Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les revenus fiscaux des ménages franciliens en 2003 : Plus élevés à l'ouest et plus dispersés au centre de la région

De
3 pages
En 2003, 4,48 millions de ménages franciliens ont déclaré des revenus aux services fiscaux. La part des ménages fiscaux imposés est plus importante en Ile-de-France (72 %) qu'en province (57 %). Le niveau des revenus déclarés y est également nettement plus élevé. La moitié de la population francilienne vit dans un ménage qui déclare un revenu annuel par unité de consommation (UC) d'au moins 18 600 €. Ce revenu médian par UC est supérieur de 25 % à celui des autres régions de la métropole. Les revenus déclarés par les Franciliens sont plus élevés dans les zones géographiques situées au sud-ouest de la Seine. Les disparités de revenus sont d'autant plus marquées que l'on se rapproche du coeur de l'agglomération parisienne.
Voir plus Voir moins

N°114 - Février 2006

LES REVENUS FISCAUX DES MENAGES FRANCILIENS EN 2003 :
Plus élevés à l’ouest et plus dispersés au centre de la région
France-Line MARY-PORTAS


n 2003, 4,48 millions de ménages franciliens consommation (UC) d'au moins 18 600 €. Ce E ont déclaré des revenus aux services fiscaux. revenu médian par UC est supérieur de 25 % à
Ces revenus proviennent plus fréquemment qu'en celui des autres régions de la métropole. L'Alsace
province des traitements et salaires (73 % contre arrive en deuxième position avec seulement
64 %), et moins souvent des pensions ou retraites 17 100 € et Rhônes-Alpes en troisième avec
(17 % contre 24 %). La part des revenus des 16 000 €.
professions non salariées est également un peu
Les revenus déclarés par les Franciliens sont plus
plus faible en Ile-de-France (5 %), sauf à Paris où
élevés dans les zones géographiques situées au elle est équivalente à celle enregistrée dans le reste
sud-ouest de la Seine (cf. carte). Le revenu annuel
de la France métropolitaine (8 %).
médian par UC dépasse ainsi largement les
La part des ménages fiscaux imposés est plus 20 000 € dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine et à
importante en Ile-de-France (72 %) qu'en province Paris. A l'inverse, il est beaucoup plus faible dans le
(57 %). Le niveau des revenus déclarés y est nord et l'est de la région. La Seine-Saint-Denis
également nettement plus élevé. La moitié de la constitue le seul département francilien dont le
population francilienne vit dans un ménage qui revenu médian par UC est inférieur à celui de la
déclare un revenu annuel par unité de province (13 300 €).
Les revenus fiscaux déclarés par les ménages au titre de l'année 2003

Revenu fiscal par unité de consommation Structure du revenu fiscal
Part des
Part des revenus Part des
Part des Part des ménages 9ème Rapport des pensions,
1er décile Médiane revenus autres imposés décile inter- professions retraites et
(€ par UC) (€ par UC) salariaux revenus (%)
(€ par UC) déciles non rentes
(%) (%)
salariées (%)
(%)
Paris 72,0 4 978 20 869 53 137 10,7 68,6 7,9 16,3 7,2
Petite couronne 70,0 4 998 17 247 38 524 7,7 73,9 4,7 17,8 3,6
Hauts-de-Seine 75,8 6 426 21 083 47 620 7,4 73,2 5,1 17,1 4,6
Seine-Saint-Denis 61,0 3 709 13 268 28 485 7,7 76,0 3,6 18,2 2,2
Val-de-Marne 72,4 5 930 18 251 37 559 6,3 73,1 4,9 18,3 3,7
Grande couronne 74,8 6 929 18 957 36 945 5,3 75,4 4,5 17,0 3,1
Seine-et-Marne 72,3 7 096 17 904 33 092 4,7 75,7 5,0 16,2 3,1
Yvelines 78,8 8 154 21 190 43 015 5,3 74,7 4,4 17,2 3,7
Essonne 75,8 7 020 19 401 36 604 5,2 75,4 3,9 17,8 2,9
Val-d'Oise 71,3 5 703 17 295 33 574 5,9 76,3 4,5 16,6 2,6
Ile-de-France 72,4 5 707 18 598 40 404 7,1 73,2 5,4 17,1 4,3
Province 57,4 5 780 14 934 29 136 5,0 64,1 7,7 24,3 3,9
France métropolitaine 60,2 5 766 15 447 31 441 5,5 66,2 7,1 22,6 4,1

Source : INSEE-DGI - Revenus fiscaux des ménages 2003
De fortes disparités à Paris et en petite couronne est 7 fois moins élevé que le seuil de haut revenus. En
province, ce rapport entre hauts et bas revenus est
L'Ile-de-France se caractérise par ailleurs par des
seulement de 1 à 5.
inégalités de revenus beaucoup plus prononcées qu'en
Ces disparités de revenus sont d'autant plus marquées province. Elles sont notamment dues à la présence dans la
que l'on se rapproche du coeur de l'agglomération région, et particulièrement à Paris, de ménages à très
parisienne. Le seuil de hauts revenus représente près hauts revenus. Les 10 % d'habitants les plus aisés de la
de 11 fois le seuil de bas revenus à Paris, et près de 8 région vivent ainsi dans des ménages déclarant un revenu
fois en petite couronne. A Paris et en Seine-Saint-par UC supérieur à 40 400 €, soit 39 % de plus qu'en
Denis, le seuil de bas revenus est d'ailleurs nettement province. A l’opposé, les 10 % de franciliens les plus
plus faible que le seuil francilien. En grande couronne, modestes vivent dans des ménages déclarant un revenu
le rapport entre hauts et bas revenus est à peine plus par UC inférieur à 5 700 €. Ce seuil de bas revenus,
élevé que celui enregistré en province. proche de celui enregistré dans le reste de la métropole,
Définitions

Un ménage est défini comme l'ensemble des occupants d'un même logement. Un ménage
fiscal est constitué par le regroupement des foyers fiscaux répertoriés dans un même
logement. Sont exclus de l'étude :
- les ménages de contribuables concernés par un événement de type mariage, décès
Source ou séparation au cours de l'année étudiée (2003) ;
- les ménages constitués de personnes ne disposant pas de leur indépendance
L’Insee diffuse depuis 2003 de nouvellesfiscale (essentiellement des étudiants, inclus dans le ménage de leurs parents) ;
statistiques locales sur les revenus, établies à- les contribuables vivant en collectivité (casernes, hôpitaux, maisons de retraite, etc.)
partir des fichiers des déclarations de revenus etLes ménages fiscaux représentent 97 % des ménages au sens du recensement en France
de la taxe d’habitation de la Direction Généralemétropolitaine.
des Impôts (DGI). Les indicateurs diffusés
permettent de décrire le niveau et les disparitésLe revenu déclaré aux services fiscaux, également appelé revenu fiscal, correspond à la
des revenus des ménages, ainsi que lasomme des ressources déclarées par les contribuables sur la "déclaration des revenus 2003",
composition du revenu. Les données étudiées iciavant abattements. Il comprend quatre catégories de revenus :
sont actuellement diffusibles pour des- les revenus salariaux (salaires, droits d'auteur, avantages en nature, indemnités de maladie,
communes et regroupements de communesallocations de chômage et de préretraite, revenus perçus à l'étranger) ;
correspondant à des découpages géographiques- les revenus des professions non salariées (revenus nets de déficits des indépendants
officiels comptant au moins 2 000 habitants aucomprenant les bénéfices agricoles, industriels, commerciaux et non-commerciaux) ;
recensement de la population de 1999 (ce seuil- les retraites (hors minimum vieillesse), pensions d'invalidité, pensions alimentaires et rentes
est réduit à 50 ménages pour la médiane). viagères ;
- les autres revenus (essentiellement des revenus du patrimoine).

Avertissement : Le revenu fiscal est un revenu avant redistribution. Il ne peut pas être
assimilé à un revenu disponible, qui supposerait que l'on ajoute les revenus sociaux non
déclarés (minima sociaux tels que le RMI ou le minimum vieillesse, prestations familiales,
aides au logement) et que l'on soustraie les impôts directs (impôts sur le revenu et taxe
d'habitation). Le revenu fiscal ne permet donc pas de tirer de conclusions en termes de niveau
de vie des ménages. Pour en savoir plus

Le revenu fiscal par unité de consommation (UC) est un revenu par équivalent adulte,
Willemin S., "Les revenus fiscaux en 2003 en
comparable entre ménages de compositions différentes. Le nombre d'UC d'un ménage est
Franche-Comté",
évalué selon la définition utilisée par l'Insee et par Eurostat : le premier adulte du ménage
L'Essentiel, n°84, Insee Franche-Comté, décembre
compte pour 1 UC ; les autres personnes de 14 ans ou plus comptent chacune pour 0,5 UC ;
2005.
les enfants de moins de 14 ans comptent chacun pour 0,3 UC.


Cédérom "Revenus fiscaux des ménages - Années
Pour étudier le niveau de revenu, on utilise la médiane du revenu fiscal par UC, qui partage
2000-2001-2002", Insee, 2005.
les personnes en deux groupes : la moitié des personnes appartiennent à un ménage qui
déclare un revenu par UC inférieur à cette valeur et l'autre moitié un revenu par UC supérieur.

Pour mesurer la dispersion du revenu, on utilise le rapport interdéciles du revenu fiscal par
UC, qui établit le rapport entre les hauts revenus et les bas revenus. Le seuil des bas revenus
correspond à la limite du 1er décile : 10 % des personnes appartiennent à un ménage qui
déclare un revenu par UC inférieur à cette valeur. Le seuil des hauts revenus correspond à la
limite du 9ème décile : 10 % des personnes appartiennent à un ménage qui déclare un revenu
par UC supérieur à cette valeur.


INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE Directeur de publication : Alain CHARRAUD
ET DES ETUDES ECONOMIQUES Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale
Direction régionale d’Ile-de-France ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0652 - Dépôt légal : 1er semestre 2006 © INSEE 2006
7, rue Stephenson - Montigny-le-Bretonneux Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
78188 Saint-Quentin-en-Yvelines cedex
Insee Ile-de-Fr@nce Infos : la Lettre d’information électronique vous informe tous les 2 mois de l'activité de l'Insee Ile-de-France
www.insee.fr/ile-de-france

??

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin