Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Prix de détail : Baisse des prix à la consommation en 2009

De
2 pages
Prix de détail Baisse des prix à la consommation en 2009 ménages (0,8 %), ce poste contribue n 2009, les prix des produits ali-En 2009, les prix à la à hauteur de 0,4 point à la progres-Ementaires progressent de 0,8 %, consommation baissent sion d’ensemble des prix. soit près de 7 fois moins qu’en 2008. de 0,4 % en Martinique. La forte baisse du prix des produits Concernant les produits frais, une bais- pétroliers (- 20,5 % en moyenne se de prix de 1,9 % est enregistrée. Cette évolution atypique annuelle) masque de nombreuses Les hausses observées en 2008 étaient s’explique principalement modifcations de tarifs p o u r par la baisse du prix des Baisse du prix des carburants sur l’année. Leur prix grande a diminué de presque produits pétroliers. Les p a r t i e et moindre progression 10 % au premier tri-dues au hausses de prix sont ce- dans l’alimentaire mestre, suite au gel passage pendant moindres qu’en du prix des carburants décidé par du cyclone Dean. Ces évolutions 2008 pour la plupart des les pouvoirs publics en février, alors rendent donc principalement compte que le baril de pétrole était à 33,7 €. d’un retour à la normale. biens et services.
Voir plus Voir moins

Prix de détail
Baisse des prix
à la consommation en 2009
ménages (0,8 %), ce poste contribue n 2009, les prix des produits ali-En 2009, les prix à la
à hauteur de 0,4 point à la progres-Ementaires progressent de 0,8 %, consommation baissent sion d’ensemble des prix. soit près de 7 fois moins qu’en 2008.
de 0,4 % en Martinique. La forte baisse du prix des produits Concernant les produits frais, une bais-
pétroliers (- 20,5 % en moyenne se de prix de 1,9 % est enregistrée. Cette évolution atypique
annuelle) masque de nombreuses Les hausses observées en 2008 étaient s’explique principalement
modifcations de tarifs p o u r
par la baisse du prix des Baisse du prix des carburants sur l’année. Leur prix grande
a diminué de presque produits pétroliers. Les p a r t i e et moindre progression
10 % au premier tri-dues au hausses de prix sont ce- dans l’alimentaire mestre, suite au gel passage
pendant moindres qu’en du prix des carburants décidé par du cyclone Dean. Ces évolutions
2008 pour la plupart des les pouvoirs publics en février, alors rendent donc principalement compte
que le baril de pétrole était à 33,7 €. d’un retour à la normale. biens et services. Les ac-
La forte progression de ce dernier (la Le prix des cigarettes augmente très cords sur les prix ont éga- barre des 50 € le baril est franchie fortement (+31,8 %), suite notam-
lement contribué à cette au mois d’août) conduit à réviser à la ment à l’augmentation des taxes
hausse les prix à la pompe à comp-destinées à fnancer le revenu sup -modération, et ce pour
ter de septembre. Ils s’accroissent de plémentaire temporaire d’activité l’ensemble des points de
près de 11 % au cours des quatre (RSTA). Compte tenu du faible poids
vente. derniers mois de l’année. du tabac dans la consommation des
La baisse du prix des produits pétroliers est le principal facteur
de baisse des prix en 009
Unité : Variation et contribution en % Indice base 100 année 1998
[1] Les services rattachés
représentent les produits
et les services pour la ré-
paration et l’entretien du
logement, l’adduction
d’eau, l’enlèvement des
ordures et les services
d’assainissement.
[2] Les autres services re-
groupent : les soins per-
sonnels, les effets person-
nels, la protection sociale,
les assurances, les services
fnanciers…
Source : Insee, indice des prix à la consommation
N° 73 - Martinique - Juin 2010Prix de détail
d’avril. Les accords de baisse de Concernant les services, les prix Baisse des prix des produits
prix sur certaines références ont des loyers et services rattachés pro- de consommation courante donc permis de contenir l’infa -gressent de 3,2 % en moyenne en
à partir du tion. 2009, après 2,6 % en 2008. Les
Fait remarquable en Martinique, prix des autres services augmen- second trimestre 2009
ce ralentissement des prix en fn tent comme l’an dernier de 1,9 %.
d’année s’observe aussi bien dans Au total, compte tenu du poids éle-
Conséquence du confit social qui la grande distribution que dans les vé des services dans la consomma-
a secoué les Antilles au début de autres formes de point de vente.tion des ménages (près de 40 %),
l’année 2009, les prix des produits les services contribuent à hauteur
de consommation courante n’aug-de 0,6 point à la progression des
mentent plus à compter du mois prix.
Évelyne RAGOT
Gérard FORGEOT
Pas de différence entre la grande distribution et les autres formes de commerce
Évolution des prix à la consommation par type de point de vente entre 1998 et 2009
Unité : indice base 100 en 1998
Source : Insee, indice des prix à la consommation
Méthodologie
Les indices des prix des produits de grande consommation dans et hors grande distribution sont élaborés à partir
des données collectées sur le mois pour le calcul de l’indice d’ensemble des prix à la consommation. Les données
collectées couvrent toutes les gammes de produits consommés. Les pondérations appliquées sont celles de l’indice
des prix à la consommation.
Compte tenu de la taille de l’échantillon des relevés, il n’est pas possible de calculer les indices par sous-postes de
consommation selon le type de point de vente.
Défnitions
- Hypermarché : point de vente à prédominance alimentaire d’une surface supérieure à 2 500 m².
- Supermarché : point de vente ayant plus de 65 % de son chiffre d’affaires dans l’alimentaire d’une surface
comprise entre 400 et 2 500 m², hors magasin hard discount.
- Grande distribution : regroupement des hypermarchés et des supermarchés.
- Produits de grande consommation :
. Alimentaire
. Produits d’entretien, hygiène, beauté
. Articles de ménage non durable
. Articles et produits pour soins personnels
N° 73 - Martinique - Juin 2010

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin