Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les conditions de vie à domicile des personnes âgées

De
3 pages

L'environnement humain joue un rôle fondamental pour la qualité de vie des personnes âgées, mais aussi dans le maintien à domicile des plus dépendants. L'adaptation du logement à la personne dépendante constitue un autre facteur de maintien à domicile.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Signaler un abus
Les conditions de vie à domicile des personnes âgées
L’environnement humain joue un rôle fondamental pour la qualité de vie des personnes âgées, mais aussi dans le maintien à domicile des plus dépendants. L’adaptation du logement à la personne dépendante cons-titue un autre facteur de main-tien à domicile.
La très grande majorité (88 %) des Alsaciens âgés de 75 ans ou plus vit en 1999 dans un ménage ordi-naire, en tant qu’occupant d’une résidence principale : maison indi-viduelle ou logement en immeuble collectif. La population alsacienne, bien que moins âgée que l’en-semble de la population française, va connaître un inéluctable vieillis-sement (cf. Chiffres pour l’Alsace -Revue, n° 5 - octobre 2001). Ceci, combiné avec le souhait, très lar-
gement exprimé, de vivre le plus longtemps possible dans son lo-gement, invite à considérer avec une attention toute particulière les conditions de vie actuelles des personnes âgées vivant à domicile dans la région.
Le rôle de l’environnement humain dans le maintien à domicile
Avant 75 ans, moins de 20 % des personnes domiciliées en Alsace vivent seules dans leur logement, contre 42 % des 75 ans ou plus. Cette situation concerne avant tout les femmes qui, plus souvent touchées par le veuvage, habitent dans leur majorité seules à leur domicile. Chez les hommes, au contraire, la règle reste la vie en couple ou en famille : 83 % des 75 ans ou plus vivent dans un mé-nage d’au moins deux personnes.
4 personnes de 75 ans ou plus sur 10 vivent seules dans leur logement
sonnes1 Per Nombre de perPersonnes 3sonne 2Personnes ou plus vivant dans un ménage en Alsace 100 % 13 % 90 % 19 % 21 % 80 % 56 % 70 % 29 % 69 % 48 % 74 % 60 % 50 %97 % 60 % 40 % 30 % 34 % 52 % 20 %20 % 39 % 16 % 10 % 19 % 11% 10% 10 % 0 % 0-14 ans15-29 ans30-44 ans45-59 ans60-74 ans75-84 ans85 ans ou plus
SOCIÉTÉ
En 1999,107 000 personnes âgées de 75 ans et plus ont été recensées en Alsace ; elles re-présentent 6,2 % de la population régionale. En 2030, selon un scénario "central" de projections démographiques, la région pourrait compter 227 000 personnes âgées de 75 ans et plus, représentant 11,6 % de la population (cf. Chiffres pour l’Alsace -Revue n°9 - juin 2002).
Il existe un lien très fort entre dé-pendance et structure du foyer. Une minorité (20 %) des personnes peu ou pas dépendantes (GIR 5 et 6, voir encadré) vit en famille, alors que la cohabitation ou re-cohabita-tion familiale concerne la moitié des personnes dépendantes (GIR 4) et fortement dépendantes (GIR 1 à 3). Les situations de cohabitation ou de re-cohabitation familiales de-viennent de plus en plus fréquen-tes à mesure que l’on avance en âge. Par ailleurs, les personnes fortement dépendantes vivant seules bénéficient toujours de l’aide de l’entourage et, dans la plupart des cas (57 %), un enfant vit à moins de 10 minutes. L’ac-cueil dans la famille, ou à défaut l’existence d’un réseau social mi-nimal autour de la personne âgée fortement dépendante, constitue donc une condition essentielle du maintien à domicile.
Chiffres pour l'Alsacerevue n° 10septembre 2002
7
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin