La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Statistique des sciences

De
27 pages
oN 88-001-X au catalogueStatistique dessciencesEstimations des dépensesau titre de la recherche etdu développement dans lesecteur de l’enseignementsupérieur, 2008-2009Édition de septembre 2010Comment obtenir d’autres renseignementsPour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l’ensemble des données et des services de StatistiqueCanada, visiter notre site Web à www.statcan.gc.ca. Vous pouvez également communiquer avec nous par courriel àinfostats@statcan.gc.ca ou par téléphone entre 8 h 30 et 16 h 30 du lundi au vendredi aux numéros suivants :Centre de contact national de Statistique CanadaNuméros sans frais (Canada et États-Unis) :Service de renseignements 1-800-263-1136Service national d’appareils de télécommunications pour les malentendants 1-800-363-7629Télécopieur 1-877-287-4369Appels locaux ou internationaux :Service de renseignements 1-613-951-8116Télécopieur 1-613-951-0581Programme des services de dépôtService de renseignements 1-800-635-7943Télécopieur 1-800-565-7757Comment accéder à ce produitoLe produit n 88-001-X au catalogue est disponible gratuitement sous format électronique. Pour obtenir un exemplaire, il suffitde visiter notre site Web à www.statcan.gc.ca et de parcourir par « Ressource clé » > « Publications ».Normes de service à la clientèleStatistique Canada s’engage à fournir à ses clients des services rapides, fiables et courtois. À cet égard, notre organisme s’estdotéde normes de service à la ...
Voir plus Voir moins
No88-001-X au catalogue
Statistique sciences
des
Estimations des dépenses au titre de la recherche et du développement dans le secteur de lenseignement supérieur, 2008-2009
Édition
de
septembre
2010
Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur lensemble des données et des services de Statistique Canada, visiter notre site Web àta.santcwwwg..cac. Vous pouvez également communiquer avec nous par courriel à infostats@statcan.gc.caou par téléphone entre 8 h 30 et 16 h 30 du lundi au vendredi aux numéros suivants : Centre de contact national de Statistique Canada Numéros sans frais (Canada et États-Unis) : Service de renseignements 1-800-263-1136 Service national dappareils de télécommunications pour les malentendants 1-800-363-7629 Télécopieur 1-877-287-4369 Appels locaux ou internationaux : Service de renseignements Télécopieur Programme des services de dépôt Service de renseignements Télécopieur
1-613-951-8116 1-613-951-0581 1-800-635-7943 1-800-565-7757
Comment accéder à ce produit Le produit no88-001-X au catalogue est disponible gratuitement sous format électronique. Pour obtenir un exemplaire, il suffit de visiter notre site Web àcac..gantcta.swwwet de parcourir par « Ressource clé » > « Publications ». Normes de service à la clientèle Statistique Canada sengage à fournir à ses clients des services rapides, fiables et courtois. À cet égard, notre organisme sest doté denormes de service à la clientèleque les employés observent. Pour obtenir une copie de ces normes de service, veuillez communiquer avec Statistique Canada au numéro sans frais 1-800-263-1136. Les normes de service sont aussi publiées sur le siteagc.cwcwawn..statsous « À propos de nous » > « Offrir des services aux Canadiens ».
Statistique Canada Division des enquêtes-entreprises spéciales et de la statistique de la technologie Statistique des sciences Estimations des dépenses au titre de la recherche et du développement dans le secteur de lenseignement supérieur, 2008-2009 Édition de septembre 2010
Publication autorisée par le ministre responsable de Statistique Canada © Ministre de lIndustrie, 2010 Tous droits réservés. Le contenu de la présente publication électronique peut être reproduit en tout ou en partie, et par quelque moyen que ce soit, sans autre permission de Statistique Canada, sous réserve que la reproduction soit effectuée uniquement à des fins détude privée, de recherche, de critique, de compte rendu ou en vue den préparer un résumé destiné aux journaux et/ou à des fins non commerciales. Statistique Canada doit être cité comme suit : Source (ou « Adapté de », sil y a lieu) : Statistique Canada, année de publication, nom du produit, numéro au catalogue, volume et numéro, période de référence et page(s). Autrement, il est interdit de reproduire le contenu de la présente publication, ou de lemmagasiner dans un système dextraction, ou de le transmettre sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, reproduction électronique, mécanique, photographique, pour quelque fin que ce soit, sans lautorisation écrite préalable des Services doctroi de licences, Division des services à la clientèle, Statistique Canada, Ottawa, Ontario, Canada K1A 0T6. Septembre 2010 No88-001-X au catalogue, vol. 34, no5 ISSN 1708-6566 Périodicité : irrégulière Ottawa This publication is also available in English.
Note de reconnaissance Le succès du système statistique du Canada repose sur un partenariat bien établi entre Statistique Canada et la population, les entreprises, les administrations canadiennes et les autres organismes. Sans cette collaboration et cette bonne volonté, il serait impossible de produire des statistiques précises et actuelles.
Information pour l usager
Signes conventionnels Les signes conventionnels suivants sont employés uniformément dans les publications de Statistique Canada : . indisponible pour toute période de référence .. indisponible pour une période de référence précise ... nayant pas lieu de figurer 0 zéro absolu ou valeur arrondie à zéro 0svaleur arrondie à 0 (zéro) là où il y a une distinction importante entre le zéro absolu et la valeur arrondie pprovisoire rrévisé x confidentiel en vertu des dispositions de laLoi sur la statistique Eà utiliser avec prudence F trop peu fiable pour être publié
2 Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
Table des matières
Faits Saillants
Analyse Estimations des dépenses au titre de la recherche et du développement dans le secteur de lenseignement supérieur, 2008-2009
Produits connexes
Tableaux statistiques 1 Source de financement 2 Source de financement et les principaux domaines scientifiques, 2008-2009 3 Source de financement et la province, 2008-2009 4 Province 5 Sciences sociales et humaines 6 Sciences de la santé 7 Autres sciences naturelles et génie
Qualité des données, concepts et méthodologie
4
5 5
8
11 12 12 13 14 15 16
17
Statistique Canada  no 388-001-X au catalogue
Faits Saillants
Dépenses au titre de la recherche et du développement dans le secteur de l enseignement supérieur 2008-2009 En 2008-2009, le secteur denseignement supérieur qui comprend des établissements, comme les universités et les hôpitaux de recherche affiliés, les stations expérimentales et les cliniques, a consacré 10,9 milliards de dollars à la recherche et au développement (R-D), ce qui représente une hausse de 7,3 % par rapport à 2007-2008 (tableau 1). En tenant compte de linflation, les dépenses ont atteint 9,0 milliards de dollars (en dollars constants de 2002), soit une hausse de 3,2 % par rapport à lannée précédente (tableau 1). Les établissements denseignement supérieur restent la principale source de financement pour leurs activités de R-D; ils ont assumé 5,1 milliards de dollars ou 46 % des dépenses totales en 2008-2009, alors que ladministration fédérale sest maintenue au deuxième rang avec une contribution de 2,8 milliards de dollars ou 26 % du financement total (tableau 1). Dans le domaine des sciences naturelles et du génie (y compris les sciences de la santé), les dépenses de R-D se sont chiffrées à 8,7 milliards de dollars, en hausse de 7,3 % par rapport à 2007-2008 (tableaux 6, 7). Dans le domaine des sciences sociales et humaines, les dépenses de R-D soit une augmentation de 7,4 % pour sétablir à 2,2 milliards de dollars (tableau 5). Environ les deux tiers (67 %) des dépenses de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur ont été faites en Ontario et au Québec (tableau 3); il sagit des deux provinces ayant la plus forte concentration duniversités et dhôpitaux de recherche.
4 Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
Analyse
Estimationsdesdépensesautitredelarechercheetdudéveloppementdanslesecteur de l enseignement supérieur, 2008-2009 Les dépenses nationales au titre des activités de recherche et développement menées par les établissements denseignement supérieur, qui comprennent les universités, tous les hôpitaux de recherche affiliés, les stations expérimentales et les cliniques, se sont chiffrées à 10,9 milliards de dollars en 2008-2009, en hausse de 7,3 % par rapport à 2007-2008 en dollars courants. En valeur réelle (corrigée de linflation), il sagit dun montant de 9,0 milliards de dollars (en dollars constants de 2002), soit une augmentation de 3,2 % par rapport à lannée précédente (tableau 1). Les estimations des dépenses de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur sont réparties selon trois catégories de sciences : les sciences sociales et humaines, les sciences de la santé ainsi que les sciences naturelles et le génie, à lexclusion des sciences de la santé (aussi appelées autres sciences naturelles). En 2008-2009, les fonds de recherche et développement dans le secteur de lenseignement supérieur consacrés aux sciences sociales et humaines se sont chiffrés à 2,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,4 % par rapport à 2007-2008. Les sciences de la santé ont affiché des dépenses de 4,4 milliards de dollars, en hausse de 9,1 % par rapport à lannée précédente. Les dépenses au titre des autres sciences naturelles et du génie ont augmenté de 5,5 % pour atteindre 4,3 milliards de dollars en 2008-2009. Si lon tient compte de linflation, la croissance par rapport à lannée précédente est de 3,4 % pour les sciences sociales et humaines, de 5,0 % pour les sciences de la santé et de 1,5 % pour les autres sciences naturelles et le génie (tableaux 2, 5, 6, 7). En 2008-2009, un peu plus des deux tiers des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur ont été faites en Ontario (42 %) et au Québec (26 %). Le reste des dépenses ont été faites dans les provinces des Prairies (16 %), en Colombie-Britannique (10 %) et dans les provinces de lAtlantique (6 %) (tableau 3).
Sources de financement Il y a six secteurs qui financent les dépenses de recherche et développement dans le secteur de lenseignement supérieur : les établissements denseignement supérieur; ladministration fédérale; les administrations provinciales; les entreprises commerciales; les organismes privés sans but lucratif; le secteur étranger. Secteur de l enseignement supérieur Les établissements denseignement supérieur restent la principale source de financement; ils ont assumé 46 % des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur en 2008-2009, soit 5,1 milliards de dollars, ce qui représente une hausse en dollars courants de 10,6 % par rapport à lannée précédente. Après correction de linflation, les établissements denseignement supérieur ont fourni 4,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,4 % par rapport à 2007-2008 (tableau 1). Les trois quarts de ce financement sont allés au domaine des sciences naturelles et du génie, lequel comprend les sciences de la santé (39 %) et les autres sciences naturelles et le génie (36 %). Les sciences sociales et humaines ont reçu 26 % des contributions des établissements denseignement supérieur (tableau2). Comme à léchelle nationale, 69 % des fonds versés par ce secteur étaient en Ontario et au Québec, ce qui na rien détonnant puisque cest là où se trouve la majorité des établissements denseignement supérieur (tableau 3).
Statistique Canada  no 588-001-X au catalogue
Statistique des sciences  Édition de septembre 2010
Secteur de l administration fédérale Ladministration fédérale sest maintenue au deuxième rang au chapitre du financement de la R-D dans le secteur de lenseignement supérieur, ses dépenses sétant chiffrées à 2,8 milliards de dollars ou à 26 % des dépenses totales en dollars courants. En dollars réels, il sagit dune baisse de 0,6 %, ce qui représente essentiellement aucun changement au niveau des dépenses par rapport à lannée précédente (tableau 1). Sur la totalité de ce financement, 17 % est allé aux sciences sociales et humaines, 38 % aux sciences de la santé et 45 % aux autres sciences naturelles et au génie (tableau 2). Près des deux tiers (65 %) des dépenses assumées par ladministration fédérale ont été faites en Ontario et au Québec. Vingt-trois pourcent (23 %) des dépenses fédérales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur ont été faites en Alberta (10 %) et en Colombie-Britannique (13 %) (tableau 3). Secteur des administrations provinciales La contribution des administrations provinciales à la recherche et au développement dans le secteur de lenseignement supérieur sest élevée à 1,1 milliard de dollars (en dollars courants) en 2008-2009, soit 10 % de lensemble des dépenses, ce qui représente une croissance de 6,9 % par rapport à lannée précédente. Si lon tient compte de linflation, les administrations provinciales ont versé 913 millions de dollars, soit une augmentation de 2,8 % par rapport à lannée précédente (tableau 1). La moitié du financement des administrations provinciales est allée aux autres sciences naturelles et au génie, un cinquième aux sciences sociales et humaines et le 30 % restant aux sciences de la santé (tableau 2). Le gouvernement de lOntario a assumé 36 % des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur, suivi du gouvernement du Québec avec 22 %. Plus dun tiers du financement de la R-D dans le secteur de lenseignement supérieur provient des gouvernements de lAlberta (22 %) et de la Colombie-Britannique (12 %) (tableau 3). Secteur des entreprises commerciales Le financement versé par les entreprises commerciales sest replié légèrement pour sétablir à 892 millions de dollars (en dollars courants) en 2008-2009, ce qui représente 8 % des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur. En dollars constants, après correction de linflation, la contribution des entreprises commerciales a chuté de 1,3 % pour se fixer à 737 millions de dollars (tableau 1). Plus de la moitié (53 %) des contributions des entreprises commerciales sont allées aux autres sciences naturelles et au génie, contre 43 % aux sciences de la santé et 4 % aux sciences sociales et humaines (tableau 2). Près des trois quarts des dépenses assumées par les entreprises commerciales ont été faites en Ontario (46 %) et au Québec (28 %) (tableau 3). Secteur des organismes privés sans but lucratif En 2008-2009, les organismes privés sans but lucratif ont légèrement accru leurs contributions, qui sont passées à 949 millions de dollars (en dollars courants). En dollars constants, les dépenses de ce secteur ont reculé de 2,6 % pour sétablir à 783 millions de dollars, ce qui représente 8,7 % des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur (tableau 1). Le financement versé par les organismes privés sans but lucratif est allé principalement aux sciences de la santé, soit 63 % des dépenses totales de R-D dans le secteur de lenseignement supérieur. Les sciences sociales et humaines et les autres sciences naturelles et le génie ont reçu près de 19 % chacune (tableau 2). Quarante-cinq pour cent des contributions des organismes privés sans but lucratif ont été faites en Ontario. Le Québec en a reçu le quart, alors que la Colombie-Britannique a obtenu le dixième de ces contributions (tableau 3). Secteur étranger Le financement provenant du secteur étranger a augmenté de 15,4 % pour atteindre 114 millions de dollars (en dollars courants) en 2008-2009. Si lon tient compte de linflation, les contributions du secteur étranger se sont
6 Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
Statistique des sciences  Édition de septembre 2010
accrues de 11 % au cours de la même période, pour atteindre 95 millions de dollars (en dollars constants). Toutefois, la part du financement détenue par le secteur étranger pour la R-D dans le secteur de lenseignement supérieur sest maintenue à 1 % (tableau 1).
Les fonds versés par le secteur étranger au titre de la R-D dans le secteur de lenseignement supérieur sont allés en totalité aux sciences naturelles et au génie, soit 60 % aux autres sciences naturelles et au génie et 40 % aux sciences de la santé (tableau 2).
La plupart des contributions du secteur étranger ont eu lieu en Ontario (47 %), suivi de la Colombie-Britannique et du Québec, à un cinquième chacune (tableau 3).
Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
7
Produits connexes
Choisis parmi les publications de Statistique Canada 88-202-X Recherche et développement industriels : perspective 88-204-X Activités scientifiques fédérales 88-221-X Estimations des dépenses canadiennes au titre de la recherche et du développement au Canada et dans les provinces 88-522-X Activités et incidences des sciences et de la technologie : cadre conceptuel pour un système dinformation statistique 88F0006X Division des enquêtes-entreprises spéciales et de la statistique de la technologie  Documents de travail 88F0017M Division des sciences, de linnovation et de linformation électronique Documents de recherche
Choisis parmi les tableaux de CANSIM de Statistique Canada 358-0001 Dépenses intérieures brutes en recherche et développement, selon le type de science et selon le secteur de financement et le secteur dexécution, annuel 358-0024 Caractéristiques au titre de la recherche et développement dans les entreprises commerciales (DIRDE), selon le groupe dindustries basé sur le Système de classification des industries de lAmérique du Nord (SCIAN), annuel 358-0026 Gestion de la propriété intellectuelle, selon les indicateurs des ministères et organismes du gouvernement fédéral, annuel
Choisis parmi les enquêtes de Statistique Canada 4201 Recherche et développement dans lindustrie canadienne 4204 Recherche et développement des organismes privés sans but lucratif au Canada 4208 Organismes provinciaux de recherche (OPR) 4209 Activités du gouvernement provincial dans les sciences naturelles 4210 Activités des administrations provinciales dans le domaine des sciences sociales
8 Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
4212 5109
Statistique des sciences  Édition de septembre 2010
Dépenses et main doeuvre scientifiques fédérales, activités dans les sciences sociales et les sciences naturelles Estimation des dépenses de R-D dans le domaine de lenseignement supérieur
Choisis parmi les tableaux sommaires de Statistique Canada
Recherche et développement exécuté par les entreprises commerciales Dépenses intérieures en recherche et développement (DIRD), selon le secteur de financement, par province Dépenses intérieures en recherche et développement (DIRD), selon le secteur dexécution, par province Dépenses intérieures en recherche et développement (DIRD)
Statistique Canada  no88-001-X au catalogue
9