La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Etudes générales et méthodologie - compte-rendu ; n°1 ; vol.38, pg 324-339

De
17 pages
L'année psychologique - Année 1937 - Volume 38 - Numéro 1 - Pages 324-339
16 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

a) Etudes générales et méthodologie
In: L'année psychologique. 1937 vol. 38. pp. 324-339.
Citer ce document / Cite this document :
a) Etudes générales et méthodologie. In: L'année psychologique. 1937 vol. 38. pp. 324-339.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1937_num_38_1_5532324 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
PSYCHOLOGIE ZOOLOGIQUE ET BIOLOGIE
tudes générales et méthodologie1
294 BASTIAN SCHMID Wege und Ziele der Tierpsychologie
Voies et buts de la psychologie animale Tierps.
78-81
animal est ni une machine ni un homme en miniature il
faut donc repousser aussi bien le mécanisme que anthropomor
phisme comme conception générale de la psychologie animale
Il faut reconnaître la réalité du psychique comme une réalité
hors des relations spatio-temporelles des objets
Il faut de même laisser toute sa place la notion animalité
est-à-dire envisager animal espèce dans ses conditions normales
habitat adaptation au milieu etc la vie psychique un carni
vore est différente de celle un herbivore celle des animaux sociaux
différente de celle des solitaires etc
Il ne faut donc pas uniformiser les méthodes de recherche sur les
animaux et surtout il ne faut pas transporter dans les divers
domaines de psychologie animale les procédés employés en psycholo
gie humaine
On est attaché de fa on trop prépondérante étude de in
telligence animale négligeant le langage le jeu la vie affective le
caractère Il faut revenir la totalité psychique de animal
La psychologie de enfant éclairé la psychologie humaine
Nul doute que étude des petits animaux apporte la psychologie
animale les mêmes lumières
Le laboratoire ne doit pas être le seul moyen étude de ani
mal Il faut attacher voir le plus possible les animaux dans des
conditions naturelles et aux prises avec des problèmes qui les inté
ressent vraiment
Pour comprendre animal il faut aimer
Le but dernier doit être une psychologie comparée qui englobe
toute la série animale aux Protozoaires
295 HANS VOLKELT Tierpsychologie als genetische Ganz
heitspsychologie La psychologie animale considérée comme psycho
logie génétique de la totalité Tierps. 1937 48-65
étude du comportement est un travail approche la
vraie psychologie animale doit traiter le comportement comme un
fait vécu Erleben et donc étudier la structure psychique qui est sa
base est ce que le behaviorisme et la Umweltpsychologie ont pas
compris Seule la psychologie de la totalité Ganzheitspsychologie
permet atteindre Partant du fait vécu total elle pose origine
la totalité primitive Dans cette expérience vécue primitive
il indistinction du moi et du toi du moi et des objets
on est pas encore parvenu discerner les objets et leurs rapports
on dans un état diffus caractère essentiellement affectif
Voir le no 445 PSYCHOLOGIE ZOOLOGIQUE GENERALITES 325
Cette thèse générale est illustrée par les commentaires suivants
Les mouvements décrits sous le nom de tactismes et aussi
les conduites dites instinctives répondent un fait de nature la fois
affective et active fait qui au point de vue affectif est antérieur la
division en agréable et désagréable et au point de vue de action
inclut une direction où le terme de Leitgefühl sentiment de direc
tion ou directeur par lequel école de Leipzig le désigne
Le comportement des animaux unicellulaires qui est pas
spécialisé après la nature des excitants extérieurs peut être carac
térisé comme un complexe vécu émotionnel-volitif préobjectif
état du corps modifie la réaction des stimuli analogues il
modifie le tout vécu
Le monde sensible des animaux est moins structuré que le
nôtre il est aussi autrement organisé Ainsi les oiseaux ne reconnais
sent plus les personnes familières après un léger changement de
costume chapeau
La perception de certains animaux les Abeilles ex. discerne
moins les formes elles-mêmes que le degré de leur complexité les
travaux de Mlle Hertz Cette discrimination qui peut sembler com
pliquée est pas abstraite elle est fondée sur une expérience
concrète essentielle le fait que la fleur est ouverte ou fermée elle est
donc liée activité ordinaire de animal au fait vécu de cette
activité
Les qualités ensemble peu articulées jouent un rôle important
non seulement dans la vie des animaux mais aussi dans celle des
enfants des primitifs et des anormaux
Les animaux se guident moins par la valeur absolue que par la
valeur relative des stimuli par leur changement on le constate tous
degrés de échelle animal per oit de quelque fa on le caractère de
la succession ensemble de avant et de après Cette appréhension
peut être caractérisée comme une opposition émotionnelle-volitive de
la coloration affective
Les recherches hler sur appréhension du nombre
chez les Pigeons ce vol no 421 aboutissent des résultats de
même ordre le Pigeon un sentiment de fréquence qui donne
illusion une notion de nombre véritable et qui est que le reten
tissement expérience action Il agit là encore une qualité
ensemble un fait ordre affectif
296 Gr VON ALLESCH Die Beziehungen zwischen tier
psychologischen und menschenpsychologischen Tatbeständen Des
relations entre les constatations de psychologie animale et celles de
psychologie humaine Tierps. 1937 128-139
Toute une série de nous conduisent rapprocher
étude de homme de celle des animaux Lois physiques actions
diverses du milieu processus organiques se manifestent de fa ons
semblables Les frontières entre le biologique et le psychologique sont
difficiles tracer il est également malaisé de délimiter humain
évolution se fait dans le sens de la spécialisation analyse des faits
humains été surtout une analyse des faits spéciaux est en partant
de ces faits spéciaux on essayé de comprendre homme total 326 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
Pour animal plus rigide moins plastique plus autonome on
plus souvent vu dès abord des ensembles On attache hui
rechercher autonome et les chez homme et on
réussit On depuis von Uexküll beaucoup étudié le milieu
de animal les rapports entre le milieu et le comportement leur
harmonie préétablie point de vue également applicable la
psychologie humaine
En sens inverse la psychologie humaine rend bien des services
la animale Elle nous permet de comprendre des événe
ments ou états de la vie animale qui sinon resteraient fermés ou
vides pour nous Ainsi la notion de direction analysée chez homme
permet interpréter des conduites de la guêpe fouisseuse De fa on
plus générale analyse de espace de étendue chez
éclaire le comportement spatial-visuel des animaux Il suffira de rap
peler ici les recherches sur la constance de grandeur et les inferences
auxquelles elles ont donné lieu étude de la apparente de
la lune apporté cet égard des suggestions intéressantes en mon
trant importance de horizontale du sol pour orientation et
appréciation de la profondeur chez homme Chez un animal tel
que le Lemur mongoz qui ne vit pas comme homme sur le sol la
perception horizontale de la profondeur est inverse de ce on
constate chez homme plus mauvaise que la verticale On voit ici
la marge de ressemblance et les motifs de différence Il serait dange
reux biologiquement un objet de la vie quotidienne fût modifié par
Ile déplacement autant que exige la géométrie Mais la règle ne joue
que dans la marge de habituel On peut trouver des ressemblances
de même ordre dans le domaine de habitude dans celui de la
mémoire etc
Existe-t-il un domaine proprement humain Celui de la pensée
abstraite ex On pu dire un côté que des faits intelligence
des animaux supérieurs acheminaient de autre une forme
activité supérieure empare des problèmes mêmes qui étaient autre
fois du ressort une activité inférieure La question reste ouverte
297 FRIEDRICH BROCK Die Wandlungen der Grundan
schauungen in der neueren Tierpsychologie Les transformations
dans les principes fondamentaux de la nouvelle psychologie animale)
Tierps. 1937 146-156
La psychologie animale encore établi de fa on solide ni ses
principes théoriques ni sa méthode Elle se laisse influencer par les
disciplines voisines ou même par des vues générales philosophiques ou
politiques
La vieille psychologie animale celle de Brehm de Haeckel était
.anthropomorphiquer on ne saurait dire que cette tendance entière-
ineirt disparu Dans les recherches modernes on peut discerner
itrois courants physiologique psychologique biologique
Le courant doit sa force au succès des analyses
physico-chimiques qui ont abouti des lois numériques Il pris un
essor particulier avec Loeb et sa doctrine des tropismes Il est
traduit autre part par les efforts de deux autres écoles qui ont PSYCHOLOGIE ZOOLOGIQUE GENERALITES 327
également exercé une grande influence celle de Pavlov et celle de
Watson La théorie des réflexes conditionnés conduisait explica
tion des conduites complexes non seulement chez les animaux mais
même chez homme Le behaviorisme partait de ces conduites com
plexes en ce sens il faisait de toute conduite particulière la manifes
tation de activité de tout organisme Il avait par ailleurs dans
cette doctrine de action exclusive du milieu une forme de génétisme
et même une pédagogie génétique
On peut rattacher au courant physiologique bien ils soient
assez près des psychologues du second groupe Thorndike Yerkes
McDougall Ce dernier essayé de discerner les critères un compor
tement accompagnant de faits psychiques il note la spontanéité
la persistance la variabilité la préparation et achèvement un acte
1e progrès dans apprentissage
Le courant psychologisant est représenté en Allemagne par
Krueger Volkelt Köhler Werner Il met au premier plan les
notions de totalité et de forme et oppose par là au mécanisme des
auteurs inspiration physiologique américains ou autres Köhler
oppose sur un autre point encore aux auteurs américains il at
tache surtout aux conduites primaires des animaux alors que les
psychologues des tats-Unis ont étudié surtout apprentissage le
dressage et leurs effets
La tendance biologique de Uexkull laquelle auteur se
rattache repousse introspection mais voit dans organisme un
ujet qui oppose un milieu il modèle par une attention et une
réaction concertées animal et le milieu le physique et le psychique
forment un tout semblable une monade introduction des notions
de sujet et de plan apparaît auteur comme la découverte coperni-
cienne de la biologie Elle permet de traiter organisme comme un
tout de voir la fois comment il est organisé et comment il construit
son milieu autour de lui dans son temps et son espace comment aussi
les faits du milieu acquièrent une signification pour lui La notion de
plan englobe pas seulement le stimulus per et la réaction elle
règle les relations du sujet avec lui-même elle permet unir ainsi le
physique et le psychique
298 TRENDELENBURG Pawlowa Stellung zur
Tierpsychologie La position de Vegard de la psychologie
animale Tierps. 1937 139-146
ne nie pas le subjectif le psychique Il considère seulement
ils ne peuvent être objet de science Mais sa tentative de descrip
tion objective des conduites animales prête beaucoup de critiques
Il étudié ses animaux dans des conditions artificielles isolement
dans une chambre insonore Il étendu démesurément les notions de
réflexe conditionné et inhibition Il est servi quelquefois un
vocabulaire subjectiviste Il est resté associationniste et ignoré
toutes les critiques émises contre associationnisme spécialement il
ignoré la théorie de la forme Par ailleurs si un anthropomorphisme
simpliste est rejeter il est pas interdit de supposer chez les ani
maux des jonctions psychiques analogues celles de homme là où
anatomie la physiologie et observation du comportement montrent 328 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
une analogie très poussée avec ce on constate dans espèce
humaine
299 LORENZ Biologische Fragestellung in der Tierpsycho
logie Point de vue biologique en psychologie animale
Tierps. 1937 24-32
La psychologie animale doit se tenir égale distance du finalisme
transcendant et du mécanisme radical Son orientation doit être celle
un finalisme immanent les comportements animaux ont un objet
et un but est en ce sens on peut et il faut dire ils sont
adaptés et significatifs Ils le sont surtout dans le sens de la conserva
tion de espèce
Ce finalisme limité exclut pas la recherche des séries causales
dans le comportement au contraire Il pose des problèmes une
recherche analytique causale laquelle ne doit jamais être arrêtée
par une attitude générale antirationnelle
Mais toute analyse de détail doit tenir compte de la totalité
La théorie de la forme suffisamment mis en lumière importance
méthodologique de cette fa on de voir Mais avant cole de Berlin
des biologistes comme Uexkull Jordan Haldane ont insisté sur la
liaison entre organisation et le comportement une et autre
envisagés dans leur unité Pratiquement la méthode étude totale
préserve de toute généralisation hâtive partir un groupe de faits
limités abus fait de la notion du réflexe conditionné est un bon
exemple de cette sorte attitude rapide On est aussi ramené une
étude des comportements naturels et inventaire de ces compor
tements Ce est après on pourra procéder avec prudence
des expériences dans des conditions moins naturelles on saura
comment les placer dans un ensemble
