Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une population immigrée aux multiples visages

De
4 pages
Société Une population immigrée aux N° 39 - juin 2005 multiples visages En 1999, 472 000 immigrés résident en frontalières. Depuis 1975, après le coup d'arrêtEn 1999, les immigrés Rhône-Alpes : par définition, on compte dans de l'immigration de main-d'œuvre ayant fait suitereprésentent 8,4 % de la cette catégorie les personnes nées étrangères au ralentissement économique, la proportionpopulation de Rhône-Alpes. dans un pays étranger. Près des deux-tiers d'entre d'immigrés s'est stabilisée en France La diversité des origines et elles ont gardé leur nationalité d'origine, le tiers métropolitaine. En Rhône-Alpes, elle tend à se des dates d'arrivée en France restant ayant acquis la nationalité française. Tout réduire : le nombre d'immigrés augmente, mais immigré n'est donc pas forcément étranger et beaucoup moins vite que l'ensemble de lalaisse entrevoir une réciproquement. population. A l'inverse, la diffusion de l'immigrationimmigration aux multiples Avec 8,4 % d'habitants issus de l'immigration, accentue légèrement son poids dans les régionsvisages. Cette population Rhône-Alpes se situe au-dessus de la moyenne les moins concernées, comme la Bretagne ou les èmevieillit et se féminise. Elle métropolitaine (7,4 %) et se place au 6 rang Pays de la Loire. reste sur-représentée dans national, après l'Île-de-France, les trois régions La population immigrée de Rhône-Alpes est trèsdu sud-est méditerranéen et l'Alsace.
Voir plus Voir moins

Société
Une population immigrée aux
N° 39 - juin 2005 multiples visages
En 1999, 472 000 immigrés résident en frontalières. Depuis 1975, après le coup d'arrêtEn 1999, les immigrés
Rhône-Alpes : par définition, on compte dans de l'immigration de main-d'œuvre ayant fait suitereprésentent 8,4 % de la
cette catégorie les personnes nées étrangères au ralentissement économique, la proportionpopulation de Rhône-Alpes.
dans un pays étranger. Près des deux-tiers d'entre d'immigrés s'est stabilisée en France
La diversité des origines et elles ont gardé leur nationalité d'origine, le tiers métropolitaine. En Rhône-Alpes, elle tend à se
des dates d'arrivée en France restant ayant acquis la nationalité française. Tout réduire : le nombre d'immigrés augmente, mais
immigré n'est donc pas forcément étranger et beaucoup moins vite que l'ensemble de lalaisse entrevoir une
réciproquement. population. A l'inverse, la diffusion de l'immigrationimmigration aux multiples
Avec 8,4 % d'habitants issus de l'immigration, accentue légèrement son poids dans les régionsvisages. Cette population
Rhône-Alpes se situe au-dessus de la moyenne les moins concernées, comme la Bretagne ou les
èmevieillit et se féminise. Elle métropolitaine (7,4 %) et se place au 6 rang Pays de la Loire.
reste sur-représentée dans national, après l'Île-de-France, les trois régions
La population immigrée de Rhône-Alpes est trèsdu sud-est méditerranéen et l'Alsace.les emplois peu qualifiés et
majoritairement issue d'un pays d'Europe (48 %L'immigration de main-d'œuvre, essentiellementest davantage exposée au
en 1999) ou du Maghreb (32 %). Ces proportionsindustrielle, a surtout concerné les villes. La
risque de chômage. Ces sont légèrement supérieures à la moyennepopulation immigrée se concentre ainsi
caractéristiques ont un nationale. Les cinq pays les plus représentés sont,davantage dans les régions urbaines et/ou
impact sur les conditions de
logement.
Les immigrés sont moins nombreux dans l'ouest
Valérie Genay
Part des immigrés dans la
population totale des
départements en 1999
(en %)
11 ou plus
Ce numéro de La Lettre-Analyses est
de 5 à moins de 11téléchargeable à partir du site Internet
de 3 à moins de 05www.insee.fr/rhone-alpes,
moins de 3à la rubrique « Publications ».
Source : Insee, recensement de population 1999 (exploitation complémentaire)


© IGN 1999 - INSEE 2005Une population relativement âgée, habitant souvent en HLM
Caractéristiques Population dont natifs dont natifs du dont natifs Ensemble de
socio-démographiques immigrée Maghreb d'Allemagne, la populationd'Italie
en 1999 ou ou du Royaume- de
d'Espagne de Turquie Uni ou de Rhône-Alpes
Suisse
Femmes (en % de la population) 49,6 52,0 45,6 56,7 51,2
Moins de 15 ans (en % de la population) 4,6 0,6 3,6 13,0 18,5
65 ans ou plus (en % de la population) 18,5 42,9 10,7 18,2 15,6
Taille moyenne des ménages (en personnes) 3,1 2,5 3,8 2,5 2,4
Locataires ou sous-locataires (en % des ménages) 54,4 31,5 76,9 33,2 41,8
Habitant en immeuble collectif (en % des ménages) 63,0 49,9 80,6 38,4 50,6
Habitant dans un logement HLM (en % des ménages) 31,6 17,6 53,7 6,6 16,0
Source : Insee, recensement de population 1999 (exploitation complémentaire)
Les populations d'origine maghrébine et turquepar ordre décroissant, l'Algérie, l'Italie, le Portugal,
(38 % des immigrés) sont caractéristiques d'unele Maroc et l'Espagne. Proximité géographique
immigration de main-d'œuvre plus récente, datantoblige, les natifs d'Italie sont presque deux fois
surtout des années 60 aux années 80. Ellesplus présents qu'au niveau national (16 % contre
comptent beaucoup de familles nombreuses et9 %). Depuis les années 70 et 80, l'éventail des
sont très fréquemment logées en HLM.origines géographiques s'est davantage ouvert,
Majoritairement ouvrières, elles sontavec notamment l'arrivée d'Asiatiques, de Turcs
particulièrement touchées par le chômage.ou de personnes venant d'Afrique subsaharienne.
Enfin, l'immigration européenne récente, enL'immigration récente, celle des années 90,
provenance notamment de Suisse, d'AllemagneL'immigration concerne tout particulièrement des pays comme
ou du Royaume-Uni, présente desla Suisse, le Royaume-Uni, l'Allemagne, lad'origine caractéristiques très différentes. En comparaisonRoumanie, l'Afrique hors Maghreb, les Etats-Unis
algérienne et de l'ensemble des habitants de la région, cesou le Brésil : les natifs de ces pays sont, pour 30
populations ont des conditions de logementà 70 % d'entre eux, arrivés en France depuisitalienne
particulièrement favorables. Elles appartiennent1990. Les immigrés d'origine suisse sontest très présente plus souvent aux professions intermédiaires, etdavantage représentés qu'au niveau national, en
surtout aux cadres, et elles sont nettement moinsraison du caractère frontalier de Rhône-Alpes.
concernées par le chômage. Au total, les natifsCette diversité des origines, conjuguée à une
de Suisse, d'Allemagne et du Royaume-Uni neimplantation plus ou moins ancienne, laisse
représentent toutefois que 7 % des immigrés.entrevoir une immigration aux multiples visages.
Les natifs d'Italie et d'Espagne (23 % des Cette diversité se retrouve dans l'analyse des
immigrés rhônalpins en 1999), installés en France caractéristiques de la population immigrée prise
depuis longtemps, sont relativement âgés. En dans son ensemble, notamment lors des
conséquence, cette population est plutôt comparaisons avec la population rhônalpine
féminisée et compte peu de familles nombreuses. totale.
Elle est plus souvent propriétaire de son logement Vieillissement et féminisation sont deux tendances
que la moyenne des habitants de la région et elle marquantes de ces dernières décennies. Le
apparaît bien insérée sur le marché du travail, vieillissement de la population immigrée est à
avec un taux de chômage inférieur au niveau l'œuvre, comme pour l'ensemble des habitants
régional. de la région. Sa structure par âge est particulière
472 000 immigrés, dont deux-tiers
Immigrés et étrangers d'étrangers
peut être modifiée par la législation, elle est moinsLa population immigrée est définie par un
Immigrés Immigrésdouble critère de nationalité et de lieu de stable dans le temps que la population immigrée. 472 000 français parnaissance : est immigrée toute personne Un étranger né à l'étranger n'est en effet plus
acquisition
née étrangère dans un pays étranger et comptabilisé dans la population étrangère lorsqu'il
168 000
acquiert la nationalité française, alors qu'il restequi vit en France. En particulier, les enfants
Etrangers
d'immigrés ne sont pas eux-mêmes un immigré. 364 000
immigrés s'ils sont nés en France. La Parmi les étrangers se trouvant en France au
population immigrée se compose pour la moment du recensement, seuls ont été recensés
plus grande partie d'étrangers mais aussi ceux qui ont leur résidence permanente en France
et ceux qui y travaillent ou y étudient (travailleursde personnes qui ont acquis la nationalité
française. Tout immigré n'est donc pas permanents, stagiaires, étudiants, ainsi que leur
forcément étranger et réciproquement. famille le cas échéant), à l'exception des
La population étrangère est définie en travailleurs saisonniers et des travailleurs
Immigrésfonction du seul critère de nationalité : est frontaliers.
Etrangers nés étrangersEn 1999, 472 000 immigrés et 364 000 étrangersétrangère toute personne résidant en
en France 304 000résident en Rhône-Alpes, soit respectivementFrance qui n'a pas la nationalité française.
60 000
Sa définition renvoyant à une situation qui 8,4 % et 6,4 % de la population régionale.
Source : Insee, recensement de population 1999
(exploitation complémentaire)
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 39 - juin 2005248 % des immigrés de la région viennent d'Europe, 32 % du Maghreb
Population immigrée Répartition en %
Pays de naissance en Rhône-Alpes
en 1999 Rhône-Alpes France
Europe 226 200 48,0 44,9
Union européenne à 15 dont : 188 900 40,1 37,8
Italie 74 200 15,7 8,8
Portugal 53 900 11,4 13,3
Espagne 33 200 7,0 7,3
Allemagne 7 700 1,6 2,9
Royaume-Uni 7 200 1,5 1,7
Autres pays d’Europe dont : 37 300 7,9 7,1
Suisse 16 600 3,5 1,0
ex-Yougoslavie 6 800 1,4 1,7
Afrique 171 900 36,4 39,3
Maghreb dont : 151 000 32,0 30,2
Algérie 84 200 17,8 13,3
Maroc 39 600 8,4 12,2
Tunisie 27 200 5,8 4,7
Autres pays d’Afrique 20 800 4,4 9,1
Asie 61 700 13,1 12,8
dont Turquie 29 700 6,3 4,0
dont Vietnam 6 400 1,3 1,7
Amérique, Océanie 11 800 2,5 3,0
Total 471 600 100,0 100,0
Source : Insee, recensement de population 1999 (exploitation complémentaire)
qualifiée. En effet, le risque de chômage tend àdans la mesure où, par définition, elle comprend
décroître lorsque le niveau de qualification et depeu de jeunes : les enfants d'immigrés ne sont
formation augmente. A catégoriepas eux-mêmes immigrés s'ils sont nés en
socioprofessionnelle égale, l'écart de taux deFrance. Inversement, 19 % des immigrés ont
chômage entre les immigrés et la moyennedépassé 65 ans contre 16 % de l'ensemble des
régionale se réduit : s'il atteint 8,8 points enRhônalpins, ce qui tient en partie à l'anciennetéUn actif immigré
moyenne, il varie de 3,3 points pour lesdes phénomènes d'immigration. sur deux indépendants à 7,8 points pour les employés, enLa féminisation a débuté au milieu des années
est ouvrierest ouvrierest ouvrierest ouvrierest ouvrier passant par 3,7 points pour les cadres et 6,4 points70 avec l'arrêt de l'immigration de main-d'œuvre,
pour les ouvriers.essentiellement masculine, conjugué au
développement des mesures favorisant le
Si la sur-représentation des ouvriers est sensibleregroupement familial. Le nombre de femmes
chez les hommes, elle l'est plus encore chez lesimmigrées a beaucoup augmenté dans la région
femmes qui sont deux fois plus souvent ouvrièrestandis que celui des hommes diminuait. En 1999,
que la moyenne de la population active féminine49,6 % des immigrés rhônalpins sont des femmes.
(27 % contre 13 %). D'une manière générale, les
Le fait que la population immigrée soit plus âgée femmes immigrées sont de plus en plus présentes
que la moyenne se traduit par un niveau d'études sur le marché du travail. Cela s'explique
plus faible, les jeunes étant généralement notamment par la féminisation de la population
davantage formés que leurs aînés. L'effet âge immigrée dans son ensemble et la tendance des
n'explique toutefois que partiellement les écarts : femmes immigrées à suivre de plus en plus le
quels que soient la tranche d'âges et le sexe, les modèle français d'activité. Malgré tout, s'il est en
immigrés sont moins diplômés que la moyenne nette progression, leur taux d'activité reste très
de la population. Par exemple, si 45 % des inférieur à celui de la moyenne des Rhônalpines :
femmes de la région âgées de 25 à 34 ans n'ont 54 % contre 64 % en 1999 pour la tranche d'âges
pas le baccalauréat en 1999, la proportion atteint 15 à 64 ans.
63 % lorsqu'il s'agit d'une femme immigrée. Le Sur dix femmes immigrées actives, deux font partie
niveau de diplôme est également lié à la des personnels de services aux particuliers
qualification des emplois de la population (assistantes maternelles, femmes de ménage,
immigrée, généralement plus faible sauf pour les employées de l'hôtellerie-restauration…), deux
arrivants les plus récents. sont ouvrières non qualifiées, une est employée
En effet, 47 % des actifs immigrés sont ouvriers de la fonction publique (aide-soignante, agent de
en 1999 alors que la proportion n'est que service…), une est employée administrative
de 27 % pour l'ensemble des actifs rhônalpins. d'entreprise (secrétaire, employée de services
Cette caractéristique a une incidence forte dans comptables et financiers…).
de nombreux domaines, comme les conditions Les professions masculines sont moins
d'emploi ou de logement. Ainsi, avec un taux de diversifiées. Les hommes sont ouvriers, pour près
chômage de 19,8 % en 1999, la population de 60 % d'entre eux. Ils sont notamment maçons,
immigrée apparaît davantage exposée au peintres, soudeurs, mécaniciens, conducteurs
chômage que la moyenne des Rhônalpins (11 %). routiers, manutentionnaires…
Mais cet écart s'explique en partie par le fait
Le caractère ouvrier de la population immigrée sequ'elle est globalement moins diplômée et moins
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 39 - juin 2005 3Un taux de chômage élevé lié à un faible niveau de qualification
Caractéristiques Population dont natifs du Ensemble dedont natifs dont natifs
socio-économiques immigrée d'Italie Maghreb d'Allemagne, la population
en 1999 ou du Royaume- de ou
d'Espagne de Turquie Uni ou de Rhône-Alpes
Suisse
Taux d’activité des hommes de 15 à 64 ans (en %) * 78,4 75,6 78,1 78,2 75,6
Taux d’activité des femmes de 15 à 64 ans (en %) * 53,8 60,7 43,6 58,6 63,7
Taux de chômage (en %) ** 19,8 10,2 29,7 5,9 11,0
Ouvriers (en % des actifs) 47,1 40,0 58,2 10,6 27,5
Professions intermédiaires (en % des actifs) 12,4 16,1 8,0 28,0 23,1
Cadres (en % des actifs) 7,6 7,0 3,4 25,8 11,4
Industrie (en % des actifs occupés) 27,3 31,4 28,3 13,5 22,5
Construction (en % des actifs occupés) 12,5 12,5 14,8 2,6 6,1
Tertiaire (en % des actifs occupés) 58,7 55,5 55,1 81,8 68,6
Titulaires de la fonction publique (en % des salariés) 5,7 8,3 4,6 9,5 17,4
Contrats à durée indéterminée (en % des salariés) 75,0 80,5 71,9 69,1 67,1
Contrats courts (en % des salariés) *** 19,3 11,2 23,5 21,4 15,5
* rapport entre la population active et la population totale Source : Insee, recensement de population 1999
** rapport entre le nombre de chômeurs (au sens du recensement) et la population active (exploitation complémentaire)
*** contrat à durée déterminée, intérim, emploi aidé, stage, apprentissage
Les caractéristiques socio-économiques setraduit tout naturellement par une sur-
reflètent dans la vie familiale et les conditions dereprésentation dans l'industrie et, surtout, la
logement. Les familles d'au moins trois enfantsconstruction. Si 8 % des actifs occupés de la
sont ainsi deux fois plus fréquentes dans larégion sont immigrés, la proportion atteint 17 %
population immigrée que dans l'ensemble de ladans la construction et 10 % dans l'industrie. En
population régionale. L'une des principalestermes d'effectifs, le premier employeur est
explications est la fécondité plus élevée desl'industrie des biens intermédiaires, surtout la
femmes immigrées, notamment lorsqu'elles sontmétallurgie-transformation des métaux et laBeaucoup
nées en Turquie, en Algérie ou au Maroc. Selonchimie-caoutchouc-plastiques. La construction
de familles une étude nationale, cela est partiellement lié auarrive au troisième rang. Près de deux hommes
fait que les immigrés appartiennent souvent à desimmigrés sur dix y sont employés.nombreuses
groupes sociaux ayant une fécondité relativementCette image doit toutefois être relativisée. Comme
élevée. A structure sociale identique, la différencetous les Rhônalpins, les immigrés travaillent en
s'atténue mais les immigrés ont un nombreeffet surtout dans le secteur tertiaire, même si
d'enfants encore supérieur à la moyenne de lac'est dans une proportion moindre (59 % contre
population.69 % en 1999). Près d'un quart d'entre eux y sont
Les ménages immigrés ont également enouvriers, dans des agences d'intérim et des
moyenne des conditions de logement différentesactivités de nettoyage essentiellement. S'ils sont
de celles de l'ensemble des ménages. Ils sont plusmoins présents dans l'éducation-santé-action
fréquemment locataires, en immeuble collectif et,sociale que la moyenne des actifs, ce secteur est
surtout, habitent deux fois plus souvent en HLM.pourtant leur deuxième employeur. De
Pour une part, cela est dû au fait que la populationnombreuses femmes travaillent ainsi dans les
immigrée vit davantage dans les villes, où l'habitathôpitaux, les crèches ou l'aide à domicile. Par
collectif prédomine. Mais pour le logement HLM,ailleurs, la population immigrée est sur-
l'écart persiste même si l'on considère uniquementreprésentée dans les services aux particuliers,
les citadins. D'après des études nationales, lesplus précisément l'hôtellerie-restauration et les
caractéristiques du parc HLM correspondentservices personnels et domestiques.
particulièrement au profil social et familial de la
Les conditions d'emploi des immigrés sont trèsINSEE Rhône-Alpes population immigrée, composée en grande partie
liées à leur nationalité et à leur qualification. Ainsi,165, rue Garibaldi - BP 3184 de familles nombreuses à faibles revenus.
69401 Lyon cedex 03 peu d'entre eux sont titulaires de la fonction
Tél. 04 78 63 28 15 publique, celle-ci n'étant accessible aux étrangers
Fax 04 78 63 25 25 que sous certaines conditions. Cela explique
d'ailleurs en partie leur sous-représentation auDirecteur de la publication : Pour en savoir plus
sein des employés, des cadres et, surtout, desEtienne Traynard
"Atlas des populations immigrées en Rhône-professions intermédiaires : dans ces catégories
Rédacteur en chef : Alpes", les Dossiers Insee Rhône-Alpessociales, les titulaires de la fonction publiqueLionel Espinasse
n° 150, juin 2005représentent 21 à 25 % des effectifs en
Tarif des numéros simples : "De plus en plus de femmes immigrées surRhône-Alpes.
2,2 € le numéro Les immigrés sont en revanche davantage le marché du travail", Insee Première n° 791,
concernés par les contrats courts, en partie en juillet 2001Abonnement 15 numéros par an
raison de leur moindre qualification. En 1999,minimum (plus L'année économique "La proportion d'immigrés est stable depuis
et sociale) : 19,3 % des salariés immigrés et 15,5 % de 25 ans", Insee Première n° 748, novembre
France : 30 € l'ensemble des salariés sont dans ce cas. Cela 2000
Europe : 38 € dit, ils occupent, pour la grande majorité d'entre "L'emploi des immigrés en 1999", InseeCode SAGE LET3928 eux, un emploi salarié "stable", en contrat à durée Première n° 717, mai 2000
indéterminée pour la plupart.Dépôt légal n°1004, mai 1993 "Les immigrés en France", Contours et
© INSEE 2005 - ISSN 1165-5534 caractères, février 1997
© Insee Rhône-Alpes - La Lettre Analyses n° 39 - juin 20054

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin