Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

FAO 250e année No 125 Genève, lundi 28 octobre 2002

De
13 pages

FAO 250e année No 125 Genève, lundi 28 octobre 2002

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Fr. 1.70 le numéro
250e année No 125
Genève, lundi 28 octobre 2002
J.A.1200 Genève 2 SOMMAIRELINFO UTILE SANTÉ, TRAVAIL AUTORITÉS ET ENVIRONNEMENT Conseil dEtat Séminaire gratuit  déjeuner 2  nominations à la police 2 DÉPARTEMENTS1R1ègul e1m2 ennot vdeemnbtrree p2ri0s0e2 Chancellerie dEtat o  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à la dénomination dune artère sur le territoire de la commune Inscription/Renseignements de Lancy 2 OCIRT  022 327 28 50  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à la dénomination dune artère sur le territoire de la commune dOnex 2 aàr lraê tdéé sdiug n2a3t ioocnt odberse  m2e0m02b rreeslatif Paraît trois fois par semaine: de la commission consultative lundi, mercredi et vendredi du réseau de distribution de chaleur à partir de lusine des Cheneviers 2  arrêté du 23 octobre 2002 approuvant lincorporation au réseau secondaire du collecteur deaux usées du bois de la Bâtie, Ville de Genève 2  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à lélection de Monsieur Olivier Pradervand à la fonction de conseiller Samedi 2 novembre 2002 au CICG municipal de la commune de Jussy 2  arrêté du 23 octobre 2002 approuvant la convention et lannexe tarifaire entre lhôpital de la Tour et santésuisse réglant les conditions de prises en charge des prestations de réadaptation cardio-vasculaires pratiquées selon le mode ambulatoire  arrêté du 23 octobre 2002 relatif Journée romande du diabète (programme Cardio-Tour) 2 à laide financière aux étrangers non titulaires dune autorisation de séjour régulière 2  élection de 3 membres du conseil dadministration des Services industriels La Fondation au cur, aux yeux et aux reins: le posé assez tôt et des soins adé-de Genève par les conseillers municipaux du canton, à lexception de ceux de la r o m a n d e diabète. hent des é Ville de Genève 2 quats empêc s quelles  annuaire officiel 2-3 pour la re-Selon lOrganisation mondiale de graves.  prises de position en vue de la votation cherche sur fédérale et cantonale du 24 novembre 2002 3 lgea ndiiabète soar--tlciaoe tnts eam nptoréno d(piOoarlMtei oSsn),o  ue5fsf%rt e e ddne u  cldraio aipsbosèpatuenl caee-tcFGhoreân cdseau tirn oolnte a rdomimambaeènntdte e,a  lupexos u erff falocaru tlrste écds he edlrea-Aménagement, équipement et logement medis e ce  deuxième procédure dopposition 3 une  enquête publique No 1337 3 journée pu-cdou nvsiteailnlitses, enmoetnat mdme elnat peonp ulraatiisoonn.nmèévdee ceitn ed e deLsa usUannivneer ssitoénst  udne  pGôlee-Justice, police et sécurité blique pour En Suisse, 300 000 personnes sont dexcellence dans la recherche.  service des automobiles et de la navigation 4 i n f o r m e r touchées, mais la moitié ignorent Mais lintervention de la Faculté ne  service des autorisations et patentes 4 quant à cette leur état et les dangers quelles suffit pas à traiter la maladie: la coo-Economie, emploi et affaires extérieures ffection,  requête 4-5 a ses Affaires militaires causes et ses courent.ppaérsastei onn odtau mpamtieennt t peasrt  lees rseesnptieecllte  deet  cours de tir pour retardataires 5 remèdes. Une Le diabète est une maladie discrète, Instruction publique  engagement dapprentis 5 Robert Hensler i n i t i a t i v e qui se caractérise par un excès derfoèigsl eàs  dsioéitgéntieqru lees  (dqiauib èstuef)fi seet ntd puanre-COMMUNES utile: la moi-sucre dans le sang. Suite à un man- ville de Genève - Avis de préselection 5 per que dinsuline (diabète de type 1) ou discipline de vie. tié des - commune du Grand-Saconnex - Avis éstoantnes frappées ignorent leur àb èuten ed er étyspiset a2n),c lee  sà uscroen  naec tpioenu t (pdliuas-Ldprieén fpvooerlnimttiiaqotunio e nd deees sst anutné  opliuuctbiall itiqoeunsess  eentg tridaee-l de soumission publique 5 . être assimilé dans les cellules. Or il comp POUVOIR JUDICIAIRE Le concept de «maladie de société» est la principale source dénergie de ves du diabète. Cest pourquoi la Tribunal de 1re instance 6 Tribunal tutélaire 6 est désormais bien établi. Interrogez notre organisme. Fondation romande pour la recher-Commission cantonale de recours vos connaissances et lon vous ré- Les facteurs favorisant lapparition che sur le diabète organise le 2 no-en matière de constructions 6 pondra dépression nerveuse ou af-dun diabète sont lâge, lexcès devdeinmfborrem a2ti0o0n2,  uàn lea jqouuerllneé ev opuusbliêqtuees  DIVERS fuenceti oanfsf ecctiaornd iom-véacsocnunlauire,e s.m aIli s y réa-puoied se,t  labsennccee  ddee cxaesr cidcee  dipahbyèstie- Registre du commerce 7-8-9-10-11 q lexiste les bienvenus. Autorisations de construire 11 spaanntd eute ,q uid, osnit  elllien cnideestn cpea s vsao igcrnoéis-lduaen sl elan tpeamreenntt é.e tC eptates sme algaédineé réavloe--Membre d R e o l b a e  r F t o H n e da n t s i l o e n r romande Autorisation dabattage darbres 12 e, Requêtes en autorisations de construire 12 peut entraîner des séquelles graves ment inaperçue. Un diagnostic pour la recherche sur le diabète IMPRESSUM Editeurs: Chancellerie dEtat de la République et canton de Genève (1CP2.2u,p 1b.r 1liu 3ceGi9t 6ead4nse, è LlvéeH mô3t)a elen-tde-Ville, 7 e  Journée dinformation sur le diabète Pavuibsl ipcaityéa entts: Lveorneten,z toé l.T 0e2st2a ,8 0c7h e3f4  d0e0, Programme fax 022 807 35 25 C/o (C3.5, rue de la Synagogue, La 7 e  journée d information de la enrichi de médicaments qui permet-11 h 55 : Intervention de Monsieur culaire. Traiter le diabète évite ou limite p. 5845, 1211 Genève 11) Fondation romande pour la recher-tent de mieux individualiser les traite- Louis Ducor, président de lAssocia- les complications cardio-vasculaires. che sur le diabète aura lieu le sa-ments et de les rendre plus efficaces. tion genevoise des diabétiques 14 h 10 : Les troubles érectile ar le Annonces: Fr. 1,08/mm medi 2 novembre au Centre interna- 11 h 20 : Le diabète de la femme en- D r  Geor Antoine s, p (larg. col. 26 mm) tional de conférences de Genève eint ar le D r tersen.ges-de Boccard. 10% Réclames: (l F a r r . g  . 2 c , o 8 l. 9  / 55 m m m m) (CICG), 15, rue de Varembé. En voici Lce diea,b pète de l aM faerimjam Ge oelanyc-ePinete con-Déjeunertdreo ulbal epso épruelacttiiloens . mToauscs unlien se osnot upfafrse l idése Impression: Atar Roto  Presse SA, le programme: cerne entre 2% et 7% des grossesses. 1 va 3 s h c 3 l 0 a:i rLees,s  fpaacr tleeu rDs r   dJeu arins qRuuei zc. aDrdeiuox-1 à 4 u h n  e 3  0 p:a tThaoblloeg ireo nodreg aenti qcuoen.clusions. Genève 9 h 15 : Introduction, avec MonsieurLes risques peuvent être efficacementtiers udes diabétiques ignorent que l De 8 h 30 à 15 h 30, d exposants Pierre-François Unger, conseiller dEtat, combattus par un style de vie appro- e chargé du Département de laction prié. diabète peut entraîner des complica- es Rue des Sablières 13 sociale et de la santé. 11 h 40 : Projet de recherche 2001 ré- tions cardio-vasculaires. Corriger les vous présenteront dans le hall du Z1.2I.1 S4 aVtigernnyi,e rC.p. 565, 9 h 30 : Le diabète, une épidémie, parpcooumr plean rseé chpearr clhae  Fsounr dlaet iodina brèotmandefoaffcrtee uurns e dbe orninseq uper otceacrtdiioon-.vasculaires lCuICsaGg el edse s adpipaabréetiilqs ueest. produits à le D r Nicolas von der Weid. Le diabète e, par de type 2, dans lequel le corps résiste à le D r  Christophe Bonny. Léquipe du 13 h 50 : Les atteintes des artères du laction de sa propre insuline, repré- D r  Bonny met au point des molécules cur, par le D r Edoardo Camenzind. Le sente 90% des cas. On peut parlertchrééraas pdeeu tsiqauuetso déetrmuiprêec.hCanets t luen epan-ddiéambièet ee, t lel thaybpaegrtisenmsei osno, nt llehsy pqeuralitprie-dépidémie.mière mondile.  pre-facteurs majeurs de risque cardio-vas-a 9 h 50 : Le régime, pourquoi et com-ment?, par le D r Alain Golay. Lalimen-tation est le pilier du traitement du dia-bète. La perte de poids peut parfois faire disparaître la maladie. Les membres de la Fondation 10 h 10 : Lactivité physique, utile?, par La Fondation romande pour la recherche sur le diabète est présidée par Mon-le D r Ulrich Vischer. Lactivité physique sieur Jacques Philippe, médecin-chef aux Hôpitaux universitaires de Ge-joue un rôle central dans la préventionentè vde. SMon scsioemuirtsé  sGeu yc omGrpaonsgei edr,e  LMoaudisa mDeu Icsoar,b epllreé sCidhemnite ldeew slkiA, ssmoécdieatciionn, du diabète. Une activité physique mo- e e dérée peut réduire de plus de moitié le genevoise des diabétique, Robert Hensler, Daniel Pometta et Léonard Vernet. risque de diabète chez les personnes à Vous pouvez contacter, notamment pour des dons, le secrétariat de fort risque. la Fondation, par téléphone au 022 372 93 02 ou au 022 839 09 12; par télé-11 h : Anciens et nouveaux traite-1c2o1pi1euGre naèuv e0 1242. 372 93 26, ou à son adresse: 24, rue Micheli-du-Crest, ments, quoi de neuf?, par le D r  Alain Pernet. Larsenal thérapeutique sest
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin