Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La famille, pilier des identités

De
4 pages

À la question « qu'est-ce qui permet le mieux de dire qui vous êtes ? », 86 % des personnes citent leur famille. Arrivent ensuite, loin derrière, le métier et les amis.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

N° 937 - DÉCEMBRE 2003
PRIX : 2,20€
La famille, pilier des identités
Frédérique Houseaux, division Enquêtes et études démographiques, Insee
la question « qu’est-ce qui permet d’aborder, quels sont les trois qui vous corres-
pondent le mieux, qui permettent de dire quile mieux de dire qui vous êtes ? »,
vous êtes ? » (Sources).À86 % des personnes citent leur fa-
mille. Arrivent ensuite, loin derrière, le
Plébiscite pour la famillemétier et les amis. Les réponses dépen-
dent de la situation objective de la per- La famille fait quasiment l’unanimité (tableau 1):
sonne interrogée, mais aussi de la 86 % la mentionnent, et 76 % la citent même en
premier. Aucun autre thème n’est choisi parperception subjective qu’elle a de son
plus de la moitié des personnes. Les thèmesrôle familial. Le métier est d’autant plus
du métier et des amis arrivent en seconde et
cité que le niveau d’études est élevé, mais
troisième positions par ordre de fréquence et
aussi que les études faites sont jugées recueillent 40 % et 37 % des choix. Suivent les
profitables. Les femmes cadres ou exer- passions et les lieux d’attachement. Les autres
çant une profession intermédiaire se défi- thèmes abordés dans l’enquête (les origines
géographiques, l’apparence physique, lanissent plus souvent que les hommes par
santé, les opinions ou engagements) ne sontleur situation professionnelle ou leurs
cités que par moins d’une personne sur dix.
études. Se définir à travers ses amis est
Seules 2 % des personnes interrogées consi-
surtout le fait des jeunes et des étudiants. dèrent qu’aucun des thèmes proposés ne permet
de les définir convenablement.
Choisir le thème de la famille pour se définir
Dans l’enquête Histoire de vie, les personnes dépend avant tout de sa situation familiale,
interrogées décrivaient les principales étapes mais aussi de son sexe, et de son âge
de leurs parcours familiaux, résidentiels et pro- (tableau 2). Ainsi, quelle que soit leur situation
fessionnels. Les aspects importants de leurs familiale, les femmes sont un peu plus nom-
loisirs, de leur sociabilité, de leur santé étaient breuses à l’évoquer que les hommes. Vivre en
également abordés, de même que leur éven- couple et avoir eu des enfants favorisent forte-
tuel attachement à des opinions ou à des lieux. ment le choix de la famille. Vivre avec ses
En conclusion du questionnaire, les personnes enfants renforce encore cet effet. L’influence
interrogées étaient invitées à choisir et classer, de l’âge n’est sensible que pour les plus de 45
parmi les thèmes abordés, les trois qui les défi- ans n’ayant jamais eu d’enfant : ils citent alors
nissaient le mieux à travers la question sui- moins souvent la famille. Cependant, à tout
vante : « Parmi les thèmes que nous venons âge, même chez les personnes sans conjoint
Hommes et femmes citent leur famille en premier
En %
Quels sont les trois thèmes qui vous correspondent le mieux ? Ensemble Hommes Femmes
Votre famille 86 83 89
Votre métier, votre situation professionnelle, vos études 40 45 35
Vos amis 37 37 37
Une passion ou une activité de loisirs 29 36 23
Les lieux auxquels vous êtes attaché(e) 28 26 30
Vos origines géographiques 9 9 9
Un problème de santé, un handicap 7 7 8
Votre physique, votre apparence 6 4 7
Vos opinions politiques ou religieuses ou vos engagements 6 6 5
Rien de tout cela 2 2 2
Champ : personnes de 18 ans ou plus.
Note : Total supérieur à 100 % ( trois réponses possibles).
Lecture : 23 % des femmes mentionnent une passion ou une activité de loisirs pour se définir.
Source : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee
INSEE
PREMIERE Se définir par sa famille Ne pas se reconnaître dans un rôle familial
selon son histoire et sa situation familiales incite à citer moins souvent sa famille
En % En %
Aujourd’hui, personnellement,Personnes ayant …dont citent la fa-Personnes n’ayant diriez-vous que vous êtes avant Ensembleeu au moins millejamais eu d’enfant tout…un enfant
Le fils ou la fille de vos parents 21 84
Ensemble 90 76
Le conjoint de votre
18-30 ans 94 79 compagnon/compagne* 48 90
30-45 ans 92 73 Une personne célibataire,
divorcée, veuve… 11 7745-60 ans 89 62
Le père/la mère de vos enfants** 53 9160-75 ans 88 66
Le grand-père/la grand-mère de… 13 91
plus de 75 ans 89 ns
Un homme/une femme
Vit en couple sans enfant 89 79 tout simplement 40 80
Vit en couple avec enfant(s)* 93 ns Rien de tout cela 10 74
Vit seul sans enfant 82 74 (*) la question a été également posée aux personnes ayant une relation amoureuse stable ou
un conjoint hors ménageVit seul avec enfant(s)* 87 ns
(**) les personnes sans enfant se voyaient proposer la réponse «un homme/une femme sans
(*) ou beaux-enfants enfant»
Champ : personnes de 18 ans ou plus. Champ : personnes de 18 ans ou plus.
Note : ns = pourcentage non significatif en raison d’un effectif insuffisant dans la population interrogée. Note : Total supérieur à 100 % (deux réponses possibles)
Lecture : 82 % des personnes ayant eu au moins un enfant qui vivent aujourd’hui seules sans enfant Lecture : 21% des personnes ont le sentiment d’être avant tout le fils ou la fille de leurs parents.
ont cité leur famille pour se définir. Parmi elles, 84 % citent leur famille pour se définir
Source : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee Source : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee
n’ayant jamais eu d’enfant, la proportion grand-mère (tableau 3). Pour les per- Se définir par son métier :
de celles qui citent la famille reste supé- sonnes ayant eu des enfants et vivant un fort effet du diplôme
rieure à 60 %. en couple, le sentiment d’occuper des
places différentes dans la famille n’a La fréquence du thème du métier croît
que peu d’effet sur le choix du thème de avec le niveau d’études (22 % pour les
La famille est aussi affaire la famille. En revanche, parmi les per- personnes n’ayant pas dépassé le pri-
sonnes seules n’ayant jamais eu maire contre 55 % des diplômés dude rôle familial
d’enfant, celles qui se sentent avant supérieur) mais aussi avec l’apprécia-
Le thème de la famille rassemble des tout le fils ou la fille de leurs parents tion que la personne porte sur ses étu-
réalités très diverses : à défaut d’en choisissent plus souvent ce thème que des. Ainsi, les diplômés du supérieur qui
avoir fondé une, chacun est susceptible celles qui ont le sentiment d’être avant estiment que leurs études ne leur ont
de se référer à sa famille d’origine ou tout « un homme ou une femme tout pas apporté grand chose sont moins
même à celle de son conjoint pour se simplement » (81 % contre 72 %). À nombreux à se définir par leur métier
définir. Aussi, au cours de l’entretien, les situation familiale proche, les person- que les titulaires du seul baccalauréat
personnes interrogées étaient amenées nes qui estiment ne tenir aucun des qui pensent que leurs études les ont
à s’exprimer sur le principal rôle familial rôles proposés choisissent ainsi moins aidés à réussir (35 % contre 38 %).
qu’elles estiment tenir : père ou mère, souvent que les autres le thème de la De manière générale, la profession
conjoint, fils ou fille, grand-père ou famille. exercée ou les études définissent plus
souvent les personnes qui travaillent,
Citer son métier ou ses études pour se définir plus rarement les autres et, plus on
monte dans l’échelle sociale, plus nom-
En %
breuses sont les personnes se définis-
sant par leurs études ou leur métier. SiEnsemble Hommes Femmes
les femmes citent plus souvent la famille
Ensemble 40 45 35
que les hommes, en revanche, quand
Personnes ayant un emploi 54 54 54
elles travaillent, elles se définissent parAgriculteurs 69 72 64
leur métier aussi souvent qu’euxCommerçants 68 71 65
Cadres 71 69 74 (tableau 4). Mais cette similitude entre
Professions intermédiaires 57 53 62 hommes et femmes n’est qu’apparente.
Employés 46 45 46
Ouvriers 44 44 42
Personnes sans emploi 24 30 20
Au féminin : des façons variéesChômeurs 27 28 27
Étudiants 44 36 52 de se définir par son métier
Retraités 24 30 19
Femmes au foyer et autres inactifs 10 20 8
Les femmes exerçant une profession
Champ : personnes de 18 ans ou plus.
intermédiaire se définissent plus
Lecture : 42 % des femmes ouvrières ayant un emploi citent leur métier pour se définir.
souvent par leur métier, en particulierSource : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIERE Se définir par ses amis, les voir fréquemment et avoir une activité associative à devenir cadres seraient, d’emblée, les
plus motivées par leur vie professionnelle
En %
et donc la citeraient plus souvent que les
Ensemble 18-30 ans 30-45 ans 45-60 ans 60-75 ans > 75 ans autres femmes pour se définir. Chez les
Responsable d’association 42 ns 45 33 43 ns étudiantes, ces effets sont encore accen-
Adhérent d’association 37 47 37 34 36 27 tués, puisque l’écart avec leurs collègues
Activité bénévole 46 ns ns ns ns ns
masculins est particulièrement marqué :
Aucune activité associative ni bénévole 36 52 35 27 27 20
52 % des étudiantes se définissent par
Voit ses amis…
leurs études, contre 36 % des étudiants.
Au moins une fois par semaine 53 62 53 46 45 34
Ces derniers mettent par contre plus sou-Une, deux ou trois fois par mois 37 42 38 34 34 28
Entre une fois par mois et plusieurs 29 32 30 26 33 24 vent en avant une passion ou une activité
fois dans l’année de loisirs.
Seulement pour des occasions Moins souvent à leur compte, les indé-
exceptionnelles 13 ns 12 17 8 ns
pendantes se définissent moins souvent
Jamais 9 ns 8 6 7 ns
par leur métier. Pour les agricultrices etEnsemble 37 51 37 30 33 25
les commerçantes, ce constat est à rap-Champ : personnes de 18 ans ou plus
Note : ns = pourcentage non significatif en raison d’un effectif insuffisant dans la population interrogée. porter à leur statut d’emploi. Parmi les
Lecture : 47 % des adhérents d’association (n’y exerçant pas de responsabilité) ayant entre 18 et 30 ans citent leurs amis pour commerçants en activité, 85 % des hom-
se définir.
mes sont à leur compte, mais seulementSource : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee
61 % des femmes. Ces dernières, bien
plus souvent que les hommes, aident
quand elles occupent des emplois très contremaîtres). Les trois quarts des fem- leur conjoint sans être salariées. Leur
féminisés. Dans cette catégorie mes exerçant une telle profession citent statut de « conjoint collaborateur »,
sociale, hommes et femmes occupent leur métier pour se définir. mêlant statut professionnel et statut
rarement les mêmes types d’emplois. Les femmes cadres mettent en avant familial, les incite vraisemblablement à
Les femmes y sont concentrées dans leur singularité dans un univers mascu- choisir moins souvent leur métier pour
des métiers à « vocation », traditionnel- lin. Encore minoritaires - seul un cadre se définir.
lement considérés comme féminins : sur trois est une femme -, les femmes
infirmières, sages-femmes, institutrices. cadres en retirent sans doute un senti-
Elles y accèdent avec un niveau moyen ment d’identification plus fort à leur
d’études supérieur à celui requis pour métier. Cette plus forte identification Les amis : liés à la jeunesse
les professions plus « masculines » de est peut-être aussi à relier à « un biais de et aux activités de loisirs
cette catégorie sociale (techniciens, sélection » : les femmes qui réussissent
Parmi les jeunes de 18 à 30 ans, un sur Se définir par les lieux d’attachement ou les origines géographiques
deux cite ses amis comme le caractéri-
En %
sant le mieux. Cette proportion s’élève
Cite les lieux Cite ses origines même à 60 % parmi les étudiants. De
Ensemble 28 9 manière générale, plus l’âge augmente,
18-30 ans 23 10 moins les amis sont cités. Par ailleurs, à
30-45 ans 25 9 tout âge, plus souvent on rencontre ses
45-60 ans 31 9
amis, plus ils comptent pour se définir
60-75 ans 34 8
(tableau 5). Au-delà de 30 ans, à tous lesplus de 75 ans 34 6
âges, les amis sont d’autant plus citésAgriculteurs 40 4
que la personne a des pratiques de loi-Autres catégories socio-professionnelles 27 9
sirs nombreuses. En effet, les activitésVit en zone rurale 32 10
de loisirs, tout comme l’engagementImmigrés 32 24
associatif ou bénévole, permettent desPersonnes dont les deux parents sont immigrés 28 12
Personnes dont un seul des parents est immigré 28 10 rencontres ou une consolidation des
Personnes dont aucun des parents n’est immigré 28 7 liens amicaux. Ceci explique que les
Est attaché à son lieu de résidence 34 6 personnes âgées de 60 à 75 ans citent
Est attaché à un lieu différent de sa résidence actuelle 32 13 légèrement plus souvent les amis que
N’est attaché à aucun lieu 12 6
celles de 45 à 60 ans. L’effet de l’âge est
Se sent avant tout…
alors compensé par l’augmentation du
D’une région de France 34 10
temps disponible pour les relations ami-Français 26 7
cales. Au-delà de 75 ans, on voit sesEuropéen 24 9
D’un autre pays 43 31 amis moins souvent et le nombre d’acti-
vités de loisirs extérieurs au domicile
Champ : personnes de 18 ans ou plus diminue fortement, ce qui fait baisser la
Lecture : 23 % des personnes de moins de 30 ans citent les lieux auxquels elles sont attachées pour se définir.
propension à se définir par les amis.Source : enquête Histoire de vie sur la construction des identités, Insee
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIEREétudes – vos amis – une passion ou une ac-attachées, quatre sur dix désignent leurDes identités marquées par
tivité de loisirs – votre physique ou votre ap-lieu de résidence actuel. Elles viventles lieux de vie actuels et passés parence – un problème de santé, un
souvent en zone rurale, mais n’y ont pas
handicap – vos origines géographiques –
28 % des personnes interrogées se défi- forcément passé toute leur vie. Le choix vos opinions politiques ou religieuses ou
nissent par les lieux auxquels elles sont de ce thème croît avec l’âge, ce qui n’est vos engagements – rien de tout cela.
attachées, et 9 % par leurs origines géo- pas le cas pour les origines géographi-
graphiques (2 % citent les deux). Le ques.
thème des origines géographiques a On a donc affaire à deux populations :
presque toujours été compris comme d’une part des personnes « déracinées »
désignant des origines différentes du qui se reconnaissent à la fois dans les Définitions
lieu de résidence actuel. En revanche, le origines géographiques et les lieux
thème des lieux d’attachement renvoie d’attachement, d’autre part des person-
Couple : sont en couple toutes les person-tantôt à des lieux lointains, tantôt au lieu nes « enracinées » qui choisissent
nes ayant déclaré vivre en couple et dont lede résidence actuel : il réunit de ce fait essentiellement les lieux d’attachement
conjoint est présent dans le ménage, qu’el-
des populations plus diverses. (tableau 6).
les soient mariées ou non, qu’elles aient ou
Les immigrés sont plus nombreux à citer non des enfants.
l’un de ces thèmes pour se définir. Personne vivant avec un enfant : per-Sources
sonne cohabitant avec au moins un de sesL’influence de l’immigration sur ce choix
enfants ou un enfant du conjoint (quel quedécroît cependant rapidement avec
L’enquête Histoire de vie a été réalisée par soit l’âge de l’enfant).
l’ancienneté de la migration. Ne pas
l’Insee de février à avril 2003 auprès d’un Famille d’origine : le terme désigne les pa-
avoir connu soi-même la migration incite échantillon représentatif de la population rents de l’enquêté, qu’il s’agisse des pa-
nettement plus rarement à choisir ce adulte résidant en France métropolitaine rents biologiques ou adoptifs.
d’environ 8 400 personnes. C’est une en- Indépendants : agriculteurs, artisans,thème : les personnes nées en France
quête individuelle sur la construction des commerçants ou chefs d’entreprise.dont les deux parents sont immigrés se
identités abordant de nombreux aspects de Personne immigrée : personne née étran-
définissent par leurs origines géogra-
la vie des personnes : elle se compose gère à l’étranger.
phiques deux fois moins souvent que d’une grille biographique et d’un question-
les immigrés eux-mêmes (12 % contre naire classique mêlant questions objecti-
ves et subjectives. Les entretiens duraient24 %). Mais l’identification à des origines
environ une heure. Bibliographiegéographiques touche également cer-
Les thèmes analysés ici sont les réponses
taines personnes qui n’ont pas d’origine
obtenues en fin d’entretien, à la question
étrangère : c’est notamment le cas de « Parmi les thèmes que nous venons Dubar C., La Crise des identités, PUF,
celles qui se déclarent attachées à un d’aborder, quels sont les trois qui vous cor- 2000.
respondent le mieux, qui permettent de dire Groupe de réflexion sur l’approche biogra-lieu différent de leur lieu de résidence
qui vous êtes ? ». Étaient proposés en ré- phique, « Biographies d’enquêtes », Ined,actuel, ainsi que de celles qui se sentent
ponse les thèmes suivants, abordés plus PUF/Diffusion, 1999.
avant tout d’une région de France.
tôt dans le questionnaire : votre famille - les Baudelot C., Gollac M. et alii, Travailler
Parmi les personnes qui se définissent lieux auxquels vous êtes attaché(e) - votre pour être heureux ? Le bonheur et le travail
par les lieux auxquels elles sont métier, votre situation professionnelle, vos en France, Fayard, 2003.
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee.fr (rubrique Publications)
Vous pouvez vous abonner gratuitement aux avis de parution dans http://www.insee.fr/fr/ppp/abonnement/abonnement.asp#formulaire
Direction Générale :BULLETIN D'ABONNEMENT A INSEE PREMIERE
18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :
Jean-Michel Charpin
OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2003 Rédacteur en chef :
Daniel TemamAbonnement annuel = 70€ (France) 87€ (Étranger)
Rédacteurs : R. Baktavatsalou,
C. Benveniste, C. Dulon,Nom ou raison sociale : ________________________ Activité : ____________________________
A.-C. Morin
Adresse : ___________________________________________________________________
Maquette : Mireille Brunet
______________________________________ Tél : _______________________________ Code Sage IP03937
ISSN 0997 - 3192Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE : __________________________________€.
© INSEE 2003
Date : __________________________________ Signature
INSEE
PREMIERE

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin