Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

China-Africa paper_fan_Fan_ Shenggen-French

De
21 pages

China-Africa paper_fan_Fan_ Shenggen-French

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 68
Signaler un abus
Développement Agricole et Rural de la Chine: Implications pour l’Afrique Shenggen Fan, Bella Nestorova, et Tolulope Olofinbiyi 1   China-DAC Study Group sur Agriculture, Sécurité alimentaire et Développement rural Bamako, Avril 27-28, 2010   
1.  Introduction  L’Afirque sub-saharienne a fait des progrès notables dans la reprise économique de ces dernières années, mais s’est traînée derrière d’autres régions en développement en croissance économique et réduction de pauvreté pendant les dernières décennies. Un consensus se dégage sur l’importance de l’agriculture et du développement rural comme un moteur de la croissance économique en Afrique 2 et comme un mécanisme de réponse viable à de nouveaux défis pour la croissance économique et la sécurité alimentaire tels que la récession mondiale, la volatilité des pris alimentaires, et le changement climatique. Comme les dirigeants nationaux et les donateurs sont à la recherche de nouvelles stratégies pour maintenir des niveaux élevés de la croissance agricole en Afrique, il est utile d’examiner les expériences d’autres pays, comme la Chine, qui ont été couronnés de succès dans le développement de l’agriculture mené à grande échelle. Apprendre des voies de développement de la Chine est particulièrement opportun à l’approfondissement de la coopération économique récente sino-africaine, qui offre également de nouvelles opportunités de développement.  Ce document vise à tirer les leçons des expériences de développement de la Chine, en particulier dans les domaines du développement agricole et rural, pour dynamiser la croissance économique et réduire la pauvreté en Afrique sub-saharienne. Il examine également la participation économique augmentée de la Chine en Afrique pour faire des recommandations sur la façon dont le gagnant-gagnant résultat de cette participation peut être renforcé. Bien que la discussion et les recommandations dans le document soulignent les points communs entre les pays de l’Afrique subsaharienne, on ne néglige pas le fait que les pays de la région ont leurs propres                                                            1  Shenggen Fan est Direceur Général de International Food Policy Research Institute (IFPRI), et Bella Nestorova et Tolulope Olofinbiyi sont analystes au IFPRI. Les auteurs remercient Ousmane Badiane, Xiaobo Zhang, et Kevin Chen pour leurs commentaires perspicaces.  2 Afrique ici et ci-après se réfère à l'Afrique subsaharienne.  
 
1
environnements économiques, politiques, écologiques et sociaux. La deuxième partie de cet article compare les tendances de la croissance économique et agricole, ainsi que la pauvreté et la réduction de la faim en Chine et en Afrique sub-saharienne. La troisième partie examine les stratégies de développement, et notamment le développement agricole et rural, et la réduction de la pauvreté. La quatrième partie revise l’engagement économique de la Chine en Afrique dans les domaines du commerce, de l’investissement et de l’aide et la coopération technique. La cinquième partie discute des implications politiques pour les stratégies de développement en Afrique subsaharienne, qui peuvent être tirées des expériences de développement de la Chine. Le document se termine par une discussion sur l’augmentation du gagnant-gagnant de la coopération économique sino-africaine.  2.  Croissance économique et reduction de pauvreté en Chine et en Afrique  La Chine et l'Afrique sub-saharienne se montrent les modèles distincts dans la croissance économique et agricole en général dans les deux dernières décennies (Figure 1). Au sortir de la stagnation dans les années 1980, la Chine a connu trois décennies de croissance économique durable. La croissance était constamment plus élevés, en moyen 10 % par an de 1980 à 2008, que seulement 3% en Afrique sub-saharienne à la même période. Chine a soutenu une croissance annuel à deux chiffres dans les années 1980, au début des années 1990, et dans les années 2000. Cette croissance rapide a commencé à partir d’un niveau du PIB légèrement inférieure à celui de l'Afrique subsaharienne, et d’un niveau du PIB par habitant de plus de trois fois plus faible en 1980 (Banque Mondiale 2009). Toutefois, la production économique en Chine a dépassé la production en Afrique en 1983, et dix ans plus tard, en 1993, le PIB chinois par habitant a dépassé le PIB par habitant en Afrique. En revanche, l'Afrique subsaharienne a continué de stagner dans les années 1980 et au début des années 1990, et connu une croissance négative dans quelques années. Même si la croissance n'a pas atteint les niveaux élevés en Chine, il est intéressant de noter que l'Afrique subsaharienne a soutenu une croissance depuis le milieu des années 1990, avec une tendance de hausse ces dernières années. La croissance n'a pas diminué au-dessous de 5% par an depuis 2004 (Figure 1).  Figure 1. PIB annuel et croissance du PIB agricole, %  
 
Chine Afrique sub-saharienne
2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin