La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Publications similaires

6.0 - L’évolution vers la parité dans le domaine
Société




Les grandes dates…


… nationales …réunionnaises


1795 : Les femmes sont exclues de la vie politique

1849 : Jeanne DEROIN, candidate aux législative, risée de la presse

1876 : Hubertine AUCLERT, journaliste et première suffragette fonde l’association « Le droit des
femmes » et se bat pour l’égalité politique

1897 : La femme peut témoigner dans les actes d’Etat Civil et les actes notariés

1898 : Les femmes sont électrices dans les Tribunaux de Commerce

ère
1900 : Les femmes ont le droit de plaider comme avocate, Jeanne CHAUVIN, 1 avocate

1903 : Première femme Prix Nobel : Marie Curie

1906 : Marie CURIE est titulaire de la chaire de physique à la Sorbonne avant d’être la première
femme élue à l’Académie de Médecine

1912 : Première femme ayant obtenu son permis de conduire : Madame Lucie MANES

1919 et 1920 : Projets de loi pour le vote des femmes rejetés par le Sénat

1920 : Libre adhésion des femmes à un syndicat sans autorisation du mari

1926 : « Ligue d’action féministe pour le suffrage » créée par Marthe BRAY

1930 : Première avocate réunionnaise : Madame COLLARDEAU née LE
VIGOUREUX

1936 : Cécile BRUNSWIG, Suzanne LAURE et Irène JOLIOT-CURIE sont nommées sous-
secrétaires d’Etat dans le gouvernement Blum, alors qu’elles ne votent pas encore.

1944 : Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes. Elections
municipales en avril et en octobre pour l’assemblée constituante.

1945 : premières candidates réunionnaises aux élections : Mmes GAMELLE,
Isnelle AMELIN et Alice PEVERELLY.

1946 : Création de la première association féminine, section locale de l’Union
des Femmes Françaises, transformée en 1958 en Union des Femmes de La
Réunion

1946 : Première Présidente d’association féminine : Madame Isnelle AMELIN
1947 : Germaine POINSO-CHAPUIS est la première femme nommée ministre (de la Santé publique
et de la Population).

1970 : Création du mouvement de Libération des Femmes (M.L.F.)

1970 : Première femme Conseiller général : Marie-Thérèse de
CHATEAUVIEUX

1971 : Election de la première femme Maire, Mme de CHATEAUVIEUX

1971 : Organisation d’un service national volontaire féminin

1974 : Première femme Secrétaire d’Etat à la Condition féminine : Françoise GIROUD

1976 : Première Déléguée Régionale à la Condition féminine : Madame Marie-
Françoise DUPUIS

1978 : Première femme Présidente du Parlement Européen : Madame Simone VEIL

1979 : Première femme à être déléguée dans les fonctions d’avocat général à la Cour des comptes :
Madame Hélène GISSEROT

1981 : Première Femme Préfet : Madame Yvette CHASSAGNE

er
1982 : 1 projet de loi sur la Parité, rejeté par le Conseil Constitutionnel

1983 : Premières femmes élues au Conseil Régional : Mmes Huguette BELLO
et Rosemay MACARTY

1984 : Mise en place du Conseil Supérieur de l’Egalité Professionnelle

1989 : Lancement de la première campagne nationale d’information contre les violences conjugales
et création des commissions départementales d’action contre les violences faites aux femmes.

1990 : La Cour de cassation reconnaît le viol entre époux. Possibilité pour les associations qui luttent
contre les violences familiales de se porter partie civile devant les tribunaux.

1991 : Edith Cresson est la première femme nommée Premier ministre

1992 : Loi du 22 juillet créant le délit de harcèlement sexuel dans les relations au travail.

1994 : Le nouveau code pénal reconnaît comme circonstances aggravantes les violences commises
par un conjoint ou un concubin et renforce la peine de réclusion criminelle pour le viol.

1993 : Margie SUDRE est élue présidente de la Région Réunion

1995 : Margie SUDRE nommée Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des
Affaires étrangères

1995 : Création d’un Observatoire de la Parité

1997 : Election de la première femme Députée : Huguette BELLO

2000 : La loi du 6 juin relative à l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et
aux fonctions électives permet la mise en œuvre du principe de parité politique acquis en 1999
(révision constitutionnelle des articles 3 et 4).

2001 : Dans le cadre des Assises nationales contre les violences, mise en place d’un plan d’action
gouvernemental.

2001 : Election de la première femme Sénatrice : Anne-Marie PAYET

2004 : Nassimah DINDAR est élue présidente du Conseil général
2004 : Lancement de la campagne nationale contre les violences « Stop la violence, agir c’est le
dire »

7 mars 2005 : Lancement de la campagne nationale de communication : « Parité et égalité
professionnelle »