Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

N° 50  mai 2002
SUD INSEE l'essentiel
Marseille, Nice et Toulon : 530 000 piétons chaque jour
Dans les trois principales villes de la région, la marche joue un rôle plus important que dans leurs agglomérations. Adaptée aux déplacements de courte durée et de faibles dis tances, elle est surtout pratiquée par les plus jeunes, les femmes et les plusâgés. On se déplace sou ventàpied pour faire ses courses ou pour ses loisirs. Le centreville est le lieu oùlon marche le plus. La nature des quartiers, et deséquipe ments qui sy trouvent, explique le profil des piétons quon y rencontre.
Plus de 530000 personnes effectuent chaque jour plus de 1,6 million de dé placements à pied dans les trois principa les villes de la région. Si la voiture reste le mode de transport de prédilection, et bien souvent obligé, sur l’ensemble du territoire, cette prédominance est moins nette pour les habitants de Marseille, Nice et Toulon. A Marseille, la moitié de la population effectue au moins un déplacement quotidien en voiture. Mais ils sont aussi 43 % à se déplacer au moins une fois à pied. A Nice, ville plus uni formément dense, les marcheurs sont même légèrement plus nombreux que les automobilistes (49% de la population). Forte spécificité des Toulonnais: 53% d’entre eux utilisent la voiture, soit 14 points de plus que la marche (39 %).
C INSEE2002
Autre angle d’approche, sur 2,5 millions de déplacements effectués à Marseille, plus de 930 000 se font à pied soit 37 %. A Toulon, seul un trajet sur trois se fait à pied (173000 déplacements). Quant à Nice, la voiture et la marche à pied y font jeu égal (43%) avec plus de 540 000trajets chacune. L’usage des transports collectifs est bien plus limité, il ne représente que 10 à 12 % des dépla cements. Les adeptes de la marche ef fectuent en moyenne, quelle que soit la ville, trois déplacements quotidiens à pied, soit deux tiers de leurs trajets.
La marche, moins de dix minutes en règle générale
La marche concerne bien sûr essentiel lement des déplacements de courte durée. Plus de six déplacements à pied sur dix durent moins de dix minutes. Ce constat est encore plus net à Marseille (68 %des déplacements à pied). Les marches de plus d’une demiheure sont rares (6 % à Nice et Toulon ;moins de 4 % à Marseille). Les transports en com mun restent un mode plus approprié aux longs déplacements, notamment à Mar seille où le réseau des transports urbains est très important. Utilisée pour des dé placements de courte durée, la pratique de la marche se limite donc à de faibles distances. Par contre une large part des déplacements en voiture dépasse même l’échelle communale (plus de 40 % pour Toulon). En retenant seulement les dé placements internes à la ville, on compte ainsi autant de déplacements en voiture qu’à pied dans Toulon. La marche de
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin