La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

05 LOGEMENT
Dé fi ni tion sa dé fi ni tion de la po li tique ré gio nale du lo ge -Lment re vient à la Col lec ti vi té ter ri to r iale de Ai des à la pierre : les axes de la po li tique du lo ge -
Corse. La loi du 13 mai 1991 pré voit que « la Col lec ti vi - ment se dé cli nent de puis le 1er jan vier 2004 sur
té Ter ri to riale dé ter mine, dans le cadre du plan de dé - une seule ligne bud gé taire, la ligne fon gible
ve lop p e ment, ses prio ri tés en ma tière d’ha bi tat après 65-48/10. Elle fi nance l’en semble du lo ge ment so -
consul ta tion des dé par te ments, no tam ment au vu des cial en de hors des Zo nes ur bai nes sen si bles
pro po si tions qui lui sont adres sées par les com mu - (ZUS), sous forme de sub ven tion à la pro duc tion
nes ». La loi ajoute que « l’Assemblée de Corse, sur pro -
de lo ge ments neufs (PLUS-PLAI), au fi nan ce -
po si tion du Con se il Exé cu tif, ar rête la ré par ti tion entre
ment de ré ha bi li ta tions ( Palulos), ou d’é tu des.
les pro gram mes d’ac ces sion à la pro prié té, de cons truc -
Prêts lo ca tifs et sub ven tions PLAI, PLUS ettion de lo ge men ts lo ca tifs et d’a mé lio ra tio n de l’ha bi -
PLS. Il s’a git de sub ven tions as so ciées à destat exis tant, des ai des at tri buées par l’Etat sous forme
prêts de la Caisse des Dé pôts qui fi nance lade bo ni fi ca tions d’in té rêts ou de sub ven tions ».
mise sur le mar ché de lo ge ments très so ciaux,Les ser vi ces dé con cen trés du mi nis tère de l’Equi pe -
so ciaux ou in ter mé diai res sui vant le ni veau dement met tent en œuvre les orien ta tions ain si dé fi nies.
loyer re cher c hé.La ges tion des ai des à la pierre est ré partie sur la Corse
entre les deux di rec tions dé par te men ta les de l’Equi pe - Prime à l’a mé lio ra tion des lo gements à usage
ment. Sur la pé riode 1996-2002, les deux DDE ont lo ca tif et à oc cu pa tion so ciale (Pa lu los) :
consom mé les cré dits de ces ai des pour un mon tant ac cordée aux or ga nis mes HLM et col lec ti vi tés
avoi si nant cha cun 21 mil lions d’eu ros. Les dé pen ses lo ca les, pour tous tra vaux d’a mé lio ra tion au tres
ont été iné ga les se lon les an nées. que ceux d’en tre tien ou de sim ples ré pa ra tions.
Les don nées fi nan ciè res, ou en nombre de lo ge ments,
Ai des aux ac cé dants à la pro prié té : ré for -doi vent être consi dé rées sur plu sieurs an nées. Les do -
mées en 2005, ces ai des sont au nombre deta tions des deux dé par te ments peu vent va rier for te -
deux : le Prêt à taux zéro (PTZ)et le Prêt so cialment d’une année sur l’autre. Il est en ef fet tenu
Lo ca tion-Acces sion PSL-A).compte des re li quats dont ils dispo sent au titre de la
ges tion pré cé dente et qui pro vien nent de la ANAH : Agence na tio nale pour l’a mé li o ra tion
non-co nsom ma tio n des cré dits al loués. de l’ha bi tat. Elle dé livre des ai des à des ti na tion erDe puis le 1 jan vier 2002, la ligne PAH (Prime à l’a mé - des pro prié tai res bail leurs et des pro prié tai res
lio ra tion de l’habi tat) est sup primée et trans férée à oc cu pants.
l’ANAH. Celle-ci gère do ré na vant deux ac tions, l’une
Zo nes ur bai nes sen si bles (ZUS) : ter ri toi resdes tinée aux pro prié tai res oc cu pants et l’autre aux pro -
in fra-ur bains dé fi nis par les pou voirs pu blicsprié tai res bail leurs.
er pour être la cible prio ri taire de la po li tique de la De puis le 1 jan vier 2004, l’Agence na tio nale pour le
ville, en fonc tion des consi dé ra tions lo ca lesre nou vel le men t ur bain com plète le dis po s i tif de l’in -
liées aux dif fi cul tés que connais sent les ha bi -ter ven tio n de l’Etat en fi nan ça nt les ré ha bi li ta tions,
tants de ces ter ri toi res.dé mo li tion s et re cons tr uc tions dans les quar tier s les
plus en dif fi cul té (quar tiers clas sés en ZUS ). Col lec ti vi té ter ri to riale de Corse (CTC) : voir
dé fi ni tion au mot-clé 01.6.
Voir aus si Sour ces
« Les ai des de l’Etat au loge ment -Bi lan de l’exer cice [1] Di rec tion ré gio nale de l’é qui pe ment
2003 - Pro gram ma tion 2004 » - (DRE)
Di rec tion ré gio nale de l’é qui pe ment - Octobre 2004
Site Inter net du mi nis tère des Trans ports, de l’é qui pe ment,
du tou risme et de la mer :
www.equi pe ment.gouv.fr
TEC 200566

Fi nan ce ments des lo ge ments 05.3
NOMBRE DE LOGEMENTS CONCERNES
PAR LES DIVERSES AIDES A LA PIERRE EN CORSE [1]
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Ai des à des ti na t ion du sec teur lo ca ti f so cial
Prêt lo ca tif aidé de la Caisse De pots et Con si gna tions (PLA-CDC) 140 192 112 40 /// /// /// /// ///
Prêts lo ca tifs à usage so cial (PLUS)* /// /// /// /// 224 253 175 153 142
Prime à l'a mé li o ra ti on à usage lo ca ti f et oc cu pa tion so ciale (Pa lu l os) 401 491 769 218 642 1408 1165 1185 89
Ai des pour les ac cé dants à la pro prié té
Prêt à taux zéro (PTZ) 272 471 370 n.d. 441 349 370 414 ///
Aide à des ti na t ion des pro pri é tai r es bail l eurs
Ai des de l'a gence na tio nal e pour l'a mé li o ra ti on de l'ha bi t at (ANAH) 406 615 342 358 414 302 224 186 ///
Aide à des ti na t ion des pro pri é tai r es oc cu pants
Prime à l'a mé lio ra tion de l'ha bi tat (ANAH ex PAH) 894 712 558 597 464 487 336 342 ///
er* les prêts lo ca tifs à usage so cial (PLUS) ont rem pla cé les prêts lo ca tifs ai dés (PLA) le 1 oc tobre 2000
EVOLUTION DE L’AIDE DE L’AGENCE
EVOLUTION DE LA PRIME A L’HABITAT NATIONALE POUR L’AMENAGEMENT
(PAH) EN CORSE [1] DE L’HABITAT (ANAH) EN CORSE [1]
Nombre Montant de la subvention Nombre Montant de la subvention
de logements (millions d'euros) de logements (millions d'euros)
1 000 3 700 1,75
2,7900
600 1,5
2,4800
500 1,25700 2,1
600 1,8 400 1
1,5500
300 0,751,2400
300 0,9 200 0,5
200 0,6
100 0,25
0,3100
0 0 00
1996 1997 1998 1999 2000 2001 20021996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Nombre de logements Montant de la subvention Nombre de logements Montant de la subvention
EVOLUTION DE LA PRIME A
L'AMELIORATION DES LOGEMENTS A
EVOLUTION DES PRÊTS LOCATIFS USAGE LOCATIF ET A OCCUPATION
SOCIALE (PALULOS) EN CORSE [1]A USAGE SOCIAL (PLUS) EN CORSE [1]
Nombre Montant de la subvention Nombre Montant de la subvention
de logements (millions d'euros) de logements (millions d'euros)
6300 1600 4,8
1400 4,2250 5
1200 3,6
200 4
1000 3
3150 800 2,4
600 1,8
100 2
400 1,2
150 200 0,6
0 00 0
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Nombre de logements Montant de la subvention Nombre de logements Montant de la subvention
TEC 2005 67