Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Haute Savoie :Le nombre de frontaliers est stable

De
8 pages
En 1999, le département de Haute-Savoie compte 632 000 habitants. Malgré le vieillissement de la population, le nombre des moins de vingt ans reste très supérieur à celui des plus de soixante ans. Le département est attractif : près d'un habitant sur cinq s'y est installé depuis 1990. La population active augmente, grâce notamment à une présence renforcée des femmes sur le marché du travail. En mars 1999, le taux de chômage est de 9 %. Il touche en particulier les jeunes et les femmes. Il est plus élevé en milieu urbain qu'en milieu rural. Un actif sur trois travaille dans sa commune de résidence. Le nombre de travailleurs frontaliers reste stable. Les résidences secondaires représentent un logement sur quatre. La part des ménages propriétaires évolue peu.
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
Numéro 73-74
RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999Octobre 2000
HAUTE-SAVOIE Le nombre de frontaliers est stable
Premiers chiffres
de l'exploitation En 1999, le département de Haute-Savoie compte 632 000 habitants. Mal-
gré le vieillissement de la population, le nombre des moins de vingt ansprincipale
reste très supérieur à celui des plus de soixante ans. Le département est
attractif : près d'un habitant sur cinq s'y est installé depuis 1990.
La population active augmente, grâce notamment à une présence renfor-
cée des femmes sur le marché du travail.
En mars 1999, le taux de chômage est de 9 %. Il touche en particulier les
jeunes et les femmes. Il est plus élevé en milieu urbain qu'en milieu rural.
Un actif sur trois travaille dans sa commune de résidence. Le nombre de
travailleurs frontaliers reste stable.
Les résidences secondaires représentent un logement sur quatre. La part
des ménages propriétaires évolue peu.
Christiane Dou
Les personnes âgées de 60 ans et plus
En % de la population
moins de 13,8
de 13,8 à 15,4
de 15,4 à 17,1
de 17,1 à 19,2
19,2 ou plus Thonon-les-Bains
Jura
SUISSE
Annemasse
Ain
Cluses
Annecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-Vieuxieuxieuxieuxieuxieux
Annecy
ITALIE
Savoie
Source : INSEE - recensement de 1999
1
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Population par âge et sexe en 1990 et 1999Les moins de vingt ans
restent plus nombreux 1990 1999
Age*que les plus
Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble
de soixante ans
De 0 à 24 ans 104 042 96 357 198 399 102 467 95 568 198 035
De 25 à 39 ans 71 112 70 382 141 494 75 005 74 703 149 708
De 40 à 59 ans 70 387 67 235 137 622 86 656 86 249 172 905
de 60 à 74 ans 27 863 32 945 60 808 34 343 39 082 73 425
75 ans et plus 10 625 19 690 30 315 13 635 24 255 37 890
Total 282 029 286 609 568 638 312 106 319 857 631 963
* L’âge «0» ne comprend que les enfants nés entre le 1er janvier et la date du recensement
Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
En 1999, la Haute-Savoie compte ses, les écarts s'accentuant avec l'âge :
632 000 habitants. Depuis 1990, la à partir de soixante-quinze ans, on
population a augmenté de 11 % soit trouve 18 femmes pour 10 hommes,
et après quatre-vingt-dix ans, 31 fem-63 000 personnes supplémentaires.
C'est le département de Rhône-Alpes mes pour 10 hommes.
qui a connu le plus fort taux de crois-
sance démographique au cours de Malgré le vieillissement de la popula-
cette période. tion, la Haute-Savoie reste un dépar-
tement relativement jeune : le nombre
Selon les tranches d'âge, l'évolution des moins de vingt ans est encore très
est toutefois très différente. Le nom- supérieur à celui des plus de soixante
bre de personnes de plus de quarante ans. Pourtant la part des moins de
ans progresse fortement : +55 000 vingt ans se réduit, passant de 28 à
26 %. Celle des plus de soixante anspersonnes, soit une hausse de 24 %.
Les moins de quarante ans sont aussi augmente légèrement de 16 à 18 %.
plus nombreux qu'en 1990, mais de
manière beaucoup plus mesurée : Les communes " âgées ", où les per-
+7 900 personnes, soit une hausse sonnes de plus de soixante ans repré-
sentent plus d'une personne sur cinq,d'un peu plus de 2 %. Les jeunes de
moins de vingt-cinq ans sont pratique- sont situées dans la région
ment aussi nombreux qu'en 1990. annécienne, autour de Seyssel, sur les
Parmi eux, la tranche d'âge des 20-24 rives du Léman ou dans le Haut-Cha-
ans subit une forte baisse, 8 000 per- blais. La population est, au contraire,
relativement jeune dans la partie ouestsonnes de moins. A ces âges, ils sont
de plus en plus nombreux à quitter le du département, vers Rumilly ou Alby-
département pour suivre des études sur-Chéran.
supérieures. Cette tranche d'âge cor-
respond aussi à des classes creuses
de la fin des années soixante-dix où
les naissances ont connu un recul
important.
Jusqu'à vingt-cinq ans, les hommes
sont majoritaires. Entre vingt-cinq ans
et soixante ans, la répartition entre
hommes et femmes est équilibrée. Au-
delà, les femmes sont plus nombreu-
Structure de la population par âge en 1990 et 1999 en milliers
* ** 1990 1999
Age Age
100100
9595
9090
8585
8080
7575
7070
6565
60 60
5555
5050
Hommes Femmes 4545 Hommes Femmes
4040
35 35
3030
25 25
2020
15 15
1010
55
00
6,0 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0 0 1,0 2,0 3,0 4,0 6,0 6,0 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0 0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,05,0
* Au 5 mars 1990 ; âge au 1er janvier 1990 ** Au 8 mars 1999 ; âge au 1er janvier 1999
Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
2La Haute-Savoie est un département Nouveaux arrivants* par âgeUn haut-savoyard
très attractif. Entre 1990 et 1999, il ysur cinq s'est installé Age Nombre %a eu 27 000 entrées de plus que de
1depuis 1990 départs . Ce solde migratoire positif De 0 à 24 ans 40 520 35,8
explique moins de la moitié de la crois- De 25 à 39 ans 43 520 38,5
De 40 à 59 ans 20 313 18,0sance démographique du départe-
De 60 à 74 ans 6 193 5,5ment. Celle-ci provient essentiellement
75 ans et plus 2 431 2,2
du solde naturel : le nombre de nais-
Total 112 977 100,0sances est encore très supérieur au
nombre de décès (l'excédent est de * Voir définition page 8
36 000 sur la période 1990-1999). Source : Insee - recensement de 1999
Depuis 1990, environ 113 000 person- Haute-Savoie ont moins de quarante
nes se sont installées dans le dépar- ans. Un quart d'entre eux vient d'un
tement. Elles représentent 18 % de la autre département de la région et
population. Comme dans la plupart 17 % de l'étranger.
des départements, ce sont les jeunes
qui sont les plus mobiles. Les trois
quarts des nouveaux arrivants en
La taille moyenne des ménages a37 % de la population en milliersRépartition des ménages par
moins baissé que dans d’autres dépar- taille en 1990 et 1999vit dans un ménage en millierstements : elle est désormais de 2,5
d’une ou deux personnes 80personnes par ménage, contre 2,6 en
1990
1990. Les causes de la diminution
1999
(décohabitation, dénatalité et vieillis-
60
sement de la population) ont eu une
portée plus limitée qu’ailleurs.
40
C’est le nombre de ménages de petite
taille qui a le plus augmenté depuis
201990. 37 % de la population vit main-
tenant dans un ménage d’une ou deux
personnes contre 31 % en 1990. Les
0
ménages de deux personnes sont tou-
1 2 3 4 5 et plus
jours les plus nombreux mais ils sont Nombre de personnes du ménage
maintenant talonnés par les ménages Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
d’une seule personne. Les ménages de
trois ou quatre personnes sont plus les ménages de cinq personnes ou plus
nombreux qu’en 1990, mais leur part sont en moins grand nombre. Près
diminue légèrement dans l’ensemble d’un ménage sur quatre est composé
de quatre personnes ou plus.des ménages hauts-savoyards. Seuls
En 1999, la Haute-Savoie compte soixante ans sont aussi moins nom-Taux d'activité en baisse
313 000 actifs, soit 30 000 de plus breux (-20 %), avec des départs en re-chez les hommes,
qu'en 1990. La population active a traite plus tôt que par le passé. En
en hausse augmenté de 11 %, comme l'ensem- 1999, plus des trois quarts des actifs
ble de la population du département. ont entre trente et cinquante-neuf ans.chez les femmes
La progression de l'activité féminine
explique pour les deux tiers l'augmen- Le taux d'activité global de la popula-
tation du nombre d'actifs. La part des tion a légèrement baissé : 61,4 % en
femmes dans la population active du 1999, contre 62,3 % en 1990. Mais
département atteint 45 % contre 43 % les évolutions sont différentes selon le
en 1990. sexe ou l'âge.
Le taux d'activité des hommes a légè-
Les jeunes de moins de vingt-cinq ans rement baissé, à tous les âges. Celui
sont moins présents sur le marché du des femmes a progressé dans toutes
travail qu'en 1990 : -12 000, soit une les tranches d'âge entre vingt-cinq et
baisse d'un tiers environ. La diminu- soixante ans. C'est pour les 50-54 ans,
tion du nombre des 20-24 ans et l'al- qu'il a le plus augmenté. Dans cette
longement des études supérieures en tranche d'âge, il passe de 66 % en
sont l'explication. A l'autre extrémité 1990 à 77 % en 1999. Entre vingt-cinq
de la pyramide des âges, les plus de et cinquante ans, plus de 8 femmes
1 On ne peut connaître avec précision les mouvements que vers les autres départements français. Ces données seront disponibles après publication des
résultats de l'ensemble des départements.
3

Taux d'activité par sexe et âge en 1990 et 1999 en milliers
Hommes Femmes
100 100
1990
1999
80 80
1990
60 60
40 40
1999 2020
0 0
15/19 25/29 35/39 45/49 55/59 15/19 25/29 35/39 55/5945/49
20/24 30/34 40/44 50/54 60/64 20/24 30/34 40/44 50/54 60/64
Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
Presque un Haut-Savoyard sur cinqsur 10 ont un emploi ou en recher-
déclare travailler à temps partiel. Maischent un.
comme partout, le temps partiel estEn Haute-Savoie, 87 % des actifs ayant
une spécificité féminine : 35 % desun emploi sont salariés. Parmi eux,
femmes ayant un emploi travaillent à70 % ont un contrat à durée indéter-
temps partiel, alors que 5 % seulementminée et 14 % sont titulaires de la
des hommes sont dans ce cas.Fonction Publique. Le nombre de per-
sonnes bénéficiant d'un contrat à
durée déterminée a fortement
progressé : 15 000 en 1990, 25 700 en
1999.
Actifs et inactifs en 1990 et 1999
19991990Type d'activité
des 15 ans et plus
Nombre % Nombre %
Actifs 282 622 100 312 675 100
dont ayant un emploi 262 845 93,0 284 878 91,1
chômeurs* 17 523 6,2 27 082 8,7
militaires du contingent 2 254 0,8 715 0,2
Inactifs 170 854 196 209
Total 453 476 508 884
* Au sens du recensement (voir définition page 8) Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
En 1999, 27 000 personnes se sont A âge égal, le chômage concerne da-Un taux de
déclarées au chômage, soit 9 500 de vantage les femmes : elles représen-chômage de 9 %
plus qu'en 1990. Le taux de chômage tent 45 % de la population active to-
en 1999 de la population est passé de 6,2 à tale et 54 % des chômeurs.
18,7 % . C'est pour les hommes que la
situation s'est le plus aggravée. En Le chômage est particulièrement élevé
1990, le taux de chômage des hommes à Annemasse et dans les communes
était de 3,7 %, il est au recensement importantes du Genevois français,
de 1999 de 7,3 %. Dans le même mais aussi dans les villes des rives du
temps, celui des femmes a augmenté Léman, à Annecy et dans sa proche
de 9,5 % à 10,3 %. banlieue : il représente plus de 12 %
de la population active. Rumilly,
Ce sont les jeunes, et en particulier les Faverges ou Seyssel sont également
jeunes femmes, qui sont le plus tou- dans ce cas. Les habitants des com-
chés par le chômage. 11,5 % des jeu- munes rurales sont souvent plus
nes de vingt-cinq à vingt-neuf ans pré- épargnés.
sents sur le marché du travail sont
sans emploi et en recherchent un. Ce
taux est de 6,3 % pour les 45-49 ans,
il remonte ensuite à 9,7 % pour les 55-
59 ans.
1 La définition du chômage a changé entre 1990 et 1999 (voir page 8).
4

Le chômage
En % des actifs
moins de 4,5
de 4,5 à 5,7
de 5,7 à 6,6
de 6,6 à 8,1 Thonon-les-Bains
8,1 ou plus
Jura
SUISSE
Annemasse
Ain
Cluses
Annecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-V ieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-V ieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-V ieuxieuxieux
AnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecy
ITALIE
Savoie
Source : INSEE - recensement de 1999
En 1999, 36 % des actifs ayant un Les trois quarts des actifs qui quit-Le nombre de travailleurs
emploi travaillent dans la commune tent leur commune de résidence pourfrontaliers est stable
où ils résident. Cette proportion était aller travailler restent dans le dépar-
de 43 % en 1990. tement. Le nombre de travailleurs
C'est dans les communes supports frontaliers avec la Suisse est stable par
d'une station de sports d'hiver que les rapport à 1990 : environ 36 000 per-
déplacements domicile-travail sont les sonnes, soit 13 % des actifs ayant un
moins fréquents. Ainsi à Chamonix, emploi.
Châtel, Megève, Morzine ou la Clusaz
plus de 8 personnes sur 10 qui tra-
vaillent, résident aussi dans la com-
mune. Cette proportion est aussi as-
sez importante dans certaines gran-
des villes du département : Annecy,
Thonon-les-Bains ou Cluses.
Les femmes ont plus souvent que les
hommes un travail dans leur com-
mune de résidence : 39 % des fem-
mes ayant un emploi l'exercent dans
la commune où elles habitent, alors
qu'il n'y a que 33 % des hommes dans
ce cas.
Plus on est jeune, plus on change de
commune pour travailler : 67 % des
moins de quarante ans travaille dans
une commune différente de celle de
leur résidence, 58 % seulement des
plus de cinquante ans. Un Haut-Sa-
voyard sur cinq qui travaille dans sa
commune de résidence, se rend à son
travail à pied.
5
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Actifs travaillant et résidant dans la même commune
En % des actifs occupés
moins de 13,8
de 13,8 à 16,7
de 16,7 à 20,9
Thonon-les-Bainsde 20,9 à 29,4
29,4 ou plus
AnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasseAnnemasse
SUISSEAin
Cluses
Annecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-Vieuxieuxieux
AnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecyAnnecy
ITALIE
Savoie
Source : INSEE - recensement de 1999
En 1999, la Haute-Savoie compteUn logement sur quatre
317 000 logements, soit 17 % de plusest une résidence
qu'en 1990. Les résidences principa-
secondaire les ont augmenté plus rapidement que
l'ensemble des logements. Il y en a
41 000 de plus qu'en 1990.
Tourisme oblige, les résidences secon-
daires sont très nombreuses dans le
département. Elles représentent un
peu plus du quart de l'ensemble des
logements. C'est dans les zones de
montagne avec de nombreuses sta-
tions de sports d'hiver que la part des
résidences secondaires est la plus
forte : Pays du Mont-Blanc, massif des
Aravis, Faucigny ou Haut-Chablais.
Il y a 19 000 logements vacants dans
le département, 3 000 de plus qu'en
1990.
Logements par catégorie en 1990 et 1999
19991990
Catégorie de logement
Nombre % Nombre %
Résidences principales 212 664 67,1 253 813 68,3
Logements occasionnels 5 440 1,7 3 829 1,0
Résidences secondaires 82 949 26,2 95 253 25,6
Logements vacants 15 847 5 19 099 5,1
Ensemble 316 900 100 371 994 100
Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
6
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Les résidences secondaires
En % de l'ensemble
des logements
moins de 5,8
de 5,8 à 11,9
de 11,9 à 19,9
Thonon-les-Bainsde 19,9 à 37,5
37,5 ou plus
Jura
SUISSE
Annemasse
Ain
Cluses
Annecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-V ieuxieuxieuxieuxieuxieuxAnnecy-le-VAnnecy-le-VAnnecy-le-V ieuxieuxieux
AnnecyAnnecyAnnecy
ITALIE
Savoie
Source : INSEE - recensement de 1999
La part des ménages propriétaires deLa part des
leur logement est quasi-stable. 57 %propriétaires évolue peu
des ménages habitent un logement
leur appartenant. La part des ména-
ges logés en HLM augmente un peu,
tandis que celle des locataires d'un
appartement non HLM baisse légère-
ment.
L'habitat individuel représente 45 %
des logements. La part des ménages
disposant de tout le confort est sta-
ble : quatre ménages sur cinq vivent
dans un logement confortable en
1999.
Résidences principales en 1990 et 1999
1990 1999
Statut d'occupation et type
Nombre % Nombre %
Statut d’occupation
Propriétaire 74 254 55,5 85 758 55,4
Locataire 49 738 37,2 59 886 38,7
- d’un logement loué vide non HLM 26 018 19,5 27 407 17,7
- d’un logement loué vide HLM 20 117 15,0 26 623 17,2
- d’un meublé ou d’une chambre d’hôtel 3 603 2,7 5 856 3,8
Logé gratuitement 9 721 7,3 9 194 5,9
Type
Maison individuelle ou ferme 60 934 45,5 73 687 47,6
Logement dans un immeuble collectif 67 082 50,2 75 261 48,6
Autres* 5 697 4,3 5 890 3,8
Ensemble 133 713 100 154 838 100
* Logement-foyer pour personnes âgées, chambre d’hôtel, construction provisoire, habitation de fortune etc,
Source : Insee - recensements de 1990 et 1999
7
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Définitions
- Population active : La popula-
tion active est composée de la po-
pulation active ayant un emploi, des
chômeurs et des militaires du con-
tingent.
. Les actifs ayant un emploi sont
les personnes qui exerçent une pro-
fession au moment du recensement.
Les personnes qui déclarent aider
un membre de leur famille dans son
travail y sont également comptabi-
lisées si la personne aidée n’est pas
salariée (exploitant agricole, artisan,
commerçant, profession libérale,
etc.).
. En 1999, sont considérées
comme chômeurs au sens du recen-
sement les personnes qui n’ont pas
d’emploi, en recherchent un et qui
se sont explicitement déclarées chô-
meurs.
Cette définition diffère légèrement
de celle utilisée en 1990 : les per-
sonnes sans emploi et à la recher-
che d’un emploi mais qui ne se dé-
claraient pas chômeurs étaient alors
comptabilisées comme chômeurs.
Elles sont désormais comptabilisées
parmi les inactifs.
La comparaison entre 1990 et 1999
des données relatives au chômage,
à la population active et au taux
d’activité est donc légèrement biai-
Méthodologie sée.
. Le taux d’activité est le rapport
Etudiants : les étudiants sont de la population active à la popula-
comptabilisés dans la commune où tion totale.
ils résident pour suivre leurs étu- . Le taux de chômage est le rap-
des, qu’ils vivent dans un logement port du nombre de chômeurs à la
ordinaire ou dans une collectivité population active.
(foyer ou cité universitaire). - Nouveaux arrivants : ce sont les
Cette règle n’a pas changé entre personnes arrivées dans le dépar-
1990 et 1999, mais on peut suppo- tement depuis le 1er janvier 1990.
ser qu’au recensement de 1990, Les enfants nés après le
certains étudiants avaient été 01/01/1990 sont considérés
comptabilisés à tort au domicile fa- comme migrants si la personne de
milial. référence du ménage l’est.
En 1999, des procédures spécifi- - Catégories de logements : elles
ques mises en oeuvre au moment sont au nombre de quatre.
de la collecte ont permis de mieux . les résidences principales, cons-
contrôler la domiciliation des étu- tituées des logements occupés la
diants. Il est vraisemblable que majeure partie de l’année,
l’amélioration de qualité qui en ré- . les résidences secondaires, uti-
sulte a eu pour conséquence une lisées pour les week-ends, les loi-
diminution du nombre d’étudiants sirs et les vacances,
(donc des jeunes de 18 à 24 ans) . les logements occasionnels, uti-
dans les départements n’ayant pas lisés une partie de l’année pour rai-
d’implantation universitaire, mais sons professionnelles,
cet effet n’a pour l’instant pas été . les logements vacants, qui com-
quantifié. prennent à la fois les logements dis-
ponibles pour la vente ou la loca-
tion, et les logements neufs ache-
vés mais non encore occupés.
- Ménages : un ménage est consti-Pour en savoir plus
tué des personnes occupant une ré-
sidence principale.- Se reporter à La Lettre de l’Insee
Rhône-Alpes sur les résultats du dé-
compte provisoire 1999 :
Pour tout renseignement :. «Toujours plus de Rhônalpins à
l’est», n° 63, juillet 1999, INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion
. Numéros spéciaux (un par dé- 165 rue Garibaldi - 69401 Lyon
partement de la région), juillet-août Tél 04 78 63 22 02
1999. Fax 04 78 63 25 25
-- Consulter le site Internet :
Directeur de publication : E. Traynardwww.Insee.fr/rhone-alpes
Au chapitre «Recensement de 1999», Rédacteur en chef : P. Reydet
des informations sont disponibles
Prix :sur :
- au numéro, 30 F (4,57 €). le calendrier de diffusion des ré-
- sur abonnement, 140 F (21,34 €).sultats,
. les documents (fascicules, cd-
N°ISSN 1254-7093roms) parus ou à paraître.
8

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin