La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

erA u 1 janvier 2006, 89 000 im-Immigration en Picardie
migrés résident en Picardie. Ils représentent 4,7 % de la
population. Ils étaient 81 200 en 1999 soit 4,4 % de la
population.5 % de la population
Cette proportion est nettement inférieure à celle
constatée en France métropolitaine qui s'élève à 8,2 %.
epicarde est immigrée La Picardie se situe au 15 rang des 22 régions françai-
ses pour la part d'immigrés dans la population. La Somme
et l'Aisne accueillent peu d'immigrés (respectivement
2,9 % et 3,6 %). L'Oise en compte deux fois plus (6,8 %)
du fait de sa proximité avec l'Île-de-France.
L'Île-de-France, avec 16,9 %, compte la plus grandeer89 000 immigrés résident en Picardie au 1 janvier 2006. part d'immigrés dans sa population. Cette région rassem-
Ils représentent 4,7 % de la population picarde, proportion ble à elle seule 40 % des immigrés résidant en France.
nettement inférieure à celle constatée en France métropolitaine
La Bretagne et la Basse-Normandie accueillent
(8,2 %). 2 fois moins d'immigrés que la Picardie (2,4 % de leur
En 1999, les immigrés d'origine européenne étaient population).
majoritaires en Picardie (48 % contre 40 % d'origine africaine).
En 2006, ils ne sont plus que 40 % (contre 46 % d'origine 6 immigrés sur 10 vivent en ville
africaine).
La population immigrée est concentrée dans les vil-
Près de la moitié des immigrés de plus de 15 ans ayant les. Plus de 60 % des immigrés vivent dans les pôles ur-
terminé leurs études n'ont pas de diplôme. On assiste cependant bains, contre 37 % des Picards. Seulement 9 % vivent
à une élévation du niveau de formation de l'ensemble des dans l'espace rural, contre 23 % des Picards. La part des
immigrés dans la population des pôles urbains atteintimmigrés : les arrivants depuis 1999 sont bien plus diplômés
7,9 % et ne dépasse pas 2 % dans l'espace rural. Les sixque leurs prédécesseurs et même que l'ensemble des Picards.
Les immigrés occupent plus souvent des emplois d'ouvriers

que l'ensemble des Picards.
Arnaud Huyssen,
Damien Richet
Insee Picardie









IPA n°39 septembre 2009
1
11

plus grands pôles urbains accueillent plus de 50 %
de la population immigrée alors qu'ils n'abritent que
27 % de l'ensemble de la population.
La ville de Creil compte près d'un quart d'immi-
grés, un taux proche de celui de Mantes-la-Jolie qui
en compte 26,5 %. C'est plus que d'autres villes de
grande banlieue parisienne, comme Étampes (14,6 %),
Meaux (15,9 %) ou Melun (18,2 %).

!
% &’ "# $
Depuis 1973, la majorité des immigrés % &’
sont d'origine africaine
La Picardie a connu plusieurs vagues d'immigra-
tion depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Les
immigrés arrivés en France jusqu'au début des années