Enfin il ne faut jamais perdre de vue le problème génétique La
psychologie animale est ni assez génétique ni assez comparée
hui Il cependant déjà un nombre suffisant de faits pour
fonder une génétique du comportement Certaines coordinations
motrices ont une valeur taxonomique aussi grande que des carac
tères morphologiques Ainsi le mouvement de se gratter la tête avec
un membre postérieur étudié par Heinroth en 1930 offre la même
valeur génétique que la structure du squelette du membre postérieur
fémur tibia péroné est une véritable constante on retrouve
jusque chez les Reptiles et donc un caraclère plus stable que le
nombre des doigts ou la thermogenèse On est conduit par là remon
ter souvent loin dans la série théoriquement on devrait considérer
tout arbre généalogique Une semblable étude montrera montre
déjà que de même il des constantes et des variables mor
phologiques il des degrés de constance ou ancienneté dans les
comportements On peut discerner des homologies et interpréter
ainsi les conduites de fa on plus exacte que par la simple analogie
300 ET RABAUD Psychologie animale et finalité de
Ps. XXXIV nos 5-8 1937 305-323 no spécial Conduites
sentiments pensée des animaux PSYCHOLOGIE ZOOLOGIQUE RALIT 329
La méthode finaliste qui la prétention de comprendre les
actes des animaux en les regardant comme des moyens ou des séries
de moyens coordonnés nécessaires obtention de certaines fins
conservation de individu ou de espèce conduit des solutions
paresseuses qui résolvent les problèmes en les ignorant est ce que
établit avec sa netteté et sa vigueur coutumières en analysant la
man uvre compliquée qui chez Ammophile précède ou accompagne
la ponte recherche une proie spécifique paralysie de cette proie
enfouissement dans un nid ponte et fermeture du terrier Il montre
en appuyant non sur expérimentation qui est ici très difficile
mais sur observation comparée aucune des phases de la man uvre
précitée ne possède une nécessité vitale ne correspond une fin et
que la reproduction effectuerait tout aussi bien sans cette extrême
complication de la man uvre La méthode comparative ne nous
donne certes pas la connaissance précise du déterminisme de chacune
des phases du moins fournit-elle sur ce de précieuses
indications
301 VON UEXK LL mwelttorschung tude du milieu)
Tierps. 1937 33-34
école de Loeb et les behavioristes en ne considérant que les
actions extérieures ont entièrement négligé les conduites véritables
des animaux Car toute conduite est faite aperception et de réaction
La physiologie comparée des sensations permis un rétablissement
de la situation
Les organes des sens sont des cribles animal remarque ce ils
laissent passer Les propriétés remarquées des objets deviennent des
indices Seuls des objets significatifs importants pour la vie de
animal en possèdent indice-stimulus et la réaction forment un
cycle fonctionnel examen du milieu devra toujours efforcer de
découvrir les objets chargés de signification pour un animal donné
un cycle fonctionnel donné est-à-dire en somme le milieu
effectif ex le milieu de laTiflOe est fait dans un premier cycle
odeur acide butyrique dans un second de chaleur de la peau il
est fait peu près que de cela Le monde est pas une seule
scène il est fait de milliers de scènes particulières
302 BENIUC Mediu pre ma Vatra Principu de psichologie
animala Le milieu entourage la famille Principes de psychologie
animale An Ps. IV 1937 113-159 avec résumé fran ais
Les rapports avec le milieu prennent un caractère essentiellement
psychoïde chez les animaux disposant de dispositifs nerveux récep
teurs effacteurs et centraux assez développés
Le sujet animal vit alors dans son monde spécifique comme
dans une bulle de savon Et pour chaque espèce animale existe un
monde spécifique de type différent comme montré Von Uexküll
un stade plus avancé de évolution organique apparaît le
home qui ne dépend plus de la structure phylogénétique cette
fois mais de expérience propre de chaque individu ontogénétique
le monde spécifique alors se divise en deux parties étranger inconnu ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
et le familier du home du chez soi avec terrain de chasse domi
cile etc
Transplanté dans un milieu nouveau un animal réagit par une
sorte de panique et revient son milieu familier ou se constitue
progressivement par expérience un nouveau chez soi
303 EIERENS DE HAAN Du degré intelligence chez les
animaux et de leur place dans le système zoologique de Ps.
XXXIV n08 5-8 1937 353-375 no spécial Conduites senti
ments pensée des animaux)
Si on classait les animaux selon leur degré intelligence cette
hiérarchie coïnciderait-elle comme on le pense communément avec
échelle zoologique La difficulté pour répondre scientifiquement
cette question est évidemment de comparer intelligence animaux
extrêmement différents est-à-dire de trouver des problèmes iden
tiques présentant les mêmes difficultés pour tous On ne peut résoudre
la question que partiellement en se limitant des animaux de même
type est ce que fait qui compare les performances animaux
tous arboricoles soumis par autres expérimentateurs Köhler pour
les singes supérieurs Trendelenburg Guillaume et Meyerson pour les
singes et inférieurs ou par lui-même singes inférieurs
ratons coatis écureuils aux deux mêmes épreuves déplacement un
obstacle mobile constitué par une caisse épreuve de la corde et du
fruit de Köhler)
La conclusion est que le développement morphologique et le degré
intelligence ne sont pas aussi fortement liés entre eux on
souvent pensé en particulier il ne serait pas exact de dire que dans
toutes les situations le chimpanzé fait preuve du plus haut degré de
-compréhension
304 EIERENS DE HAAN Notion du nombre et faculté de
compter chez les animaux de Ps. XXXIII 1936 393-412
Les actes des où ils étaient exécutés par des hommes la
notion de nombre pourrait intervenir expliquent tous par des
fonctions plus basses Ces succédanés fonctionnels du calcul jouent
un rôle également dans le comportement de peuples primitifs en
fants et même de homme adulte
305 EIERENS DE HAAN Labyrinth und Umweg
Labyrinthe et détour In-80 de 231 pages Leiden Erili
1937 Prix florins
Le but de cet ouvrage tel que auteur expose dans son introduc
tion est triple en premier lieu donner au lecteur un aper sur les
problèmes et les méthodes dans étude du labyrinthe et du détour
en second lieu rassembler les résultats obtenus sur ces deux ques
tions avec les différents animaux enfin rapprocher les séries
de travaux et montrer leur unité
On trouvera dans les premiers chapitres un historique de ces pro
blèmes est Small qui en 1901 utilisa le premier labyrinthe le
fameux labyrinthe de Hampton-Court Depuis la pratique de cet PSYCHOLOGIE ZOOLOGIQUE GENERALITES 331
appareil est généralisée dans les laboratoires de psychologie amori-
-cains toute une série de modèles en ont été construits pour répondre
aux problèmes que posait interprétation des premiers résultats et
tous les animaux du ver de terre homme ont été soumis aux
mêmes épreuves que les rats blancs de Small auteur discute les
méthodes de mesure des résultats nombre essai erreurs temps
total de séjour dans appareil ou de parcours réel longueur totale du
chemin parcouru il rappelle la discussion ouverte par Hunter et
Carr de la comparabilité des résultats
Le chapitre suivant contient historique du problème du détour
les premières expériences sont dues Hobhouse une conception plus
systématique été élaborée par Köhler Mais est le sens restreint du
mot détour qui sera employé dans cet ouvrage La parenté du pro
blème de détour et du problème du labyrinthe apparaît déjà le
labyrinthe implique un détour complexe qui ne peut être embrassé
une seule vue mais dont la connaissance doit être acquise par une
série expériences partielles de plus le but ne peut être per du
point de départ et est encore expérience qui renseigne sur son
existence et sur sa localisation
Les chapitres suivants passent en revue les différents groupes
zoologiques sur lesquels on expérimenté Pour le détour on part des
mammifères chap IV pour descendre aux vertébrés inférieurs et
aux invertébrés chap ordre inverse est suivi dans étude du
labyrinthe invertébrés inférieurs vers mollusques crustacés
chap VI insectes chap VII vertébrés inférieurs chap VIII
vertébrés supérieurs autres que le rat chap IX)
Le chapitre qui forme lui seul près de la moitié de ouvrage
passe en revue les très nombreux travaux consacrés apprentissage
-du labyrinthe par le rat est en réalité il ne agit plus ici de
situer des comportements quant leur niveau mais analyser la
formation des habitudes par la variation systématique des conditions
expérimentales Il agit un problème de psychologie générale pour
lequel le rat pour des raisons extrinsèques est trouvé être objet
