Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'évolution des familles en Basse-Normandie - un paysage familial redessiné

De
6 pages
Le vieillissemment de la population et l'évolution des comportements ont entraîné au cours des années quatre-vingt-dix une réduction de la taille des familles. De plus en plus nombreux, les couples sans enfant représentent en 1999 une famille bas-normande sur deux. Le nombre de couples vivant avec un ou plusieurs enfants a diminué, cette baisse étant davantage marquée pour les familles nombreuses. Le jeunes restent davantage chez leurs parents, puis constituent une famille et ont des enfants plus tardivement que par le passé. Les personnes vivant seules sont de plus en plus nombreuses en Basse-Normandie, cette évolution étant particulièrement nette pour les moins de 60 ans. Comme sur l'ensemble du territoire, le nombre de familles monoparentales a vivement augmenté. Ces familles, dont l'adulte est très majoritairement une femme, regroupent un enfant de moins de 25 ans sur huit.
Voir plus Voir moins
L’évolution des familles en Basse-Normandie UN PAYSAGE FAMILIAL REDESSINÉ
u fi ld e sd é c e n n i e s ,e n Basse-Normandie comme ail-proAfondément modifié. De plus en plus leurs, le paysage familial s’est de personnes seules et de familles mo-noparentales, une progression du nombre de couples sans enfant, des fa-milles nombreuses qui se raréfient : le paysage familial est redessiné.
. . . . . . . . . . .
Au cours des années quatre-vingt-dix, le nombre de ménages a progressé de plus de 10 % en Basse-Normandie, pour atteindre près de 572 000 à la fin de la décennie. Dans la région, comme au niveau national, le nombre de per-sonnes par ménage baisse depuis plus d’un quart de siècle : il est de 2,4en 1999, contre un peu plus de trois per-
n° 118 - avril 2003
% Le vieillissemment de la popu-lation et l'évolution des comporte-ments ont entraîné au cours des années quatre-vingt-dix une réduc-tion de la taille des familles. De plus en plus nombreux, les couples sans enfant représentent en 1999 une fa-mille bas-normande sur deux. % Le nombre de couples vivant avec un ou plusieurs enfants a dimi-nué, cette baisse étant davantage marquée pour les familles nom-breuses. % Les jeunes restent davantage chez leurs parents. Les jeunes qui quittent le domicile familial vivent plus souvent seuls que par le pas-sé. La mise en couple et l’arrivée des enfants sont donc retardées. % Les personnes vivant seules sont de plus en plus nombreuses en Basse-Normandie, cette évolution étant particulièrement nette pour les moins de 60 ans. % Comme sur l'ensemble du ter-ritoire, le nombre de familles mono-parentales a vivement augmenté. Ces familles, dont l'adulte est très majoritairement une femme, re-groupent un enfant de moins de 25 ans sur huit.
. . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSE-NORMANDIEn° 118
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin