Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'espace à dominante rurale de l'Ouest en 1999 - Moins étendu, mais dynamique

De
6 pages
Entre 1990 et 1999, l'espace à dominante rurale du Grand-Ouest s'est rétrécit, mais la population a légèrement augmenté dans les communes qui le composent. Cette croissance démographique se rapporte à un excédent des arrivées sur les départs (surtout des actifs et de leurs familles), en partie compensé par un déficit naturel. Les pôles ruraux et leur couronne sont le siège d'une vive croissance démographique, tout particulièrement dans les Pays de la Loire et le sud de la Bretagne. Grâce au dynamisme dans les services, 10 000 emplois ont été créés en neuf ans dans l'espace à dominante rurale de l'Ouest. La structure de l'emploi du rural bas-normand reste proche de celle du Grand-Ouest.
Voir plus Voir moins
L’espace à dominante rurale de l’Ouest en 1999 MOINS ÉTENDU, MAIS DYNAMIQUE n 1999, 2,3 millions des personleurs côtés, une douzaine de commu nes habitent dans l’espace à dones (surtout situées en Bretagne) qui 60Eont accru leur volume d’emplois ou0 000 de moins qu’en 1990. Cette minante rurale de l’Ouest, soitconstituaient des pôles ruraux en 1990, baisse n’est pas due à un exode massif,étendu leur bâti, pour devenir des pôles comme les régions l’ont connu dans lesd’emploi urbains en fin de décennie. années soixante, mais uniquement àLa poursuite de l’étalement urbain est une modification des contours de cetla conséquence de multiples facteurs, espace. Près de 700 communes, quiparmi lesquels le recul de l’agriculture étaient à dominante rurale en 1990, ontet la tertiarisation de l’emploi, l’amé en effet intégré l’espace à dominantelioration des voies de communication, urbaine en 1999. La plupart d’entre ella modification des comportements et les sont peu peuplées, et situées enle coût du foncier, qui oblige les bas re frange de l’espace urbain de 1990. Avenus désirant un habitat individuel à
. . . . . . . . . . .
n° 111  novembre 2002
% Entre 1990 et 1999, l’espace à dominante rurale du GrandOuest s’est rétréci, mais la population a lé gèrement augmenté dans les com munes qui le composent.
% Cette croissance démogra phique se rapporte à un excédent des arrivées sur les départs (surtout des actifs et de leurs familles), en partie compensé par un déficit natu rel.
% Les pôles ruraux et leur cou ronne sont le siège d’une vive crois s a n c ed é m o g r a p h i q u e ,t o u t particulièrement dans les Pays de la Loire et le sud de la Bretagne.
% Grâce au dynamisme dans les services, 10 000 emplois ont été créés en neuf ans dans l’espace à dominante rurale de l’Ouest.
% La structure de l’emploi du ru ral basnormand reste proche de celle du GrandOuest.
. . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSENORMANDIEn° 111
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin