//img.uscri.be/pth/67ee130fc4610bf38d92a5c8bd90d43bae267b65
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Diplôme national de guide interprète national

3 pages

Diplôme national de guide interprète national

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 223
Signaler un abus
D N G I N Diplôme national de guide interprète national
Place de la formation dans l’offre régionale et nationale L’université Rennes 2 est la seule université deBretagne qui propose ce diplôme.L’aire de recrutement de la formation rennaise correspond en majorité aux aca-démies de Rennes, Nantes et Caen, mais des candidatures issues de l’ensemble du territoire national sont également à noter et répondent à la vocation nationale du diplôme de guide-interprète national. La situation de cette formation à l’université de Rennes 2 est particulièrement pertinente. Rennes, ville d’art et d’histoire, est au centre d’une région dont les atouts touristiques sont d’une grande diversité, d’une exceptionnelle richesse, et de notoriété internatio-nale comme le Mont-Saint-Michel, Carnac, la Pointe du Raz, etc. Celà offre à nos étudiants l’opportunité de tra-vailler, sur le terrain, à des champs patrimoniaux diver-sifiés : préhistoire, patrimoine médiéval et moderne, civil et religieux, architecture militaire, patrimoine industriel et patrimoine commémoratif. Les sites et paysages sont tout aussi variés : parcs régionaux, domaine maritime(littoral, ports historiques et industriels, pêche, marais salants …), milieu rural (bocage, exploitations agricoles, landes, domaines forestiers, dont la forêt de Brocéliande), sans oublier les identités culturelles qui s’y rattachent. Enfin, l’intérêt de cette situation est renforcé par l’exis-tence d’un réseau dense de villes historiques (villes d’art et d’histoire, petites cités de caractères), et de structures muséales de grande qualité (préhistoire à Carnac, période gallo-romaine à Aleth, musées d’histoire et de société, écomusées, CCSTI (Centre de la culture scientifique, tech-nique et industrielle, Rennes), musées des Beaux-arts à Rennes, Nantes, Quimper, Caen,…). Cette formation bénéficie ainsi d’une situation qui per-met une appréhension pluridisciplinaire des données patrimoniales et culturelles, et la maîtrise des outils mé-thodologiques indispensables à la présentation du patri-moine national, répondant aux objectifs de la formation. Enfin, il faut rappeler que l’université Rennes 2 est liée par des conventions aux institutions culturelles présentes à Rennes (Musée des Beaux-arts, Musée de Bretagne,Direction régionale des affaires culturelles, Ecole régio-nale des Beaux-arts, Ecole d’Architecture), ainsi qu’avec le site du Mont-Saint-Michel.
UFR ALC Département Histoire de l’art et archéologie
Objectifs La formation a pour objectifs : l’acquisition d’une large culture fondée sur la connaissance du patrimoine historique, artistique, littéraire, géographique de la France et de l’Europe ; le développement des capacités de communication, en français et en langues étrangères, en fonction de l’environnement linguis-tique et socioculturel des publics ; une aptitude à la prise en charge de tout groupe de touristes, par la maîtrise des modalités de communication mise au service de la présentation des objets culturels. La formation associe pour cela un enseignement théorique, assuré par des enseignants de l’université et par des professionnels, et un enseignement pratique, encadré par des professionnels, avec conception et réalisation de guidages, en français et en langues étrangères, sur différents sites, avec pu-blic français et / ou étranger, stage en entreprise et rédaction d’un rapport de stage, présenté lors d’une soutenance, devant un jury composé d’enseignants de l’université et de professionnels.
Compétences et savoirs Compétences scientifiques: donner aux étudiants une large culture fondée sur la connaissance du pa-trimoine historique, artistique, littéraire et géographique de la France et de l’étranger. développer la capacité d’observation, d’analyse et de restitution des connais-sances, qu’il s’agisse de l’analyse des objets patrimoniaux, des œuvres etmonuments, sites, paysages, ou de leur contexte socio-économique et cultu-rel.
Compétences professionnelles : savoir communiquer autour du patrimoine en français et en langues étran-gères, en fonction de l’environnement linguistique et sociocultureldes publics visés. permettre au guide-interprète de contribuer à la promotion du patrimoine etde proposer aux visiteurs une offre touristique de qualité. former des professionnels qui sachent évoluer et s’adapter en fonction des impératifs professionnels.
La carte professionnelle Ce diplôme est un diplôme national.Il sanctionne une formation de trois ans après le baccalauréat et confère à ses titulaires la qualification requise en vue de l’obtention de la carte professionnelle de guide-interprète national. Seules les personnes titulaires d’une carte professionnelle sont reconnues commepersonnes qualifiées pour effectuer les visites commentées dans les musées et les monuments historiques dans les conditions de l’article 13 de la loi du13 juillet 1992. Cette carte professionnelle est délivrée aux personnes résidant en France par le préfet du département du lieu de leur domicile.