Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Originaires des Dom en Alsace : une population jeune

De
4 pages
En 1999, 9 500 personnes originaires des départements d'outre-mer (Dom) vivent en Alsace, dont près de la moitié est originaire de la Réunion et un quart de la Martinique. Cette population, à majorité masculine est très jeune. Les actifs sont principalement employés ou ouvriers, pour 80 % d'entre eux. Leurs conditions de logement sont proches de celles des immigrés, avec un habitat collectif fortement majoritaire .
Voir plus Voir moins

POPULATION
Originaires des Dom en Alsace :
une population jeune
9 500 personnes originaires des Dom vi-
vent en Alsace en 1999 : un quart est ori-
Des liens historiques, forts maisEn 1999, 9 500 personnes ginaire de Martinique.
complexes, existent entre la La population originaire des Dom estoriginaires des départements
France métropolitaine et ses dé- très jeune : 43 % a moins de 20 ans.
d'outre-mer (Dom)
partements d’outre-mer, la Gua- Parmi les actifs, 36,6 % sont em-
vivent en Alsace, ployés, 46,5 % sont ouvriers.deloupe, la Guyane, la Martinique
70 % des ménages résident en im-dont près de la moitié et La Réunion.
meuble collectif.Au dernier recensement, l’Alsaceest originaire de la Réunion
compte 9 500 habitants originaireset un quart de la Martinique.
des Dom, soit une augmentation
Cette population,
de 7,5 % depuis 1990. Un cin-
à majorité masculine quième d’entre eux est originaire
est très jeune. de la Guadeloupe, un quart de la aussi la répartition globalement
Martinique et près de la moitié déséquilibrée entre les deux dé-Les actifs sont
(48,4 %) de La Réunion. Cette ori- partements de la région : 5 500 auprincipalement employés
gine est fortement sur-repré- sud et 4 000 au nord, dont 1 800 à
ou ouvriers,
sentée en Alsace, comme sou- Strasbourg.
pour 80 % d’entre eux. vent en province ; c’est le con-
Leurs conditions de logement traire au niveau national (30,6 %), Un pic de migration
en raison de l’importante commu- dans la décennie 70sont proches
nauté antillaise installée ende celles des immigrés,
Île-de-France. Par ailleurs, l’instal- En raison de l’histoire particulière
avec un habitat collectif
lation des Réunionnais (3 000 per- de cette migration vers l'Alsace, la
fortement majoritaire . sonnes), deux fois plus nombreux population originaire des Dom est
dans le Haut-Rhin que dans le à forte majorité masculine : 55 %.
Bas-Rhin,enraisondelaforte Cette spécificité alsacienne s’est
proportion d’ouvriers, explique accentuée depuis 1990 du fait
Une population jeune, à majorité masculine en Alsace
Répartition de la population par sexe, âge et région d’origine (en %)
Sexe (en %) Âge (en %)
Effectif
Masculin Féminin 0-19 ans 20-39 ans 40-59 ans 60 ans et +
Originaires des Dom en Alsace* 9 482 55 45 43 33 22 2
dont :
Guadeloupe 2 017 58 42 40 36 22 2
Guyane 324 49 51 36 43 16 5
Martinique 2 554 57 43 39 31 26 4
Réunion 4 587 54 46 47 32 19 2
Population de l'Alsace 1 732 027 49 51 25 30 26 19
Originaires des Dom en métropole 535 093 49 51 41 32 22 5
*Champ : natifs des Dom, ainsi que les enfants dont au moins un parent est né dans un Dom, et habitant avec ce dernier.
3Chiffres pour l'Alsace · revue n° 30 · décembre 2005
Source : Insee, recensement de la population de 1999POPULATION
Une migrationquiculminedanslesannées70 a moins de 20 ans (25 % pour l’en-
Originaires des Dom selon l'année d'arrivée en métropole semble de la région). Si la propor-
tion des jeunes adultes est encore160
Effectif
dans la moyenne, en revanche, la
140
différence s’inverse fortement
après 40 ans. Parmi les "Domiens"120
d’Alsace, les seniors sont d’ail-
100
leurs deux fois moins représentés
qu’au niveau national.80
En 1999, 3 400 familles résident en
60
Alsace dont soit le chef, soit son
conjoint est originaire des Dom.40
Ces familles sont en moyenne de
20 plus grande taille que pour l'en-
Année semble régional : près d’une sur0
quatre a 3 enfants ou plus, contre
seulement une sur dix en Alsace.
Hommes Femmes Cette caractéristique est renforcée
pour les familles ayant des origines
des nouveaux arrivants ; elle est réunionnaises (27 %).
encore plus prononcée pour ceux D’abord, une Ce sont plus souvent des familles
venant de Guadeloupe ou de avec un seul parent (10,7 %,migration-travail
Martinique (respectivement 58 % contre 7,7 % en moyenne régio-
et 57 %). Mais elle ne se retrouve Historiquement, la venue sur le nale), mais avec des écarts impor-
absolument pas au niveau natio- territoire métropolitain de per- tants selon l’origine (Guadeloupe :
nal, où les femmes restent majori- sonnes originaires des Dom cor- 16,4 % ; La Réunion : 6,3 %).
taires, bien qu’en proportion dé- respondait d'abord à une mi-
croissante. gration-travail, principalement orga- Des conditions
Après un démarrage très progres- nisée par les pouvoirs publics de de logement
sif à partir des années 1950 (voir l’époque. C’est notamment le cas proches de celles
encadré), le mouvement migra- pour les quelque 2 200 personnes des immigrés
toire vers l’Alsace s’est accéléré, comptabilisées en Alsace en 1999
pour connaître un pic dans la dé- et arrivées en métropole avant Parmi les quelque 4 200 ménages
cennie 70, avec 36,7 % des arri- 1980, dont environ les trois quarts dont le chef ou son conjoint est ori-
vées cumulées, comptabilisées en avaient dépassé la quarantaine au ginaire des Dom, seulement 28 %
1999. Après un reflux dans les an- moment du recensement. occupent une maison individuelle.
nées 1980 (21,9 % des arrivées), Le développement des familles, Ce taux est particulièrement bas
la dynamique est repartie depuis sur place, et, plus récemment, la pour les originaires de la Guyane
1990 (30,3 %), mais portée par venue d’étudiants en nombre si- (18 %). Il se situe nettement en
des personnes plus jeunes, princi- gnificatif (23 % des 15-64 ans en dessous de la moyenne alsa-
palement des étudiants, et dont la 1999, contre 12,5 % pour l’en- cienne, de 49 % ; moins égale-
poursuite de la vie, au moins ac- semble de l’Alsace), font que la ment que la proportion parmi l’en-
tive, en métropole, n’est pas une population originaire des Dom est semble des immigrés (35,7 %), en
certitude. très jeune dans l’ensemble : 43 % raison du chiffre élevé pour ceux
4 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 30 · décembre 2005
1918
1921
1924
1927
1930
1933
1936
1939
1942
1945
1948
1951
1954
1957
1960
1963
1966
1969
1972
1975
1978
1981
1984
1987
1990
1993
1996
1999
Source : Insee, recensement de la population de 1999POPULATION
Moins de cadres, mais davantage d’employés et d’ouvriers
Répartition des actifs ayant un emploi, âgés de 15 à 64 ans, par catégorie socioprofessionnelle et région d ’origine (en %)
dont (en %)Actifs
ayant Artisans, Cadres et
un emploi Agriculteurs commerçants professions Professions
Employés Ouvriersâgés de exploitants et chefs intellectuelles intermédiaires
15 à 64 ans d’entreprise supérieures
Originaires des Dom en Alsace 3 574 ε 1,0 2,5 13,3 36,6 46,5
dont :
Guadeloupe 848 1 4 15 38 42ε
Guyane 112 εε ε 27 51 22
Martinique 1 009 1 3 16 32 48ε
Réunion 1 605 1 2 10 38 49ε
Population de l'Alsace 747 652 1,1 5,0 11,2 22,6 26,8 33,3
d’origine européenne, spéciale- du cas des immigrés d’Afrique ou À l’inverse, l’habitat en immeuble
ment les Allemands et les Suisses. d’Asie (entre 14 % et 23 %). collectif est très répandu au sein de
En revanche, on est plus proche la population concernée : 70 %, et
la comparaison avec les immigrés
(62 %) ainsi que la population to-
tale (49 %) se fait dans les mêmesUne politique institutionnelle d’immigration
termes.La migration de populations originaires des départements d’outre-mer vers
De fait, plus de 6 logements sur 10la métropole démarre après-guerre. Ce mouvement prend de l’ampleur avec
le déclin de l’économie de plantation, qui entraîne un manque de débouchés sont en location, dont la moitié font
professionnels sur place pour les jeunes actifs. De plus, la forte croissance partie du parc HLM, et on compte
démographique entraîne une montée rapide du chômage et de la crise so-
30 % de propriétaires, soit unciale. Dans le même temps, la métropole a besoin de main d’œuvre pour oc-
niveau similaire aux immigréscuper les emplois les plus modestes du secteur public, en particulier dans les
postes et télécommunications, les transports, les hôpitaux, la police ou les d’Afrique ou d’Asie, mais près de
douanes. deux fois moins que la moyenne
En 1962, est créée une Société d’Etat, le BUMIDOM (Bureau pour le déve-
alsacienne.
loppement des MIgrations intéressant les Départements d’Outre-Mer),
chargée de favoriser la migration des Antillais, Guyanais et Réunionnais. On
estime que, de 1962 à 1981, le BUMIDOM a organisé l’émigration vers la Une activité
France d’environ 160 000 personnes, dont près de 86 000 nées aux Antilles. très variable
Durant cette période, d’autres voies ont contribué à amplifier le flux migra- selon l’origine
toire des originaires des Dom : le regroupement familial spontané ; la cons-
cription militaire, dans la mesure où la moitié du contingent des Antilles devait
En termes d’activité, la situationeffectuer son service en métropole ; et enfin, mais bien moindre, le recrute-
ment direct depuis la métropole, notamment de personnel de maison. des originaires des Dom se dis-
En 1983, le BUMIDOM est remplacé par l’Agence Nationale pour l’insertion tingue fortement dans l’ensemble
et la promotion des Travailleurs d’outre-mer (ANT), qui perd toute fonction alsacien. Avec un taux d’activité
d’organisation des migrations et n’est plus qu’un organisme d’insertion so-
de 68,0 %, légèrement inférieur àciale et de promotion professionnelle.
la moyenne nationale (70,5 %), lesEn mars 1999, 357 000 personnes nées outre-mer résident dans l’Hexagone.
Cela représente près de 25 % de toutes les personnes nées aux Antilles, re- "Domiens" présentent par ailleurs
censées à cette date. un taux de chômage de 15,6 %,
bien supérieur à celui de l’Alsace
5Chiffres pour l'Alsace · revue n° 30 · décembre 2005
Source : Insee, recensement de la population de 1999POPULATION
(8,6 %). La situation varie sensible-
Sont considérés comme originaires des Dom, soit les personnes néesment selon qu’il s’agit d’originaires
dans un Dom et résidant en métropole à la date du recensement, soit les en-de la Guyane (11,8 %, avec à la
fants dont au moins un parent est né dans un Dom, quel que soit leur propre
fois moins d’actifs occupés et plus lieu de naissance, toujours célibataires et qui habitent encore avec ce parent.
d’étudiants ou d’inactifs non retrai- Ces originaires ont fait l’objet d’une exploitation particulière du recensement,
pour la première fois en 1975, reconduite en 1982, 1990 puis 1999.tés), ou d’originaires de La Réu-
nion (18,7 %, mais avec moins de
retraités et d’étudiants).
Là encore, l’origine permet de dis-
tinguer des spécificités marquées. une part de 36,6 % d’employés et mais toujours avec une présence
En particulier, si on considère les 46,5 % d’ouvriers, parmi les actifs plus forte des "Domiens" dans
originaires de 15 à 64 ans, les Mar- occupés, ces catégories profes- les services publics (6,7 % contre
tiniquais sont fortement sur-repré- sionnelles sont fortement repré- 4,9 %).
sentés parmi les anciens actifs sentées parmi les "Domiens". Au final, les originaires des Dom
(42,0 % pour 27,8 % du total des Pour la première catégorie, il y a partagent avec les immigrés cer-
âges actifs) ; alors que c’est l’in- un "effet nationalité française", qui taines conditions spécifiques de
verse pour les Réunionnais (res- concerne avant tout des postes vie, personnelle et profession-
pectivement 24,0 % et 46,1 %). d’employés dans la fonction pu- nelle. Face à cela, le fait de dispo-
Ceci résulte, très certainement, à blique (23,6 %), conformément ser de la nationalité française est
la fois d’une migration plus an- aux orientations de la politique sans doute un atout, utile en cer-
cienne pour les premiers, et d’une spécifique d’immigration mise en tains points, mais pas toujours
pratique plus fréquente des se- place outre-mer. opérant ailleurs.
conds à un "retour au pays" pour Pour la seconde, il y a eu un effet
la retraite. historique d’attraction exercé par
René HARDY-DESSOURCESle tissu industriel alsacien, comme
vis-à-vis des immigrés, qui se re-Beaucoup d’employés
trouvent en proportion égale danset un
la catégorie des ouvriers avec"effet nationalité
46,7 %. On note cependant unefrançaise"
plus forte proportion d’ouvriers
Les originaires comptent une très qualifiés chez les "Domiens".
Les deux cas sont égalementfaible proportion d’artisans, de ca-
dres, et même de professions in- voisins concernant les professions
intermédiaires (13,2 % et 14,4 %),termédiaires. En revanche, avec
Quelques références :
- "Les populations des Dom-Tom en France métropolitaine" - Recensement général de la population de 1982, F.Guillot,
S. Hémery et C.-V. Marie. Collection Boulier RP 82/8, décembre 1985.
- "La population des Dom-Tom vivant en métropole - Recensement de la population de 1990" C.-V. Marie, S. Signori.
Insee-Première n° 204, juin 1992.
- "La nouvelle "Île" de France", C.-V. Marie, Antiane-Eco n° 19, septembre 1992.
- "Un quart des personnes nées aux Antilles vit dans l’Hexagone", L.Qualité, C.-V.Marie, Antiane-Eco n° 52, mai 2002.
6 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 30 · décembre 2005

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin