu recteur de l'Académie de Poitiers,
puis de Strasbourg, il avait publié en 1946, un important Traité de
Pédagogie générale.
— C'est en 1951, qu'était décédé, à 65 ans, un ancien élève de
Wundt, qui avait été à Würzburg assistant de Külpe et était entré,
en 1914, comme privat-docent, puis devenu en 1920, professeur à l'Uni
versité de Munich, Richard M. Pauli, dont les travaux avaient surtout
porté sur la psychophysique et les processus sensoriels ; il avait collaboré
avec von Frey. En 1927, il avait publié une Einführung in die experi
mentelle Psychologie. CHRONIQUE 595
— Le Pr Nicolas Popov, décédé brusquement à l'âge de 65 ans,
le 23 juillet 1954, avait été l'élève et le collaborateur de Pavlov. Installé
en France, devenu maître de recherches au G. N. R. S., il utilisait les
réflexes conditionnés pour faire une analyse directe des processus cér
ébraux en enregistrant les potentiels électriques. Plusieurs de ses mémoires
ont paru dans L'Année psychologique ; il a décrit les phénomènes de
« cyclochronie » et mis en évidence des éveils d'images par condition
nement.
— K. J. Holzinger, décédé à 61 ans, le 15 janvier 1954, ancien
président de la « Psychometric Society », qui dirigeait le département
d'éducation à l'Université de Chicago, était un statisticien eminent.
— Signalons la mort du psychiatre de Strasbourg Eugène Gelma,
âgé de 71 ans en août 1953, et des psychanalystes Charles Odier,
âgé de 68 ans, le 28 juillet 1954 et C. P. Oberndorf, âgé de 72 ans,
le 30 mai 1954, ancien professeur de psychiatrie à l'Université Columbia,
doyen des psychanalystes des U. S. A.
— Les U. S. A. ont perdu deux opticiens réputés, Lloyd J. Jones
(12 avril 1884-15 mai 1954), qui avait présidé 1' « Optical Society »
(1929-1941) et son Comité de Colorimétrie (1933-1953), et H. E. Ives
(31 juillet 1882-13 novembre 1953), membre de la « National Academy »,
qui était passé de la peinture à la physique (docteur en philosophie de
John Hopkins en 1908).
— C'est à 57 ans seulement qu'est décédé le 27 janvier 1954, Paul
H. Geiger, un acousticien des U. S. A., bien connu pour ses nombreux
travaux sur le bruit et la « loudness ».
— Le professeur d'anthropologie à Yale, Ralph Linton, décédé
à 60 ans, le 24 décembre 1953, était un des psychosociologues qui avaient
développé la notion de personnalité basique.
PERSONALIA
— Le Pr von Frisch a été élu membre étranger de la Royal Society,
et le Pr Guilford, membre de la Section de Psychologie de la National
Academy des U. S. A.
— La Société zoologique de New York a décerné sa médaille d'or à
celui qu'elle a qualifié de « doyen de la psychologie comparée », le
Pr R. M. Yerk.es, de Yale.
• — Mme Fr. Baumgarten Tramer a été nommée professeur honor
aire à l'Université de Berne.
— A l'occasion du XIVe Congrès international de Psychologie à
Montréal, (française) de Montréal a décerné des diplômes de
docteur honoris causa aux Prs Langfeld, Michotte et Piéron, et
l'Université McGill aux Prs Bott, Piaget et Tolman. 596 CHRONIQUE
XIVe CONGRES INTERNATIONAL DE PSYCHOLOGIE
Conformément aux décisions du Comité directeur de l'Union inter
nationale de Psychologie scientifique, le XIVe Congrès international de
Psychologie s'est tenu à Montréal, du 7 au 12 juin 1954, organisé par les
Associations de américaine et canadienne.
Une réunion aux États-Unis avait été exclue en raison des difficultés
qui auraient empêché une participation vraiment internationale, et
l'on a trouvé dans les deux Universités qui accueillaient le Congrès,
à Montréal — Université catholique de Langue française, et Université
McGill de Langue anglaise et d'inspiration protestante — un large
esprit de tolérance et une atmosphère de pleine liberté. Les deux
co-présidents, les Prs Bott, de Toronto, et Tolman, de Californie, pro
noncèrent leurs discours le premier soir, et le second des orateurs
recueillit des applaudissements enthousiastes quand il s'éleva, avec
une violence à peine retenue, contre l'explosion d'anti-intellectualisme
et d'intolérance provoquée aux U. S. A. par une épidémie de panique.
La séance d'ouverture avait été tenue dans le grand amphithéâtre
des nouveaux et magnifiques bâtiments de l'Université de Montréal,
et des allocutions de bienvenue avaient été prononcées, en particulier
par le représentant du gouvernement de Québec, le député Johnson,
qui a souligné le caractère bilingue et biculturel de la province, en
souhaitant sa généralisation au Canada tout entier, et par le représentant
du gouvernement fédéral, le ministre de la Défense, Brooke Claxton,
qui a tenu aussi à mettre en évidence les heureux effets d'un alliage de
cultures « qui contribuera, a-t-il dit, à former une réserve de tolérance,
de compréhension et de collaboration, permettant ainsi de servir la
cause de la paix dans le monde tout entier ». Appelé à conclure cette
séance au nom de l'Union internationale, que je présidais encore, j'ai
brièvement rappelé l'histoire de nos Congrès internationaux.
Les conférences du soir ont été faites par J. Piaget, sur structures
perceptives et cognitives dans le développement de l'espace chez l'en
fant, W. G. Penfield, sur l'enregistrement cortical du courant de
conscience, et A. Michotte, sur perception et connaissance.
Démonstrations, séances de films et symposia se succédèrent tous
les matins et les après-midi pendant quatre journées bien remplies, avec
participation active de 175 membres du Congrès, qui en comptait près
de 2.000. Le samedi eut lieu un Symposium spécial organisé par l'Unesco.
Les résumés des rapports de chaque symposium, en français et en
anglais, étaient remis à l'ouverture des séances ; les discussions étaient
rejetées à la fin de celles-ci, ce qui se montrait favorable à la tenue des
horaires, mais n'était pas sans inconvénient en raison de l'hétérogénéité
des rapports.
Les symposia étaient consacrés aux sujets suivants : La conscience
revalorisée ; comportement et fonctions cérébrales ; théorie de l'info
rmation ; conditionnement ; habileté motrice ; psychologie sensorielle ;
couleur ; théorie de la perception ; comportement instinctif ; analyse à
plusieurs dimensions du comportement ; motivation ; dimensions sociales
de la personnalité ; de résolution des problèmes ; rapports
de l'individu et du milieu ; techniques projectives ; caractérologie CHRONIQUE 597
européenne ; freudisme ; influence des contacts personnels sur les
relations intergroupes ; psychologie sociale sur le plan national ; organi
sation de la production industrielle ; emploi des machines à calculer
électroniques.
La délégation soviétique conduite par M. Leontiefî occupa presque
entièrement la séance consacrée au conditionnement, qui attira une très
grande assistance (avec des exposés de Sokolov, Asparatjan etTeplov).
La délégation française était composée de V. Bloch, Chateau,
Debesse, Fraisse, Lagache, Paillard, Pichot, Piéron, Mme Piéron, et
Reuchlin.
L'organisation locale du Congrès, dont le P. Mailloux avait pris la
responsabilité, fut excellente.
Une réception par la Municipalité de Montréal réunit les congress
istes au Chalet de La Montagne, où ils trouvèrent un charmant accueil
de la part de M. Asselin, président du Comité exécutif et de Mme Asselin,
et d'où ils purent jouir d'une vue admirable sur la ville encore ensoleillée
et sur le Saint-Laurent majestueux.
UNION INTERNATIONALE DE PSYCHOLOGIE SCIENTIFIQUE
L'Assemblée de l'Union s'est tenue à Montréal, le dimanche
6 juin 1954, sous la présidence de H. Piéron, avec 17 membres pré
sents. L'admission de la Yougoslavie a recueilli l'unanimité. Les pays
qui font partie de l'Union se sont montés à 20 (France, Grande-Bretagne,
Canada, États-Unis, Suisse, Italie, Espagne, Belgique, Hollande, Nor
vège, Suède, Danemark, Finlande, Allemagne occidentale, Japon, Israël,
Egypte, Brésil, Uruguay et Yougoslavie).
Après approbation du rapport financier, les nouveaux statuts pré
sentés par le Comité exécutif ont été discutés et votés finalement à
l'unanimité. Les élections pour le renouvellement du président et du
vice-président (non rééligibles) et du Comité exécutif ont donné les
résultats suivants : président : J. Piaget ; vice-président, E. T. Ras-
mussen (Copenhague). Comité : O. Klineberg et H. S. Langfeld (U. S. A.) ;
Sir Fr. Bartlett et T. Drever (Grande-Bretagne) ; H. Piéron (France) ;
N. Mailloux (Canada) ; A. Michotte (Belgique) ; "J. Elmgren (Suède) ;
H. C. J. Duyker (Hollande), et J. Germain (Espagne). Sur intervention
de M. Fraisse, le Comité exécutif a été chargé d'examiner la question des
relations possibles avec des organisations spécialisées de psychologie,
en particulier, la psychologie de l'enfant.
Le nouveau Comité exécutif s'est réuni, le 12 juin, sous la présidence
de J. Piaget avec présence de ses 12 membres.
Le Pr O. Klineberg a été élu secrétaire général, le Dr Germain,
secrétaire général adjoint, et le R. P. Mailloux, trésorier. La question
de la publication des Actes de l'Union dans les Acta Psychologica a été
réservée pour étude, ainsi que toute décision pour les lieu et date du
XVe Congrès.
CONGRÈS, COLLOQUES, CONFÉRENCES
— Le XIIe Congrès de V Association internationale de Psychotechnique
se tiendra à Londres, du 18 au 23 juillet 1955, sous la présidence de
C. B. Frisby, avec Alec Rodger, comme secrétaire général.
A. PSYCHOL. 54 38 598 CHRONIQUE
— A Toronto, s'est tenu du 12 au 14 août 1954, le Congrès inte
rnational de Psychiatrie infantile et du 14 au 21 août le Ve Congrès intede Santé mentale.
— Le IIIe Congrès du Bureau international d'Anthropologie diffé
rentielle, sous la présidence du Pr Kretschmer, s'est tenu à Mayence,
du 26 au 30 septembre 1954, et le IIIe Congrès gér ontologique inter
national, à Londres, du 19 au 23 juillet 1954, sous la présidence de
J. H. Sheldon, avec un colloque sur la sénescence psychologique.
— Des Journées internationales de Psychologie de V Enfant ont réuni,
à Paris, du 21 au 26 avril 1954, 700 participants de 43 pays sous la
présidence du Pr Wallon, qui présenta un rapport introductif ; les
travaux se poursuivirent en 4 groupes, et donnèrent lieu à des rapports
de conclusion de MM. Pellea, Tomaszewski, Zazzo et de Mme Keir. Un
rapport de Mlle Jadoulle était consacré à l'Organisation de l'Enseigne
ment et des Recherches.
-— Un important Colloque international sur V instinct a été organisé
par la Fondation Singer-Polignac, sous la présidence de P. -P. Grasse
qui a présenté le rapport introductif (15-30 juin 1954).
Ont participé au colloque, avec des rapports particuliers :
MM. Autuori, de Sâo Paulo (fondation de Sociétés de Fourmis) ; Bénassy,
de Paris (théorie psychanalytique de l'instinct) ; Benoit, de Paris
(instinct de reproduction des Oiseaux) ; Deleurance, de Paris (comporte
ment bâtisseur des Polistes) ; von Frisch, de Munich (capacité d'apprent
issage et tradition héréditaire chez les Abeilles, avec films) ; Fontaine,
de Paris (instinct migrateur des Poissons) ; Grasse (régulation des acti
vités instinctives des Insectes) ; Haldane, de Londres (aspects physico
chimiques) ; Hediger, de Zurich (instinct et territoire) ; Klein, de
Strasbourg (instinct reproducteur des Mammifères) ; D. Köhler, de
Fribourg (langage et pensée préverbale, avec films) ; Lehrmann, de
Rutgers University (comportement maternel et problème de l'instinct) ;
K. Lorenz, de Baldern (théorie objectiviste de l'instinct) ; Morris, d'Ox
ford (cérémonies de parade sexuelle) ; Piéron (évolution du compor
tement et instinct, et synthèse finale) ; Richter (régulation de l'appétit
chez les Mammifères) ; Ruyer, de Nancy (finalité et instinct) ; Schneirla
(l'inné et l'acquis dans l'instinct) ; Viaud, de Strasbourg (tonus et tro-
pismes dans le comportement instinctif). Le colloque fera l'objet d'une
publication complète par la Fondation Singer-Polignac.
— Le /er Congrès de V Association internationale d'Orientation pro
fessionnelle s'est tenu à Bonn, du 7 au 9 septembre 1954, sous la prés
idence de E. Lobet, suivi d'un 2e Séminaire. Le rapport principal sur
les possibilités et limites de la psychologie appliquée à l'O. P. avait été
établi par le Pr Arnold, de Würzburg.
— Les Journées internationales des Centres médico- pédagogiques ont
été organisées à Paris, par Georges Mauco, du 5 au 9 juillet 1954.
— Le IIe Congrès annuel de YInteramerican Society of Psychology
s'est tenu à Mexico du 14 au 19 décembre 1954, avec, comme thème,
la psychologie de l'éducation.
— Les 5 et 6 juin 1954, avant le Congrès international, V Association
psychologique canadienne s'est réunie, à Montréal, sous la présidence du
Pr D. C. Williams, pour son XIIIe Congrès annuel, et, à la jeune
Université de Tucuman, du 14 au 21 mars 1954, s'est tenu le Ier Congrès CHRONIQUE 599
argentin de Psychologie, qui réunissait 150 membres, et avait reçu des
communications de divers psychologues européens (Gemelli, Ponzo,
Yela, Klages, Lacroze, Kretschmer, Walther et Mme Baumgarten).
— C'est à New York que, pour son LXJIe Congrès annuel, V Amer
ican Psychological Association a réuni, du 3 au 8 septembre 1954, sous
la présidence de Mowrer, environ 6.000 membres participants !
— Le VIIe Congrès des Sociétés de Philosophie de Langue française,
présidé par Gaston Berger (Grenoble, 12-16 septembre 1954) avait pour
thème la vie et la pensée dans leurs relations mutuelles (avec 5 sections,
dont une de psychobiologie).
— Le XVIIe Conférence des Psychanalystes de Langues romanes a
eu lieu au Centre psychiatrique Sainte-Anne, à Paris, sous la présidence
du Dr P. Male, du 11 au 13 novembre 1954.
— C'est à Turin que, du 3 au 6 juin 1954, le Groupement des Acous-
ticiens de Langue française a tenu sa IIIe Session ; une communication
sur les seuils différentiels d'intensité était faite par R. Chocholle, et un
rapport était consacré aux aspects techniques de l'audiométrie.
— A Montpellier, du 23 au 26 octobre 1954, Y Union nationale des
Associations régionales pour la Sauvegarde de VEnfance a consacré son
VIe Congrès à la question du personnel des organismes de sauvegarde.
— La 19e Semaine de Synthèse organisée par le Centre international,
dirigé par le regretté Henri Berr, était consacrée à l'Unité de l'Être
(aux sources de la vie et du psychisme), avec un exposé de P. -P. Grasse
sur lutte, entr'aide et vie sociale (abeilles, fourmis, termites).
— A la Faculté des Sciences de Paris, les 26 et 27 mars et les 2 et
3 avril 1954, un Colloque sur spéciation humaine et relation s'est tenu,
réunissant J. Piveteau (caractère relationnel de la spéciation), J.Anthony
(différenciation du cerveau), Benveniste (langage et relation), Leroi-
Gourhan (techniques humaine et animale), Läget (fonction phonatoire
dans la série animale), Fouché (appareil phonateur humain), Nouvel
(sources animales du comportement humain), J. Piaget (épistémologie
de la relation), et, en outre, comme présidents de séances, Pérès,
H.-V. Vallois, G. Berger, A.-M. Monnier, P. Gaultier et G. Davy.
— Des Journées d'études d'Orientation professionnelle ont été orga
nisées par la Direction de l'Enseignement technique à l'Université de
Lyon, du 4 au 9 octobre 1954. A la séance inaugurale, allocution du
recteur Allix et conférence par H. Piéron.
ACADÉMIES ET SOCIÉTÉS
— La Section de Biologie de la New York Academy of Sciences a
organisé une Conférence sur Y instrumentation (28-29 octobre 1954) où
des rapports étaient apportés par J. D. Trimmer sur la mesure comme
activité humaine et W. F. Frank sur les besoins de l'instrumentation
au titre de l'aide sensorielle ; et une autre sur la régulation de la faim et
de V appétit (19-20 novembre 1954), avec, parmi les sujets de rapports
le rôle des émotions (Hilde Bruch), l'auto-sélection alimentaire chez
l'animal (C. P. Richter), les préférences alimentaires chez l'homme
(I. Snapper), la faim et l'appétit chez un sujet à jéjunostomie avec
obstruction œsophagienne (Fr. Hollander). 600 CHRONIQUE
— Un Comité d'Audition et de Bio- acoustique a été créé aux U. S. A.
par le Conseil national de Recherches et le département des Forces
armées, avec, comme problèmes, les effets et le contrôle du bruit, les
discriminations auditives, le langage, les mécanismes d'audition, les
étalons auditifs. Le président du Comité exécutif est G. H. Boit, et, parmi
les 9 membres, figurent Harvey Fletcher, de l'Université Brigham,
Young, E. S. Newman, de Harvard, Hallovell Davis.
— A Y American Psychological Association s'est constitué un nou
veau groupe de psychologues cliniciens attachés aux prisons et mai
sons de correction : la Society of Correctional Psychologists, présidée par
A. V. Goulding. L'Association a reçu une subvention de 10.000 dollars
de la « National Science Foundation » pour l'organisation du XIVe Congrès
international de Psychologie.
— La British Psychological Society a élu membres honoraires
Sir Adrian, Sir Bartlett, Sir Godfrey Thomson, les Prs Burt, Hebb,
Boring, Tolman, Woodworth, Kretschmer et Piaget, et le Dr Flügel.
— Un Groupe de Psychologie expérimentale autonome s'est constitué,
en Angleterre, sous la présidence de Whitfield, de l'University College,
à Londres ; parmi les 43 membres, figurent Miss Crawford et Miss Vernon,
Drew, Harper, Grindley, Oldfield, Zangwill.
— L' Association professionnelle des Psychotechniciens diplômés a
tenu 5 séances pour ses 4es Journées d'Études (17-19 juin 1954), au
Musée pédagogique, avec, comme présidents Mmes Pacaud et Bénassy,
MM. Faverge, Rennes et Roche. La conférence d'ouverture, du Pr Ombre-
dane, était consacrée aux principes et conséquences de la démarche
expérimentale dans l'analyse du travail.
— La Société belge d'Otologie, Rhinologie et Laryngologie a organisé
les 12 et 13 décembre 1953, un symposium sur le son et l'oreille, sous la
présidence du Dr Hennebert, groupant, outre un rapport sur les bruits
d'oreille spontanés, 18 communications d'acoustique psychophysiolo
gique et médicale (avec 9 participants français).
— Le IIIe Congrès de la « Gesellschaft für Konstitutionsforschung »
s'est tenu à Tübingen du 23 au 25 juillet 1953 avec des rapports de
Kretschmer sur le développement physiologique de la constitution et
de Lorenz sur les comportements instinctifs innés.
UNIVERSITÉS, INSTITUTIONS, ÉTABLISSEMENTS
— L'Université de Strasbourg a institué un Certificat d'Études pra
tiques de Psychologie (épreuve écrite sous forme de questionnaire et
3 épreuves pratiques, de statistique, de psychologie expérimentale, et
d'emploi de tests d'efficience et d'exploration de la personnalité) ; elle
a institué également, pour les licenciés de psychologie, un Diplôme
d'Études supérieures de Psychologie (soutenance d'un mémoire et deux
épreuves pratiques portant sur l'une des options choisies : statistique,
psychologie expérimentale, ou psychotechnique et psychologie clinique).
— h' Université de Madrid a créé une École de Psychologie et Psychot
echnique, que dirige un Conseil comprenant le recteur, les doyens des
Facultés de Philosophie et de Médecine, le directeur de l'Institut Vives
(du Conseil supérieur de la Recherche scientifique), un représentant des CHRONIQUE 601
Directions d'Enseignement et de la Société de Psychologie, ainsi que le
directeur de l'Institut national de Psychotechnique.
— De janvier à juin 1954, la Clinique de Maladies du système nerveux
de la Faculté de Médecine de Paris dirigée par le Pr Alajouanine a orga
nisé un cycle de 19 conférences sur la douleur auxquelles ont participé,
entre autres, MM. André Thomas, Hazard, Leriche, Lhermitte, Michaux,
Morlaas, Piéron, Scherrer, etc.
— Dans le 1er trimestre de 1954, un cycle de 14 conférences de physiol
ogie sensorielle visuelle s'est poursuivi à la Clinique nationale ophtal
mologique des Quinze-Vingts, faites par le Dr Dubois-Poulsen, directeur
de la Clinique et MM. Ajuriaguerra, Baumgardt, Hécaen, Magis, Piéron
et Plessier.
— A la 6e section de V École pratique des Hautes Études qui possède
un Centre de Recherches de Psychologie comparative, et avec un Comité
d'Organisation, composé de MM. Francastel, Gischia, Guillot, Yves
Le Grand, Meyerson et Monnier, des entretiens sur les problèmes de la
couleur se sont tenus du 18 au 20 mai 1954, réunissant des physiciens,
physiologistes, psychologues, opticiens, techniciens, peintres, socio
logues, linguistes, critiques... Parmi les participants, MM. Galifret,
Kellersohn, Kanizsa, Malrieu, Musatti.
— - h' Institut de Psychanalyse, en 1954, a réalisé trois cycles d'ense
ignement : Théorie générale de la Psychanalyse ; Clinique psychanalyt
ique, et Technique psychanalytique.
— Un cours de psychotechnique de lf enfant et de l'adolescent a été
organisé à V École spéciale d'Orientation créée par la municipalité de
Valence avec l'appui de l'Institut de Pédagogie et du département de
psychologie expérimentale du Conseil supérieur de la Recherche scien
tifique espagnol.
PÉRIODIQUES
— Un Journal of Counseling Psychology trimestriel est édité par
C. Gilbert Wrens, de l'Université de Minnesota.
— Publié chez Hans Huber par R. Heiss, I. H. Schultz et H. Zul-
liger, doit paraître, par volumes de 4 fascicules, un périodique de
psychologie clinique : la Zeitschrift für diagnostische Psychologie und
Persönlichkeitsforschung.
— En 1953, a commencé à paraître trimestriellement à Barcelone,
la Revista de Psiquiatria y Psicologia medica de l'Europe et de l'Amé
rique latines, dirigée par Ramon Sarro. Dans le Comité de Publication
qui comprend 20 membres — Espagnols, Portugais, Suisses, représen
tants latino-américains — la France en compte 4 (MM. Delay, Ey,
Guiraud et Lhermitte).
— En 1954, a vu le jour, comme nouvelle revue, chez Masson, un
bulletin de l'Union internationale pour l'étude des Insectes sociaux
sous le titre Insectes sociaux (4 fascicules par an), avec un Comité de
Rédaction, composé de MM. Christensen, Gösswald, Grasse, Jucci, Rai-
gnier, Schneirla et Uchida.