expérimentation le plus commode La du learning
se fait actuellement sur le rat comme la physiologie du muscle ou du
nerf est faite sur la grenouille et sur le chien les lois auxquelles
les expériences conduisent ayant sans doute dans un cas comme
<ians autre une portée très générale Ce chapitre est peut-être le plus
intéressant du livre il nous fait assister au progrès rapide et continu
un problème par un effort scientifique collectif le désir interpréter
les premiers résultats faisant naître une série de types expériences
très ingénieuses qui conduisent elles-mêmes une révision de la fa on
de poser les problèmes
Quelles sont les perceptions efficaces dans apprentissage Les
premières expériences semblaient déconcertantes tous les sens pou
vaient être éliminés un après autre soit par expérimentation
physiologique soit par la modification des conditions extérieures
sans que apprentissage devint impossible En réalité on pu démon
trer plus tard que toutes les sensibilités collaboraient mais pouvaient
dans une certaine mesure se suppléer les unes les autres et que même
une telle substitution tendait se produire normalement au cours un 332 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
apprentissage poussé très loin Mais en même temps expérience
écartait les conceptions trop simples du rôle de ces sensibilités ce que
animal acquiert ce est pas une chaîne des réactions sensori
motrices élémentaires mais une sorte de représentation qui devient
relativement indépendante et des matériaux sensoriels particuliers
qui ont servi la constituer et des mouvements par
lesquels le parcours se réalise
En même temps la notion même de apprentissage se transfor
mait idée de sélection des accidents heureux et des consolidations
par la répétition garde une valeur empirique mais elle pose des pro
blèmes complexes plutôt elle apporte une solution Nous com
men ons pénétrer le déterminisme un comportement initial qui
nous paraissait abord entièrement fortuit Nous apercevons des
facteurs mécaniques par exemple la force centrifuge qui tend
projeter animal au dehors dans un tournant et lui faire suivre la
paroi externe au carrefour suivant Schneirla des tendances psycho
logiques telle la tendance reprendre toutes les fois que est possible
la direction initiale Dashiell Loin agir au hasard dans les premiers
essais le rat suit certaines hypothèses Krechewsky il aban
donnera ou modifiera suivant leur rendement ultérieur Toute une
série de belles expériences montré les causes de certaines erreurs par
exemple la tendance anticipation de la direction de la section
finale le rôle de la représentation de la forme générale de appareil
dans laquelle viendront intégrer les structures mieux connues des
parties le rôle de apprentissage latent Tolman et celui de la
motivation spécifique En somme on comprend de mieux en mieux
le déterminisme de la formation de habitude on arrive prévoir la
localisation des difficultés et la marche de apprentissage
Les deux problèmes du détour et du labyrinthe se rapprochent si
dans les cas le comportement est dominé par la tendance vers le
but et si la solution exige une sorte de compréhension une organisa
tion spatiale La différence qui est que de degré vient de ce que le
labyrinthe doit être appris par tâtonnements mais dans le détour le
plus simple il déjà une utilisation de expérience antérieure inté
grée dans un ensemble nouveau et par conséquent est la même
fonction intellectuelle qui est en jeu dans les deux sortes adapta
tions
306 EIERENS DE HAAN Ueber den Begriff des
Instinktes in der Tierpsychologie Sur le concept instinct en
psychologie animale) Folia Biotheoretica 1937 extrait
16 pages)
Après avoir rappelé que chez homme et chez les animaux les
processus psychiques sont de trois sortes des connaissances des senti
ments et des tendances auteur en accord avec Me Dougall envi
sage instinct comme un facteur de liaison un ordonnateur psychique
une disposition innée et spécifique après laquelle une connaissance
déterminée sensation ou perception souvenir ou représentation
éveille un sentiment défini et ce sentiment son tour une tendance et réciproquement fait dépendre la connaissance per
ception ou souvenir une certaine tendance

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin