La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

A la découvertedelaRéserveNaturellede l’estuairede la Seine Guide des animat ionspédagogiques
Sommaire1. Présentation de la Maison de l’Estuaire 2. La Réserve Naturelle de l’Estuaire de la Seine 3. Objectifs et méthodes 4. Les animations pédagogiques p5  A la découverte d’une mare d’eau saumâtre  A la découverte de la roselière et des vasières  Les oiseaux et le phénomène de migration 5. Informations prat iques
p2
p3
p4
p5 p6 p7
p8
1.Présentationdela Maison delEstuaireLa Maison de l’Estuaire est une association de loi 1901 créée en 1992. Elle réunit bon nombre des acteurs locaux concernés par l’aménagement et la protection de l’estuaire de la Seine tels que les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, les Chambres de Commerce et d’Industrie du Havre et du Pays d’Auge, le Comité Local des Pêches du Havre, l’Association de Chasse du Domaine Public Maritime, l’Association des coupeurs de roseaux de la Baie de Seine, la Cellule de Suivi du Littoral Normand, le Groupe Ornithologique Normand, SOS Estuaire,etc....). Lieu d’échanges et de débat, la Maison de l’Estuaire est aussi chargée depuis 1999 degérer la Réserve Naturelle Nationale de l’estuaire de la Seine. Elle assure ainsi non seulement l’inventaire, l’étude et le suivi du patrimoine naturel protégé de l’estuaire de la Seine, mais aussi la gestion des milieux naturels, par le biais du plan de gestion. Par ailleurs, l’association a développé depuis 2001 ses compétences en matière d’information et d’éducation à l’en-vironnement et propose aujourd’hui desvisites guidées et pédagogiques de la réserve naturelle.
Lestrois missionsduneréserve naturelle: protéger, gérer et faire découvrirLa réserve naturelle est un outil réglementaire instauré par la législation sur la protection de la nature. Elle a pour objectif de garantir la préservation dura-ble d’un espace naturel remarquable ou menacé et de contribuer ainsi au main-tien, dans un bon état de conservation, de la biodiversité et du patrimoine na-turel. Mais ce statut de protection ne peut être efficace que s’il y a appropria-tion des enjeux par les habitants et les visiteurs. Une réserve naturelle est donc également un espace d’éducation à l’environnement, qui permet la compré-hension des actions de préservation et de gestion.
Pour en savoir plus :http://www.maisondelestuaire.net
2
2.La RéserveNaturelledelestuairedela Seine
Créée en décembre 1997 par décret interministériel et étendue à une surface de 8528 hectaresen novembre 2004. Située à cheval surtrois départements: la Seine-Maritime, l’Eure et le Cal-vados etdeux régions: la Haute et la Basse Normandie.
A l’interface entre terre et mer, vasières, dune, schorre, roselières, prairies humides d’eau saumâtre et d’eau douce se succèdent sous l’influence de moins en moins forte des marées et des crues de la Seine. En y associant un réseau de plus de 200 mares et quelques secteurs arborés, la réserve naturelle présente ainsi une mosaïque d’habitats très divers, étroitement et fragilement imbriqués les uns aux autres.
L’estuaire de la Seine abrite une flore et une faune également très riches, en particulier du point de vue de l’avifaune, du fait de sa position stratégique sur les grandes voies migratoires de la façade atlantique. Plus de 250 espèces d’oiseaux sont régulièrement observées. Parmi elles, 38 espèces symboliques comme le butor étoilé, le blongios nain, l’avocette élégante, la barge à queue noire, la spatule blanche ou le phragmite aquatique, sont protégées au niveau international.
Les milieux naturels présents -vasières, schorre, roselières, prai-ries humides, mares - sont soumis à l’influence plus ou moins grande des maréessur plus de la moitié de sa superficie. Laconservationde la plupart de ces milieux nécessite uneintervention
3
Pour en savoir plus, à lire : La Réserve Naturelle de l’Estuaire de la Seine(N°1 de la collectionLes dossiers de la Maison de l’Estuaire, 24p, 2008). Les oiseaux de la ZPS Estuaire et Marais de la Basse Seine(N°2 de la collectionLes dos-siers de la Maison de l’Estuaire, 24 p, 2009). A voir: Estuaire de Seine - Côté nature(film docu-mentaire, 26 min, 2008)
3.Objectifset méthodesEn tant que gestionnaire de la Réserve Naturelle de l’estuaire de la Seine, la Maison de l’Estuaire assure une mission d’accueil et de sensibilisation du public à la protection du patrimoine naturel de la réserve. La Maison de l’Estuaire a ainsi développé un ensemble d’animations pédagogiques à destination du jeune public, que ce soit dans un cadre scolaire ou extrascolaire.
Objectifsdes animations proposées Objectifs généraux : Engager l'enfant dans la découverte sensible et réfléchie des phénomènes naturels et des faits culturels qui l'entourent. Faire vivre la notion de civisme à l'égard de l'environnement en sensibilisant les jeunes enfants à l'impact de leurs comportements sur le milieu naturel.
Rôle de l'animateur natureConcevoir des outils pédagogiques Animer la/les séance(s) Créer une dynamique de groupe Respecter le rythme de chaque enfant et sa personnalité Permettre la découverte de la nature Prendre en compte les conditions de sécurité
Objectifs pédagogiques : richesse du monde vivantDécouvrir la diversité et la Connaître les milieux naturels emblématiques de la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine Connaître quelques espèces de la réserve et leur comportement (déplacement, alimentation...)Méthodes employées Comprendre la notion d’écosystème (milieu de vie, chaîneFaire découvrir les milieux naturels et les espèces faunistiques alimentaire....) et floristiques qui les peuplent par différentes approches Savoir observer la nature en mettant ses sens en éveil (sensorielle, naturaliste, ludique, imaginaire et créative ou Savoir se servir d’une clé de détermination encore systémique). Savoir utiliser une paire de jumelles, une loupe, une épuisette....S'appuyer sur différentes ressources et exploiter les outils pédagogiques (photographies, dessins, planches de détermina-tion, jeux, mallettes). Organiser le groupe d'enfants et valoriser leur prise d'initiative. Rendre les enfants acteurs de la séance : dessiner, écrire, classer, reconnaître des formes…
4
4. Lesanimations pédagogiques
Retour à la Maison de la réserve : nettoyage de l’équipement, du matériel et change. Bilan et synthèse des observations réalisées. A ladécouverte d’une mare d’eau saumâtreLes ateliers (de 1h30 à 2h00) Niveauxscolaires:cycles I, II et III Ils permettent de restituer et de développer les connaissances nouvellement acquises. Déroulement:Ateliers possibles : dessin à base de vase et de roseaux (approche artistique) ; Sur le terrain (2h30) dégustation d’échantillons d’eau de salinité différente (approche sensorielle) ; jeu de Dépôt des affaires personnelles à la Maison de la réserve et équipement des enfants. mémoire, dominos, jeux sur le cycle de vie de la grenouille et de la libellule, jeu de Introduction de la visite par une présentation de la réserve naturelle et des rôle sur le principe de la chaîne alimentaire (approche ludique) ; observation et différentes mares existantes. détermination à la loupe binoculaire des animaux recueillis (approche naturaliste), analyse de sol (approche scientifique)... Conduite du groupe jusqu’au ponton d’accès à la mare pédagogique (trajet à pieds durant 5 à 10 minutes). Puis le groupe emprunte un ponton en bois qui s’enfonce dans Répartition de la classe en groupes, qui la roselière pour accéder à la mare : tourneront sur chaque atelier. La durée pour les plus petits, approche sensorielle du milieu environnant par une avancée et le nombre des ateliers pourront sécurisée les yeux bandés ; être modifiés en fonction du temps pour les plus grands, approche naturaliste de la roselière (flore et faune) et disponible. La présence d’un adulte en-découverte de son mode de gestion par la fauche. cadrant par groupe est recommandée. Sur la plateforme surplombant la mare, approche imaginaire du monde de la mare par Clôture de la visite par une synthèse. le biais de la lecture d’un conte intitulé « Mariette la Crevette blanche ».Un dossier pédagogique sera remis à l’encadrant responsable pour une En bord de mare : approches sensorielle et naturaliste de ce milieu aquatique par le exploitation ultérieure des biais d’une pêche à l’épuisette. Les animaux pêchés sont placés dans des bacs et, par connaissances.Jeu de mémoire sur la faune de la réserve petit groupe, chaque enfant devra reconnaître ces animaux à l’aide d’une planche de détermination (niveau de difficulté adapté au niveau scolaire).
Outils pédagogiques à emprunter en lien avec le thèmeMallette pédagogique « La mare saumâtre de l’estuaire de la Seine »Un éventail d’activités à réaliser en classe pour préparer la sortie de terrain et exploiter ensuite les acquis. Contenu : fiches et documents pédagogiques, photos, planches naturalistes, cartes, échantillons de sédiments, masques....
5
4. Les animations pédagogiques
Aladécouverte de la roselière et des vasières
Niveauxscolaires:cycles II et III, contenu également adaptable aux niveaux de collèges, lycées et formations post-bac.
Déroulementdel’animationSur le terrain (2h30) Dépôt des affaires personnelles à la Maison de la réserve et équipement des enfants. Introduction de la visite par une étude interactive et collective d’une maquette de l’estuaire de la Seine. Analyse simplifiée des paysages de l’estuaire depuis la passerelle surplombant le péage du pont de Normandie. Puis immersion dans le milieu naturel avec une traversée de la roselière en direction de la Seine. Approches sensorielle et natu-raliste de ce milieu emblématique de l’estuaire (observation et identification de la flore et de la faune, rôles écologiques de la roselière, modes de gestion...). Le parcours conduit aux vasières. Les enfants sont incités à y rechercher des êtres vivants (à l’aide d’épuisettes, de pelles et de récipients). Certains spéci-mens capturés seront étudiés et détermi-nés en seconde partie de séance. Une réflexion collective sur l’évolution de cette zone humide et son devenir ainsi que celui des animaux qui en dépendent vient conclure la visite. L’objectif est de montrer de façon simple la nécessité écologique de sauvegarder ces milieux.
6
Retour à la Maison de la réserve : nettoyage de l’équipement, du matériel et change. Bilan et synthèse des observations réalisées.
Les ateliers (de 1h30 à 2h00) Ils permettent de restituer et de déve-lopper les connaissances nouvellement acquises. Ateliers possibles : dessin à base de vase et de roseaux (approche artistique) ; jeu de mémoire, jeu «Quel est cet oiseaux ? », jeu de la chouette et de la souris, activité sur les chaînes alimentaires (approche ludique) ; observations et détermination des invertébrés à la loupe binoculaire (approche naturaliste) ; CD-Rom sur les oiseaux d’eau et questionnaire de synthèse (évaluation). Répartition de la classe en groupes qui tourneront sur chaque atelier. La durée et le nombre des ateliers pourront être modifiés en fonction du temps disponible. La présence d’un adulte encadrant par groupe est recommandée.
Clôture de la visite par une synthèse. Un dossier pédagogique sera remis à l’encadrant responsable pour une exploitation ultérieure des connaissances.
Outils pédagogiques à emprunter en lien avec le thèmeMallette pédagogique « A la rencontre du butor étoilé » Développée dans le cadre du programme LIFE ‘Restauration et gestion du butor étoilé en France’, elle permet de réaliser des activités de sensibilisation aux pro-blématiques des zones humides et notamment de la roselière et du butor étoilé.
4. Lesanimations pédagogiques
Lesoiseauxet le phénomène de migration
Niveaux scolaires:cycles II et III, contenu adaptable aux niveaux de collèges.
Pourquoilepnomènedemigration?L'alternance des saisons provoque la raréfaction, voire la disparition de cer-taines ressources alimentaires. Pour survivre, certains oiseaux se déplacent vers des lieux où les conditions de vie sont plus clémentes, et la nourriture plus abondante : ce sont les oiseaux migrateurs. Ainsi chaque année, des mil-lions d'oiseaux parcourent des milliers de kilomètres pour échapper à l'hiver ou pour se reproduire. Les migrations sont encore entourées de mystère car un voyage de longue durée, effectué sans carte ni boussole et parfois sans halte, nous paraît presque surnaturel. Organisationdelanimation (adaptée auniveau scolaire) : Pourquoi migrentils ? Définition de la migration. Comparaison migrateurs / sédentaires (adaptation du régime alimentaire). Comment migrentils ? Notions d'orientation et de patrimoine génétique. Les techniques de vol des migrateurs. Comment suivre et protéger les oiseaux migrateurs ? Les techniques d'étude de la migration. Les dangers de la migration pour l'avifaune.
Déroulement: Sur le terrain (2h30) Observation des oiseaux sur le terrain (utilisation de jumelles et de longues-vues). Apprentissage d’une méthode d’identification des oiseaux et applica-tion à l’aide d’une fiche d’identification. Découverte des modes d’adaptation des espèces à la vie aquatique, biologie et apport de connaissances sur l’éco-logie des espèces observées.
Les ateliers (de 1h30 à 2h00) Réalisation de jeux de rôle visant à faire découvrir le phénomène de la migration des oiseaux. Qu’est-ce qu’un oiseau migrateur ? Quel est le carburant des oiseaux mi-grateurs ? Comment s’orien-tent-ils ? Quels parcours empruntent-ils et quelles sont les techniques de vol ? Quels sont les dangers de la migration ? Les enfants dé-couvriront les réponses en se mettant ‘dans la peau’ des oiseaux. Clôture de la visite par une synthèse. Un dossier pédagogique sera remis à l’encadrant responsable pour une exploitation ultérieure des connaissances.
7
5.Informations pratiques
Lieud’accueil A laMaison de la réserve – salle l’Avocette, située dans les bâtiments annexes du péage du pont de Normandie (accès par l’autoroute A29, sortie Port 1000-3000, parking sur l’Aire de la Baie de Seine). Les visites de terrain sont organisées au départ et à proximité de la Maison de la réserve. Les ateliers pédagogiques sont organisés dans la Maison de la réserve ou en extérieur si les conditions météorologiques le permettent. Les animateurs nature peu-vent également intervenir en salle à la demande du responsable encadrant.
Conditionsd’accueil Accueil possible detous les niveaux scolaires, mais aussi des centres aérés, centres municipaux et centres spécialisés. Accueil et encadrement d’un groupe par un animateur nature dans la limite de25 enfants maximum; au-delà l’intervention d’un second animateur est requise. Accueilà la demi-journée(visite de terrain privilégiée)ou à la journée. Horaires d’accueil flexibles. Mise à disposition du matériel d’observation (épuisettes, jumelles, loupes...) et des supports pédagogiques. Possibilité de pique-niquer sur place. Si besoin, un restaurant/cafétéria est si-tué juste à côté de la Maison de la réserve. En cas d’intempéries, l’accueil reste possible en intérieur. Selon le planning des réservations, un report de la visite est envisageable.
Équipement Bottes obligatoires et vêtements ne craignant pas d’être salispour les sor-ties sur le terrain. Casquette recommandéeen cas de beau temps. Prévoirun rechange complet en plus des vêtements portés par les enfants (pantalon, tee-shirt, paire de chaussettes, chaussures en plus des bottes). Prévoir également unetrousse à pharmacie, crème solaire et spray anti-moustique. Selon l’époque de l’année certaines allergies comme celle au pollen peuvent se déclarer. Il est recommandé de s’informer des cas d’allergie dans le groupe et de veiller à ce que les enfants concernés aient leur traitement.
RéservationLes demandes peuvent être effectuées par mail ou par téléphone. Merci de préciser la périodesouhaitée, lenombre de groupes, leniveauscolaire ou l’âge des enfants de chaque groupe et le(s)thème(s)choisi(s). Un devis accompagné d’une documentation sur la réserve naturelle sera envoyé au res-ponsable encadrant après confirmation de la date de la visite.
ParticipationauxfraisLe coût de la prestation comprend l’ensemble des éléments précisés dans le paragraphe ’Conditions d’accueil’. DemijournéeJournée entière1 classe100 €180 €2 classes simultanées150 €200 €
Maison de l’Estuaire Réserve Naturelle de l’Estuaire de la Seine 20 rue Jean Caurret 76600 LE HAVRE 02 35 24 80 01 / communication@maisondelestuaire.org
8
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin