Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

EDITION OCTOBRE 2006 - ENSEMBLE POUR VAINCRE LE DIABETE ET L'OBESITE

De
8 pages

EDITION OCTOBRE 2006 - ENSEMBLE POUR VAINCRE LE DIABETE ET L'OBESITE

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
ENSEMBLE POUR VAINCRE LE DIABETE ET L’OBESITEDes gènes de la maladie aux gènes de la guérison et du bien-être  La recherche médicale sulfamides) d’agir, a permis d’améliorer avance de plus en plus vite radicalement la vie de ces enfants auparavant dopée par les progrès condamnés à l’insuline à vie : le diabète de la technologiques immenses de plupart d’entre eux est désormais très bien ces dernières années qui ont « équilibré » par la prise d’un comprimé par jour permis notamment l’élucidation de sulfamides hypoglycémiants au lieu de 3 du patrimoine génétique de injections d’insuline. Cet exemple, même s’il  l’Homme. Et pourtant, tout est touche un nombre restreint de diabétiques montre si long dans le développement de médicaments la voie à suivre : chaque diabète est différent, ses plus efficaces permettant de mieux supporter le causes (notamment génétiques) sont différentes, fardeau de maladies chroniques comme le donc ses mécanismes sont différents et il n’y a diabète. Cette frustration et cette impatience des aucune raison de soigner pareillement tous les patients sont partagées par les chercheurs, et diabétiques. L’approche génétique vise à surtout par les « trouveurs » dont l’objectif réel comprendre les caractéristiques de chaque est de prévenir ou de guérir le diabète et ses diabète et à donner le traitement le plus adapté. ème complications. Or il faut actuellement 15 à 20 La médecine génétique du 21 siècle sera ans entre le moment où un concept médical individualisée car plus efficace, moins coûteuse nouveau est énoncé et la mise au point d’un et moins dangereuse (moins d’effets secondaires médicament disponible dans toutes les bonnes des médicaments donnés à l’aveuglette). pharmacies. Ainsi, la recherche médicale n’est L’objectif n’est pas simplement de contrôler le pas un ticket d’entrée immédiate au paradis développement d’une maladie chronique souvent mais une sorte d’assurance permettant d’espérer invalidante, mais de guérir ou du moins de un avenir meilleur. Et cela marche… même si redonner une vie normale aux diabétiques. cela est lent ! Ainsi la découverte par notre équipe en 1992 du premier gène de diabète, Tout cela n’est pas de la science-fiction codant l’enzyme glucokinase qui permet au mais quelque chose de possible, du moins si la glucose de faire produire l’insuline dans les recherche médicale avance vite et bien. Mais les cellules pancréatiques, a permis à plusieurs chercheurs de 2006 ne vivent plus dans une tour laboratoires pharmaceutiques de créer des d’ivoire dans des laboratoires isolés du monde et médicaments apparemment très efficaces, des malades qui souffrent. Pour être utile à tous activant cette enzyme. Ces médicaments qui et efficace, la recherche médicale doit se faire sont en train d’être testés chez des diabétiques avec l’aide de tous, et particulièrement des dans le monde entier. Si tout va bien (s’il n’y a malades et de leurs familles. Nous avons besoin pas d’effet toxique) cette nouvelle génération de vous pour « trouver », comprendre et proposer d’antidiabétiques sera disponible dans 3 ou 4 des solutions pour vaincre le diabète. Ce petit années. journal est fait pour vous informer de ce que nous  faisons avec notre passion et toute notre énergie,  Parfois les conséquences sont pour vaincre le diabète. immédiates : la découverte récente par notre groupe que des enfants (et parfois leurs parents) avaient une anomalie génétique du canal Professeur Philippe Froguel potassique de la cellule pancréatique, canal qui permet aux médicaments antidiabétiques (les
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin