Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les processus de distorsions et d'adaptations structurelles dans l'économie française depuis 1914 - article ; n°5 ; vol.9, pg 735-761

De
28 pages
Revue économique - Année 1958 - Volume 9 - Numéro 5 - Pages 735-761
27 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Monsieur Roland Tavitian
Les processus de distorsions et d'adaptations structurelles dans
l'économie française depuis 1914
In: Revue économique. Volume 9, n°5, 1958. pp. 735-761.
Citer ce document / Cite this document :
Tavitian Roland. Les processus de distorsions et d'adaptations structurelles dans l'économie française depuis 1914. In: Revue
économique. Volume 9, n°5, 1958. pp. 735-761.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reco_0035-2764_1958_num_9_5_407324LES PROCESSUS DE DISTORSIONS
ET ADAPTATIONS STRUCTURELLES
DANS ECONOMIE FRAN AISE DEPUIS 1914
Les études consacrées au développement et la croissance au cours de
ces dernières années ont souligné la liaison qui existe et doit exister entre
accroissement des quantités économiques et la transformation des rela
tions structurelles Les faits de croissance ne consistent pas simplement
en des changements échelle plus ou moins homothétiques ils con
sistent également en des déformations dans importance relative de tel
ou tel type de flux de tel secteur ou de tel groupe ils sont aussi cons
titués par apparition de catégories ou de relations nouvelles se substi
tuant des catégories ou des relations antérieures
Cette constatation qui paraîtra plus ou moins nouvelle selon la
manière dont elle sera présentée préside aussi bien étude de la
croissance celle des structures Elle se borne pourtant mettre en
relief des simultanéités ou des concomitances Il est intéressant aller
plus loin et de rechercher il existe pas une sorte de logique interne
dans la transformation des structures Cette logique pourrait alors se lier
la croissance soit par les impulsions elle en recevrait soit par celles
elle lui communiquerait
intérêt une telle recherche se situe deux niveaux Pour le théo
ricien elle constituerait une contribution la dynamique des structures
elle permettrait aussi de reclasser les indices de croissance partielle en
fonction de leur position relative dans le réseau des déterminations suc
cessives Pour économiste action elle donnerait un contenu plus concret
Cette étude été tirée un exposé présenté la Conférence agré
gation de André Marchai en 1958
Cf notamment KUZNETS National Income Summary of Fin
dings New York 1949 PEBBOUX Prises de vues sur la croissance de
économie fran aise depuis 1780 Income and Wealth vol Londres
1955 BAKRE Structures sociales et Croissance économiques Rapport au
Congrès des économistes de langue fran aise Paris 1958 REVUE CONOMIQUE 736
et mieux maniable sans doute au problème des réformes de structure
en dégageant notamment les variables structurelles action celles sur
lesquelles une emprise doit être exercée soit directement soit indirec
tement
Dans une telle recherche les notions couplées de distorsion et adap
tation structurelles jouent le rôle un instrument analyse préliminaire
Cet instrument inspiré de certaines théories biologiques se ramène
pour essentiel au schéma appel et de réponse introduit dans les sciences
sociales par historien anglais Arnold Toynbee On considère une cer
taine situation de départ relativement stable et caractérisée par un ensemble
de relations et de proportions Cette situation subit un certain nombre
de déformations déterminées tantôt par des pressions venues de exté
rieur tantôt par le développement même de ensemble car en dehors
de hypothèse abstraite de état stadonnaire tout ensemble qui fonc
tionne voit ses dimensions varier de fa on non proportionnelle elles
soient origine externe ou interne ces déformations ou distorsions appel
lent des réactions adaptation qui affecteront les variables initialement
déformées aussi bien que celles qui avaient pas été touchées par im
pulsion première La société se transformera ainsi par une succession de
distorsions et adaptations structurelles
Une telle approche si attachante soit-elle par la liberté elle laisse
dans le choix et la formulation des hypothèses présente des difficultés
que on peut situer sur trois plans
quels faits ou relations artribuera-t-on le caractère structurel
Comment précisera-t-on les éléments du modèle dynamique mais
abstrait implique la formule distorsion-adaptation
Les enseignements ne seront-ils pas colorés ou limités par le
caractère stationnaire de économie fran aise au cours de la plus
grande partie de la période considérée
extension donner la notion de structure fait objet de dis
cussions approfondies au cours des dernières années Sans que unité
Cf notamment PEBBOUX Pour un approfondissement de la
notion de structure Mélanges Witmevr Paris 1939 KERMAN Cycle
et Structure Revue écon janvier 1952 TINBERGEN De quelques pro
blèmes posés par la notion de structure économique Rev écon polit.
janvier 1952 LHOMME Matériaux pour une théorie de la structure éco
nomique et sociale et MARCHAL Prise de conscience Structure et
Concept de période Rev écon. novembre 1954 DISTORSIONS ET ADAPTATIONS STRUCTURELLES 737
de vues soit totale on peut semble-t-il définir la structure soit par son
contenu soit par une certaine approche
une manière très analytique les structures une économie com
prennent J....-& ir
des proportions caractéristiques entre flux par exemple entre les pro
ductions des différents secteurs ou entre stocks ressources naturelles
capital population
des paramètres de réaction entre variables Tinbergen
des cadres naturels ou institutionnels
des modes de relations ordre qualitatif entre homme et la nature
une part entre les hommes autre part modes appropriation rap
ports échange de production ou de répartition constituent des caté
gories liées aux cadres mais joignant ceux-ci les uns aux autres
et aux agents économiques
Le principal élément commun des groupements aussi différents paraît
tenir approche ils impliquent
Aucun de ces termes intervient directement dans le calcul éco
nomique traditionnel de agent élémentaire soit parce que celui-ci ne
peut le percevoir proportions caractéristiques globales soit parce il
le considère comme donné et intangible cadres Que ces termes soient
exclus de son calcul implique pas cependant ils ne puissent peser
sur son comportement mais ils le font son insu
ils sont considérés comme donnés est que la période de leurs
variations est suffisamment grande pour déborder horizon propre aux
agents individuels 4)
La variable structurelle oppose ainsi la variable conjoncturelle
prix ou quantité non seulement par le rythme de son évolution mais
par les modalités de celle-ci ce est en effet indirectement que atti
tude un agent ou un groupe agents pourra infléchir ce ne sera
que par le canal une variable conjoncturelle 5)
Tile Theory of Economie Policy 1965
exception sans doute des paramètres de réaction Mais kerman
conteste leur caractère structurel Cycle et Structure op dt. 4)
La caractéristique des changements structurels est dit MABOBAL
ils ne sont per us après coup dans leurs conséquences brutales qui
donnent lieu des renversements les comportements individuels et
dans les décisions gouvernementales op cit. 925) REVUE CONOMIQUE 738
On cependant déjà compris que ces caractéristiques ne définissent
la variable structurelle égard de agent économique traditionnel
La macro-unité pourra au contraire se dégager des deux dernières limi
tations mais une action directe sur les structures supposera elle sorte
des règles du jeu économique pour recourir une dose variable de con
trainte 6)
Puisque les variables structurelles ne se lient pas directement au cal
cul économique il paraît assez justifié de leur appliquer le schéma imper
sonnel de la distorsion et de adaptation qui accommode correctement
de réactions non conscientes Encore ce schéma suppose-t-il que on se soit
défini des normes empirisme de la méthode est apparent
En premier lieu une succession de choix imposera dans le lot des
variables structurelles disponibles La distorsion aussi bien que adapta
tion concernent les rapports entre deux variables Lesquelles retenir abord
pour chacun de ces deux processus Comment effectuer ensuite le rap
prochement une distorsion et une adaptation agira-t-il de adapta
tion des deux variables distordues ou de celle de deux autres variables
supposées déterminées par les précédentes Faut-il enfin rapprocher dis
torsions et adaptations une une ou au contraire par grappes opposées
Il plus La distorsion est un décalage entre deux variables adap
tation est une remise en place des rapports entre deux Quelles
normes permettront apprécier existence de ce décalage ou de cette
remise en place Le choix se limite deux procédés
Ou bien on se référera un modèle de croissance plus ou moins
explicite modèle structuré qui permettra de définir les taux optima
ou les niveaux optima des variables structurelles Distorsions et adapta
tions seront alors déterminées par accroissement ou la réduction des écarts
entre le cheminement réel de ces variables et leur cheminement théorique
optimum Ce dernier pourra par exemple être défini par un certain nombre
élasticités dynamiques par rapport au produit national Il aura distor
sion si les valeurs réelles écartent de ces élasticités adaptation se mani
festera par un rapprochement entre valeurs réelles et valeurs théoriques
no 2-3 PEBBO Les Macro-Décisions Economie apjiîiqtiée 1949 ET ADAPTATIONS STRUCTURELLES 739 DISTORSIONS
En fait usage un tel modèle appliqué évolution fran aise paraît
pour le moins prématuré Force est donc de recourir au second pro
cédé essentiellement subjectif Distorsions et adaptations se déuniront alors
par référence des tensions durables ressenties par les agents et les indi
vidus Sans doute aura-t-on quelque peine trancher certains cas limites
ou les tensions apparaissent que pour certains groupes sociaux ex
clusion des autres Le plus souvent en fait les tensions ne se limitent
pas quelques groupes en infléchissant le comportement de ceux-ci elles
se diffusent sous autres formes peut-être aux autres groupes
Deux difficultés supplémentaires tiennent époque étudiée Celle-ci
chevauche en effet de part et autre de année 1929 année qui selon
Akermann constitue une limite entre deux périodes structurelles dis
tinctes Dès lors les réactions risquent de différer selon que on se
place avant ou après cette limite Plus généralement la période 1914-1958
correspond une phase de changement profond dans le système des rela
tions mondiales au moins sous aspect des changements de régimes et
de la concurrence des systèmes et sous aspect de mutations dans les
motivations collectives Ce changement profond affecte économie fran
aise au moins dans ses rapports externes sans doute même intéresse-t-il
son développement interne sans que on puisse encore préjuger de la
question de savoir si le système fran ais change ou non
Dès lors le processus de distorsion et adaptation ne se déroule pas
dans un système relativement stabilisé il joue au contraire dans une période
de transition Ce processus dans intervalle qui nous intéresse est
pas seulement expression de la vitalité propre du système il est aussi
le reflet et peut-être la source un changement de
Mais le caractère indéniablement transitoire de cette période ne peut
que renforcer intérêt de analyse dans la mesure où celle-ci peut apporter
des éléments de réponse deux questions fondamentales Quel est
le terme possible sinon probable des transitions amorcées Des géné-
Le type le plus synthétique mais non le plus élaboré un tel
modèle est le fameux schéma des trois secteurs soit dans la version
CLABK The Conditions of Economie Progress nouv édition 1957) soit
dans la version de FOCTIASTDK Le Grand Espoir du XX siècle 1952
Permet-il réellement de définir des normes évolution Voir la critique
de BA EB et YAMEY dans Economie Journal de mars 1954
AKEKMAN Analyse structurelle des variations économiques
Bull de Vinst de Rech êcon et soc de Univ de Louvam dec 1948 Cycles
et Structures Paris 1955 REVUE CONOMIQUE 740
ralisat ons peuvent-elles être dégagées partir des schémas de réaction
structurelle que on aura pu esquisser
Les particularités de la période envisagée la liberté voire indé
termination de la méthode analyse et surtout hétérogénéité des élé
ments que on peut qualifier de structurels suggèrent en fait que appli
cation concrète du schéma de distorsion et adaptation soit tentée deux
niveaux différents En effet les éléments structurels peuvent être reclasses
en deux groupements distincts
Les proportions les cadres les coefficients de réaction sont des caté
gories qui se manifestent toutes les étapes du circuit économique qui
va des ressources premières hommes accumulation naturelle accumula
tion historique) aux besoins terminaux aménagement et la trans
formation des ressources et des besoins se traduisent par la formation ins
titutions ou de proportions spécifiques douées une relative stabilité par
fois aussi une inertie certaine De telles structures sont déterminées par
le développement historique elles ne le déterminent pas existence de
ressources énergétiques ou une main-d uvre qualifiée peut faciliter la
croissance eue joue pas un rôle véritablement moteur
La recherche des forces motrices du développement semble en effet
devoir se situer un niveau différent 10 Que ce soit dans les impul
sions successives de la demande ou dans les combinaisons renouvelées de
la production le rôle moteur est joué par certaines relations rarement
quantifiables qui apparentent la fois aux proportions et paramètres
chiffrés et aux cadres institutionnels mais qui leur sont sous-jacents
Comme exemples de ces relations profondes on pourrait citer les rapports
entre agents de production ou la relation imitation et insatisfac
tion 11 Si on voulait essayer en donner une définition générale
celle-ci appuierait sans doute sur idée de organisation sociale orga
nisation sociale de la production et de échange pose un certain nombre
de questions fondamentales rapports entre les forces productives distinctes
mode de répartition du produit social... Les relations au sens où nous
entendons constitueraient alors les réponses historiques données chaque
époque ces diverses questions Elles sont assurément rebelles obser-
Sans être nécessairement insérées dans le calcul économique
10 ABEAMOWITZ Economies of Growth in Survey of Contempo
rary Economics vol II 1952
11 DxJESENBEBsy Tîie Theory of Consumer Behaviour 1948 DBCTERLEN
Leg Relations insatisfaction Econ appi. 1954 no 1-2 DISTORSIONS ET ADAPTATIONS STRUCTURELLES 741
vation leur réseau en joue pas moins un rôle moteur décisif Il ne
agir donc pas seulement de interroger sur évolution de ces relations
mais aussi sur les relations entre ces diverses relations
Pour opposer ces deux types de structures on les qualifiera dans
une terminologie sans doute très peu satisfaisante de structures appa
rentes cadres et proportions et de structures profondes relations fonda
mentales
Au niveau des structures apparentes le processus combiné distorsion-
adaptation applique des transformations manifestes et souvent quan-
tifiables dont on pourra faire inventaire On pourra ainsi suivre et relier
entre eux les principaux mouvements structurels mais sans pouvoir en
expliquer les causes On devra se limiter une cinématique
Or un des intérêts majeurs de notre su et est de savoir si les struc
tures actuelles présentent un certain caractère de stabilité et dans quel
sens il conviendrait de les adapter compte tenu des pressions externes et
des distorsions internes observables ou prévisibles
La simple étude des mouvements passés ne permet guère de répondre
ces questions si elle ne accompagne de la recherche des forces pro
fondes qui ont déterminé cette évolution et de celles qui en détermineront
la continuation est alors seulement que on sera parvenu une véri
table dynamique Une telle recherche peut sans doute apparaître prématurée
en état actuel de la théorie elle suppose le recours des choix ou des
hypothèses qui peuvent être contestés Elle en est pas moins souhai
table pour assurer la théorie des structures les prolongements pratiques
qui enrichiront
Mais ces forces profondes que on veut identifier ne peuvent être
saisies directement elles ne peuvent guère être isolées de leurs points
application sur les structures apparentes est-à-dire de ces modes de
relation que nous avons cherché définir est ces relations que on
devra appliquer la recherche des distorsions et des adaptations
Nous sommes ainsi conduits étudier
dans une approche cinématique les distorsions et les adaptations
des structures apparentes et le développement de économie fran aise
depuis 1914
II dans une approche dynamique les distorsions et les adaptations des
structures profondes et les transformations lentes du système depuis
1914 REVUE CONOMIQUE 742
Le processus de distorsion et adaptation
dans les proportions et les institutions
Toute époque ses distorsions toute époque cherche ses adaptations
Mais les adaptations qui sont entreprises peuvent avoir des caractères très
différents les uns des autres Au niveau où nous nous pla ons pour ins
tant nous enregistrons que des successions appels et de réponses plus
ou moins heureuses Déjà cependant cette période relativement brève
hérissée de guerres et de crises nous apparaîtra sous deux aspects bien
différents Dans un premier temps les distorsions héritées donnent lieu
de nombreuses réactions qui se font jour dès 1918 mais qui sous des
formes diverses efforceront de préserver le statu quo ou de retrouver
des normes antérieures est dès cette date apparaît la psychose de
avant-guerre idéalisée Les adaptations structurelles que on tente alors
ne sont pas seulement des échecs elles se traduisent par de nouvelles
distorsions dans un processus cumulatif qui conduit la seconde
guerre mondiale ce moment ampleur des distorsions suscite une véri
table prise de conscience et partir de 1945 la recherche des adaptations
structurelles se fait désormais par la fuite en avant Les adaptations sont
cette fois beaucoup plus efficaces et aboutissent la reprise du dévelop
pement longtemps bloqué
LES DISTORSIONS RIT ES ET LA POURSUITE DU PASS 1914-1936
La société fran aise de 1914 paraît stable et équilibrée Si on en
tenait au seul critère subjectif des tensions sociales telles elles sont
appréhendées par les contemporains on pourrait pour ainsi dire nier
existence de distorsions Sans doute la répartition des revenus est-elle
loin être satisfaisante mais pour beaucoup il agit un problème social
qui pourrait être résolu par de simples mesures législatives de redistri
bution Les structures économiques ne sont remises en cause que par quel
ques doctrinaires
Même en 1920 les distorsions per ues paraissent résulter du seul fait
de la Grande Guerre avec ses deux conséquences capitales la perte de
près un million hommes qui affectait profondément la structure démo- ET ADAPTATIONS STRUCTURELLES 743 DISTORSIONS
graphique et le taux activité les perturbations du commerce interna
tional qui par apparition de nouveaux pays industriels sur le marché
mondial allaient jouer un rôle déterminant dans les crises de entre-deux-
guerres
observateur actuel se référant des normes implicites affirme au
contraire existence dès 1914 de certaines distorsions essentielles qui ont
échappé aux contemporains inégalité des revenus et la rigidité des classes
sociales constituent pour nous des distorsions par rapport aux normes une
croissance optimum Elles étaient guère envisagées comme telles épo
que soit que les normes structurelles aient été construites par référence
équilibre plutôt la croissance soit que les normes structurelles de
la croissance aient été plus proches un développement homothétique
laissant peu de place aux déformations des structures
Ces diverses perturbations suscitent de la part de économie fran aise
une série de réactions qui sont toutes orientées vers le rétablissement des
structures antérieures
En matière de revenus on essaie de contrer la baisse du niveau de vie
consécutive la guerre par le blocage des prix les plus aisément contrô
lables et notamment par celui des loyers La distorsion est origine
accidentelle effort malheureux adaptation en introduit pas moins une
distorsion structurelle puisque la crise du logement en trouve consolidée
pour une trentaine années
En matière démographique la guerre réduit le taux activité Ceci
réagit sur le taux de natalité abord par une réaction directe un mil
lion de familles en moins puis par une réaction détournée la res
triction des naissances permet en effet de réduire la proportion anorma
lement élevée des inactifs que chaque travailleur doit nourrir On aboutit
ainsi une nouvelle distorsion démographique puisque le pays installe
dans la dénatalité
Les structures de la production sont touchées leur tour par les efforts
adaptation Ce est plus seulement agriculture mais aussi bien in
dustrie que on veut protéger et protéger doublement contre la concur
rence étrangère une part contre les perturbations sociales autre part
un côté est la protection qui est renforcée de autre ce sont les adap
tations spontanées de appareil de production évolution technique que
on cherche éviter Le malthusianisme et le protectionnisme nés dans
agriculture installent peu peu dans ensemble une économie déjà
traditionnellement prédisposée les accueillir

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin