//img.uscri.be/pth/9e028e4913ed0004c6e90beb58df412dcef38340
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'OVOMALTINE : UNE SIMPLE BOISSON CHOCOLATEE OU DE LA "DYNAMITE"

De
8 pages

L'OVOMALTINE : UNE SIMPLE BOISSON CHOCOLATEE OU DE LA "DYNAMITE"

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 559
Signaler un abus
Juin 2008
Filière Nutrition et diététique
1
L’OVOMALTINE : UNE SIMPLE BOISSON CHOCOLATEE OU DE LA
"DYNAMITE"?
Auteurs :
Lionel Duboule, Angéline Chatelan, Margot Magnin
Mot clés :
Boisson maltée, malt, boisson chocolatée
Introduction :
"Ovomaltine, prodige oblige", "Avec Ovomaltine, ça va
pas mieux mais plus longtemps" ou, en suisse
allemand, "Häsch Dini Ovo hüt scho ghaa?" (Déjà eu ton
Ovo aujourd'hui ?) et enfin, "Ovomaltine, c’est de la
dynamite". Ces slogans publicitaires, tous plus évocateurs
les uns que les autres, font partie de notre horizon audio-
visuel suisse depuis maintenant plusieurs générations.
[16]
Les nombreux liens avec les sportifs de haut niveau (Ovomaltine est par exemple l’un des principaux
sponsors de la Fédération Suisse de Ski ainsi que de nombreux athlètes des sports d’hiver) ainsi que
les multiples publicités étroitement liées avec le sport [10] nous feraient presque oublier
qu’Ovomaltine n’a initialement pas été créée dans le but d’améliorer les performances sportives et
l’endurance des athlètes mais, bel et bien dans l’intention de lutter contre la malnutrition et de
redonner des forces aux malades.
Faisons un bref retour dans le temps afin de voir comment est née l’Ovomaltine.
Au 19
ème
siècle, un enfant sur cinq souffre de rachitisme en Europe. A cette époque, la malnutrition et
ses conséquences ravagent notre continent qui se trouve par ailleurs sur la voie de l’industrialisation.
Georg Wander, pharmacien bernois, conscient de la situation alarmante en Europe, cherche un moyen
de lutte contre la malnutrition. Dans cet esprit, il ouvre avec des associés en 1865 un laboratoire
chimique, technique et analytique. Il y étudie les vertus du malt et parvient à le conserver en le laissant
mariner sous vide. Il découvre ainsi un produit capable de fortifier malades et enfants. Grâce à ce
nouveau produit, il fait rapidement fortune [3].
Décédé en 1897, Georg Wander laisse derrière lui une entreprise déjà prometteuse.
C’est alors que son fils, le docteur Albert Wander, reprend l’entreprise familiale. Il
poursuit le travail de son père sur l’extrait de malt et a l’ingénieuse idée de le
mélanger à du lait, du cacao et des œufs. C’est ainsi qu’en1904, la docteur Wander
invente sa fameuse potion maltée au chocolat que nous connaissons tous :
l’Ovomaltine (des œufs, ovum en latin et du malt) [13].
L’Ovomaltine du Dr Wander se retrouve dans un premier temps sur les rayons de
toutes les pharmacies puisqu’il est présenté comme un médicament capable de
lutter contre la dénutrition. Il s’agit donc du premier aliment fonctionnel du
marché.
[17]
Les Suisses se montrent rapidement très friands de cette nouvelle boisson, tout le monde en
consomme, malades et bien portants (20 tonnes sont vendues lors de la première année soit
l’équivalent de 80'000 boîtes de 250g !) [3]. L’Ovomaltine part rapidement à la conquête du monde et
y rencontre un franc succès. A ses 20 ans, l’Ovomaltine est bue sur quatre continents ! [